Anniversaire de Franck !

Après l’effort (voir la partie commentée ici), le réconfort !!

Qu’il me soit permis de remercier les 2 principaux artisans de la réussite de cette soirée.

Commençons par féliciter la cuisinière, Claudine, qui a assuré toute l’intendance (boissons, assiettes, verres, couteaux, etc). Même si elle était un peu déçue par la présentation de son gâteau-mousseline, nous l’avons tous rassurée, en nous régalant et en ne laissant que peu de miettes de ce gâteau ainsi que de l’autre aux pépites de chocolat, d’où le grand MERCI et BRAVO que je t’adresse à titre personnel mais aussi au nom du club !

Poursuivons, en citant Dominique, qui a de multiples cordes à son arc ! Nous connaissons ses talents de conteur d’histoires drôles : Il suffit de voir les visages des convives …

Nous avions aussi découvert ses talents de poète. Il a confirmé en nous lisant le poème suivant (qui m’est allé droit au cœur, touché !)

Du Scrabble de Hiersac, tu es le président,

Et dans tous les tournois, le digne représentant,,

Dans la vie, tu es prof de physique et chimie,

Mais, le scrabble est pour toi un véritable hobby.

Les mots sur les tirages, de loin tu les devines,

C’est si simple pour toi comme pour moi la cuisine.

Ton exemple est pour nous une motivation,

Et nous pousse à jouer avec obstination.

Manier pour toi les lettres est une telle aisance,

Pour les mots, le hasard, n’a aucune présence.

Continue donc encore longtemps à nous guider,

Pour battre les records même dans l’adversité.

Toucher ta modestie va sûrement te déplaire

Mais nous te souhaitons un … Joyeux Anniversaire !

Que rajouter à ces paroles ? BRAVO et MERCI : je suis (nous sommes) très content(s) de te compter parmi les joueurs du club !

J’associe, dans mes remerciements, tous les joueurs présents ce soir-là, sans oublier les joueurs, qui ne pouvaient pas venir et qui m’ont souhaité un bon anniversaire, dans la journée ou quelques jours auparavant.

PS : Nous n’oublions pas Cathy, qui représente le club, ce week-end à Vichy, au Championnat de France Promotion. Vous pouvez suivre ses parties ici et l’encourager, en cliquant . Allez Cathy, on s’accroche jusqu’au bout !

 

 

 

Semi-Rapides (14 Mai 2017) – Mis à jour le 14 Mai

Demain, nous partons, avec Claudine, représenter le club à Royan (d’où l’image ci-dessus) pour y disputer le Simultané Mondial en Semi-Rapides (2 minutes par coup).

Pas d’impatience, d’abord on joue les parties et ensuite, on vous donnera des nouvelles : ce ne sera peut-être pas dès dimanche soir …

En attendant, vous pouvez lire (et commenter, soyons fous …) les différents reportages sur les tournois passés ou les parties jouées dans la semaine.

Bon week-end !

Les Berry-Berry 🙂

Il faudra attendre quelques jours (voire quelques semaines) pour avoir un compte rendu détaillé de cette journée de scrabble.

Vous saurez alors si c’est la dame (ci-dessous) qui a fait pipi (on donne un indice)

Vous apprendrez de quelle façon les 2 joueurs du club ont joué et vous découvrirez leur technique d’auto-destruction pour saboter une journée en une seule partie (la dernière)

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voyez la tête d’Alain (double-arbitre de Franck), qui découvre LE bulletin (photo 1) puis après avoir rédigé l’épitaphe de Franck (photo 2).

En attendant, les résultats du centre de Royan sont visibles ici et sur le monde entier, ce sera .

 

TH2 de Royan (Lundi 8 Mai 2017)

A 11 h 15 min et 0 s (l’heure, c’est l’heure), nous (Denise et Franck) avons récupéré Catherine et Laurence, sur le parking cher à Colette (je la soupçonne d’avoir passé un marché avec un carrossier qui cherche à refourguer ses amortisseurs). Mais, pourquoi Claudine, initialement prévue, n’était-elle pas dans la voiture : en bonne mère de famille, elle a passé la journée avec Yanis (venu pour le week-end) pour le reconduire à la gare. Elle se rattrapera lors du Simultané Mondial en Semi-rapide, qui a lieu ce samedi à Royan.

La route sera rythmée par les devinettes de Laurence qui avait l’ODS7 en mains : connaissez-vous HAPTENE, ECHIDNE ou le SPIEGEL (qui n’est pas un journal en Allemagne mais un alliage utilisé dans le convertissage de fonte en acier) ?

Grâce au (à cause du ? ) rêve éveillé de Catherine, nous avons réussi à nous planter en plein centre de Saujon (jour de marché avec des routes barrées, évidemment) mais elle s’est bien rattrapée en téléphonant à Christine qui nous a indiqué le point de RDV, un endroit charmant qui avait été aménagé, le long de La Seudre (je n’ai pas vérifié mais la route s’appelait « rue de la Seudre »).

Nous avons, ensuite, pris un pique-nique et partagé un moment très convivial en compagnie de Christine, Gérard, Cécile et Dominique, qui nous ont bien amusés.

Le coup de fil de Claudine pour donner les corrections « des quelques fautes d’orthographes mais très minimes » (sic) de not’ bon maire ont bien fait rire mes camarades mais bibi moins. Morceaux choisis (en rouge ses corrections) : le Limousin, aussi!) (les règles dactylographiques imposent un espace avant et un espace après les ponctuations composées de 2 symboles comme les ! ou les ;, ….) OU La partie 2, tirée par bibi (j’ai cru à un surnom, mais je pense que vous parliez de vous ; « votre serviteur » aurait peut-être était plus sympa ?). Si j’avais été mesquin ou rancunier (mais, ce n’est pas le cas), j’aurais renvoyé « aurait … était » à remplacer par « aurait … été » car après l’auxiliaire avoir, on se doit de placer le participe passé et non le verbe à l’imparfait, et j’aurais poursuivi par « les règles typographiques n’imposent-elles pas un espace entre le point d’interrogation et la parenthèse » ?

Christine a annoncé la fin de la récré « Gérard Discour, en route » ! Nous avons donc rallié la salle « Georges Brassens » à Saint-Sulpice-de-Royan, pour retrouver les 107 autres joueurs. Notre hôte de la journée, Wilfrid, nous a accueillis avec la chaleur qu’on lui connaît. Il a ensuite passé le micro à Sandrine Chambaud, la présidente du Comité, qui a tiré une partie que n’aurait pas renié Marie-Claude Jézouin 🙂 !

Partie 1 – 22 coups – 2 scrabbles ! – top : 767 !

Coups 1 à 5 : Le top est de … 105 points (faites la moyenne par coup). Quelques refus sur PRAO (bateau de Malaisie à balancier unique) ont fait perdre leurs 2 premiers points à de nombreuses tables, mais on s’ennuie ferme. C’est le moment de préparer les rallonges en 1 et 2 lettres devant ORNEES. On pense à B- (puis AB-) et C- (puis EC-) mais on peut oublier (ou ne pas connaître) MORNEES (en héraldique, adjectif qui qualifiant un animal sans langue, dents, ongles ou bec) et ADORNEES (du verbe ADORNER = orner)

Coup 6 : Mon voisin, Michel, tente « allurai » mais ALLURE,E (= qui a du chic) n’est qu’un adjectif. On pose ROUILLA et il faut anticiper BROUILLA, GROUILLA et les moins connus FROUILLA (helvétisme signifiant tricher) et TROUILLA (belgicisme synonyme de PETOCHA).

Coup 7 : On l’avait bien dit de préparer sa grille. BIEFS (le F formant FROUILLA) gagne 9 points sur … BIEF (formant BROUILLA !)

Coup 8 : Hélène (Gourdeau) a dû être en hypoglycémie sur ce coup (on connaît son niveau réel !) car elle ne trouve pas un des 60 scrabbles, qui peuvent être posés sur cette grille. La sortie du premier joker permet de jouer LUZERNES (joker Z) ou LESINEUR pour 78 points (top trouvé par 8 tables sur 13, donc peu sélectif) mais on ne perd que 6 points avec de nombreux sous-tops comme, par exemple, BRULEES (le B formant BORNEES).

Coups 9 à 15 : Dans les premières tables, Robert et … Franck se distinguent en étant les seuls à louper 2 coups successifs à lettre chère (INUK puis BEY, le E formant VENTREE, nourriture dont on s’emplit l’estomac). Le top s’élève à … 433 points (la moyenne par coup grimpe à 29 points, grâce au scrabble !)

Coup 16 : Certains joueurs (dont Denise), tellement contents de montrer qu’ils connaissent des nouveaux mots, perdent 3 points en jouant EXITS (nouveau pluriel d’EXIT, au théâtre, sortie d’un acteur) au lieu de TEXTES (ou SEXTET). Une grille moins bouchée aurait pu scrabbler sur FLN avec FIXETTES, TEXTILES ou EXISTENT.

Coups 17 à 19 : MOTIF, APHONIE et JEZE peuvent être loupés (si on s’endort … ce qui est le cas du joueur à la table 2) mais, avec des sous-tops comme TO, HIP et CECI, on perd 7 points en tout !

Coup 20 : Enfin un coup intéressant avec le tirage « ACCIR?U ». La grille est tellement bouchée qu’il faut trouver un scrabble sec, commençant par un C ou se finissant par -AI. Hélène a mangé un morceau de sucre et est la seule, parmi les 13 premières tables, à trouver le sous-top (sans scrabbler) : TAUX (joker T, en collante le long de VIDEE) ne perdait que 34 points sur le top. Denise et Laurence (chapeau Lola !) jouent le top CRUCIAL !

Franck, tenté par « cruchai » ou « accruai » (joué par Claudie Chabouty ?) est bien content de voir l’autre scrabble CIRCULA (pour 3 points de moins). Jacki ne scrabble pas … et perd 50 points sur ce coup (il ne perdra que 8 points, à côté, sur cette partie …) Cécile profite de ce coup pour mettre la roue de secours avec un « crick » … qui fait CRAC ! Ce tirage donne bien un scrabble sur un H mais ce n’est pas « cruchais » ou « cruchait » !

Coup 21 : Franck et Denise se refusent GALLON (unité de capacité) et perdent 9 points en jouant … GALON ! Les spécialistes de l’ODS7 (Monique Leroy, Arlette Ballanger, Louisette Vadée, etc) ne perdent que 6 points en jouant GONDA (munir de gonds).

Coup 22 : On finit par MIE sauf Cécile qui termine par l’anagramme « émi ». je ne ferai aucun commentaire désobligeant:-) !

Sur une telle partie, les adeptes des collantes se sont régalés et créent la surprise. Josette Grillot (4B de La Rochelle) et Marie-Claude Hurtebis (4A d’Angoulême) devancent Michel et bibi (ex aequo) de quelques points. Denise et Louisette est 5ème à 2 points des 3ème. Signalons l’excellente performance de Laurence (30ème de la partie à – 89) qui termine 4 points devant Catherine. Christine, Cécile et Dominique ont un peu souffert mais tout ce p’tit monde se retrouvera dehors pour décompresser (avec ou sans cigarette) !

Tout va se jouer sur la 2ème partie, tirée par Wilfrid car les 30 premiers se tiennent en 30 points (l’écart entre Josette et Laurence). Après la distribution d’une boîte de pâté, Wilfrid tire les 7 premières lettres, plutôt prometteuses pour la suite …

Partie 2 – 19 coups – 3 scrabbles ! – top : 916

Coup 1 : Cécile voit un mot à 12 points et un autre, à 72 points, qui lui semble plausible. Que pensez-vous qu’elle a choisi : MORGUAS ou son mot à 12 points ? Signalons à Christine, qui a joué AMOURS (c’est beau, non ?) que MORGUAS + L = GLAMOURS 😉 !

Coup 2 : Claudie, qui a envie de faire des tentatives, tente de conjuguer BIFOLIE mais il faut se limiter à l’adjectif BIFOLIE, pour 44 points.

Coups 3 à 8 : Et voila, c’est reparti pour des petits coups, destinés à faire perdre des points à Franck (1 point sur IWAN puis 3 sur EMBUER).

Coup 7 : Les Angoumoisins (MCH et Robert) mais aussi la majorité des Hiersacais baissent pavillon en loupant un scrabble à leur portée, même si DOTERONT est un peu planqué. L’anagramme TETRODON (poisson exotique appelé aussi poisson-globe) aurait été plus sélectif.

Coup 13 : Denise perd le top sur CERCE (= CERCHE, calibre servant à exécuter une construction bombée).

Coup 14 : Grosse angoisse avec le tirage « AEINNRR », surtout avec le bluffeur Robert, qui a rédigé son bulletin très rapidement, mais la lettre d’appui pour former le seul scrabble n’est pas disponible. Cette fois, j’ai été content de ne perdre que 2 points !

Coup 19 : Après plusieurs coups sans intérêt (du genre OH, pour 20 points), Wilfrid tire « HLST?EN ». Il faut vite s’organiser car sans scrabbler, on perd, au minimum, 46 points avec HASTES. Dans les 13 premières tables, 7 joueurs trouveront LETHEENS (ou WEHNELTS, électrodes réglant un flux d’électrons) mais aucun joueur (dans la salle) n’arrivera à former HOLOSTEEN (poisson d’eau douce), qui gagnait 17 points sur le sous-top. Michel a vu LESOTHAN au dernier moment mais hélas, pour lui, on ne pouvait pas le jouer avec ces lettres.

Coup 20 : Pas d’HIDALGOS ou de SOLIDAGO (= SOLIDAGE, verge d’or) …

…sur ce coup mais un solo (de ?) d’une joueuse, qui a posé INDOLS (= INDOLES, composés chimiques présents dans certaines essences de fleurs).

Jacki gagne cette partie à – 28 et il remonte de la 14ème place à la … seconde place. Dans la foulée, il gagne le Grand Prix, en éliminant les derniers résistants, en jouant EGAYANTE (qui est un adjectif signifiant amusant, enfin ça dépend pour qui).

Franck, 2ème à – 31, remporte donc, pour la n-ième (n > 7, je dirais), ce tournoi de Royan : il repartira avec une grosse corbeille de fruits (très belle trouvaille) !

Hélène, revancharde, prend la 3ème place et remonte au général de la 40ème à la … 9ème place (on savait qu’elle le valait bien !) Louisette, qui a joué LETHEENS, profite de la défaillance (sur ce coup) de Denise (qui connaissait pourtant parfaitement ce mot, relatif au Léthé, fleuve des Enfers) pour monter sur la 3ème marche du podium (synonyme de 50 % de PP2), 11 points devant Denise, qui marque, tout de même 100 % de PP3 et qui remporte la catégorie « Vermeil ».

Quid des autres Hiersacais ? C’est Cécile (à jeun) qui a le mieux joué : 55ème de la partie 2, elle remonte à la 68ème place (synonyme de meilleure 6A – 6B !) … 2 points devant Laurence, qui a lâché prise sur cette partie. Catherine termine 53ème car elle a loupé les scrabbles (notamment DOTERONT …).

Christine (77ème au général) et Dominique (111ème et, cependant, meilleur 6C – 6D) n’ont pas réussi à appuyer sur la pédale l’accélérateur, mais ont participé, à leur façon, à la réussite collective de cette journée : l’important n’est-il pas là ?

La traditionnelle tombola n’a pas porté chance aux Hiersacais : pas un seul gagnant, c’est louche ! Ensuite, Wilfrid a eu l’excellente idée d’offrir une bouteille à tous les bénévoles …

… qui se sont décarcassés ainsi qu’un « week-end » à Sandrine pour tous ses bons et loyaux services dans le Comité : c’est bien de manifester, de temps en temps, sa reconnaissance ! La journée s’est terminée par la remise des lots aux lauréats, suivie par le pot de l’amitié (très fourni) !

Solutions :

  • Partie 1 : ARCHIDUC
  • Partie 2 : INCARNER

NB : Les résultats sont visibles ici.

Championnat de France (Dimanche 25 Avril – Après-midi)

Après une balade bien reposante le long du port, nous avons repris le chemin de l’espace Encan pour la dernière ligne droite de ce championnat.

Partie 4Serge Delhom3 scrabbles – 21 coups – top : 865 points

Comme Denise est arrivée à la table 145 (!), donc parmi les 190 premières tables, on va (enfin) pouvoir voir ce qu’elle a joué … et loupé, hé, hé !

Coup 1 : Claudine digère, encore, au premier coup. Elle ne voit pas DUPEE pour 20 points. Le top est un mot de vocabulaire peu courant vu par Denise, la spécialiste de latin et Franck, spécialiste en religion 😉 ! Le PEDUM est, dans l’antiquité romaine, le bâton en forme de crosse, attribut de différentes divinités champêtres.

Coup 3 : Franck fait l’âne (grâce à l’ANIER, personne qui conduit les ânes) en perdant 2 points sur la REINE. Que dire de Claudine (et Denise?) qui ont préféré BRANLER (le mammouth ?) pendant 2 minutes, pour 4 points de moins.

Un peu de poésie …

Coup 4 : L’important est de trouver un des 2 scrabbles ce qu’ont fait Denise avec LAMINERA et Claudine et Franck avec le top, ALUNERAI, pour un point de plus.

Coup 5 : Le coup suivant est un coup avec le joker. Il faut vite trouver un scrabble … Claudine et Denise font 69 avec MOITEUR (non, pas de commentaire déplacé relatif à leur souplesse, ce n’est pas le genre de la maison !) Franck, beaucoup plus sérieux, trouve ROUIMES pour 76 points (mais il n’a pas vu ROUMIES, que s’est refusé Claudine), avant d’optimiser avec les tops (encore relatifs à l’Antiquité romaine), POMERIUM (= POEMORIUM, enceinte sacrée entourant une ville) ou EMPORIUM (comptoir commercial à l’étranger). Serait-ce une partie à thème ?

Coup 8 : On a beaucoup de REGRETS … de ne pas pouvoir scrabbler sec ou sur un A (TERRAGES) ou un I (REGISTRE). Le top GETTERS désigne des substances utilisées dans un tube électronique pour y parfaire le vide. Un spécialiste de Physique vous dirait qu’on utilise (en France) le terme « dégazeur » … qui n’est même pas dans l’ODS7 ! Claudine le place mal sur sa grille … malgré l’annonce du juge-arbitre de faire attention à la place !

Coup 9 : Denise trouve le sous-sous-top, qui est NACRERAS. Claudine gagne 7 points en jouant le sous-top ENCRERAS (= ERRANCES) et Franck, aussi spécialiste en vins qu’en religions, dégote le top, un joli SANCERRE (+ 6 sur ENCRERAS).

Coup 11 : En ce dimanche de Pâques, la confirmation (dans le sens laïque) de ce que je viens d’écrire, arrive sur ce coup car Franck est le seul (parmi la trinité de Hiersacais !) à jouer CATES (pluriel de CATE, diminutif de catéchisme). Miracle, c’est une collante !

Coup 15 : C’est le genre de coup, apparemment anodin, qui peut faire mal si on ne repère pas la bonne place. Claudine prend une bulle, en jouant le long de GETTERS, mais avec son placement, ça ne collait … pas ! Denise perd 14 points, en ne voyant pas la NAINE (peu visible !) en collante intégrale. Jean (Dol) qui venait de perdre 34 points, en jouant ROQUAIT au lieu de … MOQUAIT, sombre aussi sur ce coup ! On pouvait limiter la casse, avec IONIEN en collante mais on perdait, quand même, 8 points.

Coup 21: Ce dernier coup est plutôt vicelard car, malgré le joker et le X, on a du mal a faire des points. Denise voit HOAX (37 points), Claudine trouve un peu mieux avec XIANGS (39 points) et Franck voit, soudain, entre les 2 sonneries, le XHOSA (merci Mandela !), venu de nulle part (euh, venu d’Afrique du Sud, pour être plus précis).

Claudine (422ème à – 109) redescend de 5 places, passant de la 364ème à la 369ème place. Denise (319ème à -90) perd 23 places mais reste (largement) parmi les SN2 puisqu’elle atterrit à la 167ème place. Franck n’a rien lâché et vient de jouer sa meilleure partie du week-end : 21ème (à – 10), il remonte parmi le top 100, à la 89ème place. Les objectifs des Hiersacais seront atteints si Denise et Franck se maintiennent et si Claudine parvient à reprendre une cinquantaine de places, sur la dernière partie.

Un dernier bol d’air pour respirer l’air marin … du port de La Rochelle et c’est reparti pour le sprint final. Attention, danger : Marie-Odile est aux manettes et, en général, ses parties déménagent : cette partie ne dérogera pas à la règle.

Partie 5Marie-Odile Panau6 scrabbles – 19 coups – top : 1048 points

Coup 2 : Dès le coup 2, Denise perd les pédales, en perdant 23 points sur le top KHMERE. Franck, impressionné par son voisin, une véritable gâchette qui joue en blitz (!), a beau tourner et retourner les lettres, il tombe sur les sous-tops REMAKE, MAKORE ou PEKOE, qui perdent tous 6 points !

Coup 3 : GODATES et DEGOTAS ne sont pas sélectifs.

Coup 4 : Ca recommence, mon voisin a déjà fait son bulletin au bout de 10 secondes … Mais, qu’a-t-il pu bien trouvé ? Au bout de 2 minutes, je lance, sans conviction OKA (OKRA même pas vu !) et perd, de nouveau, 12 points, sur VODKA, joué par les arsouilles que sont Denise et Claudine.

Quand on vous dit qu’elles sont souples …

Coup 5 : Claudine reste au top grâce à ENSABLER, tandis que Franck et Denise continuent de perdre des points avec l’anagramme EBRANLES.

Coup 6 : Franck se remet, à flot, en voyant rapidement NUANCEE. Comme je sens que mon voisin ne l’a pas, je me fais fort d’écrire, rapidement, mon bulletin, en étant aussi discret que lui, et toc ! Denise continue à manger son pain noir, en prenant une bulle (lettre inventée dans le mot écrit !)

Coup 7 : Claudine et Denise jouent LYRAI (c’est bien) et perdent 9 points (c’est moins bien) sur … LYRAI, ailleurs !

Coup 9 : Arrive le fameux coup, qui va chambouler le classement. Evidemment, on ne parle pas des 30 premières tables mais à partir de la table 70, c’est la bérézina ! FAVIQUES (adj, relatif au FAVUS, maladie de la peau) gagne 90 points sur QUASI. Franck, un peu chanceux (mais il en faut aussi !) avait lu ce mot atypique dans le dernier Scrabblerama (je crois que c’était dans le reportage du festival de Biarritz) et connaissait ce mot, contrairement à Claudine et Denise.

Coup 10 : Le joker nous permet de souffler un peu car, même si on ne voit pas les tops (AMUREES ou PRESUME), il y a de multiples sous-tops qui font perdre peu de points.

Coup 11:Cette fois, mon voisin m’a aidé. Avec un tirage du genre « EEEIURT », je ne sentais pas le scrabble. La réaction de mon voisin (bulletin rempli au bout de 20 secondes) m’a débouché le nez. Il y aurait donc un scrabble ?! Au bout d’1’ 30 de recherche, je suis bien content de voir RESITUEE, même si c’était 8 points de moins que le top EBRUITEE (vu par Denise et Claudine).

Coup 13 : Franck joue EX et perd 4 points sur … AXE, bof, bof !

Coup 14 : Franck voit HUILENT mais ne voit pas où s’accrocher, il se rabat sur un mot à 25 points ! Denise joue HUILENT pour 35 points, le L formant AXEL ! Claudine, libérée sur cette dernière partie, se rappelant qu’elle est la reine des collantes, marque 46 points, avec un LUTH, placé sous NUANCER !! Aïe, 21 points perdus, il est temps que ça se termine, se dit Franck.

Coup 15 : Claudine, qui n’a plus rien à perdre, envoie crânement RATINIEZ (du verbe RATINER, Passer une étoffe, un drap à la machine à friser, pour en faire de la ratine).

Denise ne voit pas le sous-top GRAINEZ ou GAINIEZ et perd 46 points.

Coup 16 : Claudine et Denise ont du mal à négocier ce coup et ne retrouvent pas le chemin du PODIUM.

Coups 17 à 19 : Denise a un sursaut d’orgueil et trouve les 3 derniers tops dont VILENIE (loupé par Claudine et Franck), le L formant … AXEL !

Quand j’ai vu Denise, elle m’a dit que « c’était la partie de trop ». Effectivement, à -208, elle finit 553ème (c’est sa plus mauvaise partie du week-end) MAIS, même si elle perd pratiquement une centaine de places, elle sauvegarde l’essentiel, c’est-à-dire sa place parmi les SN2, ce qui est une superbe perf, dans un tel contexte, pour une 3ème série. Claudine n’a perdu que 26 points à côté de FAVIQUES : ce beau résultat lui permet de remonter 69 places et de terminer 300ème, plus haut que sa place de départ donc dans le haut des 3ème série, ce qui est aussi très satisfaisant. Franck, en ayant vu les gros coups, a réussi à se maintenir et termine 84ème du Championnat de France. Pourquoi avoir fait ce résumé puisque notre ange gardien de Mouthiers a parfaitement résumé la situation.

Les troupes sont fatiguées mais contentes du devoir accompli. Le retour s’est fait tranquillement : faut dire qu’on n’a pas entendu Michel (qui était allé au cinéma de la Rochelle pour découvrir les beautés de la ville !) tout content d’avoir retrouvé son portable …

NB : Les photos du Samedi sont visibles ici et celles du Dimanche . Quant à nos résultats, ils sont consultables en cliquant sur ce lien.

Ch. de France à La Rochelle (Dimanche 15 – le matin)

Le dimanche matin, nous sommes réveillés par … Cécile !

Avant de reprendre le collier, on jette un p’tit coup d’œil à l’ordi et on y lit les fantasmes (avouables donc avoués de Colette).

Après une réponse rapide …

il est temps de retrouver notre gamelle table, ouaf !

Partie 3Bernadette Catalan – 4 scrabbles – 19 coups – top : 891 points

La sympathique Bernadette qui nous avait permis, à Claudine et à moi, de finir 2ème et 3ème de la partie qu’elle avait tirée à Saint-Seurin devrait (encore) nous porter chance. Denise se méfie car elle avait plongé lors de cette partie. Le scénario se déroulera, exactement, de la même façon, … en remplaçant les prénoms !

Coup 1 : HUMENT, placé en H4, est un appel (évident !) à la rallonge ENRHUMENT, comme on peut le voir sur le brouillon de Claudine (placée à côté du très sympathique Thierry Laupénie du Bouscat) !

Coup 2 : Claudine commence ses âneries. Comme elle ne veut pas se contenter d’HERVE ou de la (sa ?) VERGE de 23 … points, la gourmande envoie, au dernier moment, une « greque » qui manquait un peu de tenue ! On pouvait aussi faire la GREVE mais VERGE est préféré pour ses nombreuses rallonges (à force de fréquenter Dominique, ça déteint 🙂 ), notamment VERGER et VERGEE.

Coup 3 : Hélas, on est bien dans le règne de l’argent car FRIQUEES vaut 33 points de plus que le joli FEERIQUE.

Coup 7 : Au tour de Franck de se distinguer ! Suivons le raisonnement du gars pas bien réveillé : « zut, les YAKS ne passent pas, car il faudrait un mot de 5 lettres pour aller jusqu’au triple. Chouette, SULKY (69 points) répond à ce critère et ce n’est pas évident à former donc ça devrait faire des dégâts ! ». Bernadette annonce : « pour 75 points, en O1 … ». «Tiens, encore un mot que je ne connais pas, c’est pénible ces nouveaux mots » ai-je pensé ! Bernadette poursuit : « vous posez … YACKS » !!!

Meuh, qu’il est humain ce Franck !

Coup 12 : EXTRAIE sec est le sous-top. Claudine perd 2 points en se refusant ce mot et en jouant TEXTERAI et Franck en gagne 11 avec le nouveau mot, SEXERAIT.

Coup 13 : LUTZ est loupé par les triplé Hiersacais mais on est peu pénalisé car on ne perd que 4 ou 5 points. C’est beaucoup plus grave (enfin, faut pas exagérer, quand même !) pour Franck … Maniquant, qui perd 4 points … et le titre de champion de France sur ce coup (il finira la compétition à – 5 à un point d’Antonin Michel !)

Coup 13 : AMUSAIS ne fait pas rigoler ceux qui l’ont posé sur la grille pour former « vaus ». C’est dur mais il faut « ASSUMAIT » (seul scrabble) ses erreurs !

Coup 14 : Franck ne perd qu’un point sur ce coup (AUNAS ou SAOUL en collante) mais avez-vous déjà eu cette impression que vous ne maîtrisiez plus du tout la grille et que vous cherchiez sur les mauvaises places ? C’est ce qui m’est arrivé : l’aveuglement total !!

Coup 15 : Je voir FOULOIR qui ne passe pas, grrr ! Mais, je sais qu’il faut terminer par -IR. Je construis FUIR et … je ne persévère pas : 6 points perdus sur … FOUIR !

Coup 16 : Grosse panique avec le joker et 2 O ! Je sens qu’il faut terminer par un O pour former OSAI et je cherche en vain : je construis « poto », « podo », « ploto » … et je perds 4 points sur les nombreux tops comme POLO, PHOTO, PORTO, PROLO, etc !

Coup 17 : On a encore le joker et on pourrait scrabbler sur une grille ouverte (ex : DEBOITE). Je cherche le scrabble jusqu’au bout, erreur de débutant ! Claudine perdra 12 points et bibi, 17 points en jouant IDIOT (véridique !) au lieu d’IDIOTE : Denise sera la seule à optimiser sa préparation en jouant le top ENRHUMENT !

Coup de grâce  : Cette fois-ci, je ne refais pas la même erreur. J’essaie de chercher une collante avec les lettres « DOITERN ». je vois REDOIT pour 24 points. Claudine trouve le sous-top EDEN pour 5 points de mieux. Je me dis que sur une lettre d’appui, il y aurait eu RETONDIS ou RONDITES. Je lève mon billet et tout-à-coup, je vois TENDOIR … qui passe au bon ENDROIT, pour 64 points ! Adieu, veaux, vaches, cochons pour la famille Berry !

Claudine (429ème à – 106, petit clin d’œil à sa petite voiture blanche) redescend de 25 places : elle jouera à la table 364. Franck (285ème à – 78) recommence le yoyo, lui aussi et perd aussi 25 places pour arriver à la table 132. Denise (qui a fait les bons choix, par exemple, en jouant TENDOIR, sans en être sûre) termine 104ème de la partie (dans les PP1) et remonte encore : elle jouera l’après-midi à la table 144 et compte, juste 7 points de retard sur Franck !

Le beau temps est revenu même s’il fait encore frais. Denise choisit une place à l’ombre pour ne pas se mettre dans le rouge, merci pour ce moment (sans paraphraser), Denise ! Un bon sandwich, la vue des bateaux dans le port de La Rochelle, les terrasses envahies de monde  vont nous réchauffer la vue … et les neurones, espérons-le !

NB : Toutes les autres photos seront bientôt visibles en cliquant ici.

Les mots doux de notre supportrice number one vont-ils faire leur effet ?

Réponse dans le 3ème et dernier épisode …