Archives de l'auteur: Franck Berry

Anniversaire de Franck (Vendredi 18 Mai 2018)

Oui, t’as raison, Colette : un grand coup de chapeau à Claudine qui a bossé toute la journée pour faire une excellente tarte et un gâteau au yaourt (je m’avance un peu … mais y’aura peut-être une correction 😉 ) super moelleux et goûteux avec ses pépites de chocolat. Un autre coup de chapeau à Yanis, venu d’Orléans pour arbitrer (on ne reviendra pas sur la partie réservée aux fans de mots de 3 à 5 lettres) et aider à déboucher les bouteilles. Un dernier coup de chapeau (il est tellement grand qu’on en profite) à vous tous qui êtes venus partager le gâteau et le pot de l’amitié, après la séance. Merci à ceux qui n’ont pas pu venir et qui m’ont transmis leurs vœux et comme l’a encore dit notre cuistot favori, encore mis à contribution ce soir-là : « la première séance, y’avait un nonuple avec un gros Q. J’ai dit à ma femme que la séance s’était bien passée … pour les autres, mais je suis revenu car il y a une super ambiance » ! On arrête les discours et on regarde les photos qui parlent d’elles-mêmes …

Vivement mercredi : c’est Linette qui arrose cette fois-là !

Vichy (5 au 13 Mai 2018)

  • Ce week-end (samedi 5 et dimanche 6), Linette, Catherine et Francis (qualifiés par le Championnat Départemental) ont représenté le club à Vichy lors de la finale du Championnat Promotion. Cathy a joué, en parallèle,  la Coupe de la Fédération. Pour revoir les parties, relire tous les mots d’encouragement et voir leurs résultats, c’est ici ou .

    Francis avec ses Francettes 🙂 !

    Commentaire de Colette : Les deux belles photos de Vichy

  • En haut, la famille canard avec le mâle colvert
  • En bas, le mâle colrouge (espèce rare à protéger) avec ses deux canettes.

 

  • Mardi 8 et mercredi 9, c’était au tour de Christine de porter haut les couleurs du club, lors du Championnat de France Vermeils. Vous avez pu suivre ses résultats et surtout l’encourager, en cliquant .

Christine a envoyé ce sympathique petit mot, après sa dernière partie :

Ouf, c’est fini. Je reconnais que c’est très fatiguant. Je voudrais remercier chaleureusement tous les membres du club qui m’ont encouragée via le livre d’or. Cela fait du bien de se sentir soutenue.

Pour résumer, j’ai bien mal commencé avec une première partie totalement ratée où je n’ai vu aucun scrabble. Heureusement les 3 suivantes ont été meilleures et j’ai terminé en beauté avec, pour la partie 5, un négatif de 67 points ce qui fait 92.58 % de réussite !!

NDLR : Avec sa superbe dernière partie (259ème sur pratiquement 1000 joueurs), Christine remonte dans les PP4 ! Même si elle résume son jeu, en envoyant une dernière photo, je trouve que l’aiguille penche plutôt du côté « beau fixe » !

  • Samedi 12 et dimanche 13, Denise, Claudine et Franck clôtureront le festival de Vichy lors de la finale du Championnat de France. Pour nous encourager (je ne rajoute rien …), laissez vos messages sur le livre d’Or, en cliquant ici. On ira voir si le caneton qui suivait ses parents, il y a 4 ans, a grandi 🙂 !

Bonjour les amis,
Nous sommes arrivés à bon port à Vichy. Ce soir, petite balade sur les belles rives de l’Allier avant de faire un « shooting » devant le casino 😉 …… et nous avons fini avec un p’tit restau, en regardant les canards. Puis, retour à l’hôtel de Bellerives-sur-Allier ! A demain pour de nouvelles aventures !

Le lendemain matin, nous sommes partis, la fleur au fusil, direction le superbe Casino.

Chacun sa salle : Claudine dans la salle « Strauss », Denise avait droit à « Napoléon III » et Franck jouait sous les ors de la salle « Berlioz »

Comme vous avez pu le constater, tout ne s’est pas passé comme prévu ! Franck et Denise ont loupé BERCIEZ + L = CIBLEREZ (64 points in the baba !) et Denise a poursuivi son sabordage en ratant MOLETANT. Heureusement, Claudine sauve l’honneur en claquant – 64, négatif synonyme de la table 270 (+111 places), tandis que Franck atterrira à la table 459 (- 340 places !) et Denise échouera (oui, c’est le mot pour le Titanic) à la table 880 ! Allez, un p’tit casse-dalle pris dans le parc avant d’attaquer les 2 parties de l’après-midi !Allez, il est temps de regagner nos places et salles respectives : une petite photo …

… sans oublier de mettre le flash pour les oubliettes de Denise, qui s’est trouvée une copine, et c’est reparti !La seconde partie a été mieux réussi puisque Denise et Claudine ont terminé à égalité à – 70 (LANOLINE vu trop tard pour Claudine et MYIASE pas osé par Denise) et Franck a entamé la marche avant (- 40 sur la partie), malgré son bug sur LANOLINE (recherche d’un N alors qu’il fallait s’appuyer sur un L pour scrabbler : le syndrome du N qui revient ?) 

La troisième partie a permis à Denise (- 84) de remonter ; demain, elle jouera au rez-de-chaussée mais il faudra qu’elle arrête de faire le guignol, en jouant dans la salle Arlequin (table 611) ! Claudine continue son show (sur un air de Boléro … dans la salle Ravel) parmi les SN2 : avec – 49, elle progresse encore pour arriver à la table 225. Franck (- 12 sur la partie) retrouve son niveau (il était temps) pour rejoindre la salle de départ (Berlioz) mais pas encore la table de départ : demain, on repart à la table 166 …

Nous sommes bien rentrés. Il est tard et demain, y’a école 😉 alors vous en saurez plus sur nos prestations de dimanche, mais il faudra attendre un peu …

MERCI à vous tous qui avez envoyé de très nombreux mots d’encouragement sur le Livre d’Or : nous avons tout lu et beaucoup apprécié la teneur de ces messages d’amitié !

A MERCREDI !!

 

 

 

TH2 de Périgny (Mardi 1er Mai 2018)

Christine raconte …

A Périgny, nous étions 96 à faire fonctionner nos neurones, dont trois du club : Cathy, Gérard et Christine.

1ère partie : 20 coups pour un total de 923 points avec 7 scrabbles

J’ai, personnellement, trouvé la partie agréable à jouer.

On commence avec AZORA, nous doutons tous les trois Cathy et Christine jouent DZO et Gérard se contente de RAZ

Ensuite VIDEZ, TAUDS, et LUXEES.

Le premier scrabble arrive au coup 5 avec DATATES que nous trouvons tous les trois.

Avec le tirage suivant « AL?AORE » Christine et Cathy scrabblent en écrivant ALLOUERA, Gérard joue AUREOLA, qui est le mot retenu. Il perd 18 points en ne jouant pas à la bonne place.

Le tirage n°7 (CHOPERR) permet REPROCHER, en s’appuyant sur RE déjà posé, vu par Cathy et Christine.

Encore un scrabble au coup 8 : le tirage I?TILLT. Cathy joue TAILLAIT, Christine et Gérard jouent TITILLE. Pour toper il fallait jouer TEILLAIT.

Un peu de répit, avec des mots courants, NIVE , AY, FEUJ puis de nouveau un scrabble : FEBRILES.

Au coup 13, Cathy et Christine pensent à allonger REPROCHER en REPROCHERAI

Le dernier scrabble arrive, EGOTIQUE qui s’appuie sur un I déjà posé.

La partie se termine par des mots courants : EWES, PUNK, NONNE, BAVOIR et MUGS.

2ème partie : 20 coups pour un total de 891 points avec 4 scrabbles

On commence avec IMAGEA puis TWIN et, en collante le long de TWIN, BOUSE

Viennent ensuite VIVAT et QUITUS. Tous les trois nous jouons QUINT et perdons 2 points.

Nous trouvons tous les trois YINS mais à la mauvaise place et perdons 9 points.

Au coup 8 : premier scrabble avec ADEHNRT on s’appuie sur le premier I de IMAGEAIS et on écrit ENHARDIT.

Au coup 10, nous topons tous les trois : Christine avec REPLIEES, Cathy et Gérard avec PERLEES (mot qui sera retenu).

Ensuite CREEK

Coup 12 : MEUGLERAI en double appui sur le E de CREEK et le A d’IMAGEAIS

Au coup suivant, en prolongeant VIVAT en AVIVAT on écrit CHALONE (nous ne connaissons pas !)

AEREZ n’est pas un scrabble mais avec un Z qui triple et un mot qui double on peut marquer 68 points ce que font Christine et Cathy. Gérard se contente de la moitié avec REZ

On joue ensuite YODEL et ONDULA.

Au coup 17 tirage AEELORS. Il faut partir d’un S déjà posé pour écrire SOLEARES. Christine prend un zéro pour avoir tenté « soléare » !!

On finit avec IXENT, BARJOT et OPIMES

Gérard est dépité, 5 fois il a trouvé le mot retenu mais par mauvais choix de la place, il perd beaucoup de points !!

Résultats à vérifier : Gérard finit 89e, Cathy 48e et Christine 33e

Nous ne repartons pas les mains vides grâce à la tombola ; Gérard gagne une lampe torche à leds et Cathy une centrale vapeur .

Les résultats sont visible  ici. Ceux de Cécile (qui a joué à Saint-Junien, en duplex) sont visibles .

Scrabble classique à Hiersac

Dimanche 15 avril, deux équipes de Hiersac ont participé aux Interclubs en Classique. Nous avons fait ce que nous pouvions car nous découvrions, tous les 6, cette formule de jeu. Comme point négatif, qui ne me fera pas parcourir des km pour jouer au Classique, je retiens, surtout, le facteur « chance » ou « malchance ». Jean (Dol) prétendra qu’il joue, finalement, assez peu mais je veux bien expliquer mes victoires sur Jean et Jacki (Parpillon), 2 spécialistes du scrabble classique par mes qualités de stratège mais que dire de ma défaite face à Christiane Jourdain, la sympathique présidente du club de Saint-Jean d’Angély. Peut-être, peut-on avancer le fait de n’avoir pas contesté sa « tuileuse » (qui me permettait de jouer ADOPTION, car j’étais là pour jouer) et c’est la seconde raison (mots faux posés intentionnellement ou sans le faire exprès) qui servira d’anti-virus au Classique. Par contre, j’ai trouvé l’ambiance beaucoup plus relax qu’en Duplicate (on ne risque pas de maigrir en mangeant des gâteaux entre chaque ronde) avec un mélange plus naturel de joueurs de tout niveau et surtout une communication très agréable avec son adversaire, qui s’est parfois transformée en bonnes pintes de rire (n’est-ce pas Lili ?). Pour revivre quelques moments de cette sympathique journée (bien reposante après le tournoi de la veille), vous pouvez voir des photos dans la rubrique … PHOTOS ou en cliquant .

Simultané Mondial Semi-Rapides (Dimanche 22 Avril 2018)

73 joueurs venus principalement de Charente-Maritime mais aussi de Charente (Denise, Claudine et Franck représentaient le club de Hiersac) sont allés jouer un peu plus vite que d’habitude à Royan. Comme d’hab’, le président Willou nous met à l’aise avec un p’tit mot de bienvenue, teinté d’humour. Dans la catégorie remerciements, n’oublions pas les ramasseurs (dont Alex, qui a décidé de ne plus jouer après sa piètre prestation aux Interclubs), les arbitres…

… et tous les bénévoles, qui ont participé à la réussite de cette journée, notamment en nous offrant (avec le sourire) les gâteaux et les boissons toute la journée (on a eu du mal mais on y est arrivé !). Pour finir la présentation de cette journée, signalons l’état des troupes hiersacaises : Denise avait très mal dormi, Claudine avait bien dormi … 2 jours après son anesthésie générale et Franck n’avait dormi que 2 heures car il s’était fait une tendinite la veille, en taillant la haie. Comment ça, je cherche des excuses pour expliquer nos résultats ?

La première partie va nous mettre la tête sous l’eau (de mer) pour démarrer cette journée !

Partie 1 – 4 scrabbles – 21 coups – top : 896

Coup 2 : Après OBVIEZ, Denise et Franck prennent un premier uppercut. Claudine est la seule (des Hiersacais) à voir ENTOLANT (+ 30 sur de nombreux sous-tops). Franck a vu le top, billet levé : ça commence mal !

Coup 3 : Après MOUFLEZ, loupé par Claudine (- 4 avec FUMEZ), il n’y a plus personne au top, chez les J35 … MOUFLER, c’est maintenir parallèles deux murs, grâce à des barres métalliques.

Coup 4 : Comment louper la place d’HUMAGE (+ 7 sur HEU), c’est ce que je me demande encore ? Claudine a vu HUMA à la même place, no comment …

Coup 5: Aucun regret sur LANDAUS, invisibles avec ces 3 A, dans le tirage …

Coup 7 : On est tous contents de coller VAUT, sur LANDAUS pour 33 points. Mais, on fait vite la tronche quand Jean annonce qu’il fallait jouer VAUT…RA, à la même place, pour 10 points de plus.

Coup 8 : La sortie du premier joker nous fait tous paniquer, surtout avec le tirage « AE?RMIQ », qui faisait penser à de nombreux scrabbles, dont RAMEQUIN, MARQUISE ou l’anagramme MARISQUE (cicatrice d’une hémorroïde, mignon, non ?). Un peu de culture : Le mot MARISQUE vient du latin marisca qui signifie sorte de petite figue … Denise et Claudine vont perdre entre une vingtaine et une quarantaine de points en jouant MARQUEE, horizontalement, alors qu’il fallait jouer verticalement … MARQUE !

Coup 9 : Denise voit les KILTS, en collante mais Claudine et Franck perdent encore 10 points, en jouant le sous-top.

Coup 10 : Nous sommes nombreux à nous refuser le pluriel de DAM. Au grand DAM de ces joueurs, le DAM peut prendre un s final, dans le sens (plus usité de nos jours) de préjudice ou châtiment.

Coup 13 : Les négatifs sont déjà bien entamés pour certains mais ce n’est rien à côté de ce qui va arriver. Avec le tirage ROIDIES, on regrette le mauvais placement du M pour ROIDIMES et du C pour SORICIDE (mammifère insectivore, type musaraigne). 5 joueurs dans la salle (dont Hélène Gourdeau) vont réussir à trouver l’emplacement des scrabbles : en double appui sur R_T, il fallait jouer DROITIERS ou DROITISER (+ 42 sur le sous-top, OURDIES, joué par Denise, notamment). L’année passée, Hélène avait joué INSOUMIS aux Semi-Rapides : ferait-elle passer des messages politiques, quand elle joue ? Se DROITISER, c’est infléchir sa politique vers la droite. Qui a dit comme Macron ? Faudrait déjà être de gauche, voire au centre pour partir à droite 😉 !

Coup 14 : Avec les jolies lettres « AEEINOT », on sait qu’il faut s’appuyer sur le C disponible ! Mais, bon, entre savoir et faire, il y a un monde … Franck est le seul, dans la salle, à oser jouer OCEANITE (refus de Robby) : une OCEANITE est un petit oiseau mais qui fait mal car le sous-top perd 40 points.

Coup 15 : Ce coup met KO ceux qui sont contents de coller TAUX ou TAXE le long d’OCEANITE car il perdront encore 20 points avec le scrabble sec APHTEUX, joué par Claudine et Franck.

Coups 16 à 20: Des petits points à perdre ça et là en oubliant de prolonger WEB en WEBER ou en ne voyant pas les collantes DEALA et ION (ou EON).

Sur cette première partie, seule Hélène s’en sort bien en réalisant – 71, un négatif, qui la place parmi les SN1 ! Franck (2ème) est loin de Madame (57 points derrière, annoncera haut et fort, Willou-le-cafteur :-)) mais il précède Monsieur (François) de 12 points. Claudine (8ème à – 181) et surtout, Denise (16ème à – 197) auront l’après-midi pour remonter. Les estomacs crient famine : nous irons, comme d’habitude, pique-niquer sur le bord de mer, loin de l’agitation des scrabbleurs.

Partie 2 – 3 scrabbles – 19 coups – top : 841 points

Coup 2 : Denise bulle, en emportant (par la pensée) le L de FALOT (du premier coup) pour jouer JABLA … sur le A de FALOT !

Coup 3: Si on est NORMAL, on gagne 4 points sur FORBAN (Claudine) mais on en perd 9 sur NOMBRA.

Coup 4 : SEREZ n’est pas facile à placer car en collante on forme OHE, TAR, JE et NEZ («en posant le Z, au bout du NE », dixit Willou)

Coup 5 : Gros coup de stress avec K, Y et joker. Claudine limite la casse avec un YANKEE, tandis que Franck trouve le sous-top YUKOS, 3 points de moins que YAKUSA (joker S) ou YAKUZA (joker Z !)

Coup 6 : Pas de D pour NIDOREUX (qui a une odeur d’œuf pourri) mais le B permettra à Robby et à bibi de faire un duo avec ROBI-NEUX, amateur de ROBINE (alcool dénaturé au Québec). Ce scrabble unique gagne 42 points sr les sous-tops NOIX ou ROUX.

Coup 7 : Franck se demande si GUGUS était bon, donc il assure avec FUS et perd 4 points sur GUGUS … et 6 sur FUGUS !

Coup 9 : Encore un scrabble sec … Claudine est une des rares à voir le top APHASIE (joker P). L’aphasie est la perte de parole. L’autre scrabble sec (BAHAIES, joker B) ne passait pas mais on pouvait trouver de petits scrabbles comme le nouveau verbe PHASERAI ou EBAHIRAS (18 points dans le baba pour Franck, bien content d’avoir scrabblé, quand même). Denise perd une cinquantaine de points et Hélène, bien plus, car elle s’est emmêlée les pinceaux, en constatant, à la première sonnerie que son scrabble ne logeait pas et en ne retrouvant pas EBAHIRAS, vu, en début de recherche …

Coup 11 : C’est le genre de coup sur lequel il ne faut pas être satisfait de sa trouvaille. Si on réussit à coller PEON formant SEP, EUE et EXO, on perd 3 points sur PONDEREE, qui loge sur un R un peu planqué !

Coup 12 : François a assuré, en jouant BOCAGE, ne perdant que 9 points sur BACUL, pièce de harnachement des bêtes de halage à laquelle s’attache la corde de traction. Il fallait avoir préparé la place car BACUL formait B-USEREZ, AS et CA, le long de YAKUSA.

Coup 14 : Ceux qui connaissent BACULA (comme Alain Cassart) sont avantagés car les 16 meilleurs coups sont situés en O1, avec un A transformant BACUL en BACULA (grillage servant d’armature au plâtre d’un plafond). Alain fait un solo, en jouant DERANGE (GLANDER ne passait pas sec ou sur un A pour GARDENAL ou un I pour DRAGLINE, appareil de terrassement).

Coup 15 : On pose PUIS formant DERANGES et consommant le dernier S et le dernier U, malgré le W non sorti ! Perso, je n’ai pas compris ce choix alors qu’une PINE pouvait contenter la majorité des joueur-euse-s, pour respecter l’écriture inclusive !

Coup 16 : Pas de T pour VITAMINE (qui en aurait achevé plus d’un !) mais VEINAI qui gagne 4 points sur VINAMES (Franck) et 12 sur ENVIAI (Claudine).

Coups 17 à 19 : MIRO est peu vu (logique !) et on termine sur EXIT, mot de circonstance …

La partie a fait des dégâts puisque Franck la gagne à – 52, devant François (- 108) et … Claudine (- 131). Denise s’enfonce un peu plus, 26ème à – 215.

Au général, Franck reprend le leadership avec 64 points d’avance sur François, 77 sur Hélène et 134 sur … Claudine ! Denise attend son heure …

Partie 3 – 5 scrabbles – 25 coups (!) – top : 1048 points

Coup 1: La voisine de Denise (la présidente d’Angoulême, pour ne pas la nommer) se précipite sur son papier et met la puce à l’oreille à Denise, lui permettant de trouver le scrabble unique. La voisine de Claudine se jette sur son bulletin et met les abeilles à Claudine, lui permettant de perdre sa lucidité pour ne pas trouver le scrabble : EXFOLIA gagne 76 points sur les sous-tops !

Coup 3 : Franck sourit (intérieurement) en pensant que le tirage « ABBLEZ ? » nous dit secrètement : « SCRABBLEZ » ! BABILLEZ est plus connu que BABOLEZ (BABOLER, c’est buter sur des mots, en Suisse) et les 2 font 80 points.

Coup 4 : Toujours pas de D pour SORICIDE

… mais un B pour des CIBOIRES (vases sacrés), qui gagnent 41 points sur de nombreux sous-tops (CROISEZ, SCORIEZ, CORSIEZ, CRISIEZ).

Coup 6 : Avec le joker, on peut penser à ENNUYIEZ (joker Z) mais on perd 20 points sur … ENNUYAIS (joker A).

Coup 7 : Pas de F pour … FRANQUES, ni de B pour BRANQUES ou de A pour ARNAQUES. Claudine se rabat sur Phil, enfin sur QUENA, plutôt, pour 44 points et Franck gagne un point avec d’affreux ARYENS … mais en perd 41 sur des ENARQUES, toujours aussi sournois. Denise rattrape sa journée en trouvant le mot et Franck a compris qu’une nouvelle fois, il ne terminerait pas parmi les SN1 !

Coup 12 : Pas de N pour MENTHOLE mais WOH (vu par Claudine) gagne 14 points sur le sous-top ! 

Coups 13 à 25 : Après EDIT (coup 14), on joue PIAF (coup 22) mais on ne voit pas la vie en rose, en posant entre 1 et 3 lettres à chaque coup.

Non, rien de rien, il n’y a vraiment rien d’intéressant sur toute cette fin de partie, qui se termine par un DRAM (unité monétaire de l’Arménie) sans E final, heureusement.

François (victime aussi des ENARQUES) gagne, à -55, cette partie, 5 points devant Franck et 9 points devant … Denise, enfin réveillée.

Finalement Franck garde sa première place sur le centre (mais pas sur le Comité, précédé par Jacques Fournier … qui a vu ENARQUES !) et précède François et Hélène. Denise (remontée 5ème) et Claudine (descendue 8ème) terminent dans leur série, malgré une journée difficile. Espérons que ça se passe un peu mieux à Vichy dans 2 semaines car là, aussi, on jouera en 2 minutes lors de la finale du Championnat de France.

Les résultats du centre sont visibles  ici, ceux du comité  et sur la France, on peut cliquer sur ça.