Archives de l'auteur: Franck Berry

TH de Saint-Junien (Dimanche 14 Octobre 2018)

Francis a conduit, Gérard a pris des photos (c’est ce qu’il avait dit mais comme il se retrouve sur la moitié des photos, j’ai comme un doute), Cécile, Christine et Catherine (dans cet ordre) ont commenté les parties ci-dessous.

L’impression d’être bien réveillée en ce dimanche matin, nous rejoignons notre chauffeur à l’heure dite. Arrivés à Saint-Junien sous un vent à écorner les bœufs. Seulement 37 joueurs dans cette magnifique et immense salle du Palais des Congrès où nous sommes très bien accueillis, café, viennoiseries, sourires, tout va bien…

1ère partie – 23 coups – 988 pts – 4 scrabbles

1er coup : DEDUIS pour 20 pts, top

2ème coup : REDEFIT 40 pts, trouvé seulement par le champion Chincholle

3ème coup : WOH 36 pts, top

4ème coup : AGRESSAI sur le triple pour 80 pts, 1er zéro pour Cécile qui a toujours en tête les mots de patois vendéen et qui construit « ragasse »

5ème coup : DÎNER 21 pts, top

6ème coup : CHEAP (phonétique tchip, bon marché, par cher) 33 pts, j’ai préféré POCHA = – 2 pts

7ème coup : KAN 53 pts, je perds encore 7 pts avec KUNAS

8ème coup : ROSEOLE avec le S au bout de DINER 73 pts, je le construis avec le S au bout de CHEAP pour 4 pts de plus = 0

9ème coup : ZELE sur le triple et Z double 69 pts, top

10ème coup : GOYM 35 pts, je me contente de MOYA pour 34 pts

11ème coup : JUBE 31 pts, encore sous le trauma de mon zéro je ne pose que jeu = – 5 pts

12ème coup : ETRIQUAI sur le triple 119 pts, après moult réflexions, adjectif, verbe, je me le refuse et me limite à TIQUERAI = – 53 pts

13ème coup : OVINE sur le triple 39 pts, – 18 pts avec VIE

14ème coup : FALUNA (F triple et mot double) 34 pts, malgré ma volonté de jouer à cet endroit, pas trouvé, je pose ZAMUS = – 4 pts

15ème coup : ODES, magnifique collante 32 pts, – 9 pts avec POSA

16ème coup : PUEE, superbe cheminée pour 43 pts, je pose PETA et perd 20 pts

17ème coup : TAXA sur le triple 44 pts

18ème coup : GLUAT 26 pts avec le T sur TAXAT

19ème coup : CUL 23 pts, ouah 3 tops en suivant mais il est beaucoup trop tard

20ème coup : IMMUABLE 74 pts, joker U, je ne pose qu’EMBALLE = – 50 pts

21ème coup : KIFEES 28 pts seulement avec l’utilisation du S, – 10 pts en posant ANIS

22ème coup : MIN (dialecte chinois) 14 pts, – 2 pts avec ni

23ème coup : VIE 21 pts, posé au 13ème coup, oublié sur ce coup-là, je préfère vin pour 3 pts de moins

Bilan, mon ROSEOLE mal posé et mon refus pour ETRIQUAI me coûtent 126 pts. Vous aurez donc compris que ma partie fût minable avec seulement 7 tops et 633 pts soit 64%. Un bémol à mon malheur qui m’a permis de commencer la 2ème partie à côté de Gérard.

Partie 2 en 21 coups pour un top à 888 points avec 4 scrabbles.

– Au coup 1, pour 14 points on joue NOIERA

– Le premier scrabble arrive au coup 2 avec OUATINES, trouvé par Catherine. Gérard préfère AOUTIENS pour le même score, Christine doute et joue TOUERAIS pour 10 points de moins. Cécile et Francis, avec « soutenai » auront zéro.

– Au coup 3 : ANHELEZ pour 38 points. Nous perdons tous quelques points avec HELEZ, HUILEZ, SUEZ

– Coup 4 : FLUXER (ou FLUXEE) permet à Cécile, Francis et Gérard de marquer 84 points. Christine et Catherine ont douté et joué EX pour 67 points.

– On joue ensuite QUETEES, SOUK, GLEY, EWEE.

– Coup 9 : En double appui sur le F de FLUXER et le G de GLEY on pose FUMIGEAT 39 points.

– Coup 11 : VAC(H)ES 43 points gagne 2 points sur CAV(E)ES

– Coup 12 : CHURRO. Gérard ayant joué « chourro » voit son joli scrabble transformé en zéro !

– Au coup 13 arrive le deuxième scrabble : le tirage O+BNARDE n’a pas inspiré les Hiersacais. Christine joue BORDERA, Francis DEVORA, Gérard qui n’est pas à court d’imagination invente « bornarde » !! Finalement, il faut jouer TRABENDO (contrebande en Algérie), en partant du T déjà posé sur le jeu. Ce sera un solo de Th. Chincholle.

– Coup suivant, un nouveau scrabble : Avec TENAIOP, Francis joue PAIERONT avec un R déjà posé, Cécile ou Catherine joue PIANOTE. Christine voit trop tard POINTERA. Et le mot retenu est EPANOUIT.

– Coup 15 : on joue STIBIE, qui contient de l’antimoine.

– Suivent 4 coups peu rémunérateurs avec EST (18 points), AJUT (22 points), ZIP (19 points) et DRING (18 points).

– Coup 20 : avec au tirage FMR+AEDL, Cécile n’hésite pas à jouer FLEMARDE.(92 points). D’autres vont douter sur le doublement ou non du M. En fait on écrit FLEMME, FLEMMARDER et FLEMMARDISE. Les noms (ou adjectifs) FLEM(M)ARD(E) acceptent les deux orthographes.

Catherine finit à 677 points, Cécile à 640 points, Christine à 638 points, Francis à 611 points, et Gérard à 530 points.

Partie 3 en 22 coups  –  8 scrabbles  – 1189 points

Nous commençons  avec VIVES  30 pts, COLO ou COLT 19 pts, JAR 34 pts (en formant ACE et ROS) où je me contente de JOLI  27 pts.

Cp 4 – LINDOR  21 pts (vu seulement par Christine qui doit nous faire jouer au nain jaune mercredi prochain).

Cp 5 – FIGERAS ou GIRAFES (vu par GG) en quadruple avec un S à LINDOR 110 pts.

Cp 6 – CON-VIVES 48 pts (rallonge que j’avais prévue depuis le début et la seule du club des 5 « Hiersacais » à la jouer).

Cp 7 – KRU en pivot avec KA 63 pts (non vu par Cécile)

Cp 8 – ENTAIENT ou TENAIENT 70 pts

Cp 9 – DHOLE (canidé sauvage d’Afrique) 39 pts

Cp 10 – FUSSIEZ 116 pts en formant S-ENTAIENT

Cp 11 – CAMERAUX 107 pts (CAMERAL relatif à la chambre pulpaire de la dent)  ou CARREAUX (plus connu de nous 5)

Cp 12 – DEPOLLUA 72 pts (vu par le couple Discour)

Cp 14 – ENUMEREE 80 pts (vu par Francis)

Cp 15 – BENGALIS 75 PTS  (petit passereau)

Cp 16 – DEWARS 78 pts je ne pose que DAWS pour 36 pts

Puis différents petits coups TIP 26 pts, BAYE 30 pts, QIN 30 pts, MOHO 29 pts pour arriver au dernier scrabble de la partie avec MUTERENT 63 pts (vu seulement par Francis et Cécile) car je suis restée MUETTE sur ce coup et un dernier pour la route avec KAT 12 pts.

Nous assistons au Grand Prix remporté au 4e coup par Thierry Chincholle et qui gagne également ce Tournoi et à la remise des prix pour Christine, qui remporte sa série.Pour info, sur le multiplex où nous étions 121 joueurs :

56e Christine avec 2427 points

78e Catherine avec 2261 points

88e Cécile avec 2184 points

92e Francis avec 2160 points

119e Gérard avec 1696 points

Photo prise par Monsieur Chincholle, himself !

Les résultats définitifs sont visibles en cliquant ici.

Qualification Vermeils-diamants (Samedi 13 Octobre 2018)

30 joueurs s’étaient réunis dans la salle surchauffée de Bourgines. Une délégation de 11 Hiersacais représentaient notre club, sous l’œil du président venu jouer le rôle de juge-arbitre des 2 parties. Dans la catégorie des points positifs, citons la réception des Angoumoisins : les excellents gâteaux-maison et les boissons offertes (merci Lili d’avoir pensé à « mon » jus de pommes) à l’arrivée et entre les 2 parties nous inciteront à revenir ! Hélas, s’il n’y a rien à dire sur le double-arbitrage d’Arlette, on peut regretter que, pour une partie officielle, un arbitre, qui n’a toujours pas le niveau requis (difficultés pour arbitrer 14 joueurs à arbitrer en 3 minutes !) soit, encore, sollicité, faisant jouer les prolongations pendant et après les parties …

Partie 1 – 4 scrabbles – 22 coups – top : 914

Coup 1 : LESER est choisi pour ses rallonges finales (conjugaisons) mais surtout pour ALESER, BLESER (zézayer) et … le benjamin, REALESER.

Coup 3 : Avec « ADHREEE » en mains, doit-on jouer ADHERE, pour 30 points ou « adhérée » pour 82 points plausibles ? Si, on ne sait pas que c’est un verbe intransitif, il faut envoyer « adhérée » (52 points de différence contre 30 points). C’est le raisonnement qu’ont tenu Gigi, Claude-Annie, Lili, parmi les 10 premières tables. Pour info, ce tirage ne scrabble que sur un X, donnant les anagrammes EXHEREDA (= déshérita) ou HEXAEDRE (solide à 6 faces).

Coup 7 : Et PLAF ! Cécile, alors, à – 2, ne fait pas des FLOPS mais un gros FLOP, en jouant « flaps » ! Signalons que « flap » n’est pas valable, non plus, et que PLAF est une interjection. Sur ce coup, Lili se distingue, aussi avec de belles « falopes ». J’imagine qu’elle s’est … trompée, en mélangeant les trompes de Fallope avec celles d’une SAL… ! 🙂

Coup 8 : Commence alors la séquence « Sciences ». A défaut de R pour CYANUREE, il faut se rabattre sur un LYCEE à 78 points

Coup 9 : Parmi les 16 premières tables, Raymonde (Berthaud) est la seule à ne pas voir le CHANTEUR, qui perdait 2 points sur … URETHANE (= URETHANNE, ester de l’acide carbamique). Pas de panique, vous n’aurez pas de cours sur l’estérification (formation d’un ester à partir d’acide et d’alcool) mais, pour le scrabble, il serait utile de se rappeler qu’on peut rajouter POLY devant ces mots, pour former un polymère bien connu, utilisé comme isolant thermique.

Coup 10 : Raymonde se rattrape dès le coup suivant, en jouant, en l’absence de A pour DEBOISAI, sur un C. BIOCIDES (produits qui détruisent les micro-organismes) gagne 37 points sur BOISER.

Coup 15 : Avec un Z, on a tendance à former la terminaison -EZ ou -IEZ. Cette fois, il ne fallait pas s’entêter (pas de D pour BLINDIEZ) car les 2 scrabbles qui passaient étaient plutôt atypiques. Parmi les 16 premières tables, Catherine, Denise et Christine (qui venait de finir un livre de Jean-Christophe Rufin) … font partie des 12 joueurs, qui voient la ZIBELINE. On pose, pour le même score, l’anagramme BELIZIEN, habitant du Belize (pays d’Amérique Centrale). C’est très joli, BELIZIEN, commentera GG, entre les 2 parties alors je lui fais ce petit cadeau.

Une BELIZIENNE (Kaysa Naomie Harriston)

Coup 20 : Christine et Cécile feront un duo (parmi les tables que j’ai corrigées) en … loupant LOVERENT ou LEVERONT ! Pas bravo 😉 !

Coup 21 : Les scrabbles secs, QARAITE ou QATARIE (joker R), ainsi que les nombreux scrabbles en appui, ne passent pas. QUATER (adv., pour la 4ème fois) gagne 2 points sur QATS.

Coup 20 : Rarissime, on termine la partie avec le second joker … non utilisé

Sur le centre d’Angoulême, Denise (- 56) mène, avec une avance d’une vingtaine de points sur Raymonde et une étonnante Josiane (Blache). Catherine est la seule, parmi les Hiersacais, à avoir tiré son épingle du jeu, en terminant 7ème. Il est temps de se restaurer (miam, miam !) et de s’aérer un peu, avant de reprendre le collier.

Partie 2 – 4 scrabbles – 22 coups – top : 822

Cette partie va bouleverser la classement car les scrabbles feront des écarts, même parmi les cracks.

Coup 2  : Après BEHAI posé au 1er coup, Denise va déjà perdre son avance. VOLAIENT, LOVAIENT, ENVOILAT ou ENVOLAIT perdent 20 points sur le quadruple VIOLENTA. La pauvre Monique (Devaisne) prendra une bulle, en tentant « voilante », aïe !

Coup 3 : Tous les Hiersacais vont perdre 14 points, en jouant WAX au lieu d’AVEUX.

Coup 7 : Colette sera, sans doute, l’une des seules dans la salle à jouer HAQUET et certainement la seule à pouvoir donner la définition, sans regarder un dico. L’HAQUET est une charrette pour transporter des tonneaux.

Coup 9 : Parmi les 6 tables qui ont trouvé le top, dans les premières tables, Jocelyne est la seule Hiersacaise. Elle a joué DROITURE ou ETOURDIR, qui gagnent 37 points sur les sous-tops.

Coup 11 : Ca pue le scrabble avec le tirage « GASTROS », mais sec, ça ne passe pas … Sur un I, seul, l’ordi joue AGROSTIS, graminée des prés, qui gagne 27 points sur les sous-tops, RAGOTS ou ARGOTS.

Coup 13 : Cécile scrabble mais n’optimise pas, en trouvant BOUDEURS, qui ne correspond pas trop ! Elle perd 12 points sur les sous-tops EBOUEURS ou BOUTUREE, et 20 points sur les tops DOUBLURE et DOUBLEUR (= redoublant).

Coups 14 à 21 : A part FLIC qui fait 22 … points, on s’ennuie ferme sur cette fin de partie.

Le favori, Robby, gagne la partie à – 64, 7 points devant Edith (Serrano) et 17 points devant Bernard (Gervais), qui a très bien joué, cette partie. Alors, tu vois, Bernard, que ça m’arrive de faire des compliments, quand tu joues bien, en tout cas mieux que, lorsque tu ne prends pas le M de Norvège, oups !

Au cumul, le boss, Robert double tout le monde pour gagner sur le centre d’Angoulême à 150 points du top. Il devance Raymonde, qui s’est bien maintenue et Edith (4D), qui réalise une belle perf, en terminant parmi les SN3. Denise a plongé (11ème de la partie) mais devrait terminer dans sa série pour … 5 ou 6 points, ouf ! Jocelyne (5ème de la partie 2) a bien remonté et terminera parmi les SN4. Catherine a souffert, mais elle sauvegarde le principal, en finissant aussi parmi les SN4. Pour terminer sur les belles perfs, signalons celle de Marie-Jeanne, qui termine 10ème de la partie 2 (9 points devant Denise …) et celle de Christine qui, malgré sa 2ème partie calamiteuse, devrait terminer parmi les SN4. Les autres joueurs (Colette, Cécile, Linette, Nicole, ces 2 dernières finissant ex æquo Dominique et Gérard) ont fait ce qu’ils ont pu … et c’est déjà pas mal !

Les résultats sur le centre sont visibles ici et sur le comité, c’est . Pour se situer sur la France entière, cliquer ici.

Festival de Mouthiers (Samedi et et Dimanche 7 Octobre)

Bientôt, vous aurez des nouvelles de ce Festival. Mais, on peut déjà vous dire qu’on a bien dégusté ce week-end : d’abord, le samedi, en se faisant exploser sur les parties originales …… et ensuite, le dimanche en se régalant avec le repas, préparé par Jean-Pierre et Cécile, que nous remercions encore pour leur accueil. Les résultats (sur le centre de Mouthiers) sont visibles ici (samedi) et (dimanche)

WE à La Rochelle (Episode 3)

Le lendemain matin, il n’y a plus que Catherine et le couple présidentiel, dans la salle du p’tit déj’, à l’hôtel. Après l’oubli de portable de Cécile, après le portefeuille de Bernard qu’il a cherché un bout de temps alors qu’il l’avait mis sous son manteau, sur la lunette arrière de la voiture,, après l’oubli de la veste de Franck, Catherine se fait remarquer, en laissant son sac, à la table du petit-déjeuner. La dame à laquelle elle avait cédé sa place l’a rattrapée : « euh, ce ne serait pas vous, ce sac ? ». MDR !Quid de Cécile et Bernard ? Les oiseaux (vous avez dit tourtereaux?) monastériens ont quitté leur petit nid et sont allés roucouler à Charron avec toute la ménagerie (je ne parle pas de Christine et GG), le chien, le chat, qui se sont barrés dès qu’ils ont ouvert la porte.

La journée est belle : profitons de ces deux dernières parties pour terminer en beauté !

Partie 4 – Michèle Montesinos – 3 scrabbles – 21 coups – top : 791

Coup 1 : Claudine, pourtant bien lunée, se refuse LUNEES. On pose SELENE (qui appartient, qui a rapport à la Lune. ) pour le benjamin APOSELENE (point le plus éloigné d’un satellite de la Lune).

Coup 2 : Cécile joue 48 points. Pour toper, on a le choix. WATTS (préféré à WATTE, bizarre !) fait 28 points de plus que « wattez » (Cécile vient d’apprendre que WATTE est un adjectif).

Coup 3 : Luc Maurin (qui gagnera le tournoi) et Franck perdent 2 points. Dit comme ça, ça passe. Sinon, on peut aussi écrire qu’on a joué TUA, au lieu de … TOUA !

Coup 7 : SOLFIERA gagne 3 points sur FORAINES mais en perd 6 sur LOFERAIS.

Coup 8 : ECHASSE en O2 est choisi pour ses rallonges B-, L-, M-, P- et ….

Coup 9 : La CUTINE (substance déposée dans les couches superficielles des plantes jeunes, provenant de la transformation de la membrane cellulosique des cellules et constituant la cuticule) gagne 3 points sur le (petit) DUC.

Coup 10 : Si on pense à prolonger ECHASSE par l’avant, on perd peu de points. Claudine en perd 7 avec REM, formant MECHASSE. Franck en perd un avec REMIS, formant SECHASSE. 3 joueurs dans la salle, topent grâce à l’EMIR, formant … RECHASSE. Comme définition de RECHASSER, j’ai trouvé « chasser de nouveau », super, non ?

Coup 13 : RAPINERA gagne 1 point sur PARRAINE (un seul N).

Coup 15 : Les forts en thème (Luc Maurin, Guy Delore, etc) jouent APOSELENE … et perdent 4 points sur PANEE !

Coup 16 : Franck, qui a vu LOB pour 23 points, est content de voir VIOLS (euh, voir dans le sens de jouer, bien sûr) pour un point de plus. Le top est … LOBS (27 points) qui gagne 2 points sur BOLS, joué par Claudine ! On mettra ça sur le compte de la fatigue 😉 !

Coup 19 : Claudine enfile un joli SURVET, qui prend 5 points au sous-top.

Coup 20 : Claudine, à – 14, se voit revenir devant, parmi les SN2. Horreur ! Pour éviter de dévoiler son niveau réel, elle se tire une balle dans le pied, en jouant « survète ». Elle ne sera pas la seule à buller car parmi les 177 premières tables, une vingtaine de joueurs sera pénalisée. Le verbe « survêtir » n’existant pas, il fallait rester sage pour poser le 3ème et dernier scrabble DELARDEE (+ 34 sur DEDIERA).

Cette partie n’a pas beaucoup fait bouger le classement parmi les 20 premières tables. A – 16, Franck passe de la table 18 à la table 15. Claudine recule peu : elle se retrouve 92ème. Christine, Catherine, Francis et Cécile se maintiennent respectivement aux places 315-392-463-478.

Il est temps d’aller manger nos derniers sandwichs du WE, en profitant des derniers rayons de soleil (qui joue un peu à cache-cache) de La Rochelle.

Allez, on n’oublie rien à la sandwicherie et on se prépare à affronter la partie la plus dévastatrice du WE, pour de nombreux joueurs, même pour les cracks !

Partie 5 – Marie-Odile Panau – 7 scrabbles – 22 coups – top : 1021

MOP a souvent tiré des parties meurtrières. Une fois n’est pas coutume, elle aura la main lourde !

Coup 1 : HUMES est préféré à HOMES pour ses rallonges RHUMES, ENRHUMES et ANTHUMES (opposé à POSTHUMES).

Coup 2 : Le ZOULOU gagne 1 petit point sur le ZOO.

Coup 3 : Pas de D pour BLONDEUR ou de T pour ROUBLENT. Dois-je envoyer LUBERONS ? Comme je ne connaissais pas ce nouveau mot, j’ai trinqué comme de nombreux autres, en assurant le sous-top ENRHUMES, atchoum ! Ce vin d’appellation d’origine protégée produit par une partie du vignoble de la vallée du Rhône, gagne 47 points sur le sous-top, BENZOL ou … ENRHUMES ! Ceux qui ont bossé les listes ODS7 sont à la fête sur ce Festival : vous aurez compris que je n’en fais pas partie …

Coup 4 : Avec la gueule de bois, j’arrive à louper GAVEZ, dans la foulée ! Faut se reprendre mon p’tit !

Coup 5 : Surtout qu’arrive le tirage « LONITRA » avec une grille ouverte aux 4 vents et un nonuple ouvert. Claudine a du mal à voir un scrabble : elle assure le minimum syndical avec ROILLANT (59 points). Franck, qui a vu rapidement ENROLAIT pour 68 points, peut tranquillement chercher le nonuple. Si on restait sur le E, on perdait 2 points avec une (bonne) RELATION ou RENTOILA. Sur un A, on gagne 2 points avec RATIONAL. Le nonuple RIGOLANT ne va pas faire rire tout le monde devant : c’est l’hécatombe ! Samson Tessier, Marc Bruyère, Jacques Fournier, Olivier Saul, Bernard Proux (parmi les 15 premiers) perdent, au moins 70 points ! Plus de la moitié des 177 premiers vont louper ce nonuple, apparemment anodin, mais dévastateur.

Coup 6 : Franck se refuse « axonie », à juste titre, car il se souvient que c’est ANOXIE ! Je perds 4 points avec NOIX, au lieu de jouer le top : ANOXIE ! No comment !

Coup 13 : Claudine voit le top mais se refuse le mot. Elle pose QUAI au lieu d’ENCAQUAI (+ 29). On perd 38 points avec … NIQUA ! Certains joueurs enlisés n’auraient, sans doute, pas hésité à jouer ENCAQUA

Coup 14 : C’est pas fini. L’ORANAISE a encore frappé, puisque moins d’un tiers des premières tables va trouver ce scrabble unique, qui gagnait 29 points sur les sous-tops.

Coup 15 : Faut pas s’endormir, comme ma voisine, sinon on perd encore 15 points, en jouant EWE au lieu de TWEED.

Coup 17 : Encore un coup vicieux. Si on ne construit pas un quadruple DUITENT ou mieux FUITENT, on laisse, encore, une dizaine de plumes dans la bataille.

Coup 19 : BRELA, que s’est refusé Claudine, en collante intégrale, est plus impressionnant que coûteux. On ne perd que 4 points si on garde son BLE, comme Clo-Clo 🙂 !

La partie était superbe mais les organismes ont souffert. Franck (- 52 dont 47 points sur un mot que doit connaître Colette), en gagnant une place, entre dans les PP1 … à La Rochelle, mais sur le Multiplex, il manquera une quinzaine de points (de la hauteur d’un PERRON ;-)) pour se hisser dans la série supérieure. Claudine est une matheuse, finalement, car son négatif à 3 chiffres, lui permettra de rester dans sa série, sur le Multiplex. Christine (100ème sur la partie), c’est à dire parmi les SN3!!) remonte à la 237ème place et confirme, ainsi, qu’elle a le niveau d’une série 4. Catherine n’a pas réussi a choper le bon wagon, et termine autour de la 400ème place. Le président de la chorale, qui a joué « bariton », a déchanté en fin de tournoi : malgré une mauvaise dernière partie, il se maintient à une honorable 480ème place. Cécile, qui n’a pas quitté Francis de tout le WE, termine 6 points derrière lui, lors de la dernière partie : elle sauve sa place parmi les 500 premiers. Oui, on était plus de 500 : ne soyez pas mauvaise langue !

On retiendra les rires et même les crises de fous rires de ce superbe WE. A la demande de MOP sur notre volonté de revenir jouer le Festival de La Rochelle, on a tous écrit : OUI !!!

Allez, quelques bateaux pour faire plaisir à Yanis 🙂 !

WE à La Rochelle (Episode 2)

En ce début d’après-midi, nous avions tous des ambitions. Franck, fin connaisseur de la Loire-Atlantique (44) voulait revenir en Charente. Claudine, partie au-delà des tables 200, voulait revenir à un département à 2 chiffres. Christine aurait signé pour rester dans les 300 premiers. Catherine, tout près du tableau, voulait passer de l’autre côté de la salle. Cécile et Francis voulait rapprocher leur table du tableau et quitter une sympathique voisine « dérangée » par leurs bavardages, entre les coups (sic). Colette avait pris sa longue-vue et nous surveillait …

Partie 2 – Jean Dol – 4 scrabbles – 24 coups – top : 926

Jean avait dû apprécier le pineau des Charentes, avant d’officier car il était encore plus « fantasque » (dixit une de mes voisines) qu’habituellement.

Coup 1 : KIFAS ou KIFAT rassure au premier coup.

Coup 2 : On ne marque pas 22 points mais voila les KEUFS, quand même. Christine perd 34 points, en tentant « défouies ».

Coup 5 : Jean impose son TEMPO, là où un A aurait permis de sortir son OMOPLATE, pas facile, je sais !

Coup 6 : On pose BEL. Il faut anticiper BELA, BELE ou BELS (pluriel de BEL, unité de niveau sonore). Le DECIBEL (un dixième de BEL) est plus connu …

Coup 7 : Claudine assure 36 points avec BOOSTER. Franck, à 2 doigts de jouer « thrombos » (confusion entre THROMBUS (caillot sanguin dans un vaisseau) et THROMBOSE (formation de THROMBUS), gratte 4 points avec SHOOTER. Une poignée de joueurs (dont Antoine Cligny) joue un nouveau mot, qui gagne 44 points sur le sous-top. Le BOTHROPS est un serpent venimeux de l’Amérique du Sud et de l’Amérique Centrale).Coup 12 : De nombreux joueurs ne scrabblent pas, en oubliant les rallonges derrière BEL. On pouvait jouer AMENAIT, EMANAIT, AMANITE et AMIANTE. Claudine marque le même nombre de points, en dégotant un joli double-appui, ETAMAIENT sur ET.

Coup 13 : Pas trop difficile de trouver LOGERAIT mais il faut ensuite préparer les rallonges par l’avant RE-, DE- et … EN-.

Coup 14 : ENLOGERAIT (ENLOGER, mettre des pigeons dans une boite en vue de les transporter) gagne 13 points sur les sous-tops.

Coup 16 : Il y a 17 façons de marquer 80 points. Franck se refuse CARDEUSE et CARIEUSE (incapable de former FARCEUSE ou CRANEUSE, par exemple …) et perd 8 points, avec un petit scrabble. Claudine ne perd que 3 points avec une jolie SAUCIERE.

Coup 18 : Franck est bien content de trouver PALADIN (chevalier courant le monde en cherchant des aventures) mais déchante, quand il apprend, en fin de partie que DEPANNA faisait 2 points de mieux. 7 joueurs (dont Martine Raphel) gagnent, au moins, 16 points sur toute la salle, en jouant ALPINIA (joker A) sur I_I, déjà placé : Un ALPINIA est une plante vivace d’Asie tropicale, aux belles fleurs, au rhizome parfumé.Coup 19 : La série s’achève sur un 4ème scrabble. ADJURANT gagne 34 points sur JURAT.

Franck (27ème à – 75) et Claudine (62ème à – 94) remontent respectivement 29ème et 103ème. Catherine (134ème de la partie, chapeau !) remonte à la 255ème place. Elle croise Christine (413ème de la partie), qui redescend à la 467ème place. Cécile et Francis ont du mal à se quitter, séparés par une vingtaine de points, à l’avantage de monsieur.

Il est temps d’aller s’aérer l’esprit. Une bonne bouffée d’air pour certains et un grand bol de nicotine pour d’autres, nous permettront d’affronter une partie, qui va décoiffer.

Partie 3 – Jacki Parpillon – 4 scrabbles – 22 coups – top : 920

Coup 1 : La question se pose. Fallait-il garder le tirage « K?I?RRT » ? Parmi les 180 premiers, 24 joueurs répondraient plutôt par l’affirmative, mais les autres … PRAKRIT (langue indoue, héritière du sanskrit) gagne 34 points sur les sous-tops (KARITE, KERRIE, etc).

Coup 8 : Après avoir joué des coups perdant 1 ou 2 points, arrive le tirage « BOURREZ » implaçable, évidemment. Claudine joue, prudemment, ZEBRER pour 81 points. Catherine prend une bulle avec « rebrouez » et ça fait mal car le top (EBOURREZ, éliminez d’une peau le poil, ou bourre) fait … 147 points. Difficile de s’accrocher, après !

Coup 10 : Avec 3 E, il n’est pas facile de former ELUERENT (+ 45 sur UNE)

Coup 11 : La POUF n’est pas forcément visible, pour une fois, car le P forme … POINDREZ.

Coup 12 : Le trinôme DUALISEDIAULESELUDAIS, ne passant pas, il faut se rabattre sur DEBOURREZ, en essayant de former un mot de 4 lettres terminant par un D. Claudine et Franck perdent 17 points, en jouant UD, incapables de trouver SIED ou LIED !

Coup 17 : Franck se refuse LOGS (on prend le LOG, i.e. le logarithme d’un nombre ou d’une fonction) et joue LOTS (au lieu d’ILOTS, pour 2 points de plus). Claudine joue LOGS, sans frémir, pour 4 points de plus, et perd 11 points sur SORGHO, qui vient se mettre devant HO !

Coup 18 : On souffle avec un coup plus simple. CILLATES ou SCELLAIT gagnent 9 points sur COLLETAI ou l’anagramme LOCALITE (joli !) Des joueurs (20 parmi les 170 premiers) prendront une bulle sur ce coup. J’ai entendu parler de « caillets ».

Franck (12ème à – 35) et Claudine (73ème à – 126) poursuivent leur remontée : ils joueront aux tables 18 et … 81 (c’est pas mignon ?) le lendemain ! Christine poursuit son yoyo, en remontant à la 314ème place. Sur la route, elle croise de nouveau Catherine (à la dérive sur cette partie), qui redescend à la 393ème place. Cécile précède Francis de 6 points, cette fois. Le lendemain, ils ne joueront pas à la même table, mais pourront se surveiller, avec 10 places d’écart.

GG, qui avait bien crapahuté au Grand Pavois, toute la journée, a eu la bonne idée de nous faire emprunter la navette portuaire qui permet d’arriver rapidement de l’autre côté du port, sans se fatiguer.

Nous avons mangé dans un très bon restaurant au pied de la tour de la Chaîne …… et avons assisté à un spectacle digne des plus grands comiques. Bernard avait commandé des sardines, en entrée. GG n’avait pas pris d’entrée mais son plat de résistance était constitué de sardines et de pommes de terre. Quand le serveur a amené les entrées (des huîtres pour bibi) …… notre GG s’est rué sur le plat de sardines. Bernard, vif comme l’éclair, a réagi un quart d’heure après :

– Bernard : « mais, où qu’il est mon plat de sardines »

– GG : « faut demander »

– Bernard : « mais, c’est toi, qui me l’a piqué »

– GG : « mais pas du tout, j’avais commandé des sardines, aussi »

– Bernard : « mais pas en entrée, tu vas me les rendre s…, espèce de [bip], t’es vraiment qu’un [bip] »

La soirée est drôlement vite passée avec ces 2 zigotos et on a rigolé à s’en décrocher la mâchoire, oubliant bien vite nos (petites) désillusions sur cette journée de scrabble !

Il était temps de reprendre la navette dans l’autre sens, en ramenant Bernard, qui avait dû manger son entrée et son plat de résistance … en même temps !