Epilogue Vichyssois

Après une bonne nuit réparatrice et un p’tit déj’ copieux, pris en bonne compagnie (celle des Cognaçaises) on était, de nouveau, d’attaque pour … faire du mieux possible ! La perf de Claudine et comment dire, la pérégrination de Denise nous ont fait découvrir deux nouvelles salles.

En plus, nos groupies étaient présentes derrières leur écran pour nous apporter tout le soutien dont nous avions besoin.

Cherchez l’intrus !C’est qui ce Serge ?

Partie 4Roger Combes du comité Champagne 19 coups – top : 849

Coup 1 : ROUATES est un cadeau mais il ne faut pas s’endormir et préparer les rallonges TROUATES et FROUATES, mais aussi les rallonges en 2 lettres EBROUATES, ECROUATES et ENROUATES.

Coup 2 : Franck a préparé TROUATES et met 1’45 pour voir où placer ses BIZUTS.

Coup 3 : Mon voisin fait son bulletin, très (trop) rapidement. En fin de partie, j’apprendrai qu’il a joué SWEATER, en s’appuyant sur un A, alors qu’on n’avait qu’un E. Bien fait 🙂 !

Coup 4 : Ma MEUF, pas droguée, perd ses 3 premiers points sur REFUMA (… ou MEUF).

Coup 6 : Franck perd ses 8 premiers points, en loupant le top et tous les sous-tops en collante, sous MUDEJAR !Coup 11: Ce premier coup joker est indolore car il y avait plusieurs scrabbles, qui faisaient le même nombre de points qu’ACERONS, choisi pour ses rallonges LACERONS, MACERONS mais aussi, pour les nombreuses autres rallonges entre 2 et 6 lettres.

Coup 12 : Le tirage « LTUUS?I » va faire mal, entre ceux qui prendront une bulle (28 zéros dans les 168 premières tables) en inventant « tuileuse » (Denise et bien d’autres), « surluit » (Claudine) ou d’autres trouvailles et ceux qui ne vont pas trouver le scrabble (seuls 50 joueurs parmi les premières tables ont eu la prime de 50 points). En l’absence de la bonne lettre d’appui pour former THULIUMS (THULIUM, métal rare), il fallait avoir une bonne réaction pour dégoter un STIMULUS. On perd, au moins, 40 points avec le sous-top.

Coup 13 : Il faut vite se remobiliser car MELERONT sur un E, un peu planqué, arrive juste après. Jean Dol, Antoine Cligny (qui reculera sur cette partie) et Bruno Coudour, qui avait pourtant trouvé STIMULUS, sont les principales victimes de ce scrabble « inratable », diront ceux qui l’ont vu … devant leur écran 🙂 !

Coup 14 : Claudine, Bruno … ne veulent ni faire la PAIX, ni prendre de la POIX sur la figure mais ils ramassent, tout de même, – 11 !

Coup 17 : Franck réfléchit, un bout de temps, avant d’envoyer CAILLENT car on dit ça CAILLE mais ils CAILLENT, non, ça ne me dit rien … avant de trouver un sens autre qu’avoir froid ! Sur ce coup, Bruno, à la dérive, perd 46 points, en loupant l’autre scrabble ALLICINE, principal constituant de l’ail, odorant et anti-bactérien.

Coup 18 : Une fois n’est pas coutume. Avec le tirage « OAERIEN », mon voisin se précipite sur son bulletin … pour jouer ANOXIE (diminution de la quantité d’oxygène). Franck, en pleine ANOXIE, joue, au même endroit … INOX. Faudra, un jour, que j’arrête de tenir autant compte de ces voisins bluffeurs !

Coup 19: Les Hiersacais perdent, encore, quelques points, en oubliant la rallonge E- devant CAILLENT !

Claudine et Denise, séparées par un petit point, aux alentours de – 100, vont descendre d’une vingtaine de places pour la première et progresser d’une quarantaine de places pour ce qui est de la deuxième (c’est plus facile en partant d’aussi loin 😉 ). On retrouvera Claudine dans la salle Ravel et Denise, ben je ne sais plus car elle a visité tous les placards à balais ! Franck est surpris de progresser d’une dizaine de places mais en partant de la table 156, il y a peu de chance d’arriver parmi les 118 premiers, synonymes de PP1, à moins que …

Il fait tellement beau dehors qu’on a pris un dernier pique-nique … dans la salle !

Partie 5 – Marie-Odile Panau du comité J…oie 18 coups – top : 876 points

Allez MOP, c’est le moment de nous porter chance !

Coup 2 : Les RAVAGES (44 points) commencent car Denise et Claudine voient trop tard un des scrabbles qui passaient AVEUGLER, GRAVEUSE, OUVRAGEE ou le top LEVURAGE (osé par Franck, qui ne pouvait se permettre de laisser 8 points dans la nature), pour 74 points.

Coup 3 : Le tirage « AVELINU » aurait pu scrabbler sur P (PLEUVINA) ou C (NAVICULE, algue microscopique) mais bizarrement, je n’envisage pas ces mots. En formant le préfixe UNI, le mot UNIVALVE vient rapidement. Et, il y a un V ! Je connais les BIVALVES alors pourquoi pas les BIVALVES ? Ouf, c’est bon ! Claudine et Denise reprennent – 30 …

Coup 4 : EPHEDRA vient rapidement mais je me dis qu’il ne faut pas forcer la chance donc, assurons avec HARPEE (- 4). L’EPHEDRA est un arbuste à fleurs jaunes et baies rouges.Coup 7 : Je n’ai jamais vu IONISAIT (sur un N), qui ne passait pas ! Faut avoir de la chance, aussi, à ce jeu-là !

Coup 10 : MOXA est planqué et si on le loupe, on perd 12 points sur ROGNEUX (coléreux, en Suisse).Coup 11 : Faut-il jouer GRONDEUR pour 83 points ou GRONDEE pour 24 points ? Hugo Delafontaine, alors 2ème du tournoi, n’a pas fait le même choix que les Hiersacais, dommage … pour lui !

Coup 12 : Franck voit FINAUD, un poil trop tard. Jean-François Lachaud loupe ce coup et joue le sous-top (- 7). Il avait 6 points d’avance sur Antonin Michel, qui topera la partie …

 

Coups 14 et 15 : Après CROW, Claudine est contente de jouer PAWNEE mais elle perd, comme la majorité des humains, 3 points, en ne jouant pas NAPEE, nymphe des bois et des prés.Coup 18 : Nous sommes nombreux à perdre 10 points sur ce dernier coup de Trafalgar. JAS semble imbattable mais BUSC fait 10 points de plus, portant le négatif de bibi de – 16 à … – 26 !

Allez, on plie les gaules : y’a de la route pour revenir et en plus, on a choisi « la route des Puys », plus jolie que l’autoroute mais plus longue (5 h de route) ! On n’a pas regretté car on a vu le Puy-de-Dôme sous la neige (mi-mai !) … et c’était superbe !

Et, ensuite Clermont-Ferrand sous une pluie torrentielle (il faisait 8°C, ce qui explique la tête de Clo-Clo 🙂 !

Nous ne verrons les résultats qu’en arrivant à Angoulême mais le miracle s’est produit. Claudine maintient sa place et termine au milieu des SN2 (ce fut la plus belle perf du WE !), Denise a progressé d’une cinquantaine de places et revient dans sa série, pratiquement à sa place de départ, après avoir côtoyé les bas-fonds. Franck réussit son sprint final pour se hisser à la 108ème place, donc 10 places devant sa place de départ, inespéré après avoir CIBLE la 456ème place 😉 !  Le mot de la fin pour Dominique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *