Archives de la catégorie: Tours 2015

Finale à Tours (Dimanche 5 Avril)

Deux heures du mat’, j’ai des frissons, je coupe le son … ! Hélas, ce n’est pas un rêve mais plutôt le cauchemar qu’a vécu Claudine, dans la nuit de samedi à dimanche, réveillée régulièrement par un gros compresseur à côté de l’hôtel, qui se déclenchait à peu près tous les ¼ d’heure … pendant 10 minutes. Hélas, elle n’a pas réussi à couper le son et pour réveiller la marmotte à côté d’elle, un chien a fait office de réveil … à 6 h. On était donc prêt de bonne heure pour aller au palais des Congrès. Heureusement, car en suivant les panneaux « gare », on est arrivé à la gare TGV … de Saint-Pierre-Des-Corps qui n’est pas tout à fait à côté de la gare SNCF de Tours.
C’est drôle, au moment de s’installer on peut faire un p’tit coucou à tous les joueurs du Poitou-Charentes qui s’étaient bien plantés : dans mes parages, y’avait Jacki, Martine, Bruno, Sylvie, Jean-Marie et pas loin de Claudine, y’avait Robert, Raymonde, Gigi, Jacqueline, etc. Bon, aujourd’hui on arrête les c… et on remonte tout le monde … enfin le plus possible !

Partie 3 – Frédéric Mosbach – 5 scrabbles – 21 coups – top : 935

Coup 1 : Avec le tirage « EEE?NSU », le plus dur n’est pas de trouver un scrabble mais de prendre les bonnes lettres. Un coup d’œil au tableau et on note sur son bulletin ENOUEES et on fait gaffe après à bien le placer (comme il dit le monsieur au micro !), ici en H4. On pense aussi à anticiper DENOUEES et RENOUEES. Les scrabbles les moins connus sur ce tirage sont, sans doute, EUMENES (Guêpe maçonne solitaire noire, tachée de jaune et de roux, à abdomen piriforme et qui approvisionne ses larves avec des chenilles arpenteuses) et EUPNEES (respiration normale) à ne pas confondre avec l’APNEE (vous connaissez, je suppose) et la DYSPNEE (trouble de la respiration).
Coup 2 : Le quadruple n’est pas donné car malgré son DOPAGE, Claudine perd 14 points (comme 50 % des 96 premiers !) sur une PIGNADE (= PIGNADA, pinède ou forêt de pins) qui rappelle une discussion entre Marie-Do (la présidente du comité Limousin) et Claudine lui demandant ce que voulait dire DEPEIGNA (qui n’est pas une conjugaison du verbe DEPEINDRE 🙂
Coup 3 : Claudine, après sa nuit mouvementée, a du mal à optimiser le tirage sec REBOIRABROIERAROBERAI et perd 18 points en jouant OBERERAI (mais l’important est de scrabbler). BROIERA est le top (+ 4 sur REBOIRA), en formant RENOUEES.
Coup 4 : Franck perd 2 points en jouant FEINTEE (attention « fientée » vous vaudra un score de m…) sur FENETREE (= FENESTREE, garnir des fenêtres de vitres ou de châssis) vu par Claudine.
Coup 9 : La partie en prend une mauvaise si vous loupez le seul scrabble possible …. TOURNURE (+ 45 sur RUT, qui ne peut hélas pas vous satisfaire !)
Coup 10 : AULX (+ 19 sur TAXA) fait mal, AIL, AIL, AIL (3 pour le pluriel !) Mon voisin de derrière l’écrit de justesse à 2’10 : comment ça, on jouait en 2 minutes ?
Coup 16 : Sur le tirage « BONNRIW », ma voisine qui n’arrête pas de répéter (depuis le coup 1) qu’il fait froid à cause d’un courant d’air s’agite tellement sur sa chaise que j’ai envie de la calmer d’un coup de pistolet. Avant d’appeler l’hôpital psychiatrique, sachez que sur un E, on aurait pu jouer BROWNIEN (qualifie le mouvement désordonné des particules microscopiques d’un fluide) ou sur un I BROWNING (pistolet automatique).
Coup 17 : La voisine de Claudine, qui écrit très vite, a osé jouer le top mais hélas Claudine n’a vu BORNIER (+ 52 sur BORNER) que quelques secondes avant la fin du coup. Un bornier est un dispositif permettant d’assurer la continuité électrique entre un câble et une autre partie de l’installation. Claudine se consolera en se disant qu’elle a construit un joli ROBINIER qui ne passait pas.

robinier_toutlarbreCoup 19 : Après avoir posé DECRIS en O8, on peut hésiter à le prolonger en « décrises » ou « décrisse ». En fait, il faut bien le prolonger mais en DECRISPE et ça crispe pas mal de monde dont Claudine et Franck, lequel passe de – 4 à – 17 !
Coup 20 : Claudine, encore un peu crispée (plus par sa voisine que par le coup précédent) joue une jolie collante intégrale, GOUR, le G formant GO, le O formant OR, le U formant UN, le R … aïe, on n’a pas de R !!!
Coup 21 : Claudine et Franck topent ce dernier coup avec HOVA. Dans sa signification la plus courante à Madagascar même, le terme HOVA désigne la plus importante subdivision du peuple MERINA, correspondant aux gens du commun.

Claudine termine 489ème de cette partie et jouera l’après-midi à la table 458. Franck (27ème et 1er du Comité J, yes !) commence sa folle remontée, passant de la table 298 à la table 217.
A table ! Les troquets d’à côté sont très accueillants car ils nous disent de faire demi-tour quand ils savent qu’on n’a pas réservé ! On arrive ainsi à la très belle place de la mairie.

DSCN6484DSCN6485
On parvient, enfin, à débusquer un restau … bondé de scrabbleurs qui hurlent pour raconter leurs exploits ou leurs malheurs. Pour le repos, on attendra un peu …
13 h 30 : il est déjà l’heure de reprendre le chemin de la salle en passant par une rue (artère, plutôt) piétonne … ouverte aux voitures et autres camionnettes !

Partie 4 – Marie-Odile Panau – 4 scrabbles – 22 coups – top : 875 points

Espérons que Marie-Odile, la plus locale des arbitres, nous porte chance. Jean commence à trembler car il est rare qu’il réussisse une partie tirée par sa femme (en fait, il va très bien s’en tirer, malgré quelques sueurs froides). Claudine profite de la vue sur la gare …

DSCN6489Coup 1 : « TANN?EE » donne 18 scrabbles dont le moins connu est, sans doute BATNEEN, qui n’a rien à voir avec la voiture de Batman mais qui est originaire de la ville de Batna en Algérie. Marie-Odile choisit ENCANTE (pas de benjamin possible) qui vient du verbe encanter (vendre aux enchères aux Québec). On se rappellera que le Festival de la Rochelle se déroule chaque année dans la salle de l’Encan, l’encan étant une vente publique à l’enchère, au plus offrant et dernier enchérisseur. Un coup d’œil (salvateur) sur le tableau me permet de voir que je l’ai placé en H4 … au lieu d’H3 !!
Coup 3 : Franck s’interroge sur MNEMES … et préfère laisser filer 2 points. On pose … MNEMES, qui est la trace laissée dans le cerveau par un événement : pas facile de s’en rappeler pourtant !
Coup 4 : Le premier scrabble connu par le commun des mortels va provoquer des ravages. 40 des 120 premières tables l’ont loupé. Les rangs du Poitou-Charentes sont décimés : au nombre des victimes, on compte Yvonne, Jacki, Michel, Jacqueline, Claudine, Bernard, Robert, Gilberte, Jean-Marie, Martine, Sylvie, Arlette, Danielle, Hélène, François, etc. Jean le voit 10 secondes avant la sonnerie et a juste le temps de marquer le mot avec le raccord. DETRONEE, seul scrabble, en appui sur un N, gagne 30 sur MODEREE, c’est le cas …
Coup 5 : Franck perd le titre en jouant « strygile » qui n’est pas valable, même s’il existe STRIGE (= STRYGE, monstre possédant une tête de femme, des griffes de rapace ainsi qu’un corps d’oiseau et qui suçait le sang des enfants) et STRIGILE (racloir recourbé en forme de faucille, avec lequel les Romains se nettoyaient la peau après le bain de vapeur ou les exercices athlétiques … et aussi cannelure sinueuse en forme d’S, très utilisée, dans l’Antiquité, pour la décoration des sarcophages). Au fait, il s’agit de Franck Maniquant car perso, j’ai joué le top … SMILEY 🙂 qui prend 10 point sur le STYLE de Claudine.
Coup 7 : LIGUATES sur un E (vu par Claudine) est plus connu que son anagramme GUETALIS (petite construction pérenne ressemblant à un kiosque typique de l’architecture créole de La Réunion et que l’on élevait autrefois à l’angle des cours murées pour observer les gens passant dans la rue en contrebas sans être remarqué d’eux)
Coup 10 : Claudine et Franck se refusent prudemment ENCANTEE pour pos250px-Guétali-rue-Paris-Réunioner MEUGLAI … et perdent 3 points. On ne perdait qu’un point en osant MUGILIDE (poisson, type mulet).
Coup 11 : TOLARS (= TOLARJI, pluriel de TOLAR, monnaie de la Slovénie avant l’euro) est difficile à construire (+ 2 sur … TOLAS)
Coup 16 : DELITA joué sur DE posé et en collante le long de GUETALIS ne peut être vu que par des maçonnes comme Claudine !

Coups 17 et 18 : Par contre, elle doit avoir une dent contre les ROUX et les ZEBUS car elle n’en voudra pas ! Un peu de tolérance, que diable 😉
Coup 19 : Il fallait oser jouer POIREE, qui est une variété de bette (aucun rapport avec le zébu !), pour poser NEUFS … rappelant qu’on était le Dimanche de Pâques.
Coup 22 : On peut perdre 5 points si on ne repère pas la place (ou si on ne connaît pas le mot …) pour poser DUB (style musical issu du reggae).

Claudine (malgré la perte de DETRONEE) s’en sort mieux que les précédentes parties et progresse de quelques places, en passant à la table 452. Franck (à – 10 !) est 11ème de la partie à égalité avec Eugénie Michel et Joël Renault (futur médaille de bronze). Un autre pas de géant me permet d’arriver à la table 151 … 147 places gagnées en 2 parties, pourvu que ça dure !
Il est temps d’aller dans le petit parc à côté pour faire la photo de groupe du Poitou-Charentes et d’aller décompresser en allant visiter l’intérieur de la gare de Tours (euh, l’extérieur est plus joli et en plus les toilettes sont payantes !)

image de groupePartie 5 – Daniel Fort – 3 scrabbles – 24 coups – top : 949 points

Franck (et un peu Claudine) attendent la partie explosive permettant de remonter à leur place de départ. Leurs espoirs seront vite déçus.

DSCN6492DSCN6490DSCN6493
Coup 3 : Après HOAX et BODHI, on joue SOUDAIT (seul scrabble) … pas insurmontable
Coup 4 : BILLATES est le deuxième … et avant-dernier scrabble ! Il prend 14 points à BABILLES et 23 points à LOBELIAS (pas joué par Claudine qui a préféré BILLER, c’est-à-dire décaper une pièce par projection de billes)
Coup 5 : L’absence de A nous empêche de nous défouler. SAVATIEZ en aurait rossé plus d’un !
Coup 6 : Claudine assure comme Fabien Leroy (futur champion de France) FUYEZ. Le top est FUYIEZ pour un gain de 3 points.
Coup 7 : Franck est incapable de jouer ENFUYIEZ sur ce coup, trop stressé par le tirage « EEENFIA » (un seul scrabble possible ENFAITEE) … et par son voisin qui s’est précipité sur son billet.
Coup 9  : MALAMUTE (en appui sur un M) en aurait perdu plus d’un. Il faut savoir que c’est un chien de traîneau, pour comprendre la finesse du propos 😉 Sur ce coup, MAATJE gagne 6 points sur TJALE (partie du sol gelée en permanence). A propos, Le TJALE est l’équivalent scandinave de la MERZLOTA russe, du PERMAFROST américain et du PERGELISOL français. Tous ces mots signifient à peu près la même chose.
Coup 10 : Faire de la MUSCU sert à … gagner 3 points sur SUC.
Coup 14 : L’absence de I fait qu’on ne se TORTILLE pas, mais les esthètes ont réussi à loger une jolie LITOTE. Rappelons que la litote est une figure de style qui consiste à dire moins pour laisser entendre davantage : par exemple, « Va, je ne te hais point ! » déclame Chimène à Rodrigue pour lui signifier qu’elle l’aime toujours dans Le Cid de Corneille. Claudine fait partie des littéraires tandis que Franck préfère la LOLETTE (tétine donnée à sucer aux enfants) ou la LORETTE (Jeune femme élégante et de mœurs faciles) pour … 7 points de moins. Chacun son truc !
Coup 16 : Claudine s’emmêle les pinceaux avec ses lettres et se rend compte de son erreur juste à temps pour scrabbler (quel talent !) avec PERIMENT. Le top PROMENE gagnait 12 points mais valait mieux scrabbler car c’était la dernière occasion du week-end !
Coup 22 : Franck, qui a compris depuis quelques coups, que la partie ne donnerait plus rien, s’est endormi et est brutalement réveillé par la perte de 20 points (la moitié de son négatif) sur KSAR !!
Coups 23 et 24 : La partie s’achève sur GEX (13 points) et RU (12 points !).

Claudine (- 42) réalise sa meilleure partie du week-end, car en étant 217ème de cette partie, elle se retrouve parmi les 2ème séries. Elle remonte ainsi, sur une seule partie, une soixantaine de places pour terminer à une belle 386ème place, dans la première moitié de sa série (54,8 % de PP3 !). Franck (à – 40) reste stable à la 151ème place soit en dehors de sa série. Pour rester positif, on retiendra la deuxième journée qui nous a permis de nous refaire la cerise ! Voilà, c’est terminé, snif !

indexIl est tard ! Après un petit goûter, nous reprenons la route en sens inverse : Tours, Futuroscope, Poitiers (dernier repas du week end) … et arrivée à Angoulême. Claudine était prête à refaire un p’tit TOUR(S) mais il faudra qu’elle attende un peu avant !!

index

Finale à Tours (Samedi 4 Avril)

Déjà une semaine … Samedi matin, dès potron-minet, bon disons avant 10 h, nous sommes partis pour la capitale de la Touraine (cherchez pas, c’est Tours, bande d’ignares !) pour disputer la finale du Championnat de France. Quand je dis nous, je parle bien évident des 2 seuls représentants qualifiés du club J35, vous aurez reconnu Claudine (brillamment qualifiée à la Phase 3) et Franck en tant que futur ex-première Série !

DSCN6459Claudine a pris le volant pour faire sa route préférée (la N10 entre Angoulême et Poitiers) et j’ai continué pour le trajet sur l’autoroute entre Poitiers et Joué-Les-Tours. Quand nous sommes arrivés, nous avons trouvé après quelques TOURS de rond-point, un endroit pour manger : je ne donnerai pas de nom pour ne pas faire de pub sur ce blog.

DSCN6448Le repas vite avalé (on n’a pas trop mangé pour ne pas rééditer le sketch des Interclubs avec la première partie de l’après-midi), nous avons alors eu la brillante idée de laisser la voiture au parking-relais du tram. Pour la modique somme de 2,60 euros, on a la voiture dans un endroit fermé et surveillé (pas ensoleillé comme on peut le voir …) toute la journée et pour 20 centimes de plus, un billet de tram chacun valable toute la journée.

DSCN6479DSCN6449

Le tram de Tours est super confortable et vraiment très pratique à utiliser avec un temps d’attente très faible même le samedi : ça permet de ne pas avoir à utiliser la voiture dans le centre et, surtout, d’éviter les places à 11 ou 12 euros pour stationner une journée dans les immenses parkings proches du centre-ville.

DSCN6476DSCN6477

DSCN6453DSCN6455
On récupère (en tram, c’est classe …) Claude-Annie, une ancienne vedette des Chiffres et des Lettres, et on arrive au Palais Vinci (imposant quand on est devant … mais invisible en sortant du tramway …). On retrouve là de nombreux Angoumoisins comme Bernard (cherchez sur la photo), Robert et Arlette (qui arrive à se faire remarquer même à Tours, demandez-lui de raconter son histoire de croissants gelés), mais aussi des Poitevins comme Jacki qui a pris une belle photo-souvenir.

DSCN6458DSCN6457

DSCN6463DSCN6461DSCN6464A A propos de souvenirs, on a été gâté entre le bourgueil (nom de vin qui n’est pas tombé mais on en jouera d’autres, hélas …), les chocolats et la terrine au vouvray (nom de vin etc etc …).

DSCN6467Claudine rejoint son voisin (ils ne se quittent plus ces deux-là, faut qu’on fasse gaffe avec Arlette) et Franck rigole encore … avant les deux parties qui vont dessiner le classement final !

DSCN6470DSCN6465

Partie 1 – Manuella Grimal – 7 scrabbles – 22 coups – top : 1093

Après le discours de bienvenue de Daniel Fort (président du club de Tours) et d’Yves Massot (adjoint au maire de la ville de TOURS) qui commence par « Mesdames, messieurs les Présidents … », les affaires sérieuses (enfin, pas tant que ça) commencent !

Coup 1 : C’est parti … et je sais déjà que mes deux voisins de table sont des fusées ! Dès la fin du tirage, ils ont déjà rempli leur bulletin avec JASEE (40 points comme la 40ème finale de ces championnats de France, dixit Claude Masbou, préposé à la retransmission en direct sur internet)
Coup 2 : Claudine tope avec ESSAYE (ASSEYE était possible). Franck (qui n’a pas vu l’un des 2 mots précédents) se pose déjà des questions sur la validité de MAYES (auges de pierre recueillant l’huile d’un pressoir) et préfère assurer MYES (pour – 2). Quelle sage décision !
Coup 3 : On pense à Denise, devant son ordi, qui doit avoir vu (comme nous) VOLUMEN (livre à base de feuilles de papyrus collées les unes aux autres et qui s’enroule sur lui-même). Denise l’avait joué, il y a quelques années, quand le mot n’était pas encore rentré dans l’ODS !
Coup 4 : Le deuxième scrabble est un nonuple qu’on forme aisément si on pense aux conjugaisons. Même avec le joker, DELOVAIS, DELAVAIS ou DELIVRAS se construisent bien.
Coup 5 : On récite La Fontaine en verlan car CHANTEZ (top) est prémonitoire des danses que l’on va prendre à la partie suivante.
Coup 6 : Claudine se refuse AVEREZ et perd ses 7 premiers points pour jouer … AVERE !
Coup 7 : Derrière le tirage « MURSGOO », il faut dégoter un difficile MORGUONS qui prend 26 points à MUGS, plus évident.
Coup 8 : Franck joue ASE (incapable de poser le N devant pour 3 points de plus). Il voit soudain NES … qui fait moins : ouf ! Le top est … ANES : la retransmission en direct des 100 premières tables a permis à Denise de faire un commentaire que je vous laisse deviner !
Coup 9 : Claudine et Franck ne voient pas où placer QUE pour toper, Franck se demandant pendant 2 minutes si « tiquet » est valable ??!!
Coup 10 : Au tirage, Franck voit KILIM (qui est le top) puis s’interroge … Entre « skil » et « skit » (pour 3 points de plus), lequel est valable. Comme je sais que SKEET est bon, je choisis « skil » … aussi faux que « skit » : résultat – 45 ! Sur le site ffsc/en direct/, on peut voir : kilimCoup 11 : Claudine et Franck font mieux que le champion de France 2014 en voyant MOUTARD (joker A), le R formant RESSAYEES !
Coup 12 : Claudine s’enflamme avec « stilbiés » mélangeant STIBIE,E (qui contient de l’antimoine) et STILB (unité de luminance). Après la partie, Jean (Dol) nous fait bien rire en nous apprenant qu’il a joué « stilbite », une plainte de Marie-Odile, peut être ? Le top est IBIS … qui admet un super-benjamin HIBISCUS (n’oubliez pas le H initial … et arrêtez de vous moquer 🙂
Coup 13 : Claudine assure EPECLANT (briser en Suisse) et perd 13 cheveux points sur SCALPENT.
Coup 14 : 7ème scrabble avec GAUFRERA, sur un A drôlement planqué. Si on se gaufrait avec le sous-top, c’était – 44 !
Coup 17 : Jolies collantes avec DENIENT ou NIAIENT trouvées par Claudine, spécialiste en la matière (la glu).
Coup 18 : Franck perd encore 13 points sur FIBULE (agrafe, généralement en métal, qui sert à fixer les extrémités d’un vêtement et considérée comme l’ancêtre de l’épingle de sûreté).
Coup 19 : Dernier coup avec WOH, québécisme signifiant « c’est assez », ne disent pas les baleines mais les joueurs qui ont perdu gros sur cette première partie.

Claudine (partie de la table 308), malgré sa bulle … et sa pénalité (pour 4 avertissements) accroche, à -66, une belle 146ème place (dans la première moitié des SN2) tandis que Franck (- 78), grâce à sa bulle rétrograde de 100 places (dans la deuxième moitié des SN2). Il est temps de s’aérer l’esprit avant d’affronter la partie la plus meurtrière de cette finale …

Partie 2 – Jean-Pascal Bouet – 6 scrabbles – 22 coups – top : 1080 points

Coup 1 : BIPEDES met en confiance, a priori mais a posteriori, faut voir …
Coup 2 : Avec le tirage « AATT?EE », on peut vite paniquer si on ne voit pas de scrabble rapidement. Claudine s’est un peu ATTARDEE (visionnaire sur ce coup ?) pour – 11 et Franck s’est ATTABLE(E) (en attendant de manger !) pour – 2 sur le top BARATTEE.
Coup 4 : SURFIONS gagne un point méritoire sur FOURNIS.
Coup 5 : JOINTE bien planqué fait perdre 22 points à Claudine qui MIJOTE.
Coup 7 : C’est le début des ennuis. Claudine prend une bulle en mélangeant AMUIRA et AMENUISA qui donne « amenuira » : ça perd 86 points sur le top DEMUNIRA
Coup 8 : Claudine trouve le sous-sous-top IVROGNE (30 points), scrabble sec qu’on ne peut pas placer. Il n’y a pas de N sur la grille pour jouer VIGNERON. Mon voisin s’est précipité sur son papier et il me semble que « voignier », ou « vrognier » ou « vorgnier » est bon. Il faut toujours se fier à sa première idée : « voignier » est une belle bulle qui perd 98 points (!) sur le top VIOGNIER (cépage blanc, qui n’a été originellement cultivé que dans les Côtes-du-rhône septentrionales) qui a une anagramme IGNIVORE (sous-top à 78 points). Aux p’tits malins qui me diront que dans le numéro d’Avril de Scrabblerama, on parle des mots en -VORE dont IGNIVORE (l’anagramme VIOGNIER est citée), je répondrai « je viens de le lire, 4 jours trop tard » ! Arlette rassurera Claudine en lui disant « mais y’avait ARGOVIEN (habitant du canton d’Argovie en Suisse), qui faisait aussi 98 points ! Retenez qu’IVROGNE donne, sur un P, PROVIGNE du verbe PROVIGNER (marcotter la vigne), pour rester dans le thème !
Coup 9 : Franck trouve TEX (47 points à 2 endroits différents) … et le place mal sur sa grille (tableau pas regardé, l’erreur du débutant ou du gars pas serein !)
Coup 10 : La poisse continue car le tireur de la partie s’emmêle les pinceaux et rejette le tirage, ce qui ne me permet pas de voir que j’ai gardé un E en trop ! Claudine trouve le top SYRAHS (joli !), qui est (encore !) un cépage mais pour éviter des accusations de discrimination, celui-ci est noir. Franck, à la ramasse, égare encore 15 points …
Coup 12 : Encore une claque avec la sortie du deuxième joker. EMONDERA ou EMONDAGE passent … en collante sous TEX (mis à la bonne place !). Franck (accompagné par Claudine) encaissent 48 points dans la musette … et je peux enfin bien placer TEX (un peu tardivement !) Le seul autre scrabble était AERODYNE (joker Y), qui désigne tout appareil volant plus lourd que l’air
Coup 14 : Je vois la QUEUE … et je ne l’attrape pas (car mal comptée) contrairement à Claudine la coquine, qui joue le top !
Coup 16 : Claudine, perdue dans les brumes d’alcool, joue KIR … et perd 15 points sur LACK (= LAKH, mot indien signifiant 100 000)
Coup 17 : HELICOIDE, qui rallonge HELICO, creuse un peu plus le gouffre (- 14 pour Claudine, qui a le sous-top et – 18 pour Franck qui a le sous-sous-top, petite consolation).
Coups 18 et 19 : MAL (en cheminée), trouvé par Claudine puis GRIS (en rien du tout !) sont un hommage à la tireuse de la Partie 1 (M. Grimal)
Coup 21 : Encore une douzaine de points perdus sur SEMA avec le S au bout de LACK et le E formant EJOINTE !! Les J35 ont hâte que ça se termine !
Coup 22 : Claudine et Franck boivent le calice jusqu’à la lie en ratant le dernier coup YIN et perdent leurs 5 derniers points, ouf !!!

Franck (- 207 sur la partie) est 495ème (!) et jouera à la place 298 le lendemain ! Claudine (724ème à – 288) redescend et jouera à la table 417 le Dimanche !! Bon, il est tard : on prend quelques photos devant la jolie gare de Tours …

DSCN6473DSCN6474

… et on reprend le tram pour aller manger des spécialités du coin (coin, comme le canard laqué ;-).

DSCN6481DSCN6483
Le retour à l’hôtel n’a pas été direct mais après quelques déTOURS pour faire honneur à ma réputation), nous sommes arrivés à bon port pour lire tous les messages de nos nombreux (enfin, trois …) supporters ! Il fait froid mais après avoir remis quelques épaisseurs, le sommeil arrive vite.
A suivre … la nuit de Claudine et notre remontée fulgurante la deuxième journée !

A chaud !

Ben mes agneaux, quelle journée !

  D’abord un grand merci à nos supportrices (Catherine, Colette et Denise, j’espère que je n’oublie personne) qui nous ont envoyé un p’tit mot d’encouragement !

  On a bien dégusté. Sur la première partie, Claudine a été impériale (si on ne compte pas sa pénalité pour 4 avertissements, oui, je sais, c’est petit). Elle a vu tous les scrabbles et n’a pas pris de bulles : bravo Cloclo. Quant à bibi, il s’est fait seppuku sur KILIM vu rapidement. Pour 3 points de plus, j’hésite entre « skil » et « skit ». Après mûre réflexion, j’envoie « skil » pour zéro : euh, « skit » aussi est faux !

A la partie 2, Claudine sombre avec une belle bulle « amenuira » (résultat bien amenuisé) et des scrabbles pas vus comme IGNIVORE et EMONDERA : à la fin de la foire, on compte les bouses et ça donne – 288 !! Franck, plus fort que tout le monde, scrabble sur VIOGNIER, en jouant « voignier » (- 98, badaboum). Le coach, qui répète à tout le monde de vérifier sa grille, place mal TEX … et hélas, EMONDERA (ou EMONDAGE) se plaçaient à cet endroit : la bouse pèse – 210 au final.

Au cumul, les Hiersacais (entre la 300ème et 400ème place, grosso modo) vont devoir ramer à contre-courant demain pour ne pas déshonorer le club !

Vous pouvez continuer à envoyer vos messages d’encouragement : « on en a bien besoin » me souffle Claudine, qui voulait aller visiter la Région demain …. au lieu d’aller (mal) jouer !

Bonne soirée

Bises de nous deux

Claudine et Franck, en direct de Tours (au fait, ça caille, ce soir !)