Archives de l'auteur: Franck Berry

Qualif Vermeils Diamants (Samedi 14 Octobre 2017)

Denise raconte …

Ce samedi , c’est une cohorte de 6 Hiersacais qui viennent en découdre sur les terres d’Angoulême lors des qualifications  Ver Diam .

Installés dans la grande salle , nous ne connaîtrons pas de problèmes de places comme l’an passé et nous y serons accueillis avec le sourire , le café et les petits gâteaux faits maison !

 1° partie : 5 scrabbles , 988 pts en 22 coups

 Nous démarrons tranquillement avec  JADES , sans doute vu par la majorité des joueurs mais les coups suivants vont faire des dégâts .

ALEEEDU  : beaucoup de voyelles mais qui trouvent un S pour construire  DEALEUSE ( ou LEADEUSE )

Coup 3 : OLOUUTE : malgré toutes ces voyelles , le L de DEALEUSE permet de poser en quadruple LOULOUTE …quand on n’est pas étourdie comme Jocelyne qui le place trop à droite et perd ainsi 16 pts .

Ces 3 coups sont sans pitié pour Cécile qui prend un 0  » grâce  » à l’alphanumérique et qui se retrouve déjà à + de 120 de négatif !!!  Saine réaction , en se rappelant les conseils de Franck , elle va se ressaisir et ne cèdera guère qu’une quarantaine de points dans la suite de cette partie .

4° coup : tirage sympathique : SATTMEI  offre de nombreuses possibilités ; MASTITE ( que je construis mais n’ose pas jouer ) prend 5 pts sur qqs sous-tops et qqs pts supplémentaires sur de nombreux autres scrabbles .

Coup 5 MKMVIIU permet de placer en jolie collante une KEUM ( qui n’a pas échappé à Cécile  mais a échappé à Christine )

Coup 8 IMSCZRA  : 2 E sont disponibles sur la grille pour CRAMIEZ mais il fallait faire le bon choix pour ne pas cramer 22 pts sottement  ! 

Les 2 derniers scrabbles arrivent aux coups suivants  ( chacun avec un joker ) :

SESA?PT : en collante sur la colonne 15 , on pouvait TAPiSSEr comme l’a fait Cécile pour 95 pts ou se contenter d ‘ ASPEcTS pour 4 pts de moins comme Christine. Personnellement , j’en perds 11 en allant sur le J pour JASPaTES .

 EI?LHSN : plusieurs scrabbles secs comme INHaLES , HELIoNS , cHENILS , LIcHENS …mais le top est en quadruple SaHELIEN ( on aurait pu aussi toper avec HaLEINES )

Commence alors la 2° moitié de cette partie , nettement moins intéressante .

INTOX en L11 va tenter  Christine qui au coup suivant se fait   » EXPLO « …ser  au lieu de se contenter d’ 1 CLOPE ( supposons que Cécile l’a vu ! )

Et sur le tirage suivant , notons que Jocelyne joue pour la 3° fois  de son propre aveu  » quote  » … Quant à moi , je perds sottement 16 pts en jouant RU mais en écrivant RE sur le bulletin ! ( pas de E au tirage )

La fin de cette partie se traîne avec des mots de 2 , 3 ou 4 lettres !

En définitive , Cécile qui a mis le turbo  finit 12° malgré son début calamiteux  , juste derrière Jocelyne et devant Arlette !!! Christine paye son 0 en reculant d’une ou deux places . Dominique , content de son pourcentage ( 75 % ) et surtout d’avoir trouvé 4 scrabbles avance dans le classement . Nicole , elle , reste à sa table fixe …

Partie 2  : 3 scrabbles , 830 pts  , 21 coups

 Une partie fort ennuyeuse , que l’on aurait pu  » toper  » dixit Arlette qui la gagne à -7 pts . Robert et moi terminons ex-aequo à – 32 .

Je vais résumer rapidement . Comme dans la 1° partie les jokers vont sortir successivement , le 1° au coup 4 : on vient de poser SINUE verticalement en 11H et on nous propose le tirage suivant : OUET?AA ; forcément on cherche le scrabble et on peut trouver : AlOUATE , AOUTErA , OUATErA  entre autres ; le problème que je ne suis pas la seule à me poser SINUER est-il transitif ? Il me semble qu’on l’a rencontré à Hiersac il n’y a pas si longtemps mais dans le doute , j’assure , comme une majorité des joueurs , SINUEr en sacrifiant 9 pts .

Au coup 5 : EAEPI?R : les scrabbles ne sont pas très difficiles à trouver mais pour toper il fallait former dEPARIE rAPERIE ou EPiAIRE .

Le 3° et dernier scrabble est plus simple à construire LIAEEND : DELAINEE est vu par la plupart des joueurs .

Ajoutons un peu de voc. : MOHO , GUZLA MUTEZ faisait le même score ) CAYE ( à placer au bon endroit ) , 5 mots de 3 lettres ou moins et un record de rejets : 7 !….   

Les résultats sont visibles ici (centre d’Angoulême) et (sur la France).

TH3 de Mouthiers – Dimanche 1er Octobre 2017

On prend les mêmes et on recommence, ou presque … car Colette est venue se joindre à la fête !

N’attendez pas un grand discours car la première partie est tirée à Mouthiers, et il faut être à l’heure pour ne pas faire attendre les 3 autres centres.

Allez, Marie-Claude, s’il-te-plaît, ne nous tire pas une partie pourrie !

Partie 1 – Marie-Claude Jézouin7 scrabbles – 20 coups – top : 970

On a eu peur que MCJ soit fidèle à sa réputation (avec un scrabble dans les 8 premiers coups) mais il ne fallait pas baisser sa garde car elle finira en trombe.

Coup 1 : ENTEE est logiquement choisi pour ses nombreuses rallonges par l’avant en 1 lettre (D, R, T et … V) mais aussi pour ses 21 benjamins.

Coup 2 : Justement LAMENTEE gagne un petit point sur IWAN

Coup 4 : Le scrabble sec LORRIES (= LORRYS, petits chariots poussés sur une voie ferrée) est le top mais on ne perdait que 3 points avec RELIRONS ou ROSELIER (adj., qui produit des roseaux).

Coup 7 : Franck n’arrive pas à trouver une anagramme pour « curi », qui ne se joue pas car le CURRY s’orthographie aussi CARY, CARRY et CARI. Le prof de chimie est bien content de trouver CURIUM (élément radioactif, dont le nom a été donné en l’honneur de Marie) …

… et perd son premier point en loupant … CUIR !

Coup 9 : Enfin un scrabble, qu’il vaut mieux voir car DEGUISES gagne 40 points sur le sous-top.

Coup 10 : Laurent se refuse le mot et Claudine et Franck ne le voient pas. Le VELVET (sorte de velours que l’on fabrique avec du coton) gagne 6 points sur LEVE, en collante.

Coup 11 : On joue le premier coup réellement sélectif avec le tirage LAMIONS (implaçable). Les esthètes vont repérer un S initial pour jouer SLAMIONS (63 points). Les forts en vocabulaire vont marquer le même nombre de points avec OSMANLIS (adj, ottoman) ou gagner 5 points avec LIMONAIS (LIMONER, débarrasser un aliment de ses impuretés avant la cuisson). Les meilleurs techniciens vont trouver le top (82 points) en s’appuyant sur IL pour jouer MAILLIONS (MAILLER, fixer par des mailles).

Coup 14 : De nouveau, un coup délicat avec la sortie du premier joker. Sur un I, on peut assurer rapidement 66 points avec LIMITEUR, MITIGEUR ou MINUTIER (registre contenant les minutes d’un procès, par exemple). Pour 4 points de plus, Claudine et Franck trouvent MOITEURS (pour l’une) et TOURISME (pour l’autre). Marie-Jeanne arrive à grappiller 2 points de plus avec MORUTIER (bateau ou personne pêchant la morue) ou MOUSTIER (= MOUTIER, monastère, encore lui !) Pour avoir le top (76 points), il fallait encore jouer en double-appui : Catherine a pensé à un autre mot commençant par MAS mais elle n’est pas allée assez loin car (avec le Q … joker), il fallait MASTIQUER !

Coup 16 : Gérard joue TOUX et perd 24 points sur … HOUX (à la même place, pour répondre).

Coup 17 : Pas si évident de repérer le C d’appui pour poser le seul scrabble qui passe. Non, Gérard, ce n’est pas « décranta » (mais ECRANTER, atténuer un champ électrique est jouable) mais ENCADRAT qu’il fallait voir pour gagner plus de 40 points sur les sous-tops.

Coup 18 : Pas le temps de souffler avec la sortie du second joker. Les scrabbles les plus évidents (EMBOUTIE ou BOITEUSE) ne perdent que 2 points sur EBOUTIEZ (EBOUTER, raccourcir en coupant le bout, ça doit faire drôlement mal).

Coup 19 : L’ancien président du club du Bouscat (alias Laurent) utilise la devise de son club pour … prendre une bulle. Il ne dira plus jamais « Forza » Bouscat 🙂 !

Coup 20 : Claudine est tétanisée par Robby qui se précipite sur son bulletin pour jouer le dernier scrabble TRONERAS, pas si facile que ça à voir avec les lettres « NOTERAS » sur une grille, encore relativement ouverte. Les sous-tops perdaient 34 points !

Franck (à – 14) gagne la partie (sur le centre de Mouthiers) avec 3 points d’avance sur Robert et 10 points sur le sympathique Nicolas Bourdier, joueur SN3 de Lesparre-Médoc, rencontré … aux pissotières 🙂 !

On signalera la jolie 4ème place d’Antoine Cligny, qui a encore fait parler la poudre ! Claudine, en perdant 43 points sur le dernier coup, passe de la 3ème à la 10ème place. Catherine est la seule à tirer son épingle du jeu car à 150 points du top, elle est 26ème, localement, confortablement installée parmi les 4ème série. Pour les autres joueurs Hiersacais, la partie a fait mal car Cécile (33ème), Jocelyne et Francis (36ème ex æquo), Marie-Jeanne (40ème), Christine (43ème) et Colette (45ème) se retrouvent tous parmi les 5ème série, ce qui est une belle perf’ pour les SN6, Francis et Laurence. Gérard a réussi à distancer (86 points d’avance) l’autre SN7 (Jacques Ernst, d’Angoulême), ce qui était son objectif principal.

Il est temps de rejoindre le château de Cécile et de Jean-Pierre qui ont eu le chic pour nous mettre à l’aise dès notre arrivée. Bon, vous aurez compris que le château photographié n’était pas la maison des Forgeron mais la photo a été prise de leur salle à manger.

Pas facile de restituer l’ambiance joyeuse de ce repas alors je vais simplement donner quelques phrases entendues là-bas, sans dévoiler leurs auteurs :

– « T’as fait HOUX » ?

–  « Le parking de la gare est payant le dimanche ? »

– « Au fait, les premiers WC sont bouchés alors allez à celui d’après »

– « Tariquet, c’est bon ? »

– « J’ai pensé à MASTURBER mais j’ai pas réussi à MASTIQUER »

– « Allez, reprenez des patates »

– « Il est bon mon gâteau aux pommes » ?

– « Faites passer les assiettes, elles sont dans le meuble derrière vous»

– « Je vais prendre du clafoutis aux cerises mais j’aime mieux les framboises »

Jean-Pierre, qui en a eu plein les oreilles de tirages de scrabble, nous rassurera sur le pas de la porte en nous disant : « vous êtes, quand même, plus discrets qu’une équipe de rugby » 🙂 !

Partie 2 – Annie Berthoux – 6 scrabbles – 18 coups – top : 932

Annie va tirer une jolie partie avec deux gros coups vraiment sélectifs …

Coup 1 : FLOUA au premier coup. Préparez RENFLOUA, qui ne sortira pas.

Coup 2 : Badaboum pour la majorité des joueurs (une véritable boucherie) car le top ETALIERE (qui tient un étal de boucher) gagnait 54 points sur les sous-tops.

Coup 3 : Ce coup sera moins loupé car le mot est connu. Mais, comme pour tous les scrabbles commençant par une voyelle, il faut arriver à construire ENOUATES, sinon on on prend 38 points dans la musette.

Coup 4 : Claudine, que le repas a bien ENSUQUE (engourdi, endormi) tente « suquais ». Elle prend une bulle … et place QUAIS (le mot joué) à la mauvaise place.

Coup 5 : Evidemment, il lui est impossible de trouver MUSQUE (42 points). La voyant un peu paumée pour placer le mot, son sympathique voisin (Jean-Luc Gallard) lui indiquera qu’elle s’est gourée de place. Coup de bol, elle ne prend pas de bulle car elle joue ailleurs pour 19 points de moins.

Coup 6 : Le 2ème coup sélectif (après le coup 2) arrive avec le tirage « DNEEYOM ». DOYEN ou MOYEN rassurent avec les 50 points empochés. Ceux qui y croient dénichent un « joli » SYNODE (assemblée d’ecclésiastiques) pour 2 points méritoires. Franck, décroche Robby et Laurent (qui a tourné autour sans oser le voir réellement) avec NEODYME (94 points), qui est un métal rare.

Très proche du praséodyme sous forme oxydée, le néodyme tient son nom de deux mots grecs, nêos et dîdymos (« nouveau » et « jumeau »), car les chimistes ont longtemps pensé que les deux oxydes ne formaient qu’un seul et même corps simple. Fin du cours de chimie !

Coup 7 : DEPORTA ou ADOPTER (le D venant devant ENOUATES) gagnent 4 points sur DEPOTERA, plus visible.

Coup 10 : Claudine a vu de superbes AULNAIES (62 points) qui perdaient 6 points sur SINUSALE. Colette a-t-elle vu les NIAULES pour 8 points de plus ? Le sous-top PAULIENS (adjectif qui qualifie une action judiciaire intentée par un créancier contre un débiteur frauduleux) et le top MELUNAIS (de Melun, ville chère à Claudine …) ne sont pas aisés à voir.

Coup 10 : Ce coup sera très peu vu car ANONIERS (arbres fruitiers de l’Amérique tropicale), en collante quasi-intégrale, ne gagnait que 7 points sur RENIONS ou NORIENS (étage du trias supérieur)

Coup 14: Ce coup-joker est stressant car avec une lettre d’appui bien placée, on aurait pu jouer BECHAMEL, MALHERBE (mauvaise herbe) ou HEBELOME (champignon dont certaines variétés peuvent être toxiques).

Le sous-top BLUSH n’est vu que par Antoine Cligny (à son âge, il connaît ce fard à joues ???) et le top, à la même place, mais en double appui, est EMBUCHER (rentrer dans le bois, en parlant d’un cerf).

Coups 15 à 18 : La fin de partie est frustrante avec les tirages GONFLER et VOLTIGE (par exemple) qui ne donneront rien.

A Mouthiers, Franck creuse un peu plus l’écart car à – 30, il précède le Périgourdin Bruno Boulay de 28 points et la Limousine (j’espère ne pas avoir mélangé les parties du comité X, Limousin-Périgord) Michèle Duclosson. Claudine (12ème à – 160) a bien résisté, après un début de partie plutôt calamiteux (103 points perdus en 3 coups …). Jocelyne (20ème) et Christine (22ème) ont bien réagi, en se glissant parmi les 4ème série. Marie-Jeanne (35ème), Colette (37ème), Cécile (39ème), Catherine (41ème), adeptes des nombres impairs, se tiennent en 21 points (nombre impair) au milieu des SN5 (encore un impair). Francis (47ème), Laurence (51ème) et Gérard (52ème) ferment la marche … ou presque.

Un tour au bar pour se restaurer, puis dehors pour s’aérer, puis aux WC pour … discuter (si vous n’avez pas fait tout ça dans l’ordre, vous avez bon aussi !) et on regagne sa place pour essayer de bien terminer ce tournoi !

Partie 3 – Stéphane Augène – 6 scrabbles – 21 coups – top : 983

Stéphane va tirer une partie dans laquelle 4 coups vont, profondément, remodeler le classement.

Coup 1 : Bruno joue « keiri » et perd 30 points sur le REIKI (thérapie par opposition des mains). De nombreux joueurs (pas tous alcooliques) préfèrent sagement perdre 6 points avec RAKI (eau-de-vie orientale parfumée à l’anis), voire 6 avec KIR.

Coup 3 : Faut-il oser SEMIQUE pour 60 points ou assurer QUE pour 20 points ? La réponse est dans la question. SEMIQUE est un terme de linguistique relatif au SEME, unité minimale de signification, voila, voila !

Coup 4 : MINASSE gagne 2 points sur de nombreux sous-tops, comme NANISME joué par Claudine, à ne pas confondre avec ONANISME (Catherine vous expliquera).

Coup 8 : Si on se contente de RETOMBAS, on perd une trentaine de points sur SOMBRAT. Sur ce coup, Gérard sombrera un peu plus, en oubliant d’écrire le T sur son bulletin !

Coup 9 : HIJAB, joué par Claudine, notamment, gagne 1 point sur HATA, en collante.

Coup 10 : Vous prenez « TUOOODS ». Franchement, cherchez-vous un scrabble avec ce genre de tirage ? Eh bien, vous avez tort car Josette Hernandez a gagné 32 points minimum, sur l’ensemble de la salle, en faisant un solo sur OUTDOORS (ensemble des activités de plein air). Attention, INDOOR est invariable …

Coup 13 : On peut, assez facilement, scrabbler en jouant PARTAGEE, PARTAGEA ou le top PARTAGER. L’iso-top choisi est RETAPAGE, alors qu’il ne reste plus de S (seule rallonge pour RETAPAGE) mais un A et un I (pour PARTAGERA, voire PARTAGERAI). Même s’il reste un joker, je ne comprends toujours pas pourquoi RETAPAGE a été choisi, à moins que RETAPAGE soit un verbe …

Coup 14 : On tire le joker ! Sachant que le verbe TAPAGER est valable, faut-il flamber un éventuel « retapager », « retapagea » voire « retapagée » ? Bon, je préfère assurer PISE (36 points) et ne pas considérer RETAPAGE comme un verbe (grand bien m’en a pris !) Avec toutes ces questions, j’ai commis l’erreur de me focaliser sur cette place et de ne pas chercher le scrabble ailleurs : HIPPIQUE (joué par Claudine) me fait louper le dernier obstacle (28 points perdus).

Coup 15 : Bon, il faut vite se reconcentrer après ce raté, en essayant de ne pas louper le dernier coup sélectif de la partie. Ouf, le E de RETAPAGE permet de poser FACETTER (tailler à facettes) qui gagne 44 points sur la nouvelle orthographe TCHATER.

Coup 18: Avec le X et le Y, on peut être ébloui par OXYDE. Mais, si on n’est pas totalement rouillé, on gagne 17 points avec YIN (loupé par Laurent).

Coups 19 à 21 : Si on ne s’arrête pas sur VIL et qu’on va jusqu’à la VILLE, on peut toper la fin de partie.

Franck (à – 70) remporte la partie et donc le tournoi mais terminera 9ème du Multiplex à 5 points du 8ème (qui prend les derniers PP1 !). Laurent (2ème à – 72) n’arrive pas à rattraper Robert, qui a bien résisté, car au cumul, il terminera 18ème du Multiplex, synonyme de 72 % de PP2 ! Claudine est bien remontée après sa sieste du début d’après-midi : 4ème sur la partie, elle remontera 4ème du centre ! Jocelyne et Colette, respectivement 19ème et 20ème ont bien terminé le tournoi, ce qui permettra à la première citée d’empocher 56 PP4 et à la 2ème … d’avoir toute mon estime (c’est mieux que des PP4, non ?) pour son fighting-spirit. Dans la lutte fratricide entre Cécile et Christine, c’est CF qui repasse devant CD … pour 13 petits points, empochant au passage son deuxième trophée du week-end, en tant que meilleure 5C-5D. Catherine (27ème), Laurence (42ème), Marie-Jeanne (50ème) et Francis (51ème) n’ont pas réussi à hausser suffisamment leur niveau de jeu pour se hisser parmi les 4ème série. Gérard a réussi à contenir la remontée de Jacques pour remporter le trophée en N7 !

La journée n’est pas tout à fait finie car le Grand Prix a rassemblé les 8 premiers du tournoi, dont Claudine et Franck. Tout le monde reste au 1er coup sur AMINEE. Un des favoris (Laurent) sort au 2ème coup sur SWING. Au coup suivant, Franck ne voulant pas se contenter de DECOTAIS ou COEDITAS, tente un hypothétique « cistode », mélange de CESTODE (ver parasite), CUSTODE (panneau latéral arrière d’une carrosserie) et de CISTUDE (tortue aquatique).

Claudine élimine au 4ème coup, les 3 derniers survivants, en assurant le sous-top VEXA (meilleur que FAXE) … moins bon que le top EXAMINEE, facile à voir quand on fait partie des spectateurs. Bravo Claudine : elle peut faire le V de la Victoire !

La journée et le week-end se terminent par la remise des prix avant le pot de l’amitié qui était copieux.

Vivement la prochaine compèt’ avec le maximum de joueurs du club pour retrouver cette belle ambiance conviviale !

Les résultats de samedi sont visibles ici et ceux du dimanche .

TH2 de Mouthiers (Originales) – 30/09/2017

Nous avons découvert une nouvelle salle, la salle Gilles Ploquin, du nom d’un ancien maire de Mouthiers.

Enfin, quand j’écris nous, je ne parle pas des filles et des gars du cru, comme Christine, Cécile et Gérard, qui habitent à Mouthiers depuis de longues années. Nous avons passé un super week-end dans ce village cette petite ville (corrigeons, discrètement, avant de se faire vilipender par les Monastériens (imaginez Cécile en monastérienne !) Pour le côté touristique, je laisse le soin à Lolo (alias Laurent Fredon) de vous faire découvrir les trésors de cette bourgade : il vous parlera, peut-être de l’abri sous roche de la Chaire-à-Calvin, du château de la Rochandry ou du logis de Forge(ron ?) mais patience, il nous a promis qu’il y aurait une « carte postale » sur Mouthiers et sa région !

Revenons au scrabble, en remerciant d’abord nos hôtes, Marie-Claude et toute son équipe, notamment Bernard Gervais qui s’est occupé de la réservation de la salle et de son équipement (il manque une connexion internet mais ce n’est pas sa faute) et de Monsieur X, qu’on nommera Jack Courtecampagne, qui a rassemblé les lots depuis un an, qui seront offerts aux lauréats pendant ces 2 jours. Nous avons aussi apprécié que tout soit offert (gâteaux-maison en grande quantité, boissons fraîches et chaudes, etc) ce qui contribue à la convivialité de ce festival … qui ne demande qu’à être reconduit !

L’équipe de Hiersac était représentée par Gérard, Marie-Jeanne, Christine, Catherine, Laurence, Francis, Jocelyne, Cécile, Claudine et Franck, qui avaient une rude concurrence avec la présence des 2 SN2 Laurent et Michel (Fourmond), ainsi que de SN3 aux dents longues comme Wilfrid (le président de Royan) et Robert, qu’on ne présente plus sur ce blog … sans oublier tous les concurrents des 3 autres centres qui jouaient en Multiplex : Niort, Orléans et Sarzeau.

Les 2 parties originales seront tirées par des joueurs d’Orléans et transmises, via internet, le portable, le pigeon voyageur (au choix), à Mouthiers !

Partie 1 – Michel Levacher – 9 scrabbles – 16 coups – top : 1050

Disons-le, tout de go, cette partie-joker ne sera pas sélective, car si on n’atteint pas les 1000 points (- 50), on n’est pas dans les 50 premiers (barre des PP3 !)

Coup 1 : COUPANT est choisi, car c’est un adjectif mais aussi pour le benjamin SURCOUPANT. On pouvait aussi jouer EPUCANT, PONCTUA ou POUCANT (faisant de l’auto-stop), ce qui aurait fait plaisir à Marie-Claude, la plus Québécoise des Angoumoisines.

Coup 2: EPISOME (cellule cytoplasmique) est choisi mais MOISEES, pour le même score, est plus simple à construire.

Coup 5 : Les 5 premières tables sont incapables de trouver le top avec GOUT?AS (refus de Laurent). On perd un point en jouant GOUTAIS au lieu de GOUTTAS !

Coup 6 : Il y a ceux qui voient immédiatement le nonuple avec EEE?SSR sur G en 3ème position. Oui, je sais, vous l’avez vu au tirage, frimez pas non plus ! Eh bien, je connais un 1ère série, qui a vu au bout d’une minute le top … SEGREGES (= SEGREGUES, mettre à l’écart) alors que vous avez sûrement vu REGRESSE ou NEGRESSE, que des mots positifs avec SEGREGES 🙂 !

Coup 7 : Sur un U, on peut jouer JAUNIREZ, mais on perd 3 points sur JASPINEZ (v. t., parler, bavarder). JASEZ limite la casse, en ne perdant que 6 points sur le top.

Coup 8 : Franck se refuse prudemment NIVELAGE (c’était bon, mais c’est moins connu que nivellement), qui perdait 2 points sur le top EVANGILE. Après la partie, Lolo a , innocemment, demandé à Claudine si VAGINALE, c’était bon. Devinez ce qu’elle a répondu, la coquine !

Coup 10 : Claudine voit la SQUAW (c’est bien) à la mauvaise place (c’est 9 points perdus).

Coup 11 : BITUMERA ou BITUMAGE ne gagnent que quelques points sur de nombreux sous-tops, comme ALBUMINEE (!), AMEUBLIE ou les plus simple EMBUAIS ou EMBOUAI.

Coup 12 : Si on est content de sa collante LUX, on perd un point sur le scrabble … LUXERAIT.

Coup 13 : Nouveau coup stressant avec le tirage « BOTAN?E » sur un L, en 3ème position pour nonupler. Les Hiersacais ne sont pas à la fête car Claudine et Franck n’optimisent pas (6 points perdus sur ENGLOBAT) et certains ne scrabblent pas, malgré 13 possibilités !

Coup 14 : Jolie collante de SODA, qui gagne 2 points sur WADS.

Coup 15 : Les anagrammes FORTIN (petit fort), FORINT (unité monétaire de la Hongrie) et FRITON (résidu de graisse fondue) se placent aisément.

Coup 16 : Le dernier coup n’est pas si évident. De nombreux joueurs perdent 8 points en loupant la LADY.

Comme vous l’avez déjà lu, la partie n’est pas sélective devant. Michel (- 9) précède Laurent de 5 points et Franck de 6. Claudine est 8ème (ex æquo avec Antoine Cligny) avec 1000 points.

 

 

 

 

 

 

Catherine et Cécile ont bien joué en terminant respectivement 12ème et 15ème. Le gruppetto, formé de Francis, Christine, Jocelyne et Laurence, respectivement 27ème, 29ème, 30ème et 31ème, a pris une bonne longueur d’avance sur la voiture-balai, qui a pris Marie-Jeanne et Gérard, ce dernier étant content d’avoir terminé à plus de 50 %.

Les uns vont s’aérer dehors, les autres vont s’empoisonner dehors, mais tout le monde se détend et en profite pour raconter ses trouvailles, ses (petits) malheurs … ou pour faire des photos !

Partie 2 – Pierre Belleville – 10 scrabbles – 16 coups – top : 1140

Cette partie (7 et 8) va dynamiter le classement. Avec 10 scrabbles dans les 12 premiers coups, on n’a pas eu le temps de s’ennuyer et c’est ce qui compte, plus que le résultat final : c’est mon avis et je le partage !

Coup 1 : Ma voisine, Bernadette Pradier, qui aime bien parler à voix haute pendant les coups, se prend une bulle en scrabblant. Elle apprend que l’ALOYAU, c’est bon mais que « aloyeau », c’est nettement moins bon.

Coup 2: L’ALEURITE (arbre d’Extrême-Orient) doit être bien placé (en collante) pour gagner une dizaine, voire une quinzaine de points sur les anagrammes ELUERAIT ou TAULIERE.

Coup 3 : Il y a ceux qui verront ce scrabble unique (qui seront devant) et les autres, dont le club J35 ! Quand on a une lettre chère (ici le Z), on l’écarte et on cherche le scrabble (sur lettre d’appui) avec le tirage « PIINCAA » (réponse donnée en fin de partie). Le sous-top PINCIEZ perdait 36 points. Laurent et Wilfrid ne savent pas encore que leur trouvaille va les propulser 1er et 2ème … du multiplex, ce qui donne 100 % et 75 % de PP1 pour l’un et l’autre, bravo ! Quand ce sont des copains qui prennent MES PP1, ça me ferait presque plaisir (un peu maso, non ?)

Coup 4 : En l’absence de N ou de T, on ne pouvait pas poser de 8 lettres (SUBIRIONS ou BISTOURIS). Laurent « particulièrement affûte sur les parties originales » (m’a-t-il confié, après sa 2ème place aux Originales à Tournefeuille) montre l’étendue de son vocabulaire, en étant un des rares de la salle à jouer RIBOUIS (soulier usagé). On perdait une vingtaine de points avec SUBIRAIS ou BRUISSAI (du verbe BRUISSER, synonyme de BRUIRE, émettre un son confus, de faible intensité).

Coup 5 : Claudine est si fatiguée qu’elle ne trouve pas … LESSIVEE, qui perdait 7 points sur ELEVASSE, et qui en gagnait 2 sur ELEVEUSES, en appui sur EU.

Coup 6 : Michel a mangé son pain blanc à la première partie puisqu’il est le seul joueur (parmi les 6 premiers) à louper TEMPORAL (+ 50 sur LAMPER).

Coup 7 : Pas de A pour FEUTRAGES ou FURETAGE, donc on assure avec FEUTRES, FURETES, REFUTES et on gagne 2 points avec REFUGES.

Coup 8 : On regrette, une fois de plus (surtout quand on a du retard), que les lettres d’appui soient absentes ou mal placées pour poser DROLETTE ou la petite ODELETTE (on n’a pas écrit la petite Odette!)

Coup 9 : Michel, à la dérive (- 210, après ce coup), est un des rares de la salle à louper DEROULAT.

Coup 10 : MINERAI (en collante) ou DOMINERAI (avec 8 lettres posées) gagnent 10 points sur quelques scrabbles, dont le moins connu est MOINERIE, assemblée de moines … logique chez les Monastériens.

Coup 11 : En 3 minutes, les joueurs les plus vifs (Wilfrid, Claudine, …) parviennent à (r)attraper la CAOUANE (= CAOUANNE, grande tortue des mers chaudes).

Les autres sont bien contents de ne perdre que 7 points avec ACONAGE (= ACCONAGE, chargement ou déchargement d’un navire à l’aide d’un ACCON ou ACON, petit bateau) ou ECANGUAT (broyât du lin).

Coup 12 : La sortie simultanée des 2 jokers n’est pas trop stressante car on peut vite trouver un scrabble (même en 8 lettres). Franck voit, au tirage, REGONFLES ou DEGONFLES en O1 (pour 108 points) et se dit qu’il faut trouver un autre mot pour valoriser le F. N’ayant pas trouvé, il se désole d’entendre l’arbitre annoncer : « pour 120 points, en O7, vous posez DEGONFLES » !

Coups 13 à 16 : Ne nous étendons pas sur les derniers coups (dont un verra réapparaître les DEMONS de la liaison Internet) qui ne bouleverseront pas la physionomie de la partie, ni le classement, établi dès le coup 3 … à ANTICIP(ER) !

A Mouthiers, Laurent (à – 16) et Wilfrid (- 37) distancent Franck, 3ème à – 78. Robert (4ème à – 99) et Claudine (5ème à – 129) seront classés aussi dans cet ordre sur le tournoi à Mouthiers. Cécile (16ème de cette partie … et du tournoi) montre qu’elle peut bien jouer quand elle ne flambe pas : elle remporte la coupe des 5C-5D, en terminant dans les PP4, sur le multiplex !

Pour rester positif, on signalera la belle remontée de Jocelyne (qui rencontrera Catherine, partant dans l’autre sens), la bonne tenue de Francis et Laurence, qui termineront parmi les SN5, c’est-à-dire au-dessus de leur série et de Gérard qui finira (c’est déjà ça) en tête … de la 7ème série (et avec 14 points d’avance sur la dernière du Multiplex). Et, finissons en évoquant les autres gagnantes, alias Marie-Jeanne (à un point du top … au niveau du pronostic) et Christine qui ne repartiront pas les mains vides.

Bon, il est l’heure de partir car demain on remet ça pour un TH3 … en quintuplex. Fourbissons nos armes pour essayer le contrer le grand vainqueur du jour, qui allait encore apprendre du vocabulaire avec le bouquin qu’il allait potasser 🙂 !

TH3 de Mouthiers (Dimanche 1er Octobre)

Le lendemain, l’armada Hiersacaise était de retour sur les terres de Christine et Cécile. Cette fois, nous avions dans nos rangs une grande compétitrice : Colette, le couteau entre les dents, annonçait la couleur, ça allait saigner !

Elle avait bien raison : il y eut de nombreuses victimes des scrabbles qui ont décimé l’assemblée. Pour la bonne bouche, on citera LORRIES, MAILLIONS (sur IL déjà posé), MASTIQUER (sur AS), TRONERAS (au dernier coup de la partie 1), puis NEODYME, MELUNAIS, ANONIERS, pour digérer, et OUTDOORS, RETAPAGE, HIPPIQUE et FACETTER pour nous achever.

Avant de parler des résultats, je souhaiterais remercier Jean-Pierre (et Cécile, évidemment) pour leur accueil chaleureux et sympathique dans leur humble demeure (cf photo ci-dessous).

Nous avons drôlement bien mangé mais aussi beaucoup rigolé entre Christine demandant à Gérard « t’as fait où ? » et Catherine racontant que sur le coup de MASTIQUER, elle avait pensé à MASTURBER, sacrée coquine que voila !

Côté résultats, les vedettes de cette journée ont été les Berry ! Manque de modestie, vous croyez … mais objectivement, on saluera la jolie victoire de Franck, qui prend sa revanche sur Lolo et surtout l’éblouissant succès de Claudine au Grand Prix qui élimine les derniers résistants, en se contentant du sous-top, par respect pour les 3 survivants 🙂 !

On a encore passé un super week-end qui a renforcé un peu plus les liens d’amitié que nous entretenons depuis de longues années avec les « anciens » et depuis quelques mois avec les p’tits nouveaux 😉 ! Les résultats des Hiersacais sont visibles ici (pour le samedi) et pour le tournoi du dimanche.

 

TH2 de Mouthiers (Parties Originales)

Le sympathique (mais impitoyable, aujourd’hui) Lolo n’a fait aucune boulette ce samedi et remporte haut la main ce tournoi en terminant à – 30, sur 2 parties originales ! Il devance Wilfrid (aussi cool et rieur que le premier cité) qui a remonté tout le monde pour s’emparer de la deuxième marche du podium. Franck, en embuscade après la première partie, est resté bien (bien) caché pendant la deuxième partie, pour terminer sur la troisième marche du podium.

Claudine a réussi à conserver sa place de départ (5ème), mais s’est fait faucher son lot par le 6ème, qui est allé réclamer ce qu’il n’aurait pas dû avoir ! La plus belle perf de l’équipe est à mettre à l’actif de Cécile qui, dans son jardin (on en est pas loin …) remonte 15 places pour finir au milieu des SN4, en obtenant le titre de meilleure SN5, au passage, bravo Cécile ! On signalera les jolies perfs de Francis, parti de la place 39 pour arriver à la 26ème place et de Laurence (pas joice, à cause de la perte de son chat). Pour compléter, on associera (les joueurs de Hiersac participent toujours à la belle ambiance qui règne dans ces tournois), Catherine (12ème de la partie 1), Jocelyne (19ème de la partie 2), Christine (pas emballée par les parties originales), Marie-Jeanne (qui a mieux négocié sa 2ème partie) et … Gérard, qui dépasse la moyenne et qui repart avec ses 2 points, en s’adjugeant la place de meilleur SN7 !

Les résultats sont visibles en cliquant  ici.

A demain pour de nouvelles aventures … avec l’arrivée de Colette !