TH de Saint-Seurin (Dimanche 14 Avril 2019)

Difficile de renouveler l’exercice ! Dans la journée, un tableau est tombé mais d’abord, il n’a écrasé personne et ensuite comme c’était entre 2 parties, il n’y a eu aucune conséquence. Donc rien de bien nouveau sous le « soleil » qui a pointé son nez en fin de matinée. Alors, on va le dire une nouvelle fois : l’accueil est toujours aussi soigné – tout est offert toute la journée (croissants, gâteaux, boissons), comme d’hab’ – et la maîtresse de cérémonie, Bernadette Catalan, dirige une équipe, qui a encore réalisé un tournoi, sans fausse note (horaires respectés, pas de problème technique visible, grand prix et remise des récompenses, dans la foulée, très peu de temps après la fin de la dernière partie) ! Ah si, un p’tit changement : j’ai trouvé le maire moins alerte que les années passées. Même s’il n’a toujours pas de cheveux blancs, Marcel doit commencer à sentir le poids des ans. Au fait, on se permet de l’appeler Marcel car après toutes ces années, on commence à le connaître et pour ceux qui voudraient en savoir plus sur ce maire sans étiquette (« donc de droite », comme dirait Cécile …), vous pouvez agrandir les 2 images ci-dessous (en cliquant dessus), pour voir son pedigree (article de la Charente Libre)et vous comprendrez pourquoi était écrit sur le tableau principal « Bienvenue aux combattants » !

Dans son bureau de maire transformé en musée où défilent en photos noir et blanc 30 ans de vie militaire

Les 1ère séries d’Aquitaine boudent toujours ce beau tournoi, faudra un jour qu’on me donne la raison car il y a une dizaine d’années, il n’était pas rare de rencontrer les Antonin Michel, Fabien Fontas ou Jacques Lachkar. La participation était un peu en baisse (123 joueurs contre 137 joueurs l’année passée et même 156 l’année d’avant, sans doute à cause de la multiplication des tournois (et notamment des Multiplex) et d’une actualité chargée (finale du Championnat de France, le WE suivant). Dans l’assemblée, on retrouve les fidèles Hiersacais que sont Colette, Cécile, Linette, Jocelyne, Catherine, Denise, Claudine et Franck. Comme d’hab’, c’est Claude Masbou (alias Claudio, qui commentera les parties du ChF, chouette !) qui s’occupe de toute la partie Internet de ce « quintuplex » avec les clubs de Meyzieu, Bagnols-Sur-Cèze, Narbonne et Vallet, près de Vertou, ville au sud de Nantes, dans laquelle le futur gagnant du tournoi a passé toute son enfance. Quelques mots du maire …

Et, c’est parti pour 3 parties détonantes (7 scrabbles dans chaque partie …) !

Partie 1 tirée à Vallet – 20 coups – 7 scrabbles – top : 1055 points

Coup 2 : Après DEYS au 1er coup, il faut scrabbler avec un tirage qui permet de poser toutes ses lettres, avec des scores allant de 59 points avec RISSOLEE (Cécile, Jocelyne) à 86 points avec SOLDERIE (Catherine, Claudine, Denise et Franck), en passant par 77 points, avec SOLIERES ou SERIOLES, grands poissons de mer, joués par Colette qui joue aussi (et surtout …) pour l’esthétisme du mot ou de la place 🙂 ! Mon voisin, Jean-Marc Collin (table 2) ne verra pas ce poisson (pourtant avec ce nom …) et perdra 25 points, en essayant de prendre de la hauteur, avec OISELER.

Coup 4 : Après quelques MAUX (récoltés, notamment, par Colette qui a joué « gléaux », confondant avec GLIAUX), la majorité de la salle en a eu d’autres, avec un scrabble, joué seulement par Denise, parmi les Hiersacais. MECONNUE, en appui sur O, a fait une première sélection mais CEUX qui l’ont loupé, n’ont perdu que 22 points, en jouant sur le X.

Coup 5 : Colette, ayant envie de faire des tentatives, joue « roquée ». Hélas, la reine du vocabulaire est mise en échec, en s’emmêlant les pinceaux avec ROGUEE, qui qualifie une maman poisson (on reste sous l’eau) qui porte des œufs.

Coup 6 : Denise, alors au top, reçoit un premier uppercut, en loupant comme beaucoup d’autres joueurs, ABALONE (scrabble sec unique), qui est un mollusque gastéropode comestible …

… qui gagne 47 points sur le peu connu, BALAOU, poisson des mers tempérées, pour rester dans le même thème.

Balaou à queue jaune

Coup 8 : Sans doute stressée par le joker, Denise reçoit un direct, 2 coups plus tard, qui la fait vaciller car LOUCHENT n’est pas trop difficile à construire, si on pense au joker C avec le H.

Coup 10 : Denise, bien sonnée, n’a pas le cœur à danser la POLKA (78 points) et préfère montrer qu’elle maîtrise les nouveaux mots, en jouant KELP, pour 54 points. Le sous-sous-top, KALE (42 points) est joué par Jocelyne, prise à froid, sur cette première partie.

Coup 11 : Cécile BALANCE son scrabble et perd 15 points sur BALANCEE. C’est rageant mais l’important, c’est de scrabbler, par exemple, avec CABLENT ou BLANCHE.

Coup 12 : Sur RIFT, plusieurs joueuses (elles se reconnaîtront) s’arrêtent à la LIE (je vous arrête, tout de suite, Colette a joué RIFT) tandis qu’une joueuse en profite pour faire sa CROTTE. Là encore, vous n’aurez pas le nom de la joueuse, qu’on a ramenée, sympathiquement, à Mouthiers, même s’il elle a renversé sa bouteille de vin dans le coffre .. en pensant que c’était du sang, véridique !

Coup 15 : Après quelques coups qui ont plu à Colette (pas de scrabbles !), il faut, de nouveau, poser toutes ses lettres. En l’absence de N pour DOGUINE, le R de la SOLDERIE permet au trio infernal (Claudine, Denise et Franck) de gagner 38 points sur EVADAS, en jouant DEROUGIS, qui chauffe les oreilles de nombreux joueurs.

Coup 18 : Un crochet envoie, définitivement (sur cette 1ère partie), Denise au tapis, qui loupe l’un des 4 scrabbles. Si TASTEVIN (petit récipient pour goûter le vin) est un mot peu connu et difficile à construire, son anagramme ESTIVANT pour 2 points de plus, était abordable. En fait, la plupart des Hiersacais a vu le sous-top, EVENTAIS (80 points), qui ne perdait que 5 points sur NAIVETES, que Franck a été content de trouver, après une recherche méthodique : je pose le N pour faire NET, puis je laisse le V sur la case bleue, puis j’essaie la finale -VETAI, puis -VETIS et enfin -VETES, ouf !

Coup 19 : Angoisse avec le tirage GALERAIREGALAI, qui semble scrabbler sur un E ou un S. Soupir de soulagement à l’annonce du mot, GATE pour 21 points !

Coup 20 : Jocelyne, Cécile et Franck jouent CROWS, gagnant 8 points sur WALIS (chouette !) mais perdant 3 points sur des MOAIS, bien collés (zut !) La pauvre Colette prend une 3ème bulle en marquant CROWN sur son papier … au lieu de CROWS (pas de N dans le tirage) !

Coup 21 : Cette fois, on joue CROW. Colette et Claudine, qui les ont (on s’approche de midi), se rajoutent aux 3 joueurs cités ci-dessus, pour ne pas perdre 12 points, sur FIT … qui sera le top du dernier coup.

La partie est gagnée par Jean-Paul Ghiraldini (2A, d’Heugas) à – 9 (!), devant bibi (2A, de Hiersac) et Wilfrid (3A, de Royan). Cherchez l’intrus ! Claudine (5ème à – 48), 8 points derrière Marvin Rodrigues, l’ancien … espoir de Saint-Seurin, a bien résisté après la perte du scrabble MECONNUE ! Saluons l’exploit de Cath Woman, qui termine à – 136, en lâchant une centaine de points sur MECONNUE, ABALONE et DEROUGIS mais qui a serré … le jeu, à côté pour se hisser à la table 20 !!! Cécile, aussi, a très bien joué (pas de bulle et 4 scrabbles joués) puisqu’elle progresse d’une trentaine de place et jouera l’après-midi à la table 40, devant Denise (42ème à – 194 !)

Jocelyne, Colette et Linette ont eu un peu plus de mal mais elles ont gardé leur bonne humeur lors du repas, qui nous a permis de nous requinquer et surtout de décompresser, en profitant du soleil bien agréable, avant de retourner se triturer les méninges tout l’après-midi.

Partie 2, tirée par Bernadette18 coups – 7 scrabbles – top : 948 points

Coup 1 : MURAT rassure, mais on peut gratter 2 points avec GARUM (sauce très relevée, dans l’Antiquité romaine), mais faut-il oser TARGUM pour 4 points supplémentaires. Claudine joue la prudence mais Franck répond par l’affirmative, en se disant qu’il ne peut pas inventer ce genre de mot. C’est la traduction araméenne de l’Ancien Testament … et vous n’en saurez pas plus, de ma part 🙂 !

Coup 4 : Arrive un coup qui va rester en travers de la gorge de certain(e)s ou mettre en joie celles et ceux qui auront vu le mot. Même si on ne le voit pas au tirage (pour reprendre l’expression de Claudio), en tricotant bien ses caramels, on peut parvenir, en moins de 3 minutes à … EJACULAI (sur CAKE !).

Catherine, Jocelyne, Linette et Colette n’ont, hélas, rien vu venir et se prennent, en pleine tête … au moins 72 points, avec le sous-top, JEU !

Coup 5 : Cécile, encore toute heureuse d’avoir trouvé le coup précédent, se déconcentre et ne parvient pas à former TIGEAIS ou MITIGEAS, pour 72 points.

Coup 6 : La rafale de scrabbles se termine avec ANNELER, qui fauche Colette, Catherine et la pauvre Jocelyne, qui a du mal à digérer cette avalanche de scrabbles.

Coup 8 : Après WON, qui permet de souffler, c’est reparti pour 3 scrabbles ! ATOMISEE permet à Jocelyne de relever la tête mais certaines trouveront ce mot bien cruel, car malgré leurs incantations, elles ne verront pas, non plus, le sous-top TOTEMISE.

Coup 9 : Avec MIXERAS ou MIXASSE, qui font 81 points, il faut y croire et être sûr du mot (Claudine assure…) pour aller chercher MARXISES, qui atteint la case rose (autres temps, autres mœurs !), pour 5 points de plus

Coup 10 : Claudine assure (comme ça, j’me répète ?) un mot POTABLE. Mais, cette fois, ce n’est pas 4 ou 5 points qu’elle perdra mais 23 points, sur PELOBATE. C’est « coa », me direz-vous ? La réponse est dans la question, cherchez un peu.

Coup 13 : C’est LE coup du tournoi. Le tirage se compose de 2 jokers, accompagnés de « BAYUE ». C’est la panique de la première à la dernière table. Si on garde la tête froide (pas le cas de Catherine, qui a préféré faire l’OYE, pour 36 points), on peut prolonger TIGEAIS en ETIGEAIS avec nEWs (42 points) et même dEWAr, pour 48 points. Perso, je peux vous dire que j’avais complètement zappé la place mais en m’accrochant sur un E, j’ai pu passer la première et EmBRaYE (d’ailleurs, Jocelyne est restée sur cette vitesse). Les forts en thème ont, peut-être, trouvé LiBYqUE, pour 57 points … Mais, il faut scrabbler, avec un tel tirage. BOYAUTE (et ses conjugaisons) sont, a priori, implaçables … sauf qu’on apprendra que BoYAUTEEs (80 points) arrivait à se loger sur T_E, en collante sous TARGUM. Au bout de 2 minutes, j’entrevois BégAYEUr (84 points) mais est-ce bon ? Allez, je n’ai pas encore pris de bulle et ça fait le double d’EMBRAYE donc j’envoie … et ça ça ça pay-pay-paye !!

Coup 17 : Après quelques coups, sur lesquels il a fallu se battre pour ne pas perdre des points (notamment, IODENT, qui gagne 7 points sur NOTRE), Franck, toujours au top, entrevoit le Graal. Le tirage «DULTINS » m’évoque, tout de suite, INDULTS (jamais vu DILUANTS, sur un A !) mais en 15J, on ne peut jouer qu’INDULT. Ce privilège accordé par le pape (joué par Denise mais refusé par Claudine, comment ça encore ?) gagne 5 points sur les sous-tops mettant BEGAYEUR au pluriel.

Coup 18 : Comme Bernadette a la bonne idée de tirer le N et le E avec le S, qui restait, on peut, tranquillement, jouer NEWS … et, pour bibi, laisser éclater sa joie d’avoir topé une partie, en tournoi officiel, en faisant le haka, avec les copines !

Franck prend donc la tête du tournoi, avec 17 points d’avance sur Jean-Paul. Le break est fait car, au cumul des 2 parties, Wilfrid (3ème à 86 points), Marvin (4ème à 96 points) et Jean-Marc, qui n’a perdu « que » 42 points sur BEGAYEUR, 5ème à 98 points, ne semblent pas en mesure de rattraper les 2 meneurs, mais au scrabble, méfiance !

Claudine (11ème de la partie 2 à – 87, malgré tous ses refus) résiste bien et n’a que 11 points de retard sur Jean-Marc. Denise (10ème de la partie à – 84) a un sursaut d’orgueil, après sa partie ratée de la matinée, et remonte bien au classement. Cécile, qu’on arrête plus, a fini 31ème de la partie et remonte encore dans le classement !! Catherine (54ème) a subi la pression de la table 20, ce qui est logique mais tout reste possible pour la victoire en 5ème série. Jocelyne, qui a démarré tardivement, avant de scrabbler, Colette, qui ne s’est pas beaucoup BOYAUTEE (= ri) avec tous ces scrabbles en pagaille et Linette qui a connu des mésaventures (il paraît qu’on pourra prolonger ANNELER en « annèlera », le 1er janvier prochain, avec la sortie de l’ODS8, donc pas d’impatience, Linette) sont restées stables ou ont, légèrement, reculé par rapport à la première partie.

Un goûter, copieux comme ils le sont toujours à Saint-Seurin, un bon (et long) bol d’air frais dehors, tous ensemble, nous permet de regonfler les batteries, avant de jouer la dernière partie, lors de laquelle j’avais pris 4 bulles, l’année dernière, lors de ce même TH.

Partie 3, tirée à ? par ? 7 scrabbles – 19 coups – top : 927 points

Coup 1 : Cécile nous a joué le sketch, au retour, dans la voiture. Donc, ouvrons les guillemets et passons-lui le micro. «Rapidement, je construis SALIRAI. Mais, j’ai un doute. Comme, c’est un verbe du 3ème groupe » (sic) «je me suis dit qu’il fallait mettre un S ou un T, derrière. J’ai donc cherché un autre mot et ai finalement joué « raliais » même si je n’étais pas trop sûre que ça passe avec un seul L ». Bon, la suite, vous l’avez deviné : Cécile a pris 66 points de retard sur 95 % de la salle 🙂 !

Coup 2 : Seule Jocelyne n’a pas voulu prendre la FESSEE, préférant perdre 4 points, en rendant hommage aux FEDES.

Coup 3 : Denise trouve un superbe TORSADEE … qui perd 9 points sur ERODATES ou RADOTEES (à oser).

Coup 4 : On regrette que XANTHIE (papillon de nuit) ne puisse se poser sur la grille et on peste sur l’absence de B pour jouer EXHIBANT. Les forts en vocabulaire, s’ils ne sont pas déçus de l’absence de N pour XANTHINE (base organique qui colore l’urine … en jaune, je crois 🙂 ), seront heureux de s’appuyer sur le L pour jouer ANTHELIX (saillie du pavillon de l’oreille), qui gagnait 26 points sur les sous-tops EXILANT ou la moins connue TAXINEE (=TAXACEE, conifère, type if).

TRAGUS + M = TARGUMS !

Coup 5 : Catherine tente « siégée » … pour gagner 3 points sur 24 points et s’étale sur ce verbe intransitif.

Coup 6 : Cécile et Colette accusent le coup, en loupant DEROULAT ou DEFOULAT, pour 2 points de plus.

Coup 7 : Franck est à 2 doigts de faire une grosse ânerie. Dois-je assurer avec PATINEUR, RUPAIENT (= dévoraient, en Suisse) ou TAPINEUR (nouveau masculin, accepté grâce à la parité) pour 62 points ou envoyer « surpeint » pour 89 points ? Allez, on assure ! Ouf de soulagement à l’annonce du top, REPUDIANT, en double appui, pour 65 points.

Coup 8 : Cécile, qui avait très mal démarré la partie et Jocelyne, qui n’avait pas scrabblé au coup précédent, se rattrapent bien, en jouant PAUMELLE (fermeture qui pivote sur un gond). Claudine a vu le mot tardivement et, n’ayant pas eu le temps de réfléchir à la validité du mot et pensant au verbe POMMELER, se l’est refusé. Franck était sûr du mot et l’a bien vu … juste quand la 2ème sonnerie a retenti, et m … ! Aïe, mon joker est grillé car avec 17 points d’avance, les 35 points perdus (en jouant AMPUTEE, non, c’est pas drôle !) risquent de peser lourd, à la fin du tournoi.

Coup 14 : Après quelques coups, sans grands dommages, le joker sort avec le Z. Cécile, qui dilapide tout le capital difficilement amassé pendant 2 parties, loupe un des scrabbles à 70 points comme RANCIREZ, RAINUREZ ou GARNIREZ. On pouvait gagner 16 points avec RAINEREZ (RAINER, strier du bois ou du cuir). Jean-Marc joue « sarrazin » et prend une bulle ! Pour être honnête, si j’avais vu ce mot pour 101 points, je n’aurais pas hésité mais cette deuxième orthographe de SARRASIN, très répandue, n’est pas acceptée par l’ODS7 !

Coup 18 : Après un coup où certains sont restés sans VOIX (bibi, par exemple), Cécile et Colette ont voulu fêté la fin du tournoi, un peu trop tôt, en soulevant la « cup » !

Première règle : rester concentré jusqu’au bout !

Franck est surpris de gagner la partie à – 49. « Normal, y’a pas de concurrence, ici», me soufflera Claudio, pour justifier. Il n’avait pas, tout à fait, tort car sur le Multiplex, il y en a 17 devant moi et j’apprendrai que la dernière partie m’a fait passer de la 2ème à la 7ème place sur le Multiplex (la PAUMELLE était grippée). Pas bien grave car l’important était de gagner, de nouveau, à Saint-Seurin et, cerise sur le gâteau, terminer au milieu des 1ère série sur le Multiplex. Le podium est complété par Jean-Paul, qui loupera les PP1 pour 7 points (pas de solution de défense sur ANTHELIX) et par Willou, qui reviendra avec 20 % de PP2, à Royan-City ! Claudine, 4ème du tournoi, a vaincu le signe indien, elle qui disait, le matin, qu’elle jouait toujours mal à Saint-Seurin : elle a fait ce qu’il fallait pour amasser plein de PP3, mais surtout pas terminer dans les PP2.

Denise a bien serré les boulons l’après-midi (9ème de la partie 3) mais sa matinée l’a lourdement pénalisée et elle finira à 18 points des PP3. Que dire de Jocelyne qui a seulement chuté sur … PATINEUR (ou TAPINEUR, si elle veut) et qui termine 8ème de la partie, remontant ainsi 47ème du tournoi … à égalité parfaite avec Cécile (49 PP4 pour chacune), qui a fait le chemin inverse de sa binôme, avec une partie, dans laquelle elle a eu du mal à « ralier » l’arrivée ! Cath’ Woman n’a pas trop mal joué cette dernière partie, même si elle a pris la PATEE (pour chat ?) sur PAUMELLE. Elle pourra, sans doute, regretter sa prestation sur la 2ème partie, pour le gain de sa série, mais elle se « consolera » (euh, je ne l’ai pas souvent vue triste, Catherine !) en ramenant 131 PP4, à Saint-Sat’ ! Colette et Linette auront eu le mérite de contribuer à la bonne ambiance, qui a régné tout au long de la journée, au sein de notre petite équipe.

On termine la journée par le traditionnel Grand Prix, avec les Berry pour représenter le club, en espérant qu’ils ne fassent pas les gogos (petit clin d’œil appuyé à Denise, joueuse d’ agogo) !

Au premier coup, HARPEE a éliminé 2 joueurs, dont Claudine (transitivité refusée alors qu’HARPER signifie « prendre des poissons avec une ligne à plusieurs hameçons).

Ensuite, un BILLET (pas rendu) a éliminé Willou et 2 Angoumoisines (Gigi et Monmonde). « Le hasard a voulu que ce sont 3 gars qui restent » a annoncé Claudio, hué par les dames de l’assistance. Ensuite MARAUDEE a été loupé par les survivants, Marvin, Jean-Marc et Franck, qui ont tous joué le sous-top, transformant BILLET en BILLETE. Au coup 5, un tirage qui aurait fait mal en 3 minutes, a sorti, officiellement, Jean-Marc, qui voulait faire un « putch » qui a avorté avec cette orthographe et Franck qui a joué POCHE, le comptant à 20 points. Marvin a été annoncé vainqueur avec CHOU, compté à 21 points … et il a donc été félicité et récompensé comme il se doit. Mais, lors du pot, Jean-Marc m’a fait remarquer que POCHE faisait … 24 points et même si je lui ai dit que ce n’était pas grave, Bernadette (qui n’avait pas arbitré le GP), informée de l’erreur, a tenu à rectifier le résultat, en me donnant un magnum, tout en laissant sa bouteille à Marvin, très belle réaction ! Pour terminer sur cette anecdote, CHOU faisait 22 points mais les comptes sur les billets n’ont pas été vérifiés ce qui a fait dire à Claudio : « la prochaine fois, tu mets POCHE à 50 points, comme ça, tu seras sûr de gagner » … les mains dans les poches, rajouterai-je !

Un grand merci à Bernadette (et toute l’équipe organisatrice) pour l’ambiance, les bouteilles, les magnums, les mini-quiches, les mini-pizzas, les boissonset pour cette belle journée de scrabble (malgré les déconvenues de certaines). A l’année prochaine, les filles !

N.B : Les résultats du quintuplex (avec les points de classement) sont consultableici.

Et si je jouais au Scrabble ?

Après « Ode à nous », un nouveau poème de notre conteur d’histoires !

Et si je jouais au Scrabble

Si un jour vous voulez vous initier au Scrabble,

Il vous faudra avoir certaines connaissances.

Connaître le français sera indispensable,

Et bien savoir l’écrire paraît une évidence.

Vous devrez posséder un bon vocabulaire,

Des mots suisses, québecois et même des étrangers,

Savoir bien maîtriser les règles de grammaire

Et même le subjonctif et son plus-que-parfait.

Les pluriels ambigus et les mots invariables,

Les pièges de notre langue, vous devrez contourner.

Aucun d’entre eux pour vous doit être insurmontable

Pour pouvoir à ce jeu un peu vous amuser.

Pour le jeu c’est l’arbitre à son ordinateur,

Qui tire au sort les lettres et donne le tirage,

Et ensuite c’est à vous en y mettant du cœur

De mélanger tout ça et d’en faire bon usage.

Sur la grille les mots se croisent et se complètent,

Certaines lettres peuvent doubler ou même tripler,

Pour démêler tout ça, faut se casser la tête,

Car certains mots aussi peuvent même quadrupler.

Lorsque sur votre grille, vous aurez cogité,

En respectant pour ça, un temps bien défini,

Vous remplirez ensuite votre petit ticket,

Après le ramassage, c’est loin d’être fini.

C’est l’arbitre qui alors donne la solution,

Avec le meilleur mot et le nombre de points,

Faut continuer alors avec obstination,

Tant qu’il y a des lettres, ce n’est jamais la fin.

Quand tout est terminé, qu’il n’y a plus de lettres,

Il est temps pour chacun d’avoir son résultat.

Les plus costauds bien sûr occupent toujours la tête

Et les autres souvent, constatent les dégâts.

L’essentiel à ce jeu, ce n’est pas de gagner,

Mais d’avoir entre nous un moment convivial,

Comme disait Coubertin, c’est de participer,

Vous trouverez ainsi que ce jeu est génial.

Si pour vous occuper, vous cherchez un loisir,

Et qu’avec ces conseils, ne savez toujours pas,

Dites vous qu’avec ce jeu, vous prendrez du plaisir,

Posez vous la question : « le Scrabble pourquoi pas » ?

Dominique B.

Qualification des Interclubs (Dimanche 24 Mars 2019)

Ouf, pour une fois, Interclubs ne rimait pas avec changement d’heure, mais plutôt avec changement de salle. Nous avons joué aux Mathes, près de Royan, dans une très belle salle, pouvant accueillir les 150 joueurs (environ), dispatchés dans 25 équipes, représentant une quinzaine de clubs du comité J. Signalons que l’équipe fanion de Poitiers n’avait pas daigné participer à la fête, en laissant à l’écurie ses « Ferraris », sans doute pas intéressées par une épreuve ne distribuant pas de PP1, dommage !

On remerciera la petite équipe de Royan, autour de leur leader charismatique, Wilfrid, qui nous a accueillis, avec leur habituel sens de la convivialité. Rappelons que ce n’était pas de leur faute s’il y avait 4 toilettes pour 200 personnes !

Le club J35 avait, cette année, encore, réussi à constituer 2 équipes, appelées HIERSA-COCHE-LA-TETE (en division 4) avec Christine, Claudine, Catherine, Denise et Jocelyne et une autre respectant la parité (en division 3), appelée HIERSA-CRIE-DE-JOIE constituée de Linette, Cécile, Colette, Cathy, Francis, Gérard, Dominique (regardez son numéro de table …) et Franck. Remercions Francis, GG et Domi qui ont ramassé chacun une partie, sans oublier, bien entendu, notre arbitre fétiche, Yanis, mascotte du club, qui a arbitré, sans fléchir, 20 joueurs, pendant 3 parties.

On remerciera, aussi, Sandrine, l’organisatrice du centre (sacré boulot d’organiser ces Interclubs avec l’arbitrage et le ramassage à prévoir), qui a fait une coupure … en jouant la seconde partie ! Pour poursuivre dans la même veine, on remerciera tous les joueurs (inutile de les citer, ce sont toujours les mêmes) qui ont fait l’effort de rester le soir pour aider à enlever les tables, en attendant le palmarès. Quant aux autres qui se sont barrés rapidement pour des raisons plus ou moins fumeuses (pour aller retrouver Momonne, par exemple), ils savent, aussi, ce que j’en pense !

Le discours de bienvenue de Sandrine est l’occasion de rendre hommage à Robert, pilier, pendant de nombreuses années, de l’équipe des Marguerites, qui avait réussi, plusieurs fois à se qualifier pour la finales des Interclubs. Signalons, sans déflorer la suite, que l’équipe des Marguerites en l’absence d’Arlette et de Gigi Lassalle (trop émue pour jouer) mettra un point d’honneur à se placer, en tête de sa catégorie, dans le comité. La maire des Mathes prend, ensuite, le micro, en précisant qu’elle est impressionnée par le nombre de joueurs de scrabbel (sic).

Passons la plume-souris à Christine.

Partie 1 (lue par Sandrine) en 21 coups pour un top à 932 points avec 6 scrabbles.

On commence avec DAUW pour 28 points.

Au coup 2, seul Franck tope avec TACK pour 35 points.

On allonge TACK en TACKS en posant horizontalement AMUSÉE. Vu par tous.

En appui sur le A de AMUSÉE, on joue le 1er scrabble : PIFERAIT. Catherine joue PÉTRIFIA (- 12 points). Christine est la seule à ne pas scrabbler.

Au coup 5, 2ème scrabble avec TEMENOS (aire sacrée d’un sanctuaire dans l’antiquité). Tous les Hiersacais topent avec son anagramme MONTÉES.

Au coup 6, Denise est la seule à ne pas DÉTALER.

Au coup 7 : DÉNOIE, joué par Claudine. Franck et Denise préfèrent DÉTONE et Catherine DÉNOTE pour le même score .

Coup 8 : QAT pour tous.

Le 4ème scrabble arrive au coup 9. Avec au tirage EILEEN ? On s’appuie sur le M de TEMENOS pour jouer ELIMI(N)EE. Christine tente, en partant du O de DÉNOIE, « oléi(f)iée » et apprend à ses dépens, que cela n’existe pas. De même pour Cécile qui s’emmielle (!) les pinceaux, en voulant jouer MIELLÉE.

La table 59 a reçu beaucoup de courrier !

Au coup 10, sur le I de DÉNOIE on pose VAISYA (membre de la troisième caste hindoue qui peut s’écrire également VAICYA OU VAISHYA). Aucun Hiersacais ne le joue.

Coup 12, tout le monde va BLÊMIR. On le prolonge ensuite en BLÊMIRAI.

Au coup 14, JOIE . Puis avec le J déjà posé on joue AJOUR, JARD ou JUDO qui est le mot retenu.

Au coup 16, on pose, sous le dernier A de VAISYA, NACHO (crêpe mexicaine) qui n’est pas au menu du club !

Le 5ème scrabble arrive au coup 17 : tous les Hiersacais BROSSENT.

Puis Jocelyne et Dominique préfèrent VOLEZ et perdent 3 points sur le top FEZ.

VOUÂT, en collante au-dessus de VAISYA, qui forme VA, US, AI et TAN, permet de marquer 39 points.

Au coup 20, dernier scrabble. Avec au tirage GRUAL?N, on cherche en vain une lettre d’appui pour GLAN(D)EUR, ENGLU(E)RA ou LANGUE(U)R. En utilisant le E de DÉTALER on joue GLANEUR(S). Vu par Catherine, Claudine, Denise et Franck.

Nous terminons tous avec POUFS sur le O de BROSSENT.

L’équipe HIERSA-COCHE-LA-TETE (de la compétition), emmenée par Claudine (8ème à – 22) et Catherine (17ème à – 47) affiche tout de suite ses prétentions en prenant la 2ème place, en série 4, derrière la redoutable équipe de Niort Sainte Pezenne, habituée des finales des Interclubs. Derrière les 2 meneuses, Jocelyne (33ème) et Denise (35ème) ont fait le job, comme dirait Antonin M., tandis que Christine, alias madame diesel, est restée au stand, en attendant son heure ! L’équipe HIERSA-CRIE … de douleur, malgré la bonne perf du coach (3ème à – 17), a mal démarré (8ème sur 10 !) , mais on retiendra les perfs honorables de Cathy (70ème), Cécile (80ème) et de Dominique, très content d’atteindre 75 %, une première, en compétition ! Associons à ces résultats Linette, Colette et GG qui sont venus jouer par esprit de club et c’est, vraiment, le principal dans ce genre d’épreuve !

En tout cas, les cuisinières et cuisiniers des deux équipes ont tous gagné leur partie, quelle que soit leur série ! Nous nous sommes encore régalés avec les nombreux mets préparés pour l’occasion : la quiche, la salade, les cakes (salé et sucré), le rôti, les gâteaux, les cornuelles, etc !!! Excusez-moi, par avance, si j’ai oublié de mentionner un de vos plats mais il y en avait tellement que c’était difficile de goûter à tout. Encore un grand merci pour ce moment convivial partagé avec, pratiquement, tous les joueurs du club.

Laissons la parole à Denise, à laquelle on pense à chaque fois qu’on se sert de la glacière (elle y avait entreposé son fromage …).

Après une pause déjeuner revigorante : abondance de mets , bien arrosés ( chacun ayant apporté plus que nos 14 estomacs ne pouvaient absorber ) , nous reprenons nos places pour une …

2° partie (lue par Jean) qui culminera dans les sommets : 1136 pts avec 8 scrabbles, dont un nonuple .

Pourtant la partie commence en douceur : QUID , KWAS , VÉCUT ( ne pas oublier le T , Catherine ! ) , HILES ( ne pas oublier le L , Francis , Cathy … ! ) .

Le 1° scrabble arrive au 5° coup avec le 1° joker (DIT?OAE) : nos 2 équipes scrabblent avec des scores variant de 59 pts ( DOuTERAI ) à 77 pts ( DeBOITAI ) mais nous perdons tous au moins 3 pts ( Franck ) sur le top cOEDITAI  en 8A .

S’enchaînent  BOBINEAU ( joué par Franck , Claudine , Denise et Christine ) ,2 pts de mieux que BABOUINE ( = BABINE ou la femelle du BABOUIN , joué par Cathy et Francis )

GOULAFES ( = GOULAFRE , goinfre ) préféré à FOULAGES . Catherine fait le mauvais choix en tentant un audacieux   » flouages » = 0 !

Le tirage suivant : XEEOCED en a EXCEDE plus d’un ! selon la place il rapportait 44 pts ( Jocelyne ) 58 pts ( Claudine ) ou 87 pts ( Franck et Denise )

JE au coup suivant augmente de 6 pts le négatif de Claudine , Catherine et Denise alors que Franck et Jocelyne assurent le top avec SERF à la même place !

Le 4° scrabble JOIGNES était offert ( seul Francis n’a pas entendu Jean annoncer le tirage en disant  » vous adjoignez  » … )

Après un court répit : PROTAL le proviseur en langage familier et de nombreuses autres possibilités ( PORTAS ,PALOTS ,POSTAL ,POLARS ,PATROS , PORTAL) nous retrouvons la série des scrabbles.

SNEVOEU : le U de VECUT permet de poser SOUVENUE ( Franck , Claudine , Jocelyne et Denise )

APLANIR , scrabble sec pouvait se poser au-dessus des 3 dernières lettres de SOUVENUE (Claudine , Catherine ,Christine, Francis et Denise ) . Franck préfère perdre 8 pts et la partie en jouant INALPERA !

14° tirage ; SUEREN? : 2 nonuples sont ouverts en colonne 15 : un L en 2° position permet de construire ELUERoNS pour 122 pts ( Franck , Claudine et Denise ) et un R en 15L offre un RUSERENt pour 9 pts de  moins ( Francis )

ATTNUYE au coup suivant : pas de Z pour ZYEUTANT mais une case bleu foncé pour NEY ou NAY formant PUY et rapportant 71 pts .

Le 8° et dernier scrabble est fatal à Claudine qui n’a pas voulu TORTURAI (vu par Francis , Jocelyne , Christine , Franck et Denise )

Les 3 derniers coups sont sans difficultés si on repérait la bonne place de MIMEZ

Coup de tonnerre sur cette partie avec la victoire de Denise à – 10, qui bat son président de club, d’un point : y’a plus de respect ! Claudine (20ème) et Christine (28ème), qui s’est réveillée ont bien secondé la nouvelle patronne de l’équipe. Par contre, la digestion (de tous les scrabbles?) a été difficile pour Jocelyne (à 280 points du top) et surtout pour Catherine, qui a explosé, à près de 400 points du top. L’équipe HIERSA-COCHE … la troisième place, a donc reculé d’un rang, mais reste sur le podium. Dans l’autre équipe, derrière Franck (2ème à – 11), c’est Francis (tout frais, après le ramassage du matin) qui tire son épingle du jeu, en finissant … dans les 80 premiers ! Les plus perspicaces auront remarqué qu’il a changé de pull au cours de la journée 🙂 ! L’avalanche de scrabbles n’a pas plu aux autres membres de l’équipe, qui se sont bien … ramassés en finissant entre la 101ème et 143ème place, ce qui nous a permis de conforter notre 8ème place.

Allez, un p’tit tour au pipi-room puis dehors (ou l’inverse, c’est selon la longueur de la queue … devant les toilettes) et on repart au turbin.

Gérard n’a raté aucun scrabble sur cette partie ! Puisqu’il ramassait… De toute façon il n’en aurait raté que deux, puisqu’il n’y en eut pas plus ! GG s’y colle donc pour le résumé de cette :

3ème partie (lue … et tirée par Marie-Odile) à 856 points en 22 coups

Coup 1 : Les J35 topent avec FERMER (retenu) ou FERMES… Sauf Cécile qui prend une bulle grâce à une mauvaise lettre…

Coup 2 : JUREUSE, seul Franck tope à 56 points (30 à 32 points pour les autres).

Coup 3 : La majorité des J35 joue bien AVIVERA (77), 1er scrabble, souvent réutilisé ensuite.

Coup 4 : Pas le plus petit PICODON (26, comme le numéro du département d’origine de ce fromage de chèvre) à se mettre sous la dent pour les Hiersacais.

Coups 5, 6 & 7 : Tir de lettres chères en rafale (Z, Y, W) avec BADIEZ (56), YINS (qui, avec 33, gagne un point sur NEY) et EWE (et ses habituels 32 points).

Coup 8 : ETUI (bien placé) gagne 3 points sur ZUT, ECU et CUTI.

Coup 9 : Jolie contradiction avec MOURUT qui, pour 38 points, forme RAVIVERAI. En ramassant 4 papiers avec « moutura », GG ne pensait pas que même Franck se serait laissé tenter par ce verbe hybride (bouturer une mouture? Moudre une bouture ?).

Coup 10 : Le tirage sort un X et un K : KADIS (65) se marie bien avec JUREUSES (on reste dans le juridique), les mots en X paient moins bien (SAX = 54).

Coup 11 : KHAN fait la quasi unanimité (HE, Dominique !).

Coup 12 : TOPE (3e rallonge à AVIVERA) tope à 25 points (TOPO aussi, ceux qui ne les jouent pas perdent 1 ou 2 points).

Coup 13 : Ceux qui redoutent l’EXIL (39) perdent 3 points avec EXO ou FLUX.

Coups 14, 15 & 16 : On joue ACE (25) en collante (solo hiersacais de Catherine), qui valait autant que FOU (bravo aussi à ceux qui l’ont joué… en pensant à GG ?), puis DEMET (26), qui gagnait 4 points sur DEMENTE (décidément !) et SIGNAT (27).

Coup 17 : Les féministes perdent 48 points avec QUELLES au lieu de LESQUELS (2e scrabble, sec, pour 82 points).

Coup 18 : Seul Franck RABOTE (33) , les autres perdent 3 ou 6 points.

Coup 19 : Seule Claudine joue le FOLLET (30), préféré à FELANT ou LOFANT. Francis joue le FELON (-3).

Coup 20 : Chez les Hiersacais, on s’étrangle, on songe, à tous les temps et tous les modes au lieu d’ajouter tout simplement (!?!) R(E)N devant FERMERA et un S à la fin pour tripler R(E)NFERMERAS (42 pour la seule Catherine). Jocelyne se distingue avec un improbable « songerat »..

Coup 21 : Les Charentais râlent souvent que leur vocabulaire régional soit négligé par l’ODS. Ce qui ne les a pas empêchés de rater le CHALIN (éclairs sans chaleur, dans le Littré de 1880 ) ce terme de l’Aunis est bien sûr revenu dans le dictionnaire du scrabble comme un mot… Du Québec ! Qui prend 1 point à CHAN.

Coup 22 : On aurait pu terminer sur un ANGE, mais NE, NEE ou EN valaient 2 points de plus.

La partie, pas sélective, n’a, hélas, aucune incidence sur le classement final. L’équipe HIERSA-COCHE-LA-TETE est, cette fois, menée par Catherine, qui fait une belle perf, en terminant 18ème à – 63. Les 4 autres filles de l ‘équipe HIERSA-COCHE-LA-TETE se tiennent dans un mouchoir de poche, puisqu’entre Catherine et Jocelyne, qui ferme la marche, il n’y a que 64 points. Mais, ce raisonnement peut s’appliquer pour tous les joueurs qui ont bétonné. Tout s’est joué lors de la 2ème partie : l’équipe reste 3ème du Comité, en division 4, ce qui est déjà une belle performance. Quant à l’équipe HIERSA-CRIE-DE-JOIE, ce sont les filles qui ont tenu … le manche, en gardant le cap : Colette (50ème, plus à l’aise sur ce genre de partie), Cathy (57ème) et Cécile (61ème) terminent sur une bonne note. Les gars ont un peu craqué, à l’image de leur leader …

Sourire crispé … après la bulle !

… qui aura appris qu’avec « moutura », en mains, on peut seulement scrabbler sur un L pour MOULURAT ou un X (cherchez un peu, les fainéants !) L’équipe HIERSA-CRIE-DE-JOIE quand elle apprend qu’elle reste 8ème (en division 3) et qu’elle laisse la cuillère de bois à l’équipe de Dolus d’Oléron.

Les résultats individuels sur le Comité sont visibles ici et par équipe, c’est  .

Vivement l’année prochaine que l’on remette le couvert, au sens premier du terme. On pourra encore bien s’amuser tous ensemble, entre joueurs qui ont compris qu’ils n’allaient pas jouer pour faire la tronche ! Peut-être que d’ici-là, Dominique et Francis pourront expliquer l’expression (de surprise, dirons-nous) visible sur le visage de Cécile 🙂 !

Haut-les-mains !

 


Finale Régionale (Paires) – Samedi 9 Mars 2019

Avant le choc des titans de la finale régionale en individuel, eut lieu le choc des géants, en paire ! Claudine et Franck, partis aux Roches-Prémarie-Andillé dès potron minet pour assister au Conseil d’Administration du Comité ont accompagné tous les dirigeants de clubs, pour manger un très bon repas à l’hôtel-restaurant « Gourmet du Poitou » à la Villedieu du Clain, qui ne paye pas de mine, vu de l’extérieur mais qui nous a très bien accueillis ! Pendant ce temps les 4 autres paires, Cécile-Christine (CC), Colette-Catherine (CoCa), Denise-Jocelyne (DJ) et Francis-Gérard (FG) ont mangé leur sandwich à la salle.

Nous avons appris qu’ils avaient fait une belote, après que Cécile a demandé, gentiment, à Francis de prendre son jeu de cartes, laissé dans la voiture : « allez, va chercher et ramène à Cécile ». Je n’ai pas assisté à la scène mais les témoignages concordent …

A propos de témoignage, le Guide de l’Organisation et de l’Arbitrage des tournois préconise, page 2 : « Pour les compétitions par paires, prévoir 1,60 m minimum de centre de paire à centre de paire». Je vous laisse juger !

La concurrence sera rude puisque la paire ultra-favorite Jacques et Jacki ont de sérieux concurrents, en l’occurrence la paire Berry-Berry …

… mais aussi Jean Dol-Claudie Chabouty, Hélène et François, Patrick Maspeyrot-Alain Guillaud, sans oublier la fameuse paire Fouet-Tard !

Partie 1 – tirée par Françoise Cools – 3 scrabbles – 22 coups – top : 914

Coup 1 : Les 5 paires hiersacaises se rassurent avec MINIERE d’entrée. L’anagramme EMIRIEN est choisi.

Coup 4 : Avec 3 A dans le tirage, on a l’impression qu’on peut scrabbler (CATALANS, LANTANAS, ANALYSAT, etc). Claudine propose « lamanats » mais Franck, en écrivant le bulletin, lui refuse le mot. La paire CoCa mélangeant le verbe ALESER et l’adjectif ALAISE, plonge en jouant « alaisant », tentant car ça quadruplait ! De nombreuses paires, dont les 4 autres paires du club, perdent 8 points, en loupant les LATINAS !

Coup 8 : La sortie du joker est stressante, d’ailleurs même dans les rangs devant, ce coup sera sélectif. Claudine voit assez rapidement CABOTERA, le B formant BRAYER. Ce mot qui est le top a, aussi, été joué par la paire DJ. On ne perdait « que » 21 points avec ABOIERAI ou ABOIERAS mais ce sous-top (joué par Claudie et Jean, notamment) n’a, hélas, pas été joué par les 3 autres paires J35.

Coup 10 : Grosse panique avec la sortie du second joker. On peut assurer, en prolongeant CABOTERA en CABOTERAIENT mais toute la salle glissera, de 4 points au moins, sur NANTUA, sauce béchamel à l’écrevisse.

Coup 13 : Denise et Jocelyne font un double LUTZ, mais écrivent « luts » sur leur bulletin.

Coup 16 : Colette et Catherine ont bien préparé leur grille puisqu’elles font partie des quelques paires, qui ont glissé une MEGERE, dans la cheminée (ça la calmera), formant IRA et surtout, DEBRAYERAS. Le sous-top perd 10 points, avec HEME (constituant ferreux de l’hémoglobine).

Coup 17 : Les DJ s’endorment sur la table de mixage (- 12), en loupant OC (29 points), qui ne perdait que 4 points sur des HOTELS, en collante intégrale, dégotés par Franck et Claudine.

Coup 20 : Les DJEBELS réchauffent les paires CoCa et Chérie-Bibi (+ 13 sur le sous-top).

Djebel saghro près de Ouarzazate (Maroc)

Coup 21 : La paire CoCa n’arrive plus à se contenir, en cette fin de partie en étant la seule des 5 à toper avec CAGOU (= KAGOU, oiseau de Nouvelle Calédonie, en voie d’extinction).

Coup 22 : Il ne faut pas se relâcher car le 3ème scrabble surprend, notamment, la paire masculine, qui loupe le dernier coup FERMENTE (+ 47 sur FEUE).

Claudine et Franck sont surpris mais aussi fiers d’apprendre qu’ils viennent de gagner la partie, à – 20, et qu’ils ont 4 points d’avance sur la paire favorite et 10 sur la paire Fouet-Tard. La paire CoCa a bien joué car elles sont 12ème (sur 32 paires, malgré le scrabble loupé). Denise et Jocelyne ont mal joué puisqu’elles sont 12ème, à ex æquo avec la paire CoCa (maudit « luts »!) Les CC et FG (respectivement 27ème et 31ème) ont 15 points de différence et … ne sont pas dernières (merci aux Dolusiennes, Claude Rantien et Danielle De Cock !)

Partie 2 – Monique Parpillon 7 scrabbles – 18 coups – top : 1056

On n’a pas pu s’ennuyer, avec une partie détonante du 1er coup jusqu’au dernier !

Coup 1 : L’EXODE est prémonitoire pour Francis et GG, mais beaux joueurs, ils n’ont pas la N, en perdant 20 points sur EXONDE (= émerge).

Coup 3 : Pas de S pour SURAIGUE, ni de F pour FUGUERAI mais un N pour INAUGURE…R la colonne des négatifs pour de nombreuses paires, dont les CC, CoCa et FG !

Coup 4 : Le CoCa reste en bouteille, en n’osant pas rajouter un E à KENYAN (je pense qu’il n’y a pas de féminin d’habitant ou de peuple, qui se termine par -ANNE, et perd 53 points sur la KENYANE. Les CC ont osé jouer le mot, alors qu’elles avaient vu le sous-top YANKEE pour 23 points de moins.

Coup 5 : Les DJ se réveillent en dégotant l’anagramme d’ENROULAI (joué par FG ou CoCa) : OURALIEN permet à la paire JJ de reprendre la tête qu’elle ne quittera plus, puisque Claudine et Franck ont joué le sous-top ALEURONE (- 12). Les CC auront essayé de scrabbler avec ENROULA … sans voir le I, en plein milieu de la grille !

Coup 7 : Francis et Gérard sont les seuls à ne pas scrabbler. Ils sont prêts à jouer DUQUE pour 26 points mais améliorent de justesse leur solution. Oups, ils deviennent LIQUIDE, en comprenant qu’il n’y qu’un I dans le tirage. Ils se font DEQUILLE(R) sur un mot à 102 points !

Coup 13 : RAS pour les Hiersacais tous au BAR mais sur ce coup, la paire Fouet-Tard se flagellera en tentant « barolet », fusion de BARODET et BAROLO (vin rouge du Piémont).

Coup 11 : Christine refuse à Cécile, le verbe MOLETER avec un L. Pourtant, c’était le seul scrabble qui passait, scrabble vu par Francis et GG.

Coup 14 : HALITOSE (mauvaise haleine) ou un plus simple HALETONS (raté par tous les Hiersacais !) ne gagne qu’un point sur de nombreux scrabbles.

Coup 15 : Cette fois, les 5 J35 scrabblent avec des mots allant de 80 à 84 points. Le top TANIERE (84 points) sera le seul mot loupé par la paire JJ !

Coup 17 : Claudine et Franck qui ne comptent plus qu’un point d’avance sur Claudie et Jean, perdent le titre en série 2, sur ce coup. Claudine voit PLUS pour 27 points, en H12 (les DJ, alors, à – 2, se sont arrêtées à PLUS, qui fait … – 6). Des PUBS, en collante, font 31 points. Franck, billet levé, revient sur la place et voit … CLUB, qui fait 33 points, grrr ! Ne me parlez PLUS de CLUB ! Au fait, dimanche, quelle compétition dispute-t-on ?

Coup 18 : Claudine et Franck sont les seuls J35 à voir et à oser PAFS, qui peut prendre un S dans le sens de complètement PAF, c’est-à-dire ivre ! PAF évoque aussi le choix de Cécile, qui n’a pas voulu écouter sa copine : « tu m’as refusé MOLETER, eh bien, je joue « molètera » avec un T ». Et, PAF, bulle !

Claudine et Franck s’inclinent logiquement face à Jaques et Jacki mais se sont endormis sur des petits coups (WHIG, TOFUS, CLUB, etc). Ils pourront regretter d’être passés si près du but, avec un tout petit point de retard sur Claudie et Jean, vainqueurs en 2ème série, avec un cumul guerrier de 1939 points ! Denise et Jocelyne (4ème de la partie, à – 12) se sont bien reprises (la marque des championnes) et terminent 8ème, place synonyme de Championnes Régionales, en catégorie Diamant, 8 points devant Evelyne Miot et Louisette Vadée. Catherine et Colette ont un peu perdu pied sur cette 2ème partie (3 scrabbles loupés) mais elles conservent une petite avance (6 points) sur Sandrine et Lulu, respectivement président et trésorière du Comité, pour emporter le titre de Championnes Régionales, en 5ème série. Les CC (2 bulles et un gros loupé sur ENROULAI) et FG (1 bulle sur un scrabble et 2 autres scrabbles loupés) terminent respectivement 24ème et 31ème, en préservant le principal, c’est-à-dire leur bonne humeur, qu’ils manifesteront le soir-même, lors d’un repas pris sympathiquement, ensemble, au Courte paille, avant d’aller dormir à l’hôtel Ibis Budget … mais pas tous ensemble, cette fois-ci, y’a des limites à l’esprit CLUB 🙂 !

Les lauréats ont été récompensés le lendemain (il y avait quelques paires boiteuses, comme vous pouvez le constater)…

… et les résultats sont visibles ici.

Championnat Régional (Individuel) – Dimanche 10 Mars 2019

Ce dimanche, 5 campeurs (à l’hôtel Ibis Budget) restés sur Poitiers et 2 femmes attentionnées, Catherine et Denise, qui avaient préféré faire l’aller-retour à Angoulême, pour préparer le repas de leur homme, lui raconter une histoire et le border pour qu’il s’endorme (c’est vrai que nous n’étions plus le 8 Mars 🙂 ) représentaient le club de Hiersac, qui comptait, dans ses rangs, le vainqueur de l’année passée : oui, on parle bien de MOI !

En cliquant sur certaines photos, vous verrez, au loin, GG qui fait mumuse avec son portable, donc il n’a pas pu être sur la photo ! Dans ce compte rendu, vous allez voir quelques images de Roches-Prémarie-Andillé, mais je ne peux laisser sous silence le regard d’une autre joueuse, sur ce village, qu’elle connaît sous un autre jour. Merci Hélène pour ce joli témoignage : cliquer ici.

Cécile prend la plume …

Partie n° 1 – Wilfrid Gauthier – 20 coups pour 995 pts – 6 scrabbles

1er coup : plusieurs possibilités pour 48 pts en optimisant le Z, ROUEZ, RUSEZ, ZORSE ou ZEROS

2ème coup : également plusieurs possibilités pour 36 pts sur le Z déjà posé, LOUVEZ, VOULEZ, OVULEZ , seule Catherine perd 2 pts en posant VOLEZ

3ème coup : OLMEQUE (d’un peuple du Mexique) pour 30 pts. Trouvé seulement par Franck, les autres Hiersacais se contentent de QUELLE pour 26 pts, Denise et Gérard 24 pts avec QUEL

4ème coup : CAUSERA pour 93 pts, ok pour tous sauf Gérard qui perd 3 pts avec une magnifique CASAQUE.

5ème coup : URANATES (sel de l’acide uranique) pour 82 pts, encore une fois solo hiersacais de Franck. A l’exception de Gérard qui ne trouve pas de scrabble et perd 59 pts, nous posons RASANTE ou ARASENT et perdons 8 pts.

6ème coup : SEXAT pour 71 pts, Catherine, Cécile, Denise et Gérard perdent 1 pt avec SAXE

7ème coup : ELUDAS sur le triple pour 27 pts, nous avons tous perdu 3 pts en nous débarrassant du Q pour poser LOQUE. C’est le seul manquement de Franck.

8ème coup : POCO (adverbe musical, un peu) en maçonnage rapportait 38 pts, nouveau top de Franck, nous perdons entre 4 et 20 pts

9ème coup : GAULETTE (à la Réunion, bambou servant de canne à pêche) 72 pts, bravo Franck. Gérard et Claudine tentent un joli « galettée » = 0, les autres n’osent pas GAULETTE et perdent 53 pts ou 63 pts !!! Le coach dirait entre 19 et 72 pts, on ne doit pas hésiter.

10ème coup : FEVE sur le triple (qui formait TOF) pour 52 pts, joué par Claudine et Franck. Cécile a tellement hésité sur TOF qu’elle a préféré poser EVOQUE (dommage pas de U) = 0

11ème coup : RAISONNE en triple pour 74 pts, OK pour Catherine, Claudine, Denise et Franck, Gérard ne perd que 3 pts avec ENRAYONS, Cécile et Christine perdent 6 pts avec SONNERA et NARRONS.

12ème coup : KOTA pour 46 pts, seul Gérard perd 18 pts avec MOKA

13ème coup : KIDS pour 42 pts, ok pour tout le monde

14ème coup : EH en triplant le H, 2 fois pour 26 pts, HIC pour Gérard qui perd 10 pts

15ème coup : AMIMIE (impossibilité pathologique de communiquer par geste) 20 pts, ça ne vous étonnera pas que seul Franck l’ait trouvé. Nous perdons de 3 à 8 pts.

16ème coup : VIDERENT pour 82 pts, ok pour Claudine, Denise et Franck. Catherine, Cécile et Christine perdent 2 pts avec DETENIR ou DENTIER, Gérard rident pour – 69 pts

17ème coup : HUI pour 23 pts, seule Claudine perd 1 pt avec HI

18ème coup : TWIN placé au bon endroit 25 pts. Catherine et Christine ne perdent qu’1 pt avec SWIN, Cécile le place au mauvais endroit et perd 8 pts.

19ème coup : AURIFIER (obturer une dent ou autre chose avec de l’or) 74 pts. Seul le couple Berry a le top. Les autres plafonnent à 27 ou 29 pts ; avant dernier coup ça fait très mal !!!

20ème coup : BYE (de circonstance pour le dernier coup) , à part Cécile qui perd 3 pts avec AY et Gérard 6 pts avec BEY, tout le monde dit au revoir.

Belle performance de notre coach qui finit 1er à 3 pts du top, ex aequo avec Jacques Fournier et Hélène G. (maintenons son anonymat), au top jusqu’à l’avant-dernier coup, et qui a joué AY (aïe, aïe, aïe) au lieu de dire BYE à Willou ! C’est ballot … Allez à table !

Denise poursuit le résumé.

Après notre pique-nique et une petite promenade dans la campagne verdoyante pour s’aérer les neurones ( cf photos ci-dessous) , nous reprenons nos places .

Partie 2 : Pierre Bonnicel – un top à 928 pts avec 4 scrabbles

Un début de partie sans relief ;

PENDU ( mieux que DEPLU , n’est-ce pas Catherine ? ) , HOU , FELLE ( 1 pt de plus que FELE ! désigne un tube utilisé par les verriers ) , WON

5ème coup : EEEGILZ ; Franck perd le top et 1 point avec LIEGEZ , joué également par Claudine et Denise , tandis que les autres Hiersacais laissent 3 pts avec PIEGEZ  sauf Christine qui joue le top ZELLIGE  ( Gérard a hésité sur le double L )

6ème coup : EUERTEG : le scrabble sec GUETREE est impossible à placer , pas de B pour BEGUETER , on se contente de … GUETREE pour 20 pts ( vu par Franck ) soit 2 pts de plus que GUETRE , GUERET ou PURGEE .

Le 1er scrabble arrive au coup suivant : ERIATNN permet de poser TANNERIE ou ENRAIENT (joué par Claudine et Denise) , INTERNA ( Cécile ) perd 4 pts …. Christine ne scrabble pas ….

8ème coup : ALIDRAR pas de E bien placé pour LARDERAI ou LIARDERA : on se résout à LARDAI (32 pts ) mieux que  LIARDA ( 30 pts )

9ème coup : TIMOREE vu par Gérard et Cécile fait 3 pts de plus que MOIREE ou METIER . Catherine prend une bulle avec un improbable  » trimée « 

10ème coup : ne pas se contenter de JAS ( 41 pts ) mais rallonger en SOJAS pour 2 pts de plus .

11ème coup : EEA?STI : ElIATES , rETAISE , EtETAIS et pour quelques pts de moins AtTISEE ou SAIEtTE : tout le clan hiersacais a scrabblé !

DIX au coup suivant fait 2 pts de mieux que BOX ( Catherine et Cécile )

Suivent VIDER et FLA préférés à QIN et FLOW 

15ème coup : EAUOSSN : une jolie collante en O12 permettait de marquer 56 pts mais le scrabble NOUASSE , bien placé faisait 14 pts de mieux .

Au coup suivant, seuls les Berrichons voient le mot HOVA et la place pour 39 pts ( Denise a vu la place le billet levé ! )

MEC devait être bien posé pour assurer 35 pts 

Seuls Franck et Christine font BOUM ( 2 pts de mieux que WON ou BOYS )

QANOUNS ( joué par Franck ) prend 5 pts sur NOYA 

Nous en sommes au 20ème coup avec un top de 690 pts et il ne faut pas s’être endormi. YESPCTE : accouche d’un mot qui fera grimper le top de la partie de 148 pts : ECTYPES ( le 2ème E formant ENOUASSE ) joué par Franck et Denise ( +62 sur le sous-top TYPES …mieux que TYPEES , n’est-ce pas Christine !) Ectype  est un terme philosophique , qui s’oppose à un archétype .

Nous terminons la partie avec KIFe et BUT 

C’est Jean Dol, qui gagne la partie à – 3, mais Franck à – 6, profite du faux-pas de Jacques sur MEC et s’empare de la première place au cumul, tout seul avec 4 points d’avance sur Jacques et 12 sur Jean … pour le moment.

Hélène, après sa magnifique 1ère partie a tenu bon et reste sur le podium … pour le moment !

Christine conclut …

Une partie en 21 coups avec 5 scrabbles pour un top à 861 points.

Claudine joue QUAI et Gérard QUOI pour 22 points, les autres topent avec FAQ pour 26 points.

Au coup 2, arrive le premier scrabble. En partant du F de FAQ, on joue FOUGEAIS, trouvé par Denise, Claudine, Christine et Franck.

Au coup 3, on pose POLKAS pour 81 points, le K compte double et le mot triple. Gérard se distingue avec OKAPIS et perd 21 points.

Au coup 4, tout le monde sauf Christine tope avec TOITS ou SITOT. Il faut jouer TITIS qui met un S à FAQ.

Au coup 5, Cécile, Christine et Franck jouent pour 32 points FUNK sur le K de POLKAS. Claudine, et Denise jouent, pour le même score, FUTUR en collante le long de TITIS. C’est le mot retenu. Catherine et Gérard perdent 6 points avec FOUTRE.

Au coup 6 arrive le deuxième scrabble. Nous scrabblons tous. En appui sur le G de FOUGEAIS, on pose LOGERONT qui est un quadruple et rapporte 86 points. Vu par Cécile, Claudine, Catherine et Franck. Gérard perd 18 points avec une TORGNOLE de même que Christine qui préfère TOLERONT. Quand à Denise elle pose LOFERONT pour – 24 points.

Au coup suivant, tout le monde JASE. Le mot, retenu est JESE pour le même score.

Au coup 8, si on pense à mettre un S à FUTUR, on pose HOSTA (plante) pour 27 points. Franck et Claudine avec OGHAM (écriture celtique) ne perdent qu’un point.

Coup 9, unanimité avec REVEE.

Au coup 10 Gérard sera le seul à ne pas scrabbler. Franck est au top. En partant du dernier E de REVEE on pose ENG(R)AVAI. Denise, Claudine et Catherine, pour -12 points jouent GAVAI(E)NT, Cécile joue NAVIG(U)AT. Christine pour -21 pose VAGINA(L)E.

Au coup 11, unanimité chez les Hiersacais avec MIROITAI pour 80 points.

Au coup suivant, COUAC général ou presque puisque dans la salle, une seule joueuse (la seule N7, la Royannaise Danièle Olivie) sur 125, le trouve !

Le cinquième et dernier scrabble arrive au coup 13 avec, verticalement, TANISEE qui met un S à HOSTA. Seule Christine le joue. Claudine et Franck perdent 11 points avec ENFAITES.

Avec au tirage DLEPLIER, on pense aussitôt à DEPLIER mais pas de place. Cécile qui, au coup 7, avait laissé JASE au lieu de JESE réussit à scrabbler avec DEPLIERA mais aura zéro, de même pour Catherine qui tente « deplieur ». Il faut se contenter de 24 points avec VIPERE en partant du V de REVEE.

Au coup 15, seule Claudine est au top avec HE(V)EA en collante sous JESE qui fera EH, SE, LE(V).

Au coup 16, Gérard perd 2 points en jouant LADY, les autres topent avec BAUX .

Au coup 17, unanimité avec EWE pour 22 points.

Au coup 18, nous jouons EMU pour 19 points. Il faut prolonger CRI en DECRI (perte d’estime) pour 21 points.

Au coup 19, nous topons tous avec NEY, YEN ou MYE pour 23 points. Le mot retenu est MYE.

On termine avec US, sous EWE qui fait WU et MYES puis avec ZAMU en appui sur le 1er U de FUTUR pour 16 points. Vu par, Franck, Claudine,Christine et Denise. Cécile tope aussi avec BA.

Jacques gagne la partie à – 9 et reprend « son » titre de champion régional à Franck, qui a (un peu) craqué sur la dernière partie et termine second à 11 points (TANISEE …) de Jacques.

Mais, il préserve le principal en finissant, dans les PP1, et surtout champion régional en 2ème série ! Pour terminer, on signalera les belles perfs de Claudine (15ème au milieu des PP3) et de Christine (60ème), qui récolte quelques PP4. On retiendra, surtout, la très bonne ambiance qui a régné entre tous les membres du club, durant ce sympathique WE.

Les résultats sont visibles, en cliquant .