Archives de la catégorie: Vichy 2014

Veni, Vidi … Vichy (acte I)

Vendredi 30 Mai, 17 h, parking de Girac, l’hôpital d’Angoulême. Nous récupérons Thierry tout juste sorti, non pas de l’hôpital (quoique), mais de sa cambrousse ! Le terme paraît fort mais connaissez-vous Saint-Maigrin, vous, eh bien nous non plus ! Et nous, c’est qui ? Ce sont les 4 autres représentants du club J35 qui partent à Vichy : par ordre d’apparition dans le Scenic, Claudine, Yanis (nos deux chauffeurs), Franck et Denise.

DSCN4432DSCN4435C’est donc parti pour 4 heures de route avec une heure de pose sur une aire sympa située entre Bellac et Montluçon.

DSCN4422

DSCN4427

J’avoue que je n’ai pas tout suivi car entre les histoires de Thierry (« par contre, Dominique Le Fur avait été sorti au Grand Prix d’Aix 2002 en ne jouant pas KA ») et les questionnements de Denise (« on les appelle comment les habitants de l’Allier ? »), c’était plutôt difficile de suivre la route. Oubliez « Alliérois » ou autres « Alliériens », ce sont les Bourbonnais !

DSCN4424DSCN4429

Arrivée plutôt mouvementée à Vichy avec la découverte des panneaux indicateurs, qui montrent soit le chemin d’impasses (parkings fermés) … soit les routes en sens unique !

La borne de l’hôtel nous donnera quelques sueurs froides avec la commande de 18 petits-déjeuners pour 5 personnes sur 2 jours (!) mais heureusement nous sommes tombés sur des têtes amicales Wilfrid et Christiane de Royan. Pour ne pas perdre leurs bonnes habitudes, Claudine et Christiane se sont faites engu … car elles faisaient trop de bruit. Bon d’accord, tout le monde parlait trop fort mais faut pas pousser, il n’était que 22 h. Un conseil d’ami : si vous allez au première Classe de Bellerive-Sur-Allier, amenez vos serviettes de toilette (aucune des chambres n’en était pourvue !). Claudine, ne pouvant s’empêcher de bricoler, a réparé le mécanisme de la chasse d’eau chez Yanis, puis le dévidoir de savon dans notre chambre et enfin, nous avons pu aller nous coucher dans des draps … croustillants avec les miettes et les poils laissés par les occupants précédents (miam !)

Après avoir discuté près de 20 minutes avec une des gérantes DSCN4437de l’hôtel pour ne pas payer le surplus de petits-déjeuners (« c’est de votre faute si vous avez commandé plus de petits-déjeuners que prévu » dixit l’ânesse bâtée), nous avons récupéré une serviette pour s’essuyer après la douche, avalé notre petit-déjeuner et nous nous sommes dirigés vers la mythique salle de jeu. Thierry y était déjà allé mais pour nous quatre, c’était la première fois que nous mettions les pieds à Vichy.

C’est impressionnDSCN4440ant de se retrouver dans ce haut lieu du Scrabble et ces salles richement décorées.

DSCN4442

Mais les sourires et les retrouvailles de joueurs ou de joueuses comme Marie-Claire Gonnet (la photographe qui avait oublié le cache en prenant ses premières photos avec son tout nouvel appareil) font vite oublier le cadre et le caractère solennel du moment.

DSCN4439DSCN4446

C’est amusant le hasard car avec plus de 1000 joueurs disputant cette finale, je me retrouve à côté de Jean Dol le matin et Thierry, à côté de « la dame de Loudun ». Je croyais qu’il parlait de Marie Besnard mais c’était la présidente du club, Françoise Dousset, joueuse physionomiste qui dira à Thierry (qui cache son numéro de table … 721 !) « mais qui c’est cette dame qui vous prend en photo », en parlant de Claudine 😉 ?

DSCN4448DSCN4447

10 h tapantes, après l’entrée de Thierry Chincholle et de Nicolas Thomas à 9 h 59, il est temps d’en découdre.

Coup 2 : Dès le coup 2, on aurait pu scrabbler avec EYIRSDS en main, mais la lettre d’appui n’était pas disponible … pour jouer DYSURIES (difficulté pour uriner)
Coup 4 : Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour perdre les premiers points (12, une paille) sur un quadruple IONISEE !
Coup 8 : La LOUCHEE est implaçable, j’arrache « chleu » pour … 0 point car seuls SCHLEU et CHLEUH sont bons. je croyais que c’était rentré dans l’ODS mais j’ai confondu avec (S)CHEIK(H) !
Coup 9 : FABULEE est facile à construire mais est-il transitif. Je pense l’avoir vu avec un E final, allez j’envoie. Mon voisin, Jean, qui semblait tranquille sur le coup ne l’a pas osé (quel bluffeur 🙂 )
Coups 10 : Le fameux SOUCHETAGE ne m’a pas effleuré, ce sera un solo de Duplitop 6 !
Coup 13 et 14 : ENVOLAI (ne pas préparer de R devant comme le sympathique Christian Le Rouge) et RODASSE (ne pas oublier de préparer le E devant pour poser EWE au coup suivant) remontent les négatifs.
Coup 16 à 23 : Peu de points à perdre si on connait (et que l’on voit …) RAKU (résultat d’une technique d’émaillage de bols pour le thé, par exemple, développée dans le Japon du XVIème siècle) et GULDEN (ancienne monnaie hollandaise appelée florin de nos jours)

Denise termine 789ème (pas trop dans le coup ce matin-là), Thierry limite la casse (à – 100, il est 436ème) et Franck sait qu’il va devoir rétropédaler, 337ème à -89.

Et, pendant ce temps, Yanis et Claudine commençaient la découverte pédestre de Vichy.

Mais patience, l’acte II ne saurait tarder …

DSCN4484DSCN4495