Archives de la catégorie: Non classé

Anniversaire de Linette

Mercredi dernier, Linette a payé son coup ! Elle affirme qu’elle a pris un an de plus mais la Science est là pour rectifier les faits :

Les 2 photos ont 4 ans d’écart. Sincèrement entre les Interclubs de 2014 et la séance de cette semaine, vous trouvez vraiment que Linette a vieilli ? Ou alors, le scrabble permet de rester jeune ! Pour te connaître suffisamment, maintenant, je sais Linette que tu vas trouver le contraire et peut-être m’en vouloir d’avoir mis ces photos mais nous sommes plusieurs au club à trouver que tu ne bouges pas, physiquement. A part le scrabble, je sais bien que ce sont des gâteaux que tu partages avec nous depuis de nombreuses années, qui permettent à tous, au club, de garder cette jeunesse (d’esprit, aussi), qui caractérise les joueurs de Hiersac. Alors, un grand MERCI pour ce que tu apportes au club et … pense à profiter, comme tu l’as fait à Vichy, de ces parties pour évacuer les soucis quotidiens, qui doivent se dissiper quand tu es avec tes amis du scrabble. Merci, aussi, pour la tarte au citron, pour le gâteau au chocolat, pour les cannelés, qui étaient (comme d’habitude très réussis, madame la pâtissière) …

… pour les boissons variées, qui ont réjoui les papilles des convives, qui viennent au club plus pour manger que pour jouer, j’ai l’impression.

 

 

 

 

PS : J’ai hésité mais finalement, j’ai mis la photo de l’équipe des joyeux lurons de la MGEN (on a l’air de bien s’amuser là-bas 🙂 ) !

Anniversaire de Franck (Vendredi 18 Mai 2018)

Oui, t’as raison, Colette : un grand coup de chapeau à Claudine qui a bossé toute la journée pour faire une excellente tarte et un gâteau au yaourt (je m’avance un peu … mais y’aura peut-être une correction 😉 ) super moelleux et goûteux avec ses pépites de chocolat. Un autre coup de chapeau à Yanis, venu d’Orléans pour arbitrer (on ne reviendra pas sur la partie réservée aux fans de mots de 3 à 5 lettres) et aider à déboucher les bouteilles. Un dernier coup de chapeau (il est tellement grand qu’on en profite) à vous tous qui êtes venus partager le gâteau et le pot de l’amitié, après la séance. Merci à ceux qui n’ont pas pu venir et qui m’ont transmis leurs vœux et comme l’a encore dit notre cuistot favori, encore mis à contribution ce soir-là : « la première séance, y’avait un nonuple avec un gros Q. J’ai dit à ma femme que la séance s’était bien passée … pour les autres, mais je suis revenu car il y a une super ambiance » ! On arrête les discours et on regarde les photos qui parlent d’elles-mêmes …

Vivement mercredi : c’est Linette qui arrose cette fois-là !

Championnat Départemental de la Charente (Dimanche 28 Janvier 2018)

Cette année, la renaissance des Championnats Départementaux a eu lieu à la même date … et surtout dans le même lieu, la salle de La Hune à Saint-Benoît. Je connais les difficultés d’organisation donc je sais que les responsables ne sont pas les coupables mais on a eu froid toute la journée dans cette salle et comme c’est une salle de spectacle, la luminosité est très basse ce qui est gênant … pour faire de belles photos, 🙂 ! Comme point positif, je retiendrais la qualité du son avec un micro, qui a fonctionné parfaitement toute la journée,ainsi que la qualité de l’image de la grille sur l’écran.

Le club était bien représenté avec la présence de 9 joueurs : Gérard en série 7, Francis et Linette en série 6, Cathy, Cécile, Christine, Catherine en série 5, Denise , Claudine en série 3 et bibi, en série « tout seul ».

Les théâtreux auront reconnu, dans la phrase d’introduction, l’unité de temps, de lieu … et d’action. A ce propos, avant de jouer, on a commencé par … manger tous ensemble (avec un intrus, Bernard, assimilé joueur du club, grâce à ses accointances avec certaines joueuses de Mouthiers).

Sans être prétentieux, les 2 favoris pour le titre étaient aux tables 1 et 2 (Franck et Claudine) même s’il fallait se méfier de l’autre couple angoumoisin aux tables 3 et 4 (Robert et Arlette). Pour les autres catégories, rien n’était écrit même si en Série 6, Paule Delage d’Angoulême faisait figure d’ogre.

Partie 1 – Sandrine Chambaud – 5 scrabbles – 20 coups – top : 952

Sandrine déjoue tous les pronostics en tirant une partie roulante, qui ne fera que peu de sélection car les dix premiers se tiennent en 75 points et les 3 premiers en 7 points !

Coup 1 : ENOUE est choisi pour ses rallonges D- et R-ENOUE.

Coup 2 : Ma voisine (table 20) se prend une bulle, pour un mauvais tirage. Rappelons que nous ne pouvions pas être plus près de l’écran. Le nom de ma voisine ? Cécile, what else ?

Ca, c’était avant les âneries !

Coup 3 : Avec le joker, il faut scrabbler. On peut tripler assez facilement avec ENROULES ou ELUERONS, par exemple, mais c’est SURLONGE, qui est choisi pour sa rallonge … S ! La SURLONGE est un nom qui désigne un morceau de l’échine du bœuf. On ne peut PROLONGER ou RALLONGER le verbe LONGER que par les 2 autres benjamins que sont REPLONGER et FORLONGER (= distancer).

Coup 4 : Il faut se contenter de CAJOLER (c’est déjà sympa, surtout pour 60 points) mais ma voisine (encore elle) tente un synonyme de CAJOLERIE.

 

Coup 7 : Arrive le seul coup réellement sélectif de la partie. Pas de Q pour DEFEQUAT (non, y’aura pas de jeu de mots du genre « on l’aurait senti, avant de le voir », oups) mais un R nous tend les bras. Si on ne faute pas avec « défauter », on gagne 42 points sur le sous-top avec DEFEUTRA (DEFEUTRER, traiter de la laine pour qu’elle puisse être étirée). Robert revoit ses ambitions à la baisse.

Coup 8 : Ce scrabble a été fatal à de nombreuses Hiersacaises (Cécile, Christine, Catherine, etc). Pourtant, en formant la finale -AI, on pouvait voir TRONQUAI et avec la finale -IONS, on gagnait 20 points supplémentaires avec TAQUIONS. Franck était déçu de ne pas jouer le sous-top, qui aurait abouti sur une belle EQUATION, comme par exemple celle de Schrödinger, un des pères de la mécanique quantique.

Psi, fonction d’onde et H, opérateur hamiltonien, comme chacun sait !

Coup 9 : Avec le tirage « AOSTRRA », on se dit qu’on va trouver plein de scrabbles mais en fait, il n’y a qu’une solution en 7 lettres (et en appui, c’est le même verbe conjugué). A sa réaction, je sais que Cécile est restée sèche, avec ce tirage. ARROSAT prend 46 points aux sous-tops.

Coup 11 : Si je ne me trompe pas, personne n’a vu ATONIES, qui gagnait 3 points sur OSAIENT. Franck a tenu ce superbe raisonnement : « OSAIENT n’a qu’ASIENTO (contrat de monopole pour la traite des Noirs, accordé par l’Espagne) comme anagramme donc inutile d’essayer de placer un S au bout de FLEGME », mouais, mouais …

C’est écrit en petit : contract for allowing to the subject of Great Britain the Liberty of Importing Negroes into the Spanish America

Coups 13 à 15 : On liquide les lettres chères avec BOKIT (pâtisserie antillaise salée), HELIEZ et YEN.

Coup 19 : Tous les Charentais perdent au moins 2 points car PRIMIDI, en double appui sur I_I n’a été vu que par Annie Berthoux, qui ne marquera pas 10 points supplémentaires car ils n’étaient que 11 pour le Championnat 79 ! PRIMIDI, c’est le premier jour de la DECADE (période de 10 jours) dans le calendrier républicain. Claudine, alors à – 5 (!) passe à – 17, en loupant le sous-top GRIMPA.

Coup 20 : On finit par une jolie petite GRIVE, gagnant 1 point sur KEN (qui n’est pas le mari de « Barbie » mais une préfecture au Japon).

Sur cette première partie, Franck fait respecter son statut de favori en gagnant la partie à – 5 mais derrière … Arlette (en pleine forme) n’a concédé que 11 points sur le top et Claudine est en embuscade à – 18. Catherine (15ème) n’est qu’à une trentaine de points d’Huguette Perruchas, pour le titre en série 5 et … Linette a bien résisté en terminant 21ème à une cinquantaine de points de Paule Delage, allez Hiersac ! Les autres joueurs ont souffert notamment Gérard, qui a laissé filer son concurrent en N7 (Jacques Ernst) et qui n’a rien trouvé de mieux que de laisser Francis derrière lui pour éviter la cuillère de bois.

Bon, il est temps d’aller faire pipi, fumer, manger, boire (ce qu’on avait apporté car une fois de plus, rien n’était offert) dans cet ordre ou un autre … et surtout discuter et rigoler avec toute la troupe hiersacaise, qui s’est retrouvée dans un petit coin (non, ce n’était pas aux toilettes) pour refaire la partie : « euh, j’ai joué … sorta, sur ARROSAT », « Même pas été fichue de jouer QUOTA, alors que j’avais TOQUA », « Ben moi, c’est pire, j’ai joué QUAI au lieu de TOQUAI »

La partie 2 ne comptera que 4 scrabbles mais elle sera meurtrière pour les Hiersacais, qui se feront dépasser par les Angoumoisins pour le titre de Champion Départemental mais aussi en N3, N5, N6 et N7 !

Partie 2 – Wilfrid Gauthier4 scrabbles – 24 coups – top : 978 pointsHeureusement qu’on adore Wilfrid car on peut dire qu’il nous a refilé la poisse ce jour-là.

Coup 1 : Claudine hésite entre plusieurs mots ? Va-t-elle choisir « chirole ». Non, elle est sage et se le refuse !

L’important, c’est le réglage de la hauteur du « léchoir » !

Il y avait HELICO, qui aurait pu être prolongé en HELICON (instrument à vent qui se porte autour du cou) mais CHLORE en H3 est choisi pour ses conjugaisons et sa rallonge par l’avant en 2 lettres.

Coup 3 : Avec le tirage « UUBINER », on forme rapidement « intubeur » (anagramme de BUTINEUR ?) mais mieux vaut se le refuser (je crois que Martine l’a envoyé) et BURINEUR. Bon, cherchons un peu : BRUNIE ou BRUNIE font 33 contre 63 pour un hypothétique BURINEUR (le gars qui burine ?) donc Claudine et moi nous refusons le mot. On a appris après la partie que Cathy et Catherine l’avaient joué (les yeux fermés ?) et que c’était un ouvrier (pas une ouvrière donc pas de « burineuse ») qui enlevait des bavures. Sur Internet, ils parlent davantage de marteau perforateur burineur …

Coup 5 : « farlouze » est tentant mais seule l’orthographe FARLOUSE est accepté pour ce passereau. Robert ne résiste pas et plonge, mais sachant que TARLOUSE = TARLOUZE, nous étions (avec Claudine) à 2 doigts de jouer ce mot, qui ne faisait pas assez de différence avec le sous-top FLOUZE (= FLOUSE, argent) … qui perdait 6 points sur FLOUZE, 2 colonnes à côté : bravo Franck !

Coup 6 : MODELENT remonte les pourcentages (Cécile préfère assurer avec DEMELANT pour 17 points de moins).

Coup 7 : OSTIAK (= OSTYAK, langue finno-ougrienne de Sibérie) gagne 6 points sur KAOLINS en quadruple mais 30 points sur le sous-top SAKI … que je me refuse ! Ca tangue parmi les J35 !

Coup 9 : Enfin un coup reposant avec le duo MALIENNEMELANINE. MALIENNE est choisi pour ses rallonges comme SOMALIENNE, NORMALIENNE ou … GUATEMALIENNNE (de la ville de Guatemala, capitale du Guatemala).

Coup 10 : ALERTES (ou ALTERES) est le mot adéquat pour décrire la situation !

Coup 13 : Franck se refuse SUPION (petite sèche) et assure en jouant … PION !

Coup 15 : On tire « DEGHOBM» et cette fois, je ne me refuse pas le verbe « déchlorée ». Hélas, la molécule de DICHLORE est acceptée mais le verbe « déchlorer » largement utilisé en chimie n’est pas valable. Wilfrid m’enverra un petit mot doux pour m’apprendre qu’ORGANOCHLOREE est la seule rallonge devant CHLOREE !

Coup 17 : C’est une des dernières occasions de se refaire avec le joker. EMBUGNE ne passe pas mais je sais que BUGNER=BEUGNER=EMBUGNER donc ce serait vraiment bizarre que le verbe « embeugne » n’existât point ! Pas d ‘hésitation à avoir car « embeugna » fait 86 points et mon assurance 26 points. « Pour 26 points, vous prolongez TOQUAIS en ESTOQUAS », grrr ! Jacques Fournier me dira qu’il a pris une bulle l’année passée avec ce mot, qui en cabossera (signification d’EMBUGNER) plus d’un.

Coups 18 à 24 : La partie s’enlise dans les collantes. Claudine a encore la force de voir CHATIER, prolongeant CHAT, finissant sur un R, en collante le long de MALIENNE, pour gagner 10 points sur le sous-top mais les jeux sont faits. D’ailleurs, on termine sur … VIRAI !

Arlette a son jour de gloire, en battant Franck (- 144 sur la partie, un point devant … sa femme !) Elle mérite sa victoire car elle a très bien joué toute la journée et aurait fini 2ème de la salle, derrière Jacques Fournier mais devant Jacki Parpillon et Bruno Coudour, si on avait fait un classement global sur les 3 départements. Raymonde Berthaud (championne en série 4) passe 3ème, 8 points devant Claudine, qui marque quand même 50 % de PP3 et qui, finalement, réalise un bon championnat. Catherine, malgré son BURINEUR, n’a pas pu rattraper Huguette Perruchas pour le titre en 5ème série mais elle termine 15ème, ce qui n’est pas mal du tout ! Derrière, c’est un peu la bérézina car entre la 20ème et la 27ème place, on retrouve (par ordre d’apparition dans le classement) Christine, Cathy, Cécile, Francis, Linette et Gérard.

Les résultats sont visibles ici.

Ouf, Claudine a sauvé l’honneur :

La journée s’est terminée par la galette des rois : merci le Comité ! En plus, je viens d’apprendre une super nouvelle : ce Championnat a permis de qualifier Catherine, Francis et Linette qui ont accepté d’aller représenter le club à Vichy lors du prochain Championnat Promotion, rassemblant les N5, N6 et N7 qualifiés : allez les J35 !!

Enigme …

… posée par Dominique (quand je n’ai pas le courage d’assumer, j’utilise son nom, c’est plus pratique) : quel est le point commun entre la Chatte de Colette et les succulents gâteaux qu’elle nous a préparés pour fêter … la Sainte-Cécile ? Ce sont des œuvres , qui peuvent être dévorées sans appétit ! La partie de ping-pong se poursuit entre celle qui boit et celui qui trinque !

On a encore pris quelques kilos, après la partie, grâce à Colette, qui nous a contraints à finir son gâteau aux pommes et l’autre aux poires. Croyez que ce gavage lui a suffi ? Non, le harcèlement s’est poursuivi quand il a fallu finir le pétillant, jusqu’à la dernière goutte !

Ne vous fiez pas aux apparences, ce n’est pas parce qu’on sourit, sur quelques photos qui suivent, que nous avons apprécié cet AFTER entre les blagues (irrespectueuses) de Dominique et le racket de Marie-Jeanne, récoltant des sous pour la tombola (qui ne fera que des perdants !)

Bon, merci quand même pour ces agréables moments, mais si on voulait passer pour un club de joueurs sérieux, c’est cuit pour notre réputation ! A vendredi … je crois, hips !

N.B : Vous saviez que « COLETTE » aime l’ALU ? Perso, j’aime bien l’appui U …

BRUNELLE commune … rien à voir avec nôtre Colette 😉 !

 

 

Phase 1 (Samedi 11 Novembre 2017) – Mis à jour le 13 novembre

Pas de jour de paix pour les braves : ce 11/11, 11 guerriers sont montés à l’assaut de la première butte ! Disons-le, tout de suite, ce fut un succès et même si nous avons perdu 5 vaillants soldats (Cathy, Laurence, Nicole, Linette et Gérard), tombés avec les honneurs, nous pouvons déjà compter sur la présence d’un bataillon de 5 joueuses (Christine, Marie-Jeanne, Catherine, Colette et Cécile) et d’une rescapée (Jocelyne) qui, bien que blessée par les salves de scrabbles, a réussi à rallier la Base 2 … pour 4 ou 5 petits points. Elles seront rejointes, à la Base 2, par des troupes fraîches, Denise et Claudine.

Les communications étant difficiles, nous n’avons eu que 3 messages, dans la journée. Pendant qu’on ramassait les premiers blessés (en plein milieu de la bataille), Cécile a réussi à envoyer un premier pigeon qui nous a avertis que Colette avait fait 2 solos, l’un avec DEFET (feuilles d’un livre qui ne se suivent pas et qui servent à compléter des exemplaires défectueux), qui ne rimait pas avec DEFAITE et …  l’autre avec, SOULOT (no comment !) Sur le radiotélégraphe, le deuxième message a été reçu juste à la fin de la bataille : « 5ème à la première – stop – troisième après la deuxième – stop – mercredi, je fais des gâteaux pour arroser ça – stop – MJeanne – terminé ». Enfin, en soirée, Christine avant de s’envoler pour des contrées plus paisibles, a transmis un pneumatique sur lequel figuraient quelques mots encore lisibles « Voilà en piè… jo…te les ré…ats des p…ies de …. Les « Hier… » se sont bien d…us. Co… a f…t un solo sur s..ot, C.t.y sur bluta et Gé… sur jactée »

Depuis, plus de nouvelles mais nous en aurons sûrement d’autres lors des Simultanés de France de mercredi et de vendredi, qui seront l’occasion d’engranger des gains pour le Téléthon (pensez à apporter votre porte-monnaie) 😉

Les résultats sur le centre d’Angoulême sont visibles  ici  et sur la France, c’est

MISE A JOUR ci-dessous

Une bouteille est arrivée à la dernière marée montante. Cécile a eu le temps d’y glisser un dernier parchemin.

1ère partie – 23 coups pour 1 top à 881 pts

3 scrabbles :

EMANEREZ pour 114 pts (2 jokers dans le tirage) beaucoup d’entre nous ont perdu 14 pts en construisant EXAMINEZ qui était très tentant

NOIERAIT pour 59 pts

EMERSION

Tu as déjà noté les 2 solos de Colette qui a terminé 3ème de cette partie. Bravo Colette !

2ème partie – 20 coups pour un top à 912 pts

6 scrabbles :

PIEGEUSES pour 89 pts

AUNEREZ pour 64 pts

TITREURS pour 70 pts

ANALITE pour 63 pts

DEVINAS pour 89 pts

SOUFRES pour 76 pts

A noter que Gérard a fait un solo sur JACTEE et que Christine termine 1ère de la partie, quelle famille !!!