Championnat Régional en paires (Samedi 3 Mars 2018)

Quatre ans plus tard (voir l’épisode 1, ici), nous voila de retour dans la belle salle de La Rochefoucauld. Après un repas très sympa entre gens de bonne compagnie (membres du bureau du Comité et représentants des clubs présents au CA de la matinée), nous arrivons à l’heure exacte (donc en retard) pour retrouver les autres paires hiersacaises. Donc, à part les Berry-Berry, le club J35 était représenté par CoCa, DJ, les CC, CoBo et avec FL, on aura fait le tour (on garde les noms de code pour ne pas désigner notre tactique à l’avance). 

Les favoris logiques étaient les JJ (Dol et Parpillon) mais les tenants du titre alias Bruno et Raymonde, duo plus connu sous le délicieux nom de paire Fouet-Tard, allaient vendre chèrement leur peau !

Partie 1 – Marie-Odile Panau – 24 coups – top : 901 points

La partie démarre bien … enfin pas pour tous car CoCa faisait pschitt d’entrée , en loupant CODAMES (joker S). Au coup 2, CLASSEUR ne perd que 2 points sur RECLUSES ou RECLUSSE mais Dominique nous fera bien rire quand il nous apprendra, en fin de partie, que Marie-Jeanne lui avait proposé « culasser » et qu’il n’avait pas tiqué car ne dit-on pas « pour un cheval ou une femme » : il (ou elle) est bien culassé(e) … pas la peine d’expliquer (j’imagine que ça ressemble à ça)  !

C’est pas beau de se moquer car, en technologie, « culasser » c’est poser une culasse, et toc ! Au coup 3, les 15 premières tables trouvent le quadruple ENROULAT ou RELOUANT … sauf les DJ, qui perdent 12 points, en RECULANT. La paire Fouet-Tard perd 4 points sur un trivial EVIDAT … ce sera leur seul négatif. Au coup 6, la même paire se refait bien en voyant HOTTAMES (vu un poil trop tard par bibi), qui sera un solo, dans la salle ! Le coup 9 va dessiner le podium final : exit Claudine-Franck, les Royannais Wilfrid et Christiane …

… et Denise-Jocelyne car parmi les 8 premières tables, nous serons les seuls à ne pas scrabbler. MIEVRES et REVIMES ne trouvent pas leur place : il faut s’appuyer sur un N pour construire REVINMES (dur, dur !), joué par les Rochelais Hélène et Françoise, qui prendront la 3ème place finale grâce à ce sous-top. VERISME, mouvement artistique italien de la fin du XIXe siècle, qui s’est manifesté entre autres dans la littérature, l’opéra et la peinture, permet aux tables 1 et 3 de prendre le large ! Colette et Denise avaient pourtant vu une expo relative à ce mouvement mais aucune paire hiersacaise ne s’est distinguée. Les 15 derniers coups (topés par les tables 1, 2, 3 et 5 mais d’autres aussi-peut-être) vont paraître bien longs pour Claudine et Franck qui ont compris qu’ils ne pourraient pas se refaire.

Au cumul, les Hiersacais sont tous à la ramasse. sauf les CC (16ème) à 8 points du titre en 5ème série. Devant, la paire Fouet-Tard a frappé un grand coup : avec + 6, ils mènent la danse devant JJ (- 3) et les SN3 Arlette Ballanger – Annick Vettier (- 16), qui ont trouvé VERISME (+l=VERMEILS).

La pause est l’occasion d’entendre les commentaires des uns et des autres : « RECLUSSE, ça vient de RECLORE ? », « on s’est bien fait culassé », « t’as vu sur un N, on aurait joué LIFTING » , « j’lui ai dit qu’on pouvait mettre un S à FLIP mais elle n’a pas voulu », etc !

Partie 2 – Monique Parpillon – 20 coups – top : 905 points

Après EPIAIS (préparer le P initial), peu de paires ont été MINABLES, en gagnant 6 points avec l’anagramme LAMBINES. Au coup suivant, Claudine et Franck osent jouer PALLE (linge sacré de lin ou de chanvre carré et renforcé de carton dont le prêtre recouvre le calice pendant la messe), qui perd 2 points sur VOLUBILE (en appui sur BI) … et 3 points sur le top OUAILLE (qui peut se jouer au singulier). Ce coup est le tournant du tournoi car la paire Fouet-Tard se fait châtier en prolongeant ZEK en « zeklova », confondant avec ZELKOVA (grand arbre ornemental). La paire Arlette-Annick quitte le podium, en loupant la place de NOUERAS. Au coup 10, on plaisante avec Claudine sur l’existence peu probable de NONO : les NONOS (niais, imbéciles) perdent 4 points en découvrant que cet adjectif (féminin, NONOTE) est une nouveauté dans l’ODS. Les 3 scrabbles qui suivent sont peu sélectifs : CONGREES ou CONGERES (+ 4 sur COGERES), ENTERAS et DELURANT (si on repère le A, n’est-ce pas les CC ?) AY (en cheminée, formant OYE) et FAQS (+ 3, sur DOLES, que Jean … Dol voit trop tard) sont les mots les moins joués mais les gains sont faibles.

Les JJ gagnent la partie à – 16 et profitent du « zeklova » pour remporter le tournoi, devant la paire Fouet-Tard. Les Rochelais Hélène et François (2ème à – 19) profitent du faux pas de leurs concurrentes directes pour monter sur la 3ème marche du podium et remporter le titre en SN3. Claudine et Franck (3ème de la partie) et 5ème au général sont les premiers … à n’avoir pas scrabblé sur VERISME. Les autres paires hiersacaises n’ont pas brillé non plus. On signalera, quand même, que le club n’est pas reparti les mains vides avec les titres en Diamant de Jocelyne et Denise et en 6ème série de Linette et Francis (on ne donnera pas les places …)

La paire CC pourra regretter DELURANT car elles restent à 8 points du titre en SN5. Les paires CoCa et CoBo n’ont pas réussi à crier CoCoriCo ! Toutes les paires se sont bien amusées, ce qui est le principal dans ce genre de compétition.

Les résultats sont visibles  ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *