Anniversaire de Claudine

Ce 23 janvier, nous avons fêté l’anniversaire de Claudine ! Hasard du calendrier, il y a un demi-siècle, naissait celle qui deviendra …. roulement de tambours …. trésorière du club de Hiersac ! Le problème, mais en est-ce vraiment un, c’est qu’au lieu de se mettre les pieds sous la table pour fêter tranquillement son anniversaire, Claudine a passé le mardi après-midi à préparer un excellent cake et sa spécialité, les crêpes maison. Nous nous sommes donc régalés car (je cite Marie-Jeanne, référence en la matière), Claudine est une excellente pâtissière : les images parlent d’elles-mêmes.

Poursuivons notre galerie de portraits, en s’intéressant au cas de Clo-Clo (pour les intimes, j’en suis un 🙂 ) ! Commençons d’abord par ses défauts : il n’y en a pas beaucoup et, comme ça, ce sera vite réglé. Il faut le dire, contrairement à Marie-jeanne, Claudine n’a pas trop l’esprit club. Dès qu’elle entre dans la salle, elle se rue sur le matériel informatique, pour éviter de monter les tables. Elle prend le prétexte de réparer les chasses d’eau pour aller se planquer dans les WC, pendant que les autres joueurs mettent les chaises ou vident les lettres du tableau. Passionnée par les chiffres et les maths en général, elle a voulu prendre, tout de suite, le poste de trésorière, sans même demander si quelqu’un d’autre était intéressé. Vous l’aurez compris, Claudine aime être dans la lumière … et même rester des heures, en plein soleil , d’où sa demande de bénéficier d’un bronzage intégral (elle a du mal avec la pudeur) pendant 3 jours sur la Costa des Sol.

J’ai du mal à comprendre cette obsession, quasi pathologique, de se mettre en avant (notamment quand il y a du monde) en cherchant, sans cesse l’objectif de l’appareil-photo : oui, souvent, elle se prend pour la reine (disque de Queen, dans les mains, y’a pas de secret) !

Allez, assez médit, passons à ses nombreuses qualités ! Difficile de ne pas mentionner, en premier lieu, cette extraordinaire faculté qu’elle a de garder son calme, dans toutes les situations ! Citons un seul exemple : quand un ordinateur ne réagit pas comme elle l’entend, elle ne bronche pas et cherche, méthodiquement, la façon de contourner l’obstacle (une petite photo, avec son ami).

Elle n’est pas du tout rancunière : quand on lui fait une crasse, elle oublie très rapidement. D’ailleurs, même si on l’engueule, injustement, dans des salles de scrabble par exemple, elle n’en tient pas grief et c’est tellement vite effacé qu’elle est prête à inviter tous ces grincheux chez elle, pour passer l’éponge, en se versant un petit whisky, son péché mignon, après chaque repas … arrosé 😉 ! Pour conclure, nous aimons Claudine, non pas pour son piètre niveau (même son mari, ancienne gloire du club, la laisse gagner de temps en temps, pour ne pas la vexer), mais pour … son EXTRAORDINAIRE JOIE DE VIVRE, qui contribue, un peu plus, à la convivialité de ce club !

PS : Attention, il se peut que certains points soient à prendre au 2nd degré !

Un commentaire sur “Anniversaire de Claudine

  1. Colette

    Belles photos de la quinquagénaire, on dirait une gamine. C’est grâce à photo-shop? Ou l’officier d’état civil avait trop bu…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *