Championnat Départemental 16 (Dimanche 27 Janvier 2019)

Ce dimanche, 49 joueurs venus des 3 coins (Deux-Sèvres, Vienne et Charente) du Poitou-Charentes s’étaient donnés rendez-vous, à La Rochefoucauld …

Une salle spacieuse 🙂 !

… pour disputer chacun leur Championnat Départemental mais aussi un « grand » tournoi, qui devait rameuter plus de joueurs. C’est ce que j’avais compris aux dires de certains, qui s’étaient plaints, l’année passée, que le tournoi ne soit pas global … Eh bien, après avoir constaté que seuls 4 joueurs des Deux-Sèvres (du même club Souché-Niort, rendons hommage à ceux qui ont fait l’effort de se déplacer) et 12 joueurs de la Vienne (dont les 2 SN1, Jacques Fournier et Jacki Parpillon), à comparer aux 33 joueurs de Charente (qui étaient pratiquement aussi nombreux l’année passée à Poitiers), je pense qu’il faudra revoir certaines décisions l’année prochaine et j’avoue que je suis assez fier d’avoir été le seul à m’abstenir (lors de la réunion des présidents de clubs) … prédisant, déjà, que cette formule ne fonctionnerait pas ! Bon, passons ces considérations et concentrons nous sur la délégation hiersacaise, qui était fournie puisque 10 joueurs (plus de 50 % du club …) avaient l’intention de ramener un titre de champion départemental à la maison : citons Colette, Jocelyne, Cécile, Christine, Catherine, Denise, Claudine, Gérard, Francis et Franck.

Pour le grand tournoi, le favori logique, Jacques, devra se méfier de Jacki, voire de bibi (qui les avait battus, dans cette salle lors du Championnat Régional, l’année passée) et pour le titre départemental, le favori, Franck surveillera sa voisine … Claudine et les joueurs très locaux, les « Taponnais » Robby et miss « courant d’air » … froid (après qu’elle ait « réglé » le chauffage), vous aurez reconnu la discrète Arlette, tenante du titre …

Partie 1 – tirée par Sandrine Chambaud – 4 scrabbles – 22 coups – top : 929

Coup 1 : C’est l’HEURE de démarrer. Il faut anticiper VARHEURE (unité de puissance réactive), seul benjamin permettant de tripler en H1.

Coup 2 : Tirage stressant mais si vous vous rappelez que « MONIQUE » a du bAGOUT, vous regretterez l’absence de Q, pour poser GNOMIQUE. Il faut se contenter de GOMINEE. Cécile, qui a bien écouté son coach tente « gomineur » … et ne perd que 18 points ! Colette et Denise perdent leurs premiers points la première, en faisant la MOUE, la deuxième en faisant la GOUINE (ça rapportait plus mais chacun sa manière de s’exprimer).

Coup 6 : Catherine et Francis, encore au top (bravo!) perdent leurs 2 premiers points, en préférant JOUIR (ensemble …) plutôt que de prendre un BIJOU.

Coup 8 : Plusieurs Hiersacais sont fiers de leurs beaux MOLLETS (Claudine, Denise, Jocelyne, Christine, Cécile, Colette, GG, Francis) mais ils perdent une grosse dizaine de points sur MOSTELLE (= MOTELLE, loche de mer).

« MOLLET + E » … jeu proposé sur le blog, comme me le rappellera Colette !

Coup 9 : MARAUDER (+ 13 sur TARAUDER) fait la sélection, même dans les premiers rangs (Claudine et Robert le loupent) donc on félicitera GG (quand il veut …) et Christine (sacrée famille !) qui l’ont vu !

Coup 17 : Après quelques coups plus stressants que difficiles, ayant permis à Christine de « sioniser » (en un mot !), après le show d’Arlette sur scène et au pied de la scène, Franck (seul joueur, encore au top) et les 48 autres joueurs vont perdre, au moins, 9 points, en loupant EQUITANT, en double appui sur I_T ! EQUITANT est un adjectif qualifiant des feuilles emboîtées et pliées longitudinalement, mais ça personne ne le savait …

Coup 18 : Si on regarde bien la grille, on voit assez facilement CHIPIONS, qui gagne 14 points sur PECHIONS, joué par Cécile, la pécheresse. GG devait regarder ailleurs, puisqu’il ne scrabble pas et joue … NICHONS !

Coup 19 : Faut-il tenter EQUITANTE pour 16 points ou assurer 13 points, avec une des multiples solutions ? Personne n’osera ajouter un E … et laisse l’ordinateur faire un 2ème solo avec EQUITANTE !

Coup 20 : La sortie du premier joker panique Claudine, qui tente « mollassa » mais ce fut un massacre car parmi les 10 premières tables, seuls Jacques, Jacki, Franck et Stéphane Augène ont réussi à former SLALOMA (joker S), trouvé aussi par le fantasque GG !

Coup 22 : Franck se refuse « brics » à juste titre, en préférant assurer avec BICS, qui fait un point de moins que le top … CRIBS (cellules en grillage pour sécher le maïs).

Franck (à – 13) mène la danse, 7 points devant Jacques et 9 points devant Jacki, donc rien n’est joué. Au niveau départemental, Raymonde Berthaud (4ème à – 39) et Liliane Monteau (5ème à – 42) résistent bien mais derrière le trou est fait, notamment avec Arlette (10ème à – 91) et Robby (20ème à – 137). Côté Hiersacais, Denise (15ème) et Claudine (24ème) vont devoir pagayer, à contre-courant. Les autres joueurs du club ont souffert, aussi, même si on signalera les performances honnêtes de Christine (27ème), de Jocelyne (30ème) et même de GG (37ème), victime d’un « buflon », le (tout !) petit du BUFFLE.Il est temps d’aller recharger ses batteries en allant manger les bons gâteaux préparés par les Angoumoisins. Le petite troupe se retrouve pour se conter ses (petits) malheurs mais aussi, et surtout, pour rigoler des trouvailles des uns et des autres !

Partie 2 – Pierre Bonnicel – 5 scrabbles – 19 coups – top : 967

Le début de partie sera aussi lancinant que le débit de voix du tireur, mais elle s’accélérera (on parle de la partie …), subitement, au 17ème coup.

Coup 1 : Le joker est gâché avec un tirage qui admet près de 200 scrabbles, qui font 64 points. TOURNAI est, bizarrement, choisi et placé en H4 pour ses benjamins peu connus, BISTOURNAI (tournai, en sens contraire ou … castrai un animal), …

Ames sensibles, passez votre chemin !

CONTOURNAIet RISTOURNAI. Logiquement, il faudrait privilégier les rallonges en une lettre, par l’avant et l’arrière donc, j’aurais choisi CROUTAI, par exemple, en H3 … C’est le genre de choix qui donne une partie bien bouchée, en partant, forcément à droite de la grille !

Coup 3 : Denise, Claudine et Franck sont les seuls à trouver le quadruple. MERDOIES gagne 14 points sur DIMERES ou REDIMES. Signalons le scrabble dégoté par Cécile : MERDIERS, logique, vous avez dit ?

Coup 6 : DEROBAT (+4 sur BARODET) est le premier coup sélectif. Il ne sera vu que par Jacques, Jacki et bibi, parmi les 12 premières tables.

Coup 11 : On s’ennuie ferme ! NELL réveille Jacki et Franck, notamment, qui perdent le top, sur un mot désignant le neuf d’atout au jass. J’avais construit le mot mais je ne connaissais pas … Ce sera un solo de l’ordi.

Coup 12 : Le GRUMEAU nous fait tousser car il ne passe pas (sur la grille) et chacun ROUMEGUA (= râla, dans le Midi), en constatant l’absence de O pour scrabbler.

Coup 16 : Claudine a beau se répéter « quel est le mot qui est bon, quel est le mot qui est bon, quel est le mot qui est bon ? » Elle se refuse JACOT (51 points) et le sous-top, JACO (42 points) : les 2 étaient bons !

Coup 17 : Arrive LE fameux tirage, qui a fait passer Franck de – 7 à – 85 ! On a ENERVAI (c’est le cas !) et sur cette grille, il faut réussir à placer un des 5 scrabbles secs (impossible !) ou s’accrocher sur un R, un A ou un N, voire sur des doubles-appuis (par exemple, DE ou ES) et pourquoi pas nonupler sur ETE déjà posé en O2 ! Disons-le, tout de go, il n’y avait que 2 possibilités de scrabbler : VANNIERE ou VANNERIE, trouvés par les 6 premières tables … sauf Franck ! Parmi les Hiersacais, Christine, Colette et Claudine seront les seules à échapper au massacre. Le lendemain des vermeils, il fallait nonupler avec … VETERANE (+ 38 sur les scrabbles) ! Les Charentaises Denise (« envinera »), Gigi (« deveinera », manque de veine !) …… Raymonde B. et Liliane (peut-être) louperont l’occasion de revenir sur Franck, en prenant une bulle … sur 99 points. Francis et Catherine (inséparables ces deux-là) regretteront d’être restés au VETERAN qui, avec la VETERANE, faisait 69 … points de différence !

Coup 18 : Franck, qui ne sait plus comment il s’appelle, se refuse DEFIGERAI (+ 7 sur GIRAFIDE et + 9 sur GATIFIER … assuré par Franck, pour rester dans le thème de la VETERANE).

Fin de partie : Hélas, la grille s’est bouchée, les appuis manquent pour des scrabbles sélectifs tels que VOCABLES ou BAVOCHES (coup 19), KILOBASE (coup 20), ABALONES (mollusques gastéropodes) , ELABORAS ou BRESAOLA (plat de viande de bœuf, spécialité italienne) au coup 21. Pas de BOL, sauf au coup 22, pour terminer la partie !

Annie Berthoux (une VETERANE pas encore vermeille) gagne la partie à – 40, devant Jacki (- 48) et Jacques (- 54). Jacki rattrape ainsi les 2 points de retard qu’il avait sur Jacques et gagne le tournoi, précédant son camarade de club de 4 points et … Franck (9ème de la partie) d’une cinquantaine de points. Je préserve le principal : je reprends « mon » titre de champion de Charente, à Arlette, qui avait pris trop de retard pour me remonter. Y’a quand même une justice ! Claudine (6ème de la partie) est bien remontée, contrairement à Denise, qui a trinqué en conjuguant l’adjectif « enviné ». La VANNERIE a permis à Colette de terminer 25ème de la 2ème partie (belle perf !) et surtout à Christine de terminer, au cumul, 20ème, soit largement dans les PP4 mais surtout championne de Charente en 5ème série, un titre largement mérité !

La journée s’est terminée par la galette offerte par le Comité et la remise des récompenses, de jolis lots originaux dégotés par Sandrine.

Pour le 16, les résultats sont visibles ici et pour le tournoi, rassemblant les 3 départements les moins peuplés du Poitou-Charentes, c’est  .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *