Simultané Mondial (Samedi 13 Janvier 2018)

Denise relate :

Pour commencer, disons que certains ont eu du nez à ne pas vouloir participer à ce simultané mondial ! ( je pense bien sûr à Robert B. )

Une 1° partie en 21 coups qui cumule à 857 pts avec 2 scrabbles et qui n’a rien à envier à certaines parties de club du vendredi soir ( n’est-ce pas Catherine ?) et une 2° partie qui a fini de m’achever : 10 coups avant de voir arriver le 1° scrabble que nous sommes nombreux dans la salle à ne pas réussir à construire !!!

1° partie : sur un tirage  EOICAPP , CIPPE ( petite stèle funéraire ) est préféré à COPPA , sans doute pour développer notre vocabulaire vu que ni l’un ni l’autre n’admettait d’autres rallonges que le S . Suivent des tirages qui faute de lettres d’appui ne donnent pas de scrabble ( au coup 3 , un V , par ex. , aurait pu permettre de construire AVALEUSE !) A défaut on pose en quadruple ALAISEE sur le I de CIPPE .

Coup 4 : le Y permet de coller des CURRYS au dernier mot ( ne pas oublier le S final , n’ est-ce pas Nicole ? )

Le 1° ( des deux ) scrabble arrive au coup suivant ; NEEROMT permet de jouer sur un N : MENERONT ou ORNEMENT et pour 2 de + REMONTREE sur RE déjà posé .

S’enchaînent des petits mots : JE , HALA , IWAN puis un tirage : GEREEES qui ne trouvera aucune des lettres d’appui : D , G , L , M , N ou R ( voir + loin les solutions ) ; quand on a vu 3 ou 4 de ces possibilités sans succès , c’est assez frustrant ! on doit se contenter de 27 pts avec EGRISEE .

Le 10° coup va surprendre plus d’un joueur : EDMXUTU permet de poser sur ON déjà écrit MONTUEUX pour 60 pts soit 10 de mieux qu’un simple EUX placé au bon endroit .

Après qqs coups sans surprise arrive le 1° joker et le tirage : BMOUO?N qui fera de nombreuses bulles ( c’est bientôt le festival de la B.D. ) parmi les joueurs qui ont oublié que BOUMER ne se conjugue qu’à la 3° personne. Donc pas de scrabble sur ce coup mais un mot qui en surprend plus d’un : BlOOM ( personnellement , je me suis contentée de BOUM , le M transformant ALAISEE en MALAISEE et je n’ai pas osé BrOUM )

Le 2° joker sort au 17° tirage : GHUUI?A et à nouveau pas de scrabble , on se contente d’INHUmA.

Arrive le 2° et dernier scrabble : GUTEAIS ; malgré des ouvertures , un B en colonne 1 , un A en O8 et une place en B1 pour un scrabble sec que je construis mais ne joue pas (!) un seul scrabble passait : TUILAGES sur le L joker de BLOOM ( 2 pts de mieux que AUGITES ) Signalons que Catherine l’a joué !

Au coup suivant , QUINT est préféré au QUILT ( mon choix car le N aurait permis de transformer E_DENTIEZ en ENDENTIEZ ) mais c’est QUINT qui sera prolongé en QUINTO avec le mot ALDOL ( même score avec TALED qui cette fois donne une QUINTE )

Après cette 1° partie , je suis 3° derrière Gigi et Bernard , Christine me talonne à la 4° place suivie de Catherine à la 5°. Notons la belle performance de Gérard qui laisse 7 joueurs derrière lui; Jocelyne qui a bien compté mais qui a fait des bêtises se retrouve au milieu de peloton , derrière Francis et Colette puis Nicole qui ferme la marche .

Solutions : dEGREEES , SEgREGEE , REGElEES , EGERmEES , EmERGEES , EGREnEES , GEnEREES et REGrEEES .

2° partie : nous démarrons avec VANNE en H4 suivi au coup suivant par FUYAIT en I3 en collante parfaite .Nous continuons avec PAYEE , SOJAS , FEUJS .

Au coup 5  BOUVUNE : je vois de suite OBVENU mais le seul endroit pour le poser c’est un S et le doute s’installe ( obvenir est-il transitif ou c’est obvier ? ) je fais le mauvais choix et perd 15 pts sur ce coup . Après FANUM que cette fois j’assure , suit une série de 3 rejets ! EUIPHOE ne trouve ni de R ni de N pour scrabbler ; on pose HE !!  pour 22  pts  puis CEDE pour 18 pts avant de tirer ILEU?ZI : aucune place pour les nombreux scrabbles secs mais une seule lettre d’appui disponible le C : je ne construis pas ( comme beaucoup dans la salle ) InCLUIEZ … et n’assure même pas un sous top à ma portée … Par contre , je vois très bien les scrabbles que l’on ne peut pas jouer : EOHREIL n’a pas de T pour l’ HOTELIER et le coup suivant EHILORR ne trouve pas de B pour HORRIBLE . La fatigue venant , je prends un zéro en ajoutant un I à HIEZ ( – 38 pts supplémentaires à mon négatif ! ) et en oubliant des rallonges préparées comme RE devant PAYEES ! Heureusement , je réussis à construire  ALOURDIR ( petit scrabble à 59 pts qui a échappé à ma voisine Gigi, la championne du jour ) et ne laisse que 4 pts sur le 3° scrabble EPOUTIRA. Passons sur la suite de la partie pour en venir au coup 21 : ILLTEX . Colonne 15 un S est placé qui permet SEXTIL ( 75 pts !) mais dans le doute sur ce mot qui me disait qq chose je me contente de RIXES au lieu d’assurer les 64 pts classiques de XI !!!

Le dernier scrabble se pose avec le 2° joker : LRCOME? donnait MORCeLAS ou COmBLERA sans trop de difficulté .Et la partie se termine en 23 coups avec le tirage KEGELT qui permet  sur S_I déjà placé de faire du TELESKI pour 36 pts

Résultats peu brillants pour moi qui recule à la 6° place et qui mène un groupe de Hiersacaises : Christine , Catherine …et Jocelyne qui a bien remonté.

Les résultats du centre sont visibles ici et sur le Comité, c’est là. Pour se situer au niveau mondial, cliquer sur ce lien.

Phase 3 à Bourcefranc (Dimanche 10 Décembre 2017)

Retour sur le bord de mer 15 jours après la Phase 2. Après l’écrémage de la Phase 2, il ne reste que Claudine, Denise … et Catherine pour représenter le club.

Elles auront fort à faire avec les SN2 du Comité, qui sont capables de jouer comme des 1ère série : citons Bruno Coudour, Jean Dol, Patrick Maspeyrot, Jean-Marie Tinevez, Jean-Luc Le Toquin et Martine Raphel.

J’ai hâte de voir la bataille entre tous ces SN2, lors du Championnat Régional si on ajoute Michel Doret (récent vainqueur du blitz) et Bernard Proux (qui a, aussi, un niveau de SN1). Mais, aura-t-on droit à une surprise avec les SN3, qui titillent souvent les SN2, comme Wilfrid Gauthier, Jacqueline Le Courtois, Mireille Le Guédart, François Aubin, Monique Leroy-Legoff, Hélène Gourdeau, Robert Blanchon ou … Claudine, la récente vainqueure de la Phase 2 ?

En tout cas, il n’y eu point de surprise côté accueil à Bourcefranc : les photos parlent d’elles mêmes !

Partie 1 – lue par Sandrine – 5 scrabbles – 21 coups – top : 906

Mise en jambes sympa (Catherine, paralysée par l’enjeu, n’aura pas le même avis) : à – 16, on ne rentre pas dans le top ten !

Coup 1 : Pour ne pas prendre une bulle, certains ne jouent pas PONTIFE (joker N). Mieux vaut perdre 2 points, sur ce premier coup, en jouant PROFITE ou un mot moins connu, PIEFORT (pièce de monnaie frappée pour servir de modèle).

Séquence nostalgie !

Coup 2 : Parmi les joueurs que j’ai corrigés, seuls Robert et François ne font pas de BISOU ! Arlette et Hélène confirment-elles ?

Coup 3 : NIQUEE pas à la bonne place coûte une vingtaine de points. Cette fois, François et Robert sont sur le coup mais Hélène et Arlette ont regardé trop haut … Pudeur, quand tu nous tiens !

Coup 4 : Le second joker fait un peu plus mal car il n’y a qu’un quadruple. Jean perd 6 points, en trouvant un joli BEOTIEN au lieu de BONIFIEE (vue par Denise et Claudine).

Coup 6 : MACULENT enfonce Catherine, perturbée par un CALUMET implaçable.

Coup 9 : Claudine et Denise (alors à – 2) vont lâcher, comme de nombreux joueurs quelques points. Si on connaît le tirage, il est relativement simple de placer DUALISEE (en triple, pour 80 points) ou les anagrammes DIAULES (flûtes doubles, 82 points) voire ELUDAIS (84 points). Beaucoup de joueurs vont s’arrêter là … et perdre 10 points sur DUALISEE, le S formant YAKS !

Coup 11 : Après BISOU, NIQUEE, MACULENT et JULIE, on pose AMANTE, vous avez dit « partie à thème » ?

Coup 12 : EPISSERA vient terminer logiquement la série … de scrabbles. Contrairement à mon pronostic, ce mot n’a pas du tout été sélectif, car le sous-top (SPELEOS !) perdait 50 points donc les joueurs, peu sûrs, n’ont pas hésiter à jouer ce verbe, issu du vocabulaire de la marine (n’est-ce pas Denise), signifiant « assembler deux cordages ».

Coups 13 à 21  : A part VIL (préféré à VIT) et ANALE collée le long de JULIE, pour rester dans le thème, pas grand-chose à se mettre … sous la dent, malgré le GROG du coup 17.

Coup 22 : Si on est ZEN, on pense avoir le top mais les NERDS (désignant des personnes passionnées par les technologies et les sciences) permettent de gagner 3 points. Si vous n’avez pas un geek comme Yanis sous la main, vous pouvez cliquer ici pour connaître la différence entre un GEEK, un « no-life » et un NERD.

C’est serré devant ! Le rochelais Jean-Marie remporte la partie à – 7. Il précède de 6 points les SN3 Wilfrid et Jacqueline, lesquels ont 2 points d’avance sur Jean et … Claudine (!), qui précèdent JLLT de 2 points, lequel a 2 points de plus que Denise (!), qui a un point d’avance sur Gigi (Lassalle), je continue ou bien … Catherine a souffert sur cette partie mais elle a réussi à laisser 3 joueuses derrière elle.

Allez, un sandwich, un café, une petite balade pour Claudine et bibi dans le quartier pour s’aérer et on repart pour la partie la plus meurtrière de la journée !

Partie 2 – lue par Franck7 scrabbles – 20 coups – top : 1107 !

Coup 1 : MULLA est préféré à MUTAT pour ses rallonges -S (évidemment) mais surtout -H !

Coup 4 : De nombreux joueurs perdent 2 points sur 2 solutions peu évidentes, le nouveau mot PEUF (helvétisme désignant le brouillard ou la neige poudreuse) et TEPUI (haut plateau vénézuélien isolé depuis des siècles).

Coup 7 : Claudine (en pleine sieste, malgré la pluie vivifiante, qui nous est tombée dessus pendant la balade) prend 78 points dans la musette, en jouant LUXEE. Si on ne scrabble pas les sous-tops (PETEUX ou PITEUX) perdent 72 points sur EXPLIQUE. Comment EXPLIQUER un tel loupé : c’est simple, avec le tirage « EEIPUQX », on peut se dire qu’il faut optimiser le Q ou le X, en écartant, involontairement, la possibilité de scrabbler. Claudine ne perdra que 17 points ensuite … la marque des grandes championnes !

Coup 8 : Denise prend le relais ! Elle hésite entre VERSOIRS et « servoirs » et joue prudemment ROSI, ce qui perd 56 sur … VERSOIRS (pluriel de VERSOIR, partie de la charrue qui rejette la terre de côté).

Coup 10 : Denise prend un 2ème uppercut (Catherine est KO depuis quelques coups, hélas) avec SEBKHAS (= SEBKAS, SEBKRAS, lacs d’eau salée dans les régions désertiques). Sans scrabbler, on peut marquer, dans la colonne des négatifs « – 80 », en face de KAS.

Coup 11 : Si on ne repère pas le Z, on peut limiter la casse avec ONDOYEE (transitif dans le sens de baptiser) mais on perd encore 64 points sur BORNOYEZ (BORNOYER, viser d’un œil ou poser des jalons pour aligner).

Coup 12 : La série (noire pour certains) continue avec FUMIGEAT (en quadruple) qui gagne 20 points sur un joli FRAGMENT. Je confirme que « mégateuf » vous donnera la gueule de bois !

Coup 14 : Il ne faut pas s’endormir car « cha » fait encore mal (- 42) si on ne RONRONNE pas. Rentrez vos griffes, j’arrête avec les jeux de mots vaseux, promis, waouh !

Ras-le bol des chats mignons !

Coup 15 : En bas du bulletin de Jean, je lis « ATCHOUM » (cherchez l’anagramme). Pas toujours évident de comprendre mais sur ce coup, j’ai vu, qu’à un poil près (oups, une rechute), on pouvait s’ENRHUMEE sur un N !

Coup 16 : Les petits malins, qui ont préparé leur coup, vont glisser, astucieusement, un E entre le premier R de RONRONNE et EXPLIQUE pour former REEXPLIQUE (+ 1 sur le nouveau mot, ISME)

Coup 17 : Bruno perd ses 2 premiers (et seuls) points en loupant IGAMIES. JLLT tente « oligisme » mais OLIGISTE, oxyde naturel de fer n’a pas d’équivalent en -ISME.

Coup 18 : C’est le coup de grâce pour certains (dont certains SN2 ou SN3) qui vont flamber « canelle » alors que NACELLE (63 points) permettait de remonter … les pourcentages.

Coup 19 : VERDI est choisi alors que VAR aurait permis de jouer au dernier coup un dernier scrabble BLINDAIT mais le tireur de la partie a voulu éviter le goudron et les plumes.

Les costaudes et les costauds sont aux avant-postes car, sur une telle partie, Bruno (- 2) précède Jacqueline (- 5) et Jean (- 6). La victoire finale se jouera entre ces trois là car ils se tiennent en 20 points. Derrière, les écarts se sont creusés : Claudine (10ème à – 97) a pris un gros courant d’air, Denise (40ème à – 263) est en pleine tempête et Catherine (70ème à – 423 !) n’a pas vu le tsunami arriver.

Les objectifs sont clairs maintenant : Claudine doit se maintenir pour assurer, tranquillement, sa qualification, Denise doit finir au sprint pour remonter dans le bon wagon et Catherine doit tout donner pour quitter son avant-dernière place … en montrant son niveau réel !

Partie 3 – lue par Sandrine – 8 scrabbles  – 19 coups – top : 1093

Coup 1 : Parmi tous les scrabbles, RIMATES en H2 est choisi pour ses rallonges F-, B-, G-, P-, T-, initiales faciles à retenir pour moi (si vous n’avez pas compris, je ne me sens pas le droit de vous expliquer).

Coup 2 : Coup de théâtre, Bruno ne voit ni POINTUS ni TOUPINS (grosses cloches de vache) venant préfixer RIMATES. Il perd 45 points … et la possibilité de gagner sur le centre !

Coup 3 : SOULANTE ou SAOULENT permettent de rester dans le droit chemin, hips !

Coup 4 : Avec beaucoup de voyelles, il est moins simple de voir le scrabble. Les forts en vocabulaire joueront SAIETTEE (nettoyée avec une SAIE, petite brosse d’orfèvre) et les spécialistes de la construction des mots verront le top (+ 8 sur SAIETTEE) ETATISEE.

Coup 8 : Denise (et Catherine, je crois) passe(nt) la surmultipliée en voyant GRIECHES, mot qui ne s’emploie que dans les deux locutions ortie grièche et pie grièche (pie-grièche, passereau au bec assez fort, au plumage souvent gris ou brun et avec du blanc et du noir et au cri aigu)

Pie-grièche écorcheur, sympathique oiseau qui empale ses proies sur un arbre !

Coup 10 : RAFFOLES n’affole pas beaucoup les joueurs, sauf ceux qui hésitent sur le nombre de F !

Coup 13 : Si on n’est pas sûr de RECOUVRER (récupérer, percevoir), on joue RECOUVRE (du verbe RECOUVRIR, aussi !), ce qui ne perd que 7 points sur RECOUVRA.

Coup 15 : Les 2 jokers ont affolé Catherine qui n’a pas vu DEHALERA, qui ne perdait que 3 points sur un invisible HOLOEDRE (à réseau cristallin symétrique). Sur ce coup, je doute que beaucoup aient joué EPHELIDE (tache de rousseur).

Coup 16 : Qu’est-ce que c’est que ce BINZ (- 6) ? On accepte d’écrire BONZAI (= BONSAI), alors que le cri de guerre japonais ne s’écrit pas encore « bansaï » !

Coups 17 à 19 : On révise les mots de 3 lettres à lettre chère en posant, successivement, KWA, EXO (ou OXO) et LEK.

Les cracks Jean (- 7), Jean-Luc (- 10) et Jacqueline (- 11) ont assuré pour terminer aux 3 premières places du Comité. Signalons que Jean et Jacqueline seront, respectivement, 4ème et 5ème (et même 1ère SN3) sur la France !

Bon, quid des Hiersacaises. Claudine a freiné pour ne surtout pas finir parmi les SN2 (ouf, à 8 points près …) mais elle est qualifiée largement. Denise finit en trombe (5ème à – 24) pour passer la barre qualificative de 6 points, quel talent ! Catherine finit 41ème (!) à 2 points de Claudine, c’est-à-dire parmi les 4ème série et remonte la pente, en finissant sur une très bonne note, bravo car tu as montré que tu étais une vraie joueuse, contrairement à certains qui abandonnent après la seconde partie …

Les résultats du centre sont visibles ici et sur la France, c’est

Surprise avec l’annonce de Sandrine qui nous offre (au nom du Comité), le pot de l’amitié pour terminer la journée. On progresse, tout doucement, mais on progresse : vous verrez, bientôt à Bourcefranc ou à Châtelaillon, les gâteaux seront offerts (c’est l’époque des vœux)

Anniversaire de Marie-Jeanne

Après la séance, Marie-Jeanne a fêté son anniversaire … qui tombe demain, premier jour de l’hiver. Les gâteaux étaient très bons et les boissons pétillantes, Denise peut vous le confirmer, elle qui a ramené des échantillons sur son manteau ! Merci Marie-Jeanne pour ce régal des papilles après la belle partie que tu as tirée !

Pour fêter la fin de l’année, nous jouerons une dernière partie, vendredi soir … en paires !

Phase 2 (Dimanche 26 Novembre 2017)

7 h 45 : après avoir pris Denise au passage, nous avons embarqué Catherine à La Vigerie, mais aussi attendu (un peu) le passage de la voiture de Mouthiers, qui devait prendre Jocelyne. Fiinalement, nous sommes partis vers Bourcefranc, pour ne pas nous mettre en retard. La famille Gervais et les CC arriveront 15 minutes plus tard … et seront rendus à la salle de Bourcefranc 5 minutes avant nous !

En Terminale, j’avais eu comme sujet de philo : « Faut-il conserver les traditions » ? Quelques années plus tard, je donnerais la même réponse : quand elles sont mauvaises, on a le droit de changer ! A Bourcefranc, on nous avait offert, il y a quelques années, des demi-madeleines (des petites, en plus) pour l’arrivée et cette année, on a eu droit à des morceaux de brioche biseautés de manière à respecter une épaisseur inférieure au centimètre (je n’exagère pas). Sinon, tout était payant, toute la journée, « tradition » du club de Dolus. Coup de chance, cette année, on a eu un prix d’amis : 2 mandarines ou 3 madeleines pour 1 € … Aura-t-on droit au même traitement lors de la Phase 3 ? J’en ai bien peur …

Parmi les 110 joueurs de ce centre, on compte 2 favoris : Wilfrid Gauthier (le président de Royan, qui nous avait accueillis l’année passée à Saint-Sulpice en nous disant que tout était offert toute la journée) et Claudine (du club de Hiersac, le premier club du Comité à avoir tout offert lors de son tournoi).

Partie 1 – lue par Franck – 4 scrabbles – 23 coups – top : 1006

Coup 2 : Après FEVES au premier coup, on pose FORMAIT pour ses rallonges. J’ai un petit faible pour CHLORO-, DESIN-, SURIN- et THERMO-FORMAIT !

Coup 3 : C’est déjà un massacre dans la salle et sur la France avec le premier scrabble. APPAROIR (être évident) est un verbe défectif (une seule forme : il APPERT), qui gagne 38 points sur OPERAI, en collante.

Coup 5 : La spécialiste en marine, alias Denise, tente le « bittage » mais ça se transforme en SABORDAGE !

Coup 9 : Avec la sortie du joker, il est relativement simple de scrabbler pour 77 points (11 solutions dont AIGUISES, DEGUISES, USINAGES, etc). On gagne 3 points avec de jolies SARIGUES, mammifères marsupiaux d’Amérique. Mais, de nombreux joueurs vont se refuser un des 2 nonuples AIGUAGES (AIGUAGE ou AIGAGE, droit d’amener de l’eau sur son terrain AIGUADES (lieux où les navires s’approvisionnent en eau douce) … et perdent 52 points !

Coup 12 : Dilemme, faut-il assurer CHIQUE ou QUICHE pour 38 points ou gagner 37 points, en jouant CLIQUEES ? La réponse est dans la question mais beaucoup de joueurs vont se refuser la transitivité.

Coup 14 : Ceux qui étaient à Hiersac en 2004 et qui ont de la mémoire (coup 1 de la partie 2), seront avantagés car TILLEUR (j’avais, à l’époque, choisi ce mot, posé en H3, pour ses rallonges ARTILLEUR et OUTILLEUR) est le top. On perd 3 points avec TULLIERS (adj., relatif eu tulle) et 14 points avec les anagrammes TREUILLERITUELLETULLIERETULLERIE (commerce ou fabrication de tulle).

Coup 15 : Parmi les premières tables, Claudine est la seule à coller COUSU (formant US, VS et JEU). Catherine, pourtant spécialiste de la conjugaison du verbe COUDRE l’a loupé 🙂 !

Coup 19 : Nombreux sont ceux qui apprennent qu’en Belgique, une allée bordée d’arbres porte un nom, c’est la DREVE !

Coup 21 : Ceux (ou plutôt celles parmi les Hiersacaises) qui dorment, oublient de scrabbler, en jouant le top ENTAMONS ou en perdant 3 points avec TONNAMES, MATONNES ou le peu connu, MANETONS (MANETON, partie d’un vilebrequin où s’articule la bielle).

Coup 22 : Christine voit un peu trop tard le top SEXY, qui gagne 14 points sur sa solution, 14 points qui pèseront lourd en fin de journée.

Petite surprise à l’annonce des résultats puisque c’est l’Angoumoisine Raymonde Berthaud (redescendue en 4A, cette année) qui mène le bal à – 96, devant sa camarade de club Gigi Lassalle à – 108 et un point derrière, la joueuse locale (du club de Dolus), Pierrette Bry, classée en … 4B !

Claudine est 5ème à 4 points de Gigi et Denise 10ème à – 157. Saluons l’exploit (le mot n’est pas trop fort) de Catherine passée de la place 86 à la la place 32, en perdant moins de 200 points sur le top, chapeau et bravo ! Jocelyne (77ème), Cécile (80ème) et Christine (85ème) se tiennent en 20 points. Colette est contente de passer de la place 97 à la place 96 : plus que 95 parties !

Il est temps d’aller recharger ses batteries en mangeant (avec Monique et Bernard) et en écoutant les ratés (« akhan » pour Cécile, par exemple) et les trouvailles (euh, j’ai pas d’exemple en tête) des unes et des autres !

Partie 2 – lue par Jean Dol – 4 scrabbles – 20 coups – top : 884

Le but du jeu dans cette partie, c’était surtout de ne pas prendre de bulles et de voir et oser jouer le scrabble unique du coup 11.

Coup 1 : CARDAI , au premier coup, est choisi pour ses benjamins REN-, RAN-, BRO- et FAUCARDAI (couper avec un FAUCARD, grand faux).

Coup 2 : LOME (cavité interne en zoologie) est peu couru, mais on ne perd que 2 points avec CALMEE ou CLAMEE.

Coup 4 : REVOULU ou REVOULUE est battu de 11 points par VERMOULU (Claudine remonte à la 3ème place, sur ce coup).

Coup 7 : Avec le tirage « REEES?Z », il y a plein de scrabbles qui passent à des endroits différents (je peux vous dire qu’au DA, cela a été difficile à gérer !) Les plus lucides vont garder leur sang-froid pour marquer 92 points avec SEMEREZ ou SEXEREZ, qui ne perd que 5 points sur de jolis ZEBREES.

Coup 8 : S’il est (relativement) facile de voir WECH pour 46 points, il est tout aussi facile de perdre 2 points sur un splendide CAMPHRA (joker C !)

Coup 10 : Raymonde rentre dans le rang en jouant avec le W alors qu’il n’y avait que le Y pour former CLAY (67 points) ou un plus commun GAY (65 points).

Coup 11 : Les 2 voisines de Claudine (Patricia Boinel et Louisette Vadée) encaissent – 51, en ne voyant pas l’EGOUTIER, que se sont refusé certains joueurs hésitant sur le nombre de T !

Coup 14 : Si on ne joue pas SAXONNE, on perd, au moins, une trentaine de points avec AXENES ou XENONS.

Coup 15 : Claudine ne TWEETE pas … et perd 12 points, car un grain de SEL vient gripper une machine bien huilée.

François Aubin, Claudie Chabouty et Mireille Le Guédart constituent le podium de cette partie. Gigi prend la tête de la salle poursuivie, comme son ombre, par Claudine (7ème à – 43). Denise termine (encore !) 9ème et maintient sa place dans le top ten. Catherine, décidément intenable, a encore progressé puisqu’elle termine 24ème de la partie ! Christine (49ème) commence à se réveiller, emmenant Jocelyne (58ème) et Colette (63ème), dans son sillage. Cécile (97ème) a eu quelques scories …

Partie 3 – lue par Franck – 5 scrabbles  – 22 coups – top : 993

Coup 1 : Raymonde encaisse (comme beaucoup d’autres) – 52 d’entrée, en ne voyant pas le scrabble unique DEBOTTA. J’ai appris , après la partie, que certains joueurs l’avaient vu mais ne l’avaient pas osé : on peut dire qu’ils ont été pris au débotté !

Coup 2 : De nombreux scrabbles, à 74 points, sont jouables, comme PUBLIEES, PLIEUSE ou le mot choisi PILEUSE.

Coup 3 : MERCI, à 35 points, permet de faire un petit coucou à tous les arbitres et ramasseurs et aussi de rappeler aux joueurs d’aider à ramasser les tables, en fin de partie mais il a été beaucoup raté sur ce coup … et après la partie.

Coup 4 : Claudine, qui ne connaît pas d’EPILEUSE (elle s’épile, toute seule, comme une grande 🙂 ), loupe BUVEZ, prolongeant PILEUSE en EPILEUSE.

Coup 5 : Raymonde s’enfonce, un peu plus, en jouant « violable » mais seul INVIOLABLE est valable ! En l’absence des lettres d’appui (L,T et … Y) pour jouer VOLAILLE, VOLATILE et VOLLEYAI, il faut se contenter de DEVOILA, voila, voila, ….

Coup 7 : INCLINEE gagne une vingtaine de points sur CELINIEN, référence au sympathique Céline, auteur de « Bagatelles pour un massacre » !

Coup 10 : C’est la grosse panique avec le tirage « RIGOLS? », car il y a eu les mauvais comptes mais surtout les tentatives du genre « rigolées », « logeries », « gloserie », etc ! Retenez que GEOLIER n’a pas d’anagramme. Denise s’est arrêtée à RIGOLES mais elle n’a pas rigolé longtemps, à l’annonce du top GRISOLLE (GRISOLLER, chanter en parlant de l’alouette).

Claudine, fan de Brassens, ne perd que 6 points avec des GORILLES plus sympas que l’antisémite cité ci-dessus … et passe en tête au cumul car Gigi n’a pas scrabblé. On pouvait aussi jouer GIROLLES ou GIROFLES.

Coup 18 : Après avoir failli jouer DADAISME puis DADAISTE, il faut oser jouer DEPOUDRE (+ 56 sur POUDRE). Les meilleurs joueurs de Mouthiers (Cécile et Christine) ont osé jouer ce mot, en se rappelant du conseil de leur grand coach. Le petit coach de Mouthiers a joué … petit bras et a loupé la qualification pour 4 points !

Coup 20 : KARATE met KO ceux qui le ratent !

Coup 21 :Certains joueurs sont bien contents de voir KAREN, sinon c’était encore 20 points en moins …

Claudine assure le principal (la qualif) et, cerise sur le gâteau, gagne la Phase 2 sur le centre … et sur le Comité : bravo Clo-Clo !!! Denise n’a pas brillé sur la dernière partie mais elle se maintient et termine 8ème du centre. Christine termine en trombe (4 points derrière Denise), 21ème du centre mais hélas, ce ne sera pas suffisant pour la qualif (à 10 points de la barre). Cécile, 33ème de la partie, termine bien aussi, ce qui la fait remonter à la 72ème place. Catherine a limité la casse et sa 53ème place à la partie 3 est anecdotique car elle termine 27ème, largement au-dessus de la barre de qualification : contrat rempli, Catherine ! Jocelyne (78ème) et Colette (83ème) auront passé, je l’espère, une bonne journée, en notre compagnie.

Bon, on range nos affaires, on aide à porter les tables et on dit « au revoir » à ?!!! Zut, y’a plus personne : Bernard, énervé par son niveau de jeu, a voulu repartir tout de suite, en emmenant Cécile, Jocelyne et Christine ! Bon, y’a une logique, comme il était en retard le matin pour prendre Jocelyne, il n’a pas voulu être en retard une seconde fois dans la journée …

RDV est déjà pris dimanche 10 décembre avec l’arrivée des cadors de 2ème série mais gageons que Claudine, Catherine et Denise arriveront à tirer leur épingle du jeu pour se qualifier pour Vichy ou jouer du mieux possible !

PS : Sur le centre, les résultats les résultats sont visibles ici, sur le Comité, on peut cliquer sur ce lien. et sur la France, c’est .

Enigme …

… posée par Dominique (quand je n’ai pas le courage d’assumer, j’utilise son nom, c’est plus pratique) : quel est le point commun entre la Chatte de Colette et les succulents gâteaux qu’elle nous a préparés pour fêter … la Sainte-Cécile ? Ce sont des œuvres , qui peuvent être dévorées sans appétit ! La partie de ping-pong se poursuit entre celle qui boit et celui qui trinque !

On a encore pris quelques kilos, après la partie, grâce à Colette, qui nous a contraints à finir son gâteau aux pommes et l’autre aux poires. Croyez que ce gavage lui a suffi ? Non, le harcèlement s’est poursuivi quand il a fallu finir le pétillant, jusqu’à la dernière goutte !

Ne vous fiez pas aux apparences, ce n’est pas parce qu’on sourit, sur quelques photos qui suivent, que nous avons apprécié cet AFTER entre les blagues (irrespectueuses) de Dominique et le racket de Marie-Jeanne, récoltant des sous pour la tombola (qui ne fera que des perdants !)

Bon, merci quand même pour ces agréables moments, mais si on voulait passer pour un club de joueurs sérieux, c’est cuit pour notre réputation ! A vendredi … je crois, hips !

N.B : Vous saviez que « COLETTE » aime l’ALU ? Perso, j’aime bien l’appui U …

BRUNELLE commune … rien à voir avec nôtre Colette 😉 !