Anniversaire de Yanis

Quels sont les 2 points communs entre l’anniversaire de Yanis, celui de Claudine et celui de Franck ? Je vous laisse chercher …

Après la partie de mercredi, nous nous sommes régalés avec les excellentes crêpes, signées Claudine, la reine des crêpes (!), en dégustant le gâteau aux poires et les superbes muffins ! Evidemment, la boisson a coulé à flot : pétillant, jus de pommes, cidre, etc ! Un grand merci à l’intendante et à la cuisinière (euh, ce sont les mêmes) ! Un grand merci aussi à tous les convives, avec une mention spéciale aux animateurs Dominique et Cécile, conteurs d’histoires, même si je n’ai toujours pas compris la blague sur le lapin en chocolat ! 🙂

Suis-je le mieux placé pour parler de Yanis ? Peut-être pas, mais essayons … Yanis est un garçon charmant, poli, serviable (je ne compte plus le nombre de parties arbitrées, il bat tous les records), réservé (ça lui nuit car sa timidité fait qu’il a beaucoup de mal à se mettre en avant, notamment dans le milieu professionnel), bourré d’humour, avec un caractère entier. Comme il a deux parents très intelligents (il a hérité de cette qualité puissance 2), il comprend très vite les situations et a toujours le petit mot incisif, qui permet de marquer le point. Si vous arrivez à transpercer la carapace (je sais, c’est pas facile), vous découvrirez un gars, bien sous toutes les coutures. Yanis est, indéniablement, la mascotte du club !

Arbitrage au tournoi de Hiersac (Samedi 2 avril 2004)

N.B : Les 2 points communs sont que Claudine cuisine et que tout disparaît !

 

Phase 2 (Dimanche 25 Novembre 2018)

Denise raconte …

Des problèmes  » techniques  » ayant fait que le centre de Royan ne pouvait pas accueillir les joueurs d’Angoulême , il a été décidé précipitamment d’ouvrir un centre sur Angoulême ( à Mouthiers sur Boëme plus précisément ) qui a permis aux joueuses de Hiersac de ne pas avoir à galoper à Royan mais a contraint Franck et Yanis à sacrifier leur dimanche pour assurer l’arbitrage : qu’ils en soient chaleureusement remerciés !

Donc en l’absence de Claudine ( qui a déclaré forfait ) et de Laurence ( qui rate de 4 petits points la qualification ) , c’est Catherine, Christine et Denise qui portent les couleurs du club ( pas très haut malheureusement ! )

Partie 1 : 23 coups – 3 scrabbles – top : 905 pts 

On demarre doucement avec PLEURE , préféré à PELURE et dès le 2ème coup , c’est la cata !

« NUIRANDA » : pas de T pour TRUANDAI mais un E qui permet de RENAUDAI ( ce que je n’ai pas manqué de faire à l’annonce du mot ! ) : 43 points de négatif (Catherine limite sa perte à …42 pts ! )

FETAI qui met un T à RENAUDAI ne pose pas de problèmes .

REDOWA ou DEWAR augmente le négatif de Catherine et Christine qui se contentent de TWEED ( – 6 ) mais le coup suivant est plus conséquent !

« BEBIKGI » : le R de REDOWA en colonne 1 est trop bas pour REIKI et aucune Hiersacaise ne construit ou n’ose BRIK sans C, ce qui entraîne -26 ou – 24  !

« BEGIAUE » : le tirage a (mal ) inspiré les joueurs qui n’ont pas manqué d’imagination pour dégoter un scrabble à tout prix :  » baguiere  » , « baguerie  » par exemple . Malgré tout, on aurait pu , sur un S, former BISAIGUE ou sur un T construire BEGUETAI , mais en leur absence on se contente de 28 pts avec DEBAGUE .

7ème coup – « ILEPARN » : enfin un tirage sympathique ! on peut voir INALPER , PRALINE (comme Catherine), PRALINER ( comme Christine pour 10 pts de mieux ) ou le top ( comme Denise ) LAPINER qui, bien placé, gagne 5 pts .

Le 8ème coup est un cadeau : pour 60 pts nous posons FAXE (= FAIX )

Par contre les trois tirages suivants sont encore des occasions à augmenter nos négatifs :

DOUCHE au lieu de DOCILE et c’est – 5 ( les deux autres sont dans les CHOUX : -) )

ANHELA au lieu de UHLAN ( un petit doute sur l’orthographe ) c’est – 1 et MUCHE au lieu de GAUCHE c’est – 4 ( un peu plus pour les copines )

Tirage 12 : « AMUSI?Y ». Nous avions vu MYASE il n’y a pas si longtemps et j’ai un doute sur la place du I , donc je préfère assurer quitte à perdre 3 pts (heureusement car le I mal placé aurait fait une énorme bulle !!!) Catherine se contente de AY ( – 35 pts ) et Christine joue le sous-top YASs  (-6 pts )

Tirage 13 – « IUTTORN » : c’est la débandade : incapable de construire quoi que ce soit, je pose TU pour 18 pts et le billet levé j’avise le A qui permet de TOURNAIT !!!! ce qui aurait réduit mon négatif ! En fait il fallait voir le E pour TONITRUE ( -48 pts ) Catherine n’en perd que 40 avec un TRITON.

A partir de là s’enchaînent des coups de 3 ou 4 lettres voire moins :  NES , EXIL, VIOC, ISO, JE, VER

se détachent de cette série interminable un joli maçonnage ; TIQUeNT et une collante LATS ( ancienne monnaie de Lettonie ) qui fait 13 pts de mieux que le sous-top 

Résultats de cette 1ère partie : Denise , 5° avec un retard de 81 pts sur la 4ème ! , Christine, 10ème et Catherine (en embuscade) 14ème, 36 pts derrière Christine .

NDLR : Nous avons pris notre sandwich chez Crichine et GG. Ce fut bien sympa car les sandwichs ont été arrosés par du vin et/ou du café et qu’en plus, en dessert, nous avons eu droit au gâteau basque de Denise, aux rochers au chocolat de Catherine …

et à la visite de la supportrice de l’équipe de France de Coupe Davis de tennis qui, une fois de plus, avait tout d’une grande mais … !

Catherine poursuit le compte rendu

Partie 2 –  16 coups  –  834 points  –  6 scrabbles

Cette partie commence avec ce tirage « AUVDEAN » pour poser  VENDU  – 26 pts.

Cp2 – ENVA(S)ERA  – 70 pts (Denise joue AR(A)MEEN – 69 pts, Catherine E(M)ANERA – 68 pts tandis que Christine s’EVENTRA sur ce coup avec 18 pts).

Cp3 – IOULANT – 72 pts (Christine perd 53 pts avec NUIT).

Cp4 – THEIERE – 77 pts (vu trop tard pour Catherine qui joue HERITEE – 76 pts).

Cp5 – TORDEZ – 51 pts (nous nous contentons de 48 pts avec DOTEZ ou BORDEZ).

Cp6 – EMPLI – 44 pts (nous jouons toutes les 3 PLAF ou PIAF – 36 pts).

Cp7 à Cp9 – NEY – 73 pts  /  VIET ou VOIT – 37 pts /  DROGUAIS – 61 pts

Cp10 – ANAT(I)FE (crustacé marin vivant fixé sur les bois flottants par un fort pédoncule) – 84 pts  (Christine et Denise -5 pts avec ENFA(N)TA et -9 pts pour Catherine avec FANATE(S)).

Cp11 – OLEATE (sel de l’acide oléique) – 23 pts.

Cp12 – ENROULAIS – 71 pts (nous ne voyons pas la place sur EN en lettres d’appui et perdons 2 pts avec ROULAIS)

Cp13 – EMPUSE (insecte marcheur voisin de la mante ou moisissure parasite des mouches ou de divers insectes) – 33 pts

Cp14 et 15 – WONS – 54 pts – FUMAIT – 36 pts

Nous terminons avec CLITOS – 22 pts (inutile de vous préciser la définition suite au mot « foune» joué par Gégé mercredit dernier).

Malheureusement, ce dernier coup fut fatal à Denise, pour avoir pris un M dans les lettres restantes  pour former MISS,et fit perdre 6 pts aux 2 autres Hiersacaises.

Catherine finit à 795 pts soit 95,32 % (2ème au classement de cette partie -2 de la 1ère dépassant  Denise de 13 pts et Christine à 679 pts.

Christine conclut la journée …

Partie 3 – 4 scrabbles – 21 coups – top : 1024

Une partie en 21 coups pour un top à 881 points avec 4 scrabbles.

On commence par SOYEZ. Nous jouons NOYEZ pour le même score.

Coup 2 : VETIT marque 16 points, Denise MUTINE (-2) et Christine VOMIT (-1)

Coup 3 : PAUMEZ pour Christine et Denise, Catherine préfère PAMEZ (-2)

Nous jouons toutes les trois BAYE. Christine est la seule à jouer NONNE pour 19 points, Denise avec LONE perd 1 point et Catherine en perd 7 avec PÔLE.

Au coup 6, le tirage du X va creuser les négatifs. (-22) pour Denise et Catherine qui jouent IXERAS, (-24) pour Christine avec AXIS. Il fallait jouer EXCIPAS (Invoquer un argument, une excuse). Ce n’est pas un scrabble mais il rapporte 60 points.

On joue ensuite (E)WE, RIAD, DOURO

Au coup 10, AGREGS (AGRÉGATION) rapporte 31 points. Christine et Denise jouent le sous-top GAGES (-2)

Au coup 11, VANILLER (parfumer à la vanille) va alourdir le négatif de Catherine et Christine (-41 points) chacune. Quant à Denise, elle jouent le sous-top VALIDENT mais perd quand même 37 points.

Le deuxième scrabble arrive au coup suivant, FLEURETE (compter fleurette) que joue Denise. Christine joue RÉFUTÉE(-25 points), Catherine apprend à ses dépens que REFLUER est intransitif.

On joue ensuite JURAI, AUBADE, EH et KEN.

Au coup 17, Denise et Christine jouent le top HOME, Catherine se contente de OLE.

Avec au tirage suivant « EILLMOU », on termine sur le E de AUBADE en jouant MOUILLÉE : vu par les trois Hiersacaises.

Christine et Catherine font des COPIES (-2), le top PUCE est joué par Denise.

Le tirage suivant « ?IINOST » permet de construire de nombreux scrabbles dont É(T)IRIONS pour Catherine ou É(D)ITIONS pour Christine pour 61 points, mais une seule possibilité de faire un quadruple avec RIOTI(O)NS du verbe RIOTER (rire doucement) pour 78 points.

On termine avec SIS

Denise termine cette partie à 813 points, Christine à 756 et Catherine à 678.

Au final, Denise finit 5ème avec, 2336 points, Catherine 11ème avec 2146 points, juste devant Christine qui avec 2 points de moins finit 12ème.

Les résultats sur le centre sont visibles  ici. Sur le Comité, c’est  . Et, pour vous situer sur la France, cliquer ici.

Anniversaire de Colette

Après s’être nourris de mots tous plus barbares les uns que les autres (CALF, BASTAQUE, ONANISME, cherchez l’intrus), dans une salle dans laquelle régnait un froid glacial (les photos ci-dessous le prouvent), nous avons pu nous réchauffer les papilles grâce aux excellents gâteaux et boissons, proposés par Colette, qui fêtait, à cette occasion, son anniversaire. J’ai relu les articles passés sur l’anniversaire de Colette. Pêle-mêle, il y a eu le reportage sur la Bourdaloue, les lettres d’appui sur « COLETTE » (c’est ALU, si vous avez oublié), un article sur la Prunella Vulgaris :-), … mais finalement rien sur Colette, elle-même. On va se rattraper (Colette, tu sors tes kleenex, avant de lire les insanités suivantes).

Ceux qui ne la connaissent pas ou ceux qui la connaissent mal (donc, qui ne consultent pas régulièrement ce blog) pourraient penser qu’elle peut faire preuve d’une certaine TIEDEUR, quand on la voit, pour la première fois. Mais, lorsque la glace est rompue, vous aurez compris que Colette n’aime pas imposer ses vues et qu’elle préfère écouter, plutôt qu’étaler sa science, même si de temps en temps, elle glissera un petit mot bien ajusté, qui fait mouche, à chaque fois. Pas la peine d’ETUDIER les définitions du dictionnaire car si Colette est à proximité, vous aurez, directement, la signification de tel ou tel mot, même si ce n’est pas un helvétisme. Sa modestie l’empêche d’écraser les autres et comme elle n’aime pas la trivialité elle sera REDUITE, comme par exemple, hier soir, à faire ENJOUE, pour 42 points, plutôt que de s’abaisser à faire 69, comme tous les autres AJOURNE(S) ! Pourtant, cette grande lectrice est aussi une sacrée écrivaine (je n’aime pas ce mot !), qui pourrait facilement trouver un EDITEUR, si elle se mettait à noircir la page blanche. Vous l’aurez compris : j’ai autant d’affection pour Colette que j’ai d’admiration pour cette grande ERUDITE !

 

 

TH de Niort Sainte-Pezenne (Dimanche 18 Novembre 2018)

Nous sommes 4 du club à partir tôt matin ce dimanche pour aller  » tournoyer  » aux alentours de Niort , à EPANNES [mot jouable au scrabble nous signale notre coach dans la voiture et nous le répète, Etienne Meignant, le maître de cérémonie …… sur place dans son speech de bienvenue] : Cécile , Franck , Claudine et moi, conduits de main de maître…sse par Claudine qui sut traverser avec calme les « chicanes » installées par les gilets jaunes. A l’arrivée , la conductrice est félicitée par les occupants d’ une voiture qui nous avait suivis une bonne partie du chemin : Jacques, Monique et Monica du club d’Angoulême.

L’accueil dans la salle a été sympathique puisque 2 jeunes, dont la petite Angèle Jos, ont été nos hôtes, en distribuant le programme de la journée. Nous avons apprécié le café offert à l’arrivée et d’avoir joué dans une belle salle lumineuse et bien chauffée. Évidemment, je ne peux passer sous silence, notre regret de devoir payer un euro, une part de gâteau, même s’il a été fait par des sacrées pâtissières et peut-être pâtissiers.

Partie 1 tirée à Unieux (Lyonnais) 21 coups ! – top : 1005

Cette 1ère partie fut plutôt agréable à jouer.

Le 1er coup nous permet d’ AHANER en chœur, vu que, par définition, il n’y a pas les lettres d’appui qui auraient permis de scrabbler (un 3° A pour MAHARANE , un B pour BRAHMANE ou un C pour AMANCHER).

2ème tirage : MIULEDO et un scrabble qui ne pose aucun problème, DEMOULAI 

Coup 3 : RPB?EUE – 4 scrabbles secs : BEaUPRE, PUBEREs, PUBERtE , sUPERBE, qui peuvent tous se placer; il fallait trouver la bonne place pour 78 pts (Claudine, en jouant, PERtUBER en perd 14 et Cécile avec BIPEUR  56 pts)

Coup 4 : MLZETEY – Franck et Denise perdent leurs premiers points (23 en l’occurrence ) en loupant MEDLEY et en jouant le sous top MELEZE.Coup 5 : TZVCLEA – Il ne fallait pas se reposer sur le scrabble CLAVETEZ (77 pts) et continuer à chercher. Le quadruple CAVALEZ faisant 7 points de plus (Cécile se contente du sous -sous-top avec CAVEZ pour 72 pts )

Suivent des tirages peu inspirants sur lesquels on peut laisser quelques plumes : MOUFETA (vu par Franck) augmente notre négatif de 3 ou 4 pts; RENVOI (vu par Denise) et c’est 9 pts de perdus pour les 3 autres Hiersacais; BANLON (solo de J. Fournier) une fibre textile passée de mode, encore 1 point de moins ;  FLUSH ( vu par Claudine et Franck) coûte 3 pts supplémentaires à Denise et 6 à Cécile .

Au 11ème coup, le tirage « OQJIEAG » fait perdre à Denise encore 15 pts n’ayant pas opté pour la bonne lettre chère. Au lieu de chercher à placer son Q de façon lucrative, elle s’est obstinée à jouer avec le J pour 45 pts au lieu de 60 !

Tirage suivant : l’arbitre annonce les 4 lettres au reliquat et continue avant de se reprendre en précisant qu’il s’est trompé de ligne et complète le tirage avec WAX. C’est donc tout naturellement que nous plaçons WAX pour 51 pts .

Arrive le 3ème scrabble : « GIOTDEA »  facile à DEGOTAI (et mieux que GODETIA ) et à bien placer pour 96 pts .

Le 2ème joker avec le tirage « IIMRRS? » a posé des problèmes à Cécile et à pas mal d’autres joueurs dans la salle : il accouchait d’un scrabble unique, MIRoIRS Enfin le 5 ° scrabble « EEIUCOS » a échappé à Cécile qui s’en est SOUCIEE … trop tard!

Résultats de cette 1ère partie : J. Fournier termine à 9 pts du top, Antoine 2ème est à 11 pts de Jacques, Franck se fait dépasser de 2 points par la vedette angoumoisine de MOTUS (Claude-Annie), Denise finit 10ème, 2 points devant Claudine et Gigi . Cécile 86ème (sur 102 joueurs ) a fait … des étourderies .

Il est temps d’aller manger notre sandwich, en se racontant nos péripéties, avant d’attaquer une partie, qui montrera que Claudine et Franck jouent, finalement, mieux tout seuls qu’en paire, c’est fou, non ?

Partie 2 tirée à Gondrecourt (Lorraine) – 22 coups – top : 873

Après nous avoir fait chanter 2 fois « happy birthday » pour fêter les 12 ans d’Antoine Cligny puis les [bip] ans de Françoise Cools, Monique Leroy, la trésorière du club organisateur, égrène les lettres du premier tirage, cadeau fait aux 102 joueurs de la salle et même aux 251 joueurs du Multiplex.

Coup 1 : Avec le joker, PINASSE (bateau de pêche) est choisi pour ses rallonges en une lettre E et O (rallonge oubliée par Franck!) et bien sûr, les rallonges en 3 lettres par l’avant, CLOPINASSE, CHOPINASSE, EPEPINASSE, JASPINASSE et TOUPINASSE, ouf !

Coup 4 : 10 points perdus par Cécile et Denise qui jouent ENDURAS alors que le quadruple sur un I, tendais les bras. On met le I dans ENDURAS et hop, on trouve ENDUIRAS (c’est pas dur le scrabble) ! On pouvait jouer les anagrammes DUNAIRES (relatifs aux dunes) et URANIDES (éléments chimiques type uranium ou plutonium, donc pas très sympa) !

Coup 6 : VIGIL, inconnu d’ Antoine ou de Cécile (faut bien flatter la bête, de temps en temps), gagne 20 point sur VIL. VIGIL est un adjectif, du domaine médical, qualifiant un fait « qui survient à l’état de veille ».

Coup 7 : On échappe au massacre car avec un M initial, on se serait bien MORFONDU !

Coup 9 : Cécile joue KET, en collante, le K formant KIF et le E … ELU (logique pour Madame le Maire). C’est joli mais moins lucratif que KENDO, le E venant sournoisement au bout de VIGIL.

Coup 10 : Aveuglement collectif des Hiersacais, qui loupent la place d’ APEX. Cécile perd 3 points avec une TAXE (on en parle beaucoup en ce moment !) Denise et Claudine en perdent 2 (comme Jacques Fournier) avec un EXPAT et Franck perd un point avec QAT !

Coup 11 : Claudine et Franck collent, intégralement, OSEE pour 27 points tandis que Denise perd 7 points malgré ses TETES et Cécile 12 points avec … SOT (la perche est trop visible).

Coups 12 et 13 : Après VIOC, on pose CREVER, c’est logique me direz-vous ?

Coup 14 : Petit coup de mou pour les 3 Hiersacaises qui perdent 5 points, en jouant PLAQUEZ ou PARQUEZ, au lieu d’optimiser le Z avec AZURE. Mo-mo-mo-tus … et bouche cousue pour Claude-Annie qui voit de justesse le E pour jouer … « relaquez ». Y’a des fois, on serait bien content de ne pas voir les lettres d’appui !

Coup 15 : De nombreux joueurs dont Cécile, Denise mais aussi Jacki Parpillon ou Martine Raphel (donc, de sacrées pointures) perdent, au moins, une trentaine de points, en n’arrivant pas à construire ou en ne voyant pas BLINQUES, en triple, qui s’appuie sur ES déjà posé.

Coup 16 : Avec « MINIMAS », au premier coup, que posez-vous ? Si vous avez écouté Franck, à l’aller, vous poserez certainement «minimas » et vous prendrez une belle bulle ! Heureusement, on ne pouvait pas jouer « minimas » et nous avons tous topé avec MINIMALE (+ 11 sur MIMAIENT, seul autre scrabble).

Coup 17 : Les dieux ne sont pas avec Cécile ce jour-là car « Eole » est bien présent dehors mais dans l’ODS7, point d’Eole ! Denise avait découvert récemment LONE, bras ou ancien méandre du Rhône, ce qui lui permet d’être une des rares de la salle à jouer ce nouveau mot.

Coup 20 : La TAGETTE (= TAGETE, œillet d’Inde) aurait pu surprendre, en appui sur un R pour donner une TARGETTE mais la place manque. On se contente d’ETETAT (+ 3, sur TEK joué par Claudine).

Coup 22 : Cécile est prudente et se refuse le sous-top FLAGS. Denise est … fatiguée et joue AY. Claudine et Franck assurent, en posant AYS (+ 8 sur AY, posé à la même place), le S formant IFS.

La partie est gagnée par Jacques Fournier (-2), qui conforte son avance, devant Franck (- 7), qui remonte 3ème et Thierry Boussaert, N1, qui avait souffert lors de la première partie. Claudine (5ème à – 12!!!) sur cette partie remonte à la 5ème place, donc pratiquement parmi les SN1 ! Denise (28ème de la partie) a lâché du lest, en ne BLINQUANT pas, mais elle reste parmi les 15 premiers du tournoi. Cécile (68ème de la partie) remonte de quelques places, mais il reste la 3ème partie …

Après un petit goûter-maison, nous sortons prendre l’air frais et même très frais. Le dieu Eole rigole en voyant Cécile se cailler les miches (elle avait laissé son manteau chez Denise) et ne même pas terminer sa clope, tellement elle avait froid. Retour dans la douce chaleur de la salle pour la partie la plus difficile de la journée.

Partie 3 tirée à Gondrecourt (Lorraine) 21 coups – 5 scrabbles – top : 934

1er tirage : TLNOESE, évidemment ENTOLES pour 66 pts, après beaucoup d’hésitation, Cécile pense être la seule à ne pas l’avoir posé !!!

Puis avec ELIEU?N, il fallait jouer LUNETIER en quadruple pour 78 pts, Denise perd 4 petits points en jouant EURELIEN (habitant d’Eure-et-Loire), Cécile hésite sur le transitif de LUTINEE et joue « entuilée » = 0

3 = CKOAEFN, le mot choisi est KENAF pour 50 pts (chanvre de Guinée), nous avons posé COKE, NECK et perdons 12 pts ou KOAN 13 pts

4 = OCESWSV, 2 possibilités pour 33 pts NEWS ou EWES

5 = IGMTEUO, le mot retenu est OUIMES 27 pts en triple sur le S de news, Franck, Claudine et Cécile préfèrent MEGOTS (normal pour Cécile, bizarre pour Franck et Claudine), décidément le tabac fait des ravages puisque Denise FUME et perd 3 pts.

6 = GTUEGFT, FUTE en triple pour 21 pts OK pour tous

7 = UANMEIA donne MILANEAU pour 70 pts (bébé du MILAN, oiseau rapace), nous perdons tous les quatre 7 pts en posant AMENUISA

8 = RETOIDR, ce fût TORRIDE pour Claudine et Cécile qui perdent 48 pts en se contentant de DROITE

9 = EJ?AUSA, il fallait profiter d’un N pour faire JAUNASSE 82 pts, seule Denise le pose

10 = USNZIED, HIEZ, solution qui valait un scrabble (78 pts) en triple avec le Z doublé, OK pour tous

11 = LBOOEAT, LOBA pour 23 pts qui formait KA sous le K de KENAF. Franck perd 1 petit point avec le joli BOREAL.

12 = EOTXRCA permet 53 pts avec TEX qui construit AXE (X doublé 2 fois), Cécile perd 4 pts en posant COXAI

13 = ACORGQV, mot choisi VOC avec le C triplé en double appui pour 28 pts, seul notre champion le trouve

14 = AGQRFLA formait un joli FLAIRA en collante pour 32 pts, aucun de nous n’a eu le nez assez fin

15 = GQRSEON, en optimisant la grille on formait COURSE pour 27 pts, OK pour le couple Berry

16 = GONQLTD , un tout petit DON pour 16 pts, Claudine DORT et perd 2 pts

17 = BYSRALU, il fallait poser RYALS pour 50 pts (unité monétaire au Liban qui peut aussi s’écrire RIAL) en triple qui transformait don en ADON (coïncidence ou hasard au Quebec). Vu par le champion du club.

18 = BUCSPRG donne BUS pour 23 pts, OK pour tous

19 = CGPRIEN permet PIERCING sur un I déjà posé pour 66 pts, une pluie de zéros avec de nombreux « percing » dont Cécile. Denise soutient Cécile avec un zéro sur « griper ».20 = PQEIIGH , un petit HI pour 14 pts

21 = EGIPQDM permet DENIM (tissu de coton pour jeans) en triple sur un N existant pour 24 pts, vu par Denise et Claudine

La partie est gagnée par … Jacques, quelle surprise. Il en profite pour gagner le Multiplex, un point devant Régis Marczak. Le podium de la partie est complété par Jacki Parpillon, qui remonte 4ème et par … Martine Raphel, qui revient du diable vauvert pour arracher la 9ème place, synonyme de place dans le Grand Prix ! Franck (-37, sur cette partie) a laissé quelques plumes mais il préserve le principal, en conservant sa 3ème place au général sur le centre et sa 7ème place sur la Multiplex, donc parmi les SN1. Claudine, victime d’un coup de chaleur (dans une salle TORRIDE) et d’un PIERCING, vu un poil trop tard, recule à la 16ème place, au général, ce qui est finalement, un très bon résultat puisque sur le Multiplex, elle termine en haut des SN3. Denise, avec un parcours différent (belle 3ème partie, malgré un « gripage ») termine ex æquo avec « la vedette de MOTUS », à une grosse dizaine de points de Claudine, donc aussi en haut des SN3. Cécile s’est écroulée sur la 3ème partie et elle repartira d’Epannes avec la satisfaction d’avoir … animé les discussions à l’aller, au retour et de nous avoir bien fait rire, une fois de plus !

Le Grand Prix s’est rapidement déroulé puisquAntoine ne voit pas AZOTEES, au premier coup. Le sympathique et discret, Laurent Guidard, ne construit pas HALENEES, au coup suivant.

Cinq autres joueurs partent au coup 3, en ne voyant pas DIAZOTEES pour certains ou en se refusant ce mot barbare, en ce qui concerne le prof de chimie. Sur Internet (car dans mes bouquins de chimie, ça n’existe pas …), on peut lire comme définition : « qualifie une molécule qui comporte deux atomes d’azote ». Mouais, et « dihydrogénée » ou « dicarbonée », ça arrive avec l’ODS8 ?! Jacques gagne le GP face à Jacki, en collant une HOTTE (de Noël ?), laquelle prend un point sur un plus visible HOTTIEZ.

Les vainqueurs par série et par catégorie ont été superbement récompensés.

La belle place (podium et vainqueur de la série 2) de Franck a permis au président du club de repartir avec de la boisson pas trop alcoolisée (bière et jus de raisin) et des produits locaux. Citons l’hoummous du marais d’une conserverie de Verrines-sous-Celles, les meringues à la gousse de vanille de Saint-léger-de-la-Martinière, les caramels tendres de La Couarde sur Mer (pas très local, ça !) et des pâtes artisanales appelées « Campanelle à l’angélique », pâtes fraîches fabriquées par une entreprise appelée « Melle-et-une-pâte » !

La soirée s’est terminée par un sympathique pot de l’amitié, dans lequel nous avons pu constater que les gâteaux-maison (les invendus) étaient excellents et encore meilleurs quand ils étaient offerts 🙂 !

Le retour se fera sans rencontrer de gilets jaunes (sauf ceux des gendarmes qui sécurisaient un endroit où avait eu lieu un accident), dans une ambiance de franche rigolade, entre les histoires de parallèles qui se coupent et celles de Ségo, en visite touristique à Mouthiers et qui s’en fichait royal…ement !

Les résultats sur le centre sont visibles  ici et sur le Multiplex, c’est .

Téléthon 2018

Remercions d’abord tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette manifestation, en citant Yanis, qui a arbitré les 3 parties, Gérard (le photographe) et Linette, les ramasseurs des parties de mercredi, Marie-Jeanne, la ramasseuse de vendredi mais aussi, et surtout, la cuisinière, qui a régalé les convives par ses gâteaux (l’un au chocolat et le traditionnel MILLAS, MILLASSE ou … MILLIASSE) et Claudine, qui a assuré l’intendance (boissons du mercredi et bonbons !) et Dominique, qui réjouira l’assistance par ses blagues, qui ne choqueront pas les oreilles sensibles.

Evidemment, je n’oublie pas la générosité des scrabbleurs, qui sont venus en nombre (7 joueurs d’Angoulême le mercredi) pour donner 267,50 euros !! Petit bémol : vendredi, seuls Jacques E. et Monique D. (du club d’Angoulême) ont donné, sans se faire tirer l’oreille car, pratiquement, tous les autres joueurs (de Hiersac) ont estimé qu’ils avaient déjà donné mercredi, donc que le club pouvait leur offrir leur participation aux SdF, sans remettre la main à la poche. Je pense que l’année prochaine, le Téléthon ne se fera que le mercredi … et il faudra penser à emmener 2 euros le vendredi soir pour les … SDF !