Archives de l'auteur: Franck Berry

Phase 3 (Dimanche 10 Décembre 2017)

A Bourcefranc, dans la tempête :

  • Claudine assure … sa qualification pour Vichy : malgré une dernière partie en demi-teinte, elle termine 9ème, place qui lui donne son ticket pour la finale du Championnat de France.
  • Denise pas sûre … de se qualifier : une belle dernière partie permet à Denise de remonter 19ème, mais est-ce que ce sera suffisant pour valider son ticket pour Vichy ? Réponse dans les prochains jours …
  • Catherine … cassure sur la première et la deuxième partie … mais sa 41ème place, à la dernière partie lui permet de refaire 69, la position qu’elle avait déjà dès le début de la journée 🙂 !

Les résultats du centre sont visibles ici et sur la France, c’est (faut attendre 23 h) !

Phase 2 (Dimanche 26 Novembre 2017)

7 h 45 : après avoir pris Denise au passage, nous avons embarqué Catherine à La Vigerie, mais aussi attendu (un peu) le passage de la voiture de Mouthiers, qui devait prendre Jocelyne. Fiinalement, nous sommes partis vers Bourcefranc, pour ne pas nous mettre en retard. La famille Gervais et les CC arriveront 15 minutes plus tard … et seront rendus à la salle de Bourcefranc 5 minutes avant nous !

En Terminale, j’avais eu comme sujet de philo : « Faut-il conserver les traditions » ? Quelques années plus tard, je donnerais la même réponse : quand elles sont mauvaises, on a le droit de changer ! A Bourcefranc, on nous avait offert, il y a quelques années, des demi-madeleines (des petites, en plus) pour l’arrivée et cette année, on a eu droit à des morceaux de brioche biseautés de manière à respecter une épaisseur inférieure au centimètre (je n’exagère pas). Sinon, tout était payant, toute la journée, « tradition » du club de Dolus. Coup de chance, cette année, on a eu un prix d’amis : 2 mandarines ou 3 madeleines pour 1 € … Aura-t-on droit au même traitement lors de la Phase 3 ? J’en ai bien peur …

Parmi les 110 joueurs de ce centre, on compte 2 favoris : Wilfrid Gauthier (le président de Royan, qui nous avait accueillis l’année passée à Saint-Sulpice en nous disant que tout était offert toute la journée) et Claudine (du club de Hiersac, le premier club du Comité à avoir tout offert lors de son tournoi).

Partie 1 – lue par Franck – 4 scrabbles – 23 coups – top : 1006

Coup 2 : Après FEVES au premier coup, on pose FORMAIT pour ses rallonges. J’ai un petit faible pour CHLORO-, DESIN-, SURIN- et THERMO-FORMAIT !

Coup 3 : C’est déjà un massacre dans la salle et sur la France avec le premier scrabble. APPAROIR (être évident) est un verbe défectif (une seule forme : il APPERT), qui gagne 38 points sur OPERAI, en collante.

Coup 5 : La spécialiste en marine, alias Denise, tente le « bittage » mais ça se transforme en SABORDAGE !

Coup 9 : Avec la sortie du joker, il est relativement simple de scrabbler pour 77 points (11 solutions dont AIGUISES, DEGUISES, USINAGES, etc). On gagne 3 points avec de jolies SARIGUES, mammifères marsupiaux d’Amérique. Mais, de nombreux joueurs vont se refuser un des 2 nonuples AIGUAGES (AIGUAGE ou AIGAGE, droit d’amener de l’eau sur son terrain AIGUADES (lieux où les navires s’approvisionnent en eau douce) … et perdent 52 points !

Coup 12 : Dilemme, faut-il assurer CHIQUE ou QUICHE pour 38 points ou gagner 37 points, en jouant CLIQUEES ? La réponse est dans la question mais beaucoup de joueurs vont se refuser la transitivité.

Coup 14 : Ceux qui étaient à Hiersac en 2004 et qui ont de la mémoire (coup 1 de la partie 2), seront avantagés car TILLEUR (j’avais, à l’époque, choisi ce mot, posé en H3, pour ses rallonges ARTILLEUR et OUTILLEUR) est le top. On perd 3 points avec TULLIERS (adj., relatif eu tulle) et 14 points avec les anagrammes TREUILLERITUELLETULLIERETULLERIE (commerce ou fabrication de tulle).

Coup 15 : Parmi les premières tables, Claudine est la seule à coller COUSU (formant US, VS et JEU). Catherine, pourtant spécialiste de la conjugaison du verbe COUDRE l’a loupé 🙂 !

Coup 19 : Nombreux sont ceux qui apprennent qu’en Belgique, une allée bordée d’arbres porte un nom, c’est la DREVE !

Coup 21 : Ceux (ou plutôt celles parmi les Hiersacaises) qui dorment, oublient de scrabbler, en jouant le top ENTAMONS ou en perdant 3 points avec TONNAMES, MATONNES ou le peu connu, MANETONS (MANETON, partie d’un vilebrequin où s’articule la bielle).

Coup 22 : Christine voit un peu trop tard le top SEXY, qui gagne 14 points sur sa solution, 14 points qui pèseront lourd en fin de journée.

Petite surprise à l’annonce des résultats puisque c’est l’Angoumoisine Raymonde Berthaud (redescendue en 4A, cette année) qui mène le bal à – 96, devant sa camarade de club Gigi Lassalle à – 108 et un point derrière, la joueuse locale (du club de Dolus), Pierrette Bry, classée en … 4B !

Claudine est 5ème à 4 points de Gigi et Denise 10ème à – 157. Saluons l’exploit (le mot n’est pas trop fort) de Catherine passée de la place 86 à la la place 32, en perdant moins de 200 points sur le top, chapeau et bravo ! Jocelyne (77ème), Cécile (80ème) et Christine (85ème) se tiennent en 20 points. Colette est contente de passer de la place 97 à la place 96 : plus que 95 parties !

Il est temps d’aller recharger ses batteries en mangeant (avec Monique et Bernard) et en écoutant les ratés (« akhan » pour Cécile, par exemple) et les trouvailles (euh, j’ai pas d’exemple en tête) des unes et des autres !

Partie 2 – lue par Jean Dol – 4 scrabbles – 20 coups – top : 884

Le but du jeu dans cette partie, c’était surtout de ne pas prendre de bulles et de voir et oser jouer le scrabble unique du coup 11.

Coup 1 : CARDAI , au premier coup, est choisi pour ses benjamins REN-, RAN-, BRO- et FAUCARDAI (couper avec un FAUCARD, grand faux).

Coup 2 : LOME (cavité interne en zoologie) est peu couru, mais on ne perd que 2 points avec CALMEE ou CLAMEE.

Coup 4 : REVOULU ou REVOULUE est battu de 11 points par VERMOULU (Claudine remonte à la 3ème place, sur ce coup).

Coup 7 : Avec le tirage « REEES?Z », il y a plein de scrabbles qui passent à des endroits différents (je peux vous dire qu’au DA, cela a été difficile à gérer !) Les plus lucides vont garder leur sang-froid pour marquer 92 points avec SEMEREZ ou SEXEREZ, qui ne perd que 5 points sur de jolis ZEBREES.

Coup 8 : S’il est (relativement) facile de voir WECH pour 46 points, il est tout aussi facile de perdre 2 points sur un splendide CAMPHRA (joker C !)

Coup 10 : Raymonde rentre dans le rang en jouant avec le W alors qu’il n’y avait que le Y pour former CLAY (67 points) ou un plus commun GAY (65 points).

Coup 11 : Les 2 voisines de Claudine (Patricia Boinel et Louisette Vadée) encaissent – 51, en ne voyant pas l’EGOUTIER, que se sont refusé certains joueurs hésitant sur le nombre de T !

Coup 14 : Si on ne joue pas SAXONNE, on perd, au moins, une trentaine de points avec AXENES ou XENONS.

Coup 15 : Claudine ne TWEETE pas … et perd 12 points, car un grain de SEL vient gripper une machine bien huilée.

François Aubin, Claudie Chabouty et Mireille Le Guédart constituent le podium de cette partie. Gigi prend la tête de la salle poursuivie, comme son ombre, par Claudine (7ème à – 43). Denise termine (encore !) 9ème et maintient sa place dans le top ten. Catherine, décidément intenable, a encore progressé puisqu’elle termine 24ème de la partie ! Christine (49ème) commence à se réveiller, emmenant Jocelyne (58ème) et Colette (63ème), dans son sillage. Cécile (97ème) a eu quelques scories …

Partie 3 – lue par Franck – 5 scrabbles  – 22 coups – top : 993

Coup 1 : Raymonde encaisse (comme beaucoup d’autres) – 52 d’entrée, en ne voyant pas le scrabble unique DEBOTTA. J’ai appris , après la partie, que certains joueurs l’avaient vu mais ne l’avaient pas osé : on peut dire qu’ils ont été pris au débotté !

Coup 2 : De nombreux scrabbles, à 74 points, sont jouables, comme PUBLIEES, PLIEUSE ou le mot choisi PILEUSE.

Coup 3 : MERCI, à 35 points, permet de faire un petit coucou à tous les arbitres et ramasseurs et aussi de rappeler aux joueurs d’aider à ramasser les tables, en fin de partie mais il a été beaucoup raté sur ce coup … et après la partie.

Coup 4 : Claudine, qui ne connaît pas d’EPILEUSE (elle s’épile, toute seule, comme une grande 🙂 ), loupe BUVEZ, prolongeant PILEUSE en EPILEUSE.

Coup 5 : Raymonde s’enfonce, un peu plus, en jouant « violable » mais seul INVIOLABLE est valable ! En l’absence des lettres d’appui (L,T et … Y) pour jouer VOLAILLE, VOLATILE et VOLLEYAI, il faut se contenter de DEVOILA, voila, voila, ….

Coup 7 : INCLINEE gagne une vingtaine de points sur CELINIEN, référence au sympathique Céline, auteur de « Bagatelles pour un massacre » !

Coup 10 : C’est la grosse panique avec le tirage « RIGOLS? », car il y a eu les mauvais comptes mais surtout les tentatives du genre « rigolées », « logeries », « gloserie », etc ! Retenez que GEOLIER n’a pas d’anagramme. Denise s’est arrêtée à RIGOLES mais elle n’a pas rigolé longtemps, à l’annonce du top GRISOLLE (GRISOLLER, chanter en parlant de l’alouette).

Claudine, fan de Brassens, ne perd que 6 points avec des GORILLES plus sympas que l’antisémite cité ci-dessus … et passe en tête au cumul car Gigi n’a pas scrabblé. On pouvait aussi jouer GIROLLES ou GIROFLES.

Coup 18 : Après avoir failli jouer DADAISME puis DADAISTE, il faut oser jouer DEPOUDRE (+ 56 sur POUDRE). Les meilleurs joueurs de Mouthiers (Cécile et Christine) ont osé jouer ce mot, en se rappelant du conseil de leur grand coach. Le petit coach de Mouthiers a joué … petit bras et a loupé la qualification pour 4 points !

Coup 20 : KARATE met KO ceux qui le ratent !

Coup 21 :Certains joueurs sont bien contents de voir KAREN, sinon c’était encore 20 points en moins …

Claudine assure le principal (la qualif) et, cerise sur le gâteau, gagne la Phase 2 sur le centre … et sur le Comité : bravo Clo-Clo !!! Denise n’a pas brillé sur la dernière partie mais elle se maintient et termine 8ème du centre. Christine termine en trombe (4 points derrière Denise), 21ème du centre mais hélas, ce ne sera pas suffisant pour la qualif (à 10 points de la barre). Cécile, 33ème de la partie, termine bien aussi, ce qui la fait remonter à la 72ème place. Catherine a limité la casse et sa 53ème place à la partie 3 est anecdotique car elle termine 27ème, largement au-dessus de la barre de qualification : contrat rempli, Catherine ! Jocelyne (78ème) et Colette (83ème) auront passé, je l’espère, une bonne journée, en notre compagnie.

Bon, on range nos affaires, on aide à porter les tables et on dit « au revoir » à ?!!! Zut, y’a plus personne : Bernard, énervé par son niveau de jeu, a voulu repartir tout de suite, en emmenant Cécile, Jocelyne et Christine ! Bon, y’a une logique, comme il était en retard le matin pour prendre Jocelyne, il n’a pas voulu être en retard une seconde fois dans la journée …

RDV est déjà pris dimanche 10 décembre avec l’arrivée des cadors de 2ème série mais gageons que Claudine, Catherine et Denise arriveront à tirer leur épingle du jeu pour se qualifier pour Vichy ou jouer du mieux possible !

PS : Sur le centre, les résultats les résultats sont visibles ici, sur le Comité, on peut cliquer sur ce lien. et sur la France, c’est .

Enigme …

… posée par Dominique (quand je n’ai pas le courage d’assumer, j’utilise son nom, c’est plus pratique) : quel est le point commun entre la Chatte de Colette et les succulents gâteaux qu’elle nous a préparés pour fêter … la Sainte-Cécile ? Ce sont des œuvres , qui peuvent être dévorées sans appétit ! La partie de ping-pong se poursuit entre celle qui boit et celui qui trinque !

On a encore pris quelques kilos, après la partie, grâce à Colette, qui nous a contraints à finir son gâteau aux pommes et l’autre aux poires. Croyez que ce gavage lui a suffi ? Non, le harcèlement s’est poursuivi quand il a fallu finir le pétillant, jusqu’à la dernière goutte !

Ne vous fiez pas aux apparences, ce n’est pas parce qu’on sourit, sur quelques photos qui suivent, que nous avons apprécié cet AFTER entre les blagues (irrespectueuses) de Dominique et le racket de Marie-Jeanne, récoltant des sous pour la tombola (qui ne fera que des perdants !)

Bon, merci quand même pour ces agréables moments, mais si on voulait passer pour un club de joueurs sérieux, c’est cuit pour notre réputation ! A vendredi … je crois, hips !

N.B : Vous saviez que « COLETTE » aime l’ALU ? Perso, j’aime bien l’appui U …

BRUNELLE commune … rien à voir avec nôtre Colette 😉 !

 

 

Téléthon 2017

La semaine des simultanés fut l’occasion de prouver (une fois de plus) que les scrabbleurs savaient :

1) Etre concentrés quand il s’agissait d’arbitrer et de jouer :

2) Apprécier les bons gâteaux de Marie-Jeanne (merci la MJC !) et les histoires de Dominique :

3) Etre généreux quand il s’agissait de donner : le club de Scrabble a récolté 199,10 euros !

A bientôt pour de nouvelles aventures à Bourcefranc (7 joueuses à la Phase 2 !)

Phase 1 (Samedi 11 Novembre 2017) – Mis à jour le 13 novembre

Pas de jour de paix pour les braves : ce 11/11, 11 guerriers sont montés à l’assaut de la première butte ! Disons-le, tout de suite, ce fut un succès et même si nous avons perdu 5 vaillants soldats (Cathy, Laurence, Nicole, Linette et Gérard), tombés avec les honneurs, nous pouvons déjà compter sur la présence d’un bataillon de 5 joueuses (Christine, Marie-Jeanne, Catherine, Colette et Cécile) et d’une rescapée (Jocelyne) qui, bien que blessée par les salves de scrabbles, a réussi à rallier la Base 2 … pour 4 ou 5 petits points. Elles seront rejointes, à la Base 2, par des troupes fraîches, Denise et Claudine.

Les communications étant difficiles, nous n’avons eu que 3 messages, dans la journée. Pendant qu’on ramassait les premiers blessés (en plein milieu de la bataille), Cécile a réussi à envoyer un premier pigeon qui nous a avertis que Colette avait fait 2 solos, l’un avec DEFET (feuilles d’un livre qui ne se suivent pas et qui servent à compléter des exemplaires défectueux), qui ne rimait pas avec DEFAITE et …  l’autre avec, SOULOT (no comment !) Sur le radiotélégraphe, le deuxième message a été reçu juste à la fin de la bataille : « 5ème à la première – stop – troisième après la deuxième – stop – mercredi, je fais des gâteaux pour arroser ça – stop – MJeanne – terminé ». Enfin, en soirée, Christine avant de s’envoler pour des contrées plus paisibles, a transmis un pneumatique sur lequel figuraient quelques mots encore lisibles « Voilà en piè… jo…te les ré…ats des p…ies de …. Les « Hier… » se sont bien d…us. Co… a f…t un solo sur s..ot, C.t.y sur bluta et Gé… sur jactée »

Depuis, plus de nouvelles mais nous en aurons sûrement d’autres lors des Simultanés de France de mercredi et de vendredi, qui seront l’occasion d’engranger des gains pour le Téléthon (pensez à apporter votre porte-monnaie) 😉

Les résultats sur le centre d’Angoulême sont visibles  ici  et sur la France, c’est

MISE A JOUR ci-dessous

Une bouteille est arrivée à la dernière marée montante. Cécile a eu le temps d’y glisser un dernier parchemin.

1ère partie – 23 coups pour 1 top à 881 pts

3 scrabbles :

EMANEREZ pour 114 pts (2 jokers dans le tirage) beaucoup d’entre nous ont perdu 14 pts en construisant EXAMINEZ qui était très tentant

NOIERAIT pour 59 pts

EMERSION

Tu as déjà noté les 2 solos de Colette qui a terminé 3ème de cette partie. Bravo Colette !

2ème partie – 20 coups pour un top à 912 pts

6 scrabbles :

PIEGEUSES pour 89 pts

AUNEREZ pour 64 pts

TITREURS pour 70 pts

ANALITE pour 63 pts

DEVINAS pour 89 pts

SOUFRES pour 76 pts

A noter que Gérard a fait un solo sur JACTEE et que Christine termine 1ère de la partie, quelle famille !!!