Archives de la catégorie: Mises à jour

Mise à jour du mercredi 23 Octobre 2019

Petit à petit, le retard est rattrapé. Vous pouvez lire les CR de toutes les parties jouées en semaine (cliquer sur l’onglet …  PARTIES !) voir, ci-dessous, le CR de la qualif Vermeils (merci Denise) et lire le CR de l’AG, en cliquant  ICI)

Bientôt (ce ne sera pas avant la semaine prochaine), vous aurez les CR des festivals de La Rochelle (il serait temps 🙂 !) et de Mouthiers, pas d’impatience. En attendant, je vous souhaite une bonne fin de semaine, en Charente ou ailleurs : nous allons chercher le beau temps en Bretagne, pour quelques jours 😉 !

Bientôt une autre Première série dans le Comité ?

Partie des Simultanés de France : vendredi soir (11 octobre)

Photo réalisée sans trucage (ou presque 😉 )

Pour ceux qui se demanderaient pourquoi j’ai fini la partie à – 58, je signalerais simplement qu’il fallait trouver un des 2 scrabbles, VENIMEUX (joker X !) ou DEMINEUSE (joker S, ODS7 en appui sur DE), sinon on perdait, au mois 44 points, mais aussi former DETAXONS (+ 19 sur SEXTO … sans Y final), construire ESTUAIRE (en partant d’un E planqué), être sûr de HOUP, BLOCK et SUEDE, jouer QIN (formant FOUETTAI), construire SLICAIT (avec le S au bout de BLOCK et s’appuyant sur le I de VENIMEUX et sur le A d’ESTUAIRE, excusez du peu …), jouer PRIIEZ (pas naturel), anticiper les rallonges d’AVERAS pour poser FILER (avec le W, en mains), etc !

J’espère que Danielle qui est si forte aux SdF (87,65 % de PP3, sur la 1ère partie de lundi), anticipera la rallonge (en une lettre) devant ACUITE, quand ça sortira …

Anniversaire de Denise

Mercredi de la rentrée, Denise nous a fait la surprise de fêter son anniversaire, qui tombait pile-poil … cet été 🙂 ! A la fin de la séance, nous nous sommes régalés avec sa délicieuse tarte aux pommes et son fameux gâteau chocolat-noisettes, qu’elle maîtrise à la perfection.

Les visages réjouis ne me démentiront pas !

Merci beaucoup pour cette délicate attention ! Pour la peine, je me devais d’écrire quelques mots sur Denise, fidèle camarade de route, depuis plus d’une quinzaine d’années.

Soyons honnêtes : lorsque j’écris ces portraits (plutôt flatteurs), je n’insiste pas sur les défauts des uns et des autres. Nul n’est parfait et dans le cas de Denise, nulle n’est parfaite ! S’il fallait commencer à lister les nombreux côtés négatifs de Denise, je n’aurais pas trop du week-end pour terminer. Certaines mauvaises langues me diraient chiche. Eh bien, si on liste les anagrammes de DENISE, on tombe sur DENIES, DIENES (hydrocarbures pas franchement sympathiques) et … SIDEEN, y’a mieux quand même ! En plus, en insistant sur tous ses défauts, je me fatiguerais pour rien car avec toutes les piques que je lui envoie, que ce soit à la salle, dans la voiture, lors des tournois, pendant les repas, dans les compte-rendus (liste non exhaustive), et ceci depuis quelques années, maintenant, Denise pourrait m’en vouloir. Eh bien, non, c’est désespérant ! Certains appellent ça une qualité : Denise n’est pas rancunière ! Mais quand va-t-elle s’énerver ? Les vannes glissent sur elle comme sur les ailes d’un canard ! Je ne sais pas si c’est la religion qui veut ça (allez hop, une autre pique pour la route) mais elle arrive à trouver « du bon » en chaque personne. Nous avec Claudine, on a parfois du mal à comprendre car après un clash, on arrive à accorder notre pardon au bout de … quelques années. Au rayon des qualités, citons celle que nous voyons sur la photo : Denise adore rire et comme elle est plutôt bon public (vaut mieux avec les blagues , parfois, pourries de Michel 🙂 ), elle part régulièrement dans des fous rires, qui font du bien à l’ambiance du club. A propos de club, Denise fait partie des gens qui ont compris le sens du mot association. Est-ce son passé militant ou ses croyances religieuses ou plus simplement son éducation, toujours est-il que Denise ne se fait pas prier (je n’ai même pas fait exprès) pour installer la salle ou proposer son aide pour tout ce qui peut contribuer à consolider le club. Signalons que la prof de Lettres Classiques peut s’enorgueillir d’avoir donné des cours de français à une joueuse du club, qui a bien progressé puisqu’elle figurait parmi les premières tables au récent tournoi de Saint-Hilaire-de-Riez : zut, j’avais oublié, Cathy avait une table fixe 🙂 !!

Bon, vous aurez compris que, même si on la charrie, on aime beaucoup la secrétaire du club (vous ne le saviez pas, ne vous en faites pas, elle non plus !) et on la remercie pour tout ce qu’elle apporte au club !

Jeu de l’été 2019

Oui, je sais, l’été est déjà bien entamé 🙂 ! Mais, comme Colette attend toujours avec impatience ce jeu (oh non, je croyais qu’on était en vacances !), je ne voulais pas la décevoir.

Cette année, nous jouerons (enfin, vous jouerez) avec des lieux de la Bretagne, inspirés de notre voyage, dans cette région tempérée, du 14 au 24 juillet. Allez, c’est parti pour 12 questions, permettant de trouver 21 mots (bonus d’un point) !

1) Le 14, départ pour Vannes, via Nantes. En breton, Nantes se nomme NAONED.

Saurez-vous retrouver les 3 scrabbles (en 7 lettres), qui ne sont pas de verbes, que l’on peut former sur une lettre d’appui avec le tirage « NAONED » ?

2) Vannes (GWENED, en breton, mais rassurez-vous, y’a pas de scrabble avec ce tirage) est une superbe ville et j’ai l’impression que nous y retournerons souvent.

Evidemment, avec les lettres VANNES, on peut scrabbler, en jouant VANNEES ou (plus compliqué) SAVONNEE. Saurez-vous retrouver les 2 autres scrabbles (anagrammes), qu’on peut former à partir des lettres de VANNES, dérivés de verbes … mais qui n’en sont pas ?

3) Le lendemain, on quitte le MORBIHAN (en breton, mor-bihan signifie petite mer … comme le golfe du même nom)

Avec ces lettres-là, impossible de former un mot de 8 et même de 9 lettres mais avec deux lettres bien placées, en double appui, on peut jouer CHAMBRIONS ou … ? Quel est ce verbe (conjugué) qui a fait des dégâts (trouvé par 30 joueurs parmi les 245 premiers) lors des derniers Championnats du Monde à La Rochelle, en éjectant du podium Hugo Delafontaine et Gaston Jean-Baptiste, 2ème et 3ème, avant ce coup ?

4) Après être passés à Pontivy (ville avec un très beau château) et une collation à Guingamp, ville plutôt pauvre mais qui mérite d’être connue avec ses petites ruelles, nous arrivons au port de Binic, station balnéaire proche de Saint-Brieuc, dans les côtes d’Armor.

Au premier coup avec les lettres BINIC et 2 jokers, vous pouvez former 3 scrabbles, 2 verbes (dont un est ODS7) et un nom. Si vous trouvez les 2 verbes, c’est déjà bien car le nom (nouveau mot de l’ODS7) est peu connu et pas facile à former.

5) Ensuite, on a longé la côte, en remontant vers Paimpol, via Saint-Quay-Portrieux.

Avec PAIMPOL, au premier coup, contentez-vous de … POMPAI. D’ailleurs, pas de scrabble en 8 lettres mais en double-appui, une seule possibilité, pour former un mot moins drôle que POMPAI, mais qui reste dans le thème.

6) Le 16, visite de la superbe île de Bréhat. 

Avec les lettres BREHAT, on peut former HERBAT et bien sûr, scrabbler en jouant HERBANT ou le binôme HABITERHERBAIT. Il y a 3 autres noms à trouver avec le tirage HERBAT?, en appui sur une voyelle et sur une consonne (2 anagrammes trouvables par les plus fins limiers ou les plus fous d’entre vous).

7) Après cette journée, il était temps de reprendre des forces, dans une charmante « cité de caractère », appelée Tréguier, ville de l’écrivain Ernest Renan.

Avec les lettres TREGUIER, une seule possibilité de poser toutes les lettres. Oui, oui, le féminin existe !

8) Le lendemain, direction Plougrescant avec la fameuse maison entre les rochers, avant le Gouffre !

Les 60 km de côte, allant de Tréguier jusqu’à Port-Blanc, en passant par Plougrescant, porte le doux nom de Côte des Ajoncs.

Saurez-vous trouver le seul scrabble qui n’est pas un verbe avec les lettres AJONCS, accompagné du joker ?

9) Quatre jours après le 14 juillet, on a eu un feu d’artifice de splendeur avec la côte de granit rose, près de Ploumanac’h. Difficile de sélectionner 2 photos, avec tous ces rochers aux formes bizarres et ces couleurs superbes, le rose des rochers mais aussi le bleu-vert de la mer, le bleu-gris du ciel … Une pensée pour Laurent Fredon, qui avait gagné le livre « tigre et tigresse » et une autre pour Colette, que le club associe à la forme du rocher, appelé « la bouteille » !

On peut faire une belle balade, sur le chemin côtier, qui emprunte le GR34. Le GR34, qui va de Pornic à la baie du Mont-Saint-Michel, est aussi appelé « chemin des DOUANIERS« . Quels sont les 2 anagrammes de DOUANIERS, qui ne sont pas des pluriels ? Donc, NOIRAUDES n’est pas une des réponses. Un des 2 mots évoque la faune marine (évidemment) et pour l’autre, les (très) « anciens » seront avantagés !

10) Retour sur terre ou plutôt dans la « Petite Mer », avec la visite d’un bout de l’Ile-Aux-Moînes, la plus grande île du Golfe du Morbihan. Nous sommes allés jusqu’à la pointe du Trec’h (tout au nord)

Sur le portail devant une très belle demeure, on pouvait lire « breizhxit ». Sans le H, le tirage « BREIZXIT » débouche sur un mot de 10 lettres (donc, en appui sur 2 lettres), qui ne devrait pas vous sauter aux yeux (je dirais le contraire 😉 )

11) Passage obligé à Carnac, pour voir les fameux alignements de menhirs et plus rare, un dolmen.

Avec les lettres DOLMEN, accompagné du joker, vous pouvez former 3 mots, DOLMEN(S) mais aussi 2 autres mots homophones (ayant même consonance mais d’orthographe et de sens différents). Pour un des 2 mots, on reste dans le domaine de la mer

12) Avant de quitter, la Bretagne, il fallait piquer une tête, pour tester l’eau bretonne. Vous allez être déçus (c’est comme la légende de la pluie en Bretagne). C’était très agréable car l’eau était rafraichissante, sans être gelée (en rentrant à Angoulême, mardi 24, il faisait 40 °C !) et le cadre (presqu’île de Conleau) était superbe !

Conleau est l’anagramme d’ENCLOUA qui donne sur un I, ENCLOUAI mais aussi 2 animaux, dont l’un se trouve dans l’eau, évidemment ! Quels sont ces (petits) animaux qui ont la particularité de contenir un A, un E, un I, un O et un U ?

Epilogue : Il y aura, peut-être, une suite à ce jeu car je n’ai pas évoqué tous les endroits visités, par exemple, la vallée des Traouïéro  (joli tirage !) près de Perros-Guirec ou le port de Locmariaquer, pour ne citer que ces lieux. Que la Bretagne est belle ! Tiens, ça pourrait être le début d’une belle chanson, non ?

Repas de fin de saison (19 juin 2019)

Après les Simultanés de France de mercredi, nous nous sommes tous retrouvés au restau « L’Aromate » à Hiersac. Il y avait 22 personnes, en tout, en comptant les compagnes, les compagnons, les femmes, les maris des joueuses et des joueurs. MERCI A TOUS : bien évidemment, d’abord à Cécile, l’organisatrice de cette soirée, mais aussi aux convives, qui ne jouent pas au scrabble, notamment Claudine la femme de Dominique et Dany, la fiancée (sic) de Francis, que je ne connaissais pas et, plus largement, à tous les joueurs, même ceux qui n’ont pas pu venir, pour avoir créé, chacun à votre façon, un club dans lequel on a plaisir à se retrouver, pour rigoler, manger, oublier nos problèmes … et parfois, pour jouer. Pas la peine de s’étendre davantage puisque, ci-dessous, vous pourrez lire le PCR (poème-compte-rendu) de Dominique, qui va vous parler de l’ambiance du club, puis voir les photos des mines réjouies.

      QUELLE AMBIANCE !

Vous savez ma passion pour les alexandrins,

Et ce soir, j’ai voulu sous forme d’un poème,

Pour résumer l’année, vous en faire quelques uns.

C’est ma façon à moi de vous dire « je vous aime ».

Une saison de scrabble au club de Hiersac,

Ca commence en septembre et ça finit en juin,

C’est au rythme scolaire, un peu comme à la fac,

Que deux fois par semaine, ensemble on se rejoint,

Dans la salle des fêtes ou des associations.

Que l’on habite loin ou bien vraiment tout près,

Mercredi, vendredi, nous nous réunissons.

L’essentiel pour nous tous c’est de venir jouer,

Que l’on soit jeune ou vieux, débutant ou expert,

Quand nous jouons ensemble, c’est à égalité.

Quelles que soient nos prouesses, il faut s’en satisfaire,

Et de ces bons moments, toujours en profiter.

Et puis, il y a les tournois, où parfois nous allons,

Certains plus que d’autres mais c’est sans importance,

C’est surtout chaque fois un grand moment d’union,

Et c’est bien agréable de voir une autre ambiance.

Les meilleurs de chez nous vont nous représenter,

Et vont parfois très loin dans quelques coins de France.

Ca fait des souvenirs qu’ils viennent nous raconter,

C’est toujours bénéfique et ça donne confiance.

Mais surtout à Hiersac, faudrait pas oublier,

La bonne humeur régnante qui toujours nous anime.

Ca c’est spécial au club la convivialité,

Et de ce côté-là, nous sommes tous unanimes,

Tous nos anniversaires, nous fêtons dignement,

Avec nos pâtissières on est toujours gâté,

Et avec des histoires, on passe un bon moment,

Ca c’est plus fort que nous, on aime bien rigoler.

Cette année fut aussi marquée par une première,

Où l’on a su montrer que l’on est très unis.

Notre tournoi d’Avril géré en solitaire,

Et pour une première, ce fut bien réussi.

Le repas d’aujourd’hui vient clôturer l’année,

Cécile a eu l’idée, comment lui en vouloir,

Sitôt dit, sitôt fait, elle l’a organisé.

Tout le monde est content et ça se voit se soir.

Bien sûr, dans quelques jours, cette saison s’achève,

Après les grandes vacances, nous nous retrouverons,

Reposés, appliqués, comme de bons élèves,

Et tous à la rentrée, nous recommencerons !

La preuve en images …