Archives de la catégorie: La Rochelle 2017

Championnat de France (Dimanche 25 Avril – Après-midi)

Après une balade bien reposante le long du port, nous avons repris le chemin de l’espace Encan pour la dernière ligne droite de ce championnat.

Partie 4Serge Delhom3 scrabbles – 21 coups – top : 865 points

Comme Denise est arrivée à la table 145 (!), donc parmi les 190 premières tables, on va (enfin) pouvoir voir ce qu’elle a joué … et loupé, hé, hé !

Coup 1 : Claudine digère, encore, au premier coup. Elle ne voit pas DUPEE pour 20 points. Le top est un mot de vocabulaire peu courant vu par Denise, la spécialiste de latin et Franck, spécialiste en religion 😉 ! Le PEDUM est, dans l’antiquité romaine, le bâton en forme de crosse, attribut de différentes divinités champêtres.

Coup 3 : Franck fait l’âne (grâce à l’ANIER, personne qui conduit les ânes) en perdant 2 points sur la REINE. Que dire de Claudine (et Denise?) qui ont préféré BRANLER (le mammouth ?) pendant 2 minutes, pour 4 points de moins.

Un peu de poésie …

Coup 4 : L’important est de trouver un des 2 scrabbles ce qu’ont fait Denise avec LAMINERA et Claudine et Franck avec le top, ALUNERAI, pour un point de plus.

Coup 5 : Le coup suivant est un coup avec le joker. Il faut vite trouver un scrabble … Claudine et Denise font 69 avec MOITEUR (non, pas de commentaire déplacé relatif à leur souplesse, ce n’est pas le genre de la maison !) Franck, beaucoup plus sérieux, trouve ROUIMES pour 76 points (mais il n’a pas vu ROUMIES, que s’est refusé Claudine), avant d’optimiser avec les tops (encore relatifs à l’Antiquité romaine), POMERIUM (= POEMORIUM, enceinte sacrée entourant une ville) ou EMPORIUM (comptoir commercial à l’étranger). Serait-ce une partie à thème ?

Coup 8 : On a beaucoup de REGRETS … de ne pas pouvoir scrabbler sec ou sur un A (TERRAGES) ou un I (REGISTRE). Le top GETTERS désigne des substances utilisées dans un tube électronique pour y parfaire le vide. Un spécialiste de Physique vous dirait qu’on utilise (en France) le terme « dégazeur » … qui n’est même pas dans l’ODS7 ! Claudine le place mal sur sa grille … malgré l’annonce du juge-arbitre de faire attention à la place !

Coup 9 : Denise trouve le sous-sous-top, qui est NACRERAS. Claudine gagne 7 points en jouant le sous-top ENCRERAS (= ERRANCES) et Franck, aussi spécialiste en vins qu’en religions, dégote le top, un joli SANCERRE (+ 6 sur ENCRERAS).

Coup 11 : En ce dimanche de Pâques, la confirmation (dans le sens laïque) de ce que je viens d’écrire, arrive sur ce coup car Franck est le seul (parmi la trinité de Hiersacais !) à jouer CATES (pluriel de CATE, diminutif de catéchisme). Miracle, c’est une collante !

Coup 15 : C’est le genre de coup, apparemment anodin, qui peut faire mal si on ne repère pas la bonne place. Claudine prend une bulle, en jouant le long de GETTERS, mais avec son placement, ça ne collait … pas ! Denise perd 14 points, en ne voyant pas la NAINE (peu visible !) en collante intégrale. Jean (Dol) qui venait de perdre 34 points, en jouant ROQUAIT au lieu de … MOQUAIT, sombre aussi sur ce coup ! On pouvait limiter la casse, avec IONIEN en collante mais on perdait, quand même, 8 points.

Coup 21: Ce dernier coup est plutôt vicelard car, malgré le joker et le X, on a du mal a faire des points. Denise voit HOAX (37 points), Claudine trouve un peu mieux avec XIANGS (39 points) et Franck voit, soudain, entre les 2 sonneries, le XHOSA (merci Mandela !), venu de nulle part (euh, venu d’Afrique du Sud, pour être plus précis).

Claudine (422ème à – 109) redescend de 5 places, passant de la 364ème à la 369ème place. Denise (319ème à -90) perd 23 places mais reste (largement) parmi les SN2 puisqu’elle atterrit à la 167ème place. Franck n’a rien lâché et vient de jouer sa meilleure partie du week-end : 21ème (à – 10), il remonte parmi le top 100, à la 89ème place. Les objectifs des Hiersacais seront atteints si Denise et Franck se maintiennent et si Claudine parvient à reprendre une cinquantaine de places, sur la dernière partie.

Un dernier bol d’air pour respirer l’air marin … du port de La Rochelle et c’est reparti pour le sprint final. Attention, danger : Marie-Odile est aux manettes et, en général, ses parties déménagent : cette partie ne dérogera pas à la règle.

Partie 5Marie-Odile Panau6 scrabbles – 19 coups – top : 1048 points

Coup 2 : Dès le coup 2, Denise perd les pédales, en perdant 23 points sur le top KHMERE. Franck, impressionné par son voisin, une véritable gâchette qui joue en blitz (!), a beau tourner et retourner les lettres, il tombe sur les sous-tops REMAKE, MAKORE ou PEKOE, qui perdent tous 6 points !

Coup 3 : GODATES et DEGOTAS ne sont pas sélectifs.

Coup 4 : Ca recommence, mon voisin a déjà fait son bulletin au bout de 10 secondes … Mais, qu’a-t-il pu bien trouvé ? Au bout de 2 minutes, je lance, sans conviction OKA (OKRA même pas vu !) et perd, de nouveau, 12 points, sur VODKA, joué par les arsouilles que sont Denise et Claudine.

Quand on vous dit qu’elles sont souples …

Coup 5 : Claudine reste au top grâce à ENSABLER, tandis que Franck et Denise continuent de perdre des points avec l’anagramme EBRANLES.

Coup 6 : Franck se remet, à flot, en voyant rapidement NUANCEE. Comme je sens que mon voisin ne l’a pas, je me fais fort d’écrire, rapidement, mon bulletin, en étant aussi discret que lui, et toc ! Denise continue à manger son pain noir, en prenant une bulle (lettre inventée dans le mot écrit !)

Coup 7 : Claudine et Denise jouent LYRAI (c’est bien) et perdent 9 points (c’est moins bien) sur … LYRAI, ailleurs !

Coup 9 : Arrive le fameux coup, qui va chambouler le classement. Evidemment, on ne parle pas des 30 premières tables mais à partir de la table 70, c’est la bérézina ! FAVIQUES (adj, relatif au FAVUS, maladie de la peau) gagne 90 points sur QUASI. Franck, un peu chanceux (mais il en faut aussi !) avait lu ce mot atypique dans le dernier Scrabblerama (je crois que c’était dans le reportage du festival de Biarritz) et connaissait ce mot, contrairement à Claudine et Denise.

Coup 10 : Le joker nous permet de souffler un peu car, même si on ne voit pas les tops (AMUREES ou PRESUME), il y a de multiples sous-tops qui font perdre peu de points.

Coup 11:Cette fois, mon voisin m’a aidé. Avec un tirage du genre « EEEIURT », je ne sentais pas le scrabble. La réaction de mon voisin (bulletin rempli au bout de 20 secondes) m’a débouché le nez. Il y aurait donc un scrabble ?! Au bout d’1’ 30 de recherche, je suis bien content de voir RESITUEE, même si c’était 8 points de moins que le top EBRUITEE (vu par Denise et Claudine).

Coup 13 : Franck joue EX et perd 4 points sur … AXE, bof, bof !

Coup 14 : Franck voit HUILENT mais ne voit pas où s’accrocher, il se rabat sur un mot à 25 points ! Denise joue HUILENT pour 35 points, le L formant AXEL ! Claudine, libérée sur cette dernière partie, se rappelant qu’elle est la reine des collantes, marque 46 points, avec un LUTH, placé sous NUANCER !! Aïe, 21 points perdus, il est temps que ça se termine, se dit Franck.

Coup 15 : Claudine, qui n’a plus rien à perdre, envoie crânement RATINIEZ (du verbe RATINER, Passer une étoffe, un drap à la machine à friser, pour en faire de la ratine).

Denise ne voit pas le sous-top GRAINEZ ou GAINIEZ et perd 46 points.

Coup 16 : Claudine et Denise ont du mal à négocier ce coup et ne retrouvent pas le chemin du PODIUM.

Coups 17 à 19 : Denise a un sursaut d’orgueil et trouve les 3 derniers tops dont VILENIE (loupé par Claudine et Franck), le L formant … AXEL !

Quand j’ai vu Denise, elle m’a dit que « c’était la partie de trop ». Effectivement, à -208, elle finit 553ème (c’est sa plus mauvaise partie du week-end) MAIS, même si elle perd pratiquement une centaine de places, elle sauvegarde l’essentiel, c’est-à-dire sa place parmi les SN2, ce qui est une superbe perf, dans un tel contexte, pour une 3ème série. Claudine n’a perdu que 26 points à côté de FAVIQUES : ce beau résultat lui permet de remonter 69 places et de terminer 300ème, plus haut que sa place de départ donc dans le haut des 3ème série, ce qui est aussi très satisfaisant. Franck, en ayant vu les gros coups, a réussi à se maintenir et termine 84ème du Championnat de France. Pourquoi avoir fait ce résumé puisque notre ange gardien de Mouthiers a parfaitement résumé la situation.

Les troupes sont fatiguées mais contentes du devoir accompli. Le retour s’est fait tranquillement : faut dire qu’on n’a pas entendu Michel (qui était allé au cinéma de la Rochelle pour découvrir les beautés de la ville !) tout content d’avoir retrouvé son portable …

NB : Les photos du Samedi sont visibles ici et celles du Dimanche . Quant à nos résultats, ils sont consultables en cliquant sur ce lien.

Ch. de France à La Rochelle (Dimanche 15 – le matin)

Le dimanche matin, nous sommes réveillés par … Cécile !

Avant de reprendre le collier, on jette un p’tit coup d’œil à l’ordi et on y lit les fantasmes (avouables donc avoués de Colette).

Après une réponse rapide …

il est temps de retrouver notre gamelle table, ouaf !

Partie 3Bernadette Catalan – 4 scrabbles – 19 coups – top : 891 points

La sympathique Bernadette qui nous avait permis, à Claudine et à moi, de finir 2ème et 3ème de la partie qu’elle avait tirée à Saint-Seurin devrait (encore) nous porter chance. Denise se méfie car elle avait plongé lors de cette partie. Le scénario se déroulera, exactement, de la même façon, … en remplaçant les prénoms !

Coup 1 : HUMENT, placé en H4, est un appel (évident !) à la rallonge ENRHUMENT, comme on peut le voir sur le brouillon de Claudine (placée à côté du très sympathique Thierry Laupénie du Bouscat) !

Coup 2 : Claudine commence ses âneries. Comme elle ne veut pas se contenter d’HERVE ou de la (sa ?) VERGE de 23 … points, la gourmande envoie, au dernier moment, une « greque » qui manquait un peu de tenue ! On pouvait aussi faire la GREVE mais VERGE est préféré pour ses nombreuses rallonges (à force de fréquenter Dominique, ça déteint 🙂 ), notamment VERGER et VERGEE.

Coup 3 : Hélas, on est bien dans le règne de l’argent car FRIQUEES vaut 33 points de plus que le joli FEERIQUE.

Coup 7 : Au tour de Franck de se distinguer ! Suivons le raisonnement du gars pas bien réveillé : « zut, les YAKS ne passent pas, car il faudrait un mot de 5 lettres pour aller jusqu’au triple. Chouette, SULKY (69 points) répond à ce critère et ce n’est pas évident à former donc ça devrait faire des dégâts ! ». Bernadette annonce : « pour 75 points, en O1 … ». «Tiens, encore un mot que je ne connais pas, c’est pénible ces nouveaux mots » ai-je pensé ! Bernadette poursuit : « vous posez … YACKS » !!!

Meuh, qu’il est humain ce Franck !

Coup 12 : EXTRAIE sec est le sous-top. Claudine perd 2 points en se refusant ce mot et en jouant TEXTERAI et Franck en gagne 11 avec le nouveau mot, SEXERAIT.

Coup 13 : LUTZ est loupé par les triplé Hiersacais mais on est peu pénalisé car on ne perd que 4 ou 5 points. C’est beaucoup plus grave (enfin, faut pas exagérer, quand même !) pour Franck … Maniquant, qui perd 4 points … et le titre de champion de France sur ce coup (il finira la compétition à – 5 à un point d’Antonin Michel !)

Coup 13 : AMUSAIS ne fait pas rigoler ceux qui l’ont posé sur la grille pour former « vaus ». C’est dur mais il faut « ASSUMAIT » (seul scrabble) ses erreurs !

Coup 14 : Franck ne perd qu’un point sur ce coup (AUNAS ou SAOUL en collante) mais avez-vous déjà eu cette impression que vous ne maîtrisiez plus du tout la grille et que vous cherchiez sur les mauvaises places ? C’est ce qui m’est arrivé : l’aveuglement total !!

Coup 15 : Je voir FOULOIR qui ne passe pas, grrr ! Mais, je sais qu’il faut terminer par -IR. Je construis FUIR et … je ne persévère pas : 6 points perdus sur … FOUIR !

Coup 16 : Grosse panique avec le joker et 2 O ! Je sens qu’il faut terminer par un O pour former OSAI et je cherche en vain : je construis « poto », « podo », « ploto » … et je perds 4 points sur les nombreux tops comme POLO, PHOTO, PORTO, PROLO, etc !

Coup 17 : On a encore le joker et on pourrait scrabbler sur une grille ouverte (ex : DEBOITE). Je cherche le scrabble jusqu’au bout, erreur de débutant ! Claudine perdra 12 points et bibi, 17 points en jouant IDIOT (véridique !) au lieu d’IDIOTE : Denise sera la seule à optimiser sa préparation en jouant le top ENRHUMENT !

Coup de grâce  : Cette fois-ci, je ne refais pas la même erreur. J’essaie de chercher une collante avec les lettres « DOITERN ». je vois REDOIT pour 24 points. Claudine trouve le sous-top EDEN pour 5 points de mieux. Je me dis que sur une lettre d’appui, il y aurait eu RETONDIS ou RONDITES. Je lève mon billet et tout-à-coup, je vois TENDOIR … qui passe au bon ENDROIT, pour 64 points ! Adieu, veaux, vaches, cochons pour la famille Berry !

Claudine (429ème à – 106, petit clin d’œil à sa petite voiture blanche) redescend de 25 places : elle jouera à la table 364. Franck (285ème à – 78) recommence le yoyo, lui aussi et perd aussi 25 places pour arriver à la table 132. Denise (qui a fait les bons choix, par exemple, en jouant TENDOIR, sans en être sûre) termine 104ème de la partie (dans les PP1) et remonte encore : elle jouera l’après-midi à la table 144 et compte, juste 7 points de retard sur Franck !

Le beau temps est revenu même s’il fait encore frais. Denise choisit une place à l’ombre pour ne pas se mettre dans le rouge, merci pour ce moment (sans paraphraser), Denise ! Un bon sandwich, la vue des bateaux dans le port de La Rochelle, les terrasses envahies de monde  vont nous réchauffer la vue … et les neurones, espérons-le !

NB : Toutes les autres photos seront bientôt visibles en cliquant ici.

Les mots doux de notre supportrice number one vont-ils faire leur effet ?

Réponse dans le 3ème et dernier épisode …

Championnat de France à La Rochelle – Samedi 14 Avril 2017

Le décor est installé, merci Colette ! En effet, il y a 15 jours, vers 10 h 30 (pour respecter les 8 heures de sommeil de Michel), nous sommes partis tous les 4 à La Rochelle pour essayer de représenter du mieux possible, le petit club de Hiersac. Je me suis demandé où on allait s’arrêter, mais quand on transporte des personnes « âgées » 😉 , il y a un passage obligé (cliquer sur la première photo) et … quelques minutes plus tard, on sentait que ça allait mieux !

Il était temps d’aller piqueniquer, près du Phare du bout du Monde (réplique d’un célèbre phare du même nom situé en Argentine).

Nous avons eu aussi froid que là-bas : Patagonie – La Rochelle, même combat !

Après avoir participé (malgré nous) à la partie de cache-cache de quelques garnements (sympathiques !), nous avons rallié l’hôtel de Denise et de Michel, « son compagnon », pour reprendre les termes de Denise, tentant d’expliquer à la dame de l’hôtel qui était cet énergumène, qui n’était pas inscrit initialement ! Allez, il est temps de rejoindre l’Encan, portés par les encouragements de nos AFICIONADAS de Mouthiers !

On s’installe, on se concentre et on suit les conseils de Catherine (au fait, qui c’est ce Pascal ?)

Partie 1 – Sandrine Chambaud4scrabbles – 23 coups – top : 994

Marie-Odile (Panau) souhaite la bienvenue aux 770 joueurs. Avec un lieu si familier (la salle Encan de La Rochelle) et une partie donnée par Sandrine, qui m’avait permis d’être 3ème du Festival de La Rochelle, en terminant à – 9 lors de la partie qu’elle avait tirée, je me dis que tous les voyants sont au vert. Cette partie confirmera qu’il ne faut pas être superstitieux car tout ne s’est pas passé comme prévu !

Coup 1 : JARDE (tumeur au jarret d’un cheval) met en confiance, d’entrée.

Coup 3 : Claudine perd ses premiers points, avec une très jolie collante … mais le mot ne comportait pas de X. Sur un L, on pouvait jouer SILEX, ou LAXISTE (pour 2 points de plus) ou HELIX (le top, pour 4 points de plus). On peut regretter l’absence de N pour des XANTHIES peu visibles (logique, ce sont des papillons de nuit).

Coup 5 : A défaut de R pour les anagrammes MORNIFLEINFORMEL, il faut viser le U pour jouer FULMINE (verbe transitif, dans le sens de formuler des paroles avec véhémence à l’égard de quelqu’un ou de quelque chose), qui gagne 14 points sur le sous-top !

Coup 6 : Claudine perd une vingtaine de points, en jouant TUERENT à une place peu lucrative (refus de FULMINEE, je suppose). Le peu sympathique ENTRETUE (vu trop tard par Claudine) perd 5 points sur un plus juteux … JUTERENT.

Coup 7 : Denise joue TOUBIENS, comme il faut. Ce nouveau mot désigne les habitants de Touba (au Sénégal). Claudine et Franck perdent 15 points avec BOUINES (du verbe BOUINER, bricoler, lambiner) ou EMBUIONS.

Coup 11 : Franck, qui a lu le dernier scrabblerama, a appris qu’aux festivals de Cannes et de Biarritz, le même mot a été joué, il s’agit de RETOQUAGE. Evidemment, quand il construit « toquages », pour 82 points, il ne peut se limiter à TAQUE pour 40 points. Claudine ne connaît pas RETOQUAGE mais elle trouve que « toquage » est plausible, ce qui n’est pas idiot car dans plusieurs dictionnaires, on peut voir :

Allez, 1ère bulle pour les 2 Berry !

Coup 12 : En pensant au fiston, on se remet en selle grâce à un GEEK, qui gagne 15 points sur KENA.

Coup 14 : Franck joue aussi bien que Samson (Tessier), l’ancien champion de France, grâce à VELOCE, en collante intégrale, à gauche de JUTERENT. Hélas, c’est 23 points de moins que le seul scrabble qui passe : CEVENOLS (adj : qui a trait aux Cévennes) est vu par Denise et Claudine, laquelle s’est demandée (après coup) si elle avait bien écrit CEVENOLS sur son bulletin et non SENEVOLS (noms d’éthers à base de soufre, d’azote et de carbone). Ouf, elle a fait le bon choix parmi tous ses essais !

Coup 16 : Bernard (Gervais) m’apprendra qu’il y avait MINIMISA, qui aurait pu être joué, mais aussi IMMISCA. Parfois, on est content que les lettres d’appui ne soient pas disponibles 😉 !

Coup 17 : Je laisse Claudio (alias Claude Masbou) vous commenter ce coup.

Coup 18 : Nous sommes nombreux à apprendre l’existence du MATIF, Marché A Terme International, et vous n’en saurez pas plus de ma part (déjà, je ne comprends même pas le F final !)

Coup 19 : Je suis fier de construire LIME, en collante pour 23 points. Dommage, je trouve ECOLE (évidemment!) pour un point de plus. On joue LIME … qui gagne 1 point sur ECOLE, qui faisait 22 points, grrr !!

Coup 20 : Le deuxième joker fait mal car Samson sait qu’il ne sera pas champion de France avec ce deuxième raté. De nombreux joueurs vont déchanter (en particulier Denise et Claudine), en perdant une quarantaine, voire une cinquantaine de points sur SOPRANO (joker S). Pour le futur, on retiendra que c’est l’anagramme de PRONAOS (partie antérieure d’un temple, dans l’Antiquité).

Coups 21 à fin : Malgré des tirages intéressants qui auraient pu déboucher sur HOURDER ou RHETEURS (personnes qui enseignaient l’éloquence, dans l’Antiquité), les derniers coups seront peu sélectifs car la grille s’est bouchée.

Claudine (partie de la table 324) a plongé (- 167, dont 90 sur « toquage » et SOPRANO) à la 551ème place, soit parmi les SN4. Denise a bien joué (- 91) et malgré la perte de SOPRANO, remonte de la 390ème place à la 220ème place, ce qui fait un bond de 170 places pour se retrouver parmi les SN2 ! Franck a mal démarré car le « toquage » le fait rétrograder de la 107ème place à la 212ème place, 3 points devant Denise … juste pour montrer qui est le patron !

Il est temps de s’aérer sur le parvis de l’espace Encan : ça fait du bien car on apprend ainsi qu’on n’a pas été les seuls à jouer « toquage » (merci Laurent) ou que des grands joueurs comme Samson ou Jean-François Lachaud sont humains (pour ce dernier, 50 points perdus sur WINCH, en oubliant de marquer le H sur son bulletin!). Allez, mission pour le couple présidentiel : remonter vers sa place de départ ! Denise devra, juste (plus facile à dire qu’à faire !), ne pas prendre trop de risques et essayer de maintenir sa belle place, chèrement acquise, surtout que nos commentateurs nous signalent que nous n’avons pas été les seuls à avoir souffert !

Partie 2 – Pierre-Louis Cohard7 scrabbles – 22 coups – top : 1125 points

PLC, c’est le gars en rouge devant Marie-Odile et à gauche de Claudio (sur la photo, il est donc à sa droite, car je sais que certains confondent les deux, alors que c’est simple !)

Coup 1 : Parmi la multitude de scrabbles, c’est le DERNIER qui est choisi.

Coup 2 : Claudine assure le sous-top DELITERA, qui perd 7 points sur ATELIER ou ETALIER (qui tient un étal de boucher), choisi pour sa rallonge en ETALIERE.

Coup 4 : Si on repère le A, on joue tranquillement ŒUVRAIS ou le mot choisi, VOUERAIS. Denise, plus laborieuse, sur ce coup, perd 5 points en mettant les OUVRIERS à l’honneur.

Coups 5 à 10 : Si on pense à ETALIERE, il y a peu de points à perdre …

Coup 11 : Le trio Hiersacais voit une des 2 solutions à 90 points, ENCENSAS ou SCANNAIS. Certains grands joueurs comme Samson ou Michel (Doret) vont prendre une bulle, le premier en jouant « ensencas » et le deuxième en voyant un nonuple, quelques secondes avant la sonnerie, « nancéens » … qui n’est pas accepté dans l’ODS 7 mais pourtant très utilisé (même là-bas), où on dit « nancéens » et on écrit NANCEIENS , quoique …

Coup 12 : L’EXINE (couche externe du grain de pollen) enrhume de 23 points ceux (Denise ?) qui ne connaissent pas ou qui n’ont pas repéré la place.

Coup 13 : Denise se ressaisit en faisant partie des quelques joueurs qui trouvent le double-appui RESSEMIEZ, sur E_E, déjà posé (plus de 100 joueurs sur les 188 premiers, se sont contentés du sous-top, ZENS, pour 19 points de moins). On rappellera que ce verbe peut aussi s’écrire avec un S (cf partie du Vendredi 24 Mars …) !

Coup 16 : Claudine et Denise voient, très rapidement, le nonuple, bravo ! Franck patauge un peu, en essayant de placer les anagrammes AIMABLEAMIABLE. Certains joueurs, contents de trouver le peu visible MARIABLE, c’est-à-dire qui est en âge ou en état (!) d’être marié, mais ils vont vite déchanter car ce sous-top perd 71 points sur EMBALLAI.

Coup 18 : La majorité des joueurs (dont Denise et Claudine) auraient bien eu besoin de PSY,

… pour éviter une FIBRO (= fibroscopie) pour 8 points de moins.

Coup 21 : Jean (Dol) fait partie des 3 SN1, qui ne connaissent pas le verbe TALLER, donner naissance à des TALLES (rejets qui poussent à la base des plantes). Et, découvrir ce mot coûte … 48 points !

Coup 22 : Mon sympathique voisin de gauche (le jeune Quentin Mallegol) range son jeu rapidement. Je me dis que ça doit être le dernier coup : oui, on m’appelle Sherlock ! Pour une fois, il fallait faire une FAUTE … qui termine bien la partie !

Denise a vu les gros coups (c’est le principal !) mais elle n’a pas optimisé à côté, donc elle termine 301ème à – 71, ce qui lui permettra de se maintenir et même de gagner quelques places, puisqu’on la retrouvera à la table 215 le lendemain. Cécile a apprécié …

Claudine a serré … le jeu (que croyiez-vous ?) et à côté de la perte de RESSEMIEZ, elle parvient à limiter la casse : à – 47, elle termine 178ème, ce qui lui permet de remonter 341ème (plus de 200 places regagnées, lors de cette partie, yes !) Franck a perdu 2 points à côté de RESSEMIEZ et à – 21 (63ème de la partie 2), il reprend sa place de départ, c’est à dire la table 107 !

Après avoir récupéré Michel, qui est allé visiter l’aquarium de La Rochelle (comme 2000 personnes, qui avaient eu la même idée géniale !), nous sommes allés manger sur le port.

Le restau était très bien (surtout après qu’ils aient accédé à notre demande de fermer les portes pour garder la chaleur à l’intérieur), car nous y avons très bien mangé : des moules pour ces dames, des huîtres pour les messieurs et des frites pour tous.

Michel était tellement content qu’il a laissé son téléphone portable comme pourboire, sur la banquette ! La journée avait été remplie en émotions alors nous n’avons pas pu laisser Michel poursuivre ses bonnes blagues, et nous sommes tous partis dormir … en se disant qu’il allait bien retrouver son portable le lendemain !