Festival de La Rochelle (Samedi 21 Septembre 2019)

Avant de relater ce samedi, je voulais rappeler que la veille, nous avions eu l’honneur d’être reçus par Emeline (la fille de Kiki et GG) et toute sa petite famille, son mari Yann, et ses enfants Nao et la petite Yaël, qui a, parfaitement, joué son rôle d’hôtesse, jusqu’à l’arrivée de ses parents, en nous montrant le jardin, le local de la piscine, etc. Alors, un grand merci à tous les quatre mais aussi  à toutes celles qui ont apporté de quoi nous sustenter ce soir-là, c’est-à-dire Cécile, Catherine, Denise, Christine et Claudine. Je n’oublie pas les accompagnateurs GG et Nanard, le premier qui a assuré l’intendance (en conduisant les unes et les autres, en réservant le restau, etc) et le deuxième (euh, j’ai beau cherché, amis à part conduire Cécile, je ne vois pas ce qu’il a fait d’autre) qui a assez d’humour pour me pardonner toutes les (petites) piques que je lui adresse ! C’est aussi (c’est surtout) ça, un club de scrabble : des moments partagés pour rigoler et oublier, un temps, le bruit et la fureur du monde extérieur.

Transition toute trouvée avec notre retour à l’hôtel. la grande trouvaille a été d’implanter une boîte de nuit à 100 m de l’hôtel qui avait des baffles qui devait cracher un son d’environ 100 dB, à basse fréquence. Même ceux qui ne sont pas physiciens comprendront que nous avons passé une nuit agitée (notamment Denise, qui a eu beaucoup de mal à s’endormir).

Partie 1 – Nicole Counotte – 7 scrabbles – 19 coups – top : 1023

Mieux valait être bien réveillé car Nicole a lancé le tournoi sur des bases élevées avec des scrabbles, pas tous connus ou faciles à construire, et d’autres mots, laissant le sous-top, assez loin.

Coup 1 : C’est un cadeau de bienvenue, souhaité par Marie-Odile, quelques minutes, auparavant.

Les 6 Hiersacais topent, avec ENQUETE. Parmi les nombreuses solutions (QUETEES, METEQUE, REQUETE, BEQUETE), EQUEUTE est choisi pour ses 4 rallonges finales.

Coup 2 : Les emm… commencent puisque Christine et Franck sont les seuls à trouver les BYTES, qui gagnent 16 points sur BYE (prémonitoire ?) joué par Cécile.

Coup 3 : Cécile démarre, pourtant, bien puisqu’elle accompagne Denise, Claudine et Franck sur ce coup, en jouant ANNEXEE (+ 12 sur un plus simple EX)

Coup 4 : Au tour de Catherine de se joindre au trio infernal. KENAF gagne 8 points sur la KENA de Christine (refus ?)

Coup 5 : Avec le tirage, Franck est le seul à y croire, en faisant KIPPOUR, gagnant 30 points sur celles qui font QUIPO (le plus, « pô » le moins, désolé 🙂 ) !

Attention, la rallonge initiale YOM, n’est pas valable !

Coup 7 : Le 2ème scrabble est nettement moins donné que le premier. Les 3 costauds de la bande jouent HEURTOIR (marteau de porte).

HEURTOIR un peu spécial, dans le film « Scary Movie 2 »

Pour le même tarif, on pose HOURRITE (adj., d’un ancien peuple de Mésopotamie). Sans scrabbler, c’est 36 points de débours, minimum, avec un HERO collé par Christine.

Coup 8 : Les CC (canal historique) se contentent d’un TWEET et prennent un uppercut de 22 points par un poids WELTER.

Coup 9 :Christine, Claudine et Franck jouent le top VIOLONAT mais Denise ne perd que 16 points, avec ENVOLAIT (même score qu’ ENVOILAT). Sur ce coup, signalons le bel ANTIVOL qui ne perdait que 12 points sur le top et 2 points sur VIOLENTA.

Coup 10 : Après VIOLENT, Cécile joue SUCIEZ (comme Catherine), décidément, y’a des mots qu’elles maîtrisent ! Hélas, elle perdent 12 points, en utilisant l’imparfait car SUCEZ (c’est vrai qu’avec 500 personnes, dans la salle, ce n’est pas très intime) permettait de marquer 62 points. Christine a préféré CUISEZ (chacune son truc) pour 49 points. Sans scrabbler, on pouvait assurer 70 points, avec SITUEZ, c’est-à-dire un point de moins qu’ ECUISSEZ, vu par Denise et Franck. ECUISSER, c’est fendre un arbre, en l’abattant. Franck perd le top sur ce coup, car il fallait y croire, là-aussi, pour poser CRUSSIEZ (90 points). Claudine prend la même bulle que Marc Desmoures, en jouant « cuisser » : il y a le droit de CUISSAGE mais on ne peut plus « cuisser », les bonnes vieilles traditions se perdent !

Coup 11 : Claudine se reprend bien, en voyant DEMUNIRA, loupé par des joueurs comme Jacki Parpillon. Les Hiersacaises ne trouveront pas ce scrabble et perdront, au moins, 40 points avec MAZER (joué par Denise, qui perdra 4 points sur DRUZE, à la même place).

Coup 12 : Le travail de sape se poursuit car après le nouveau mot HOURRITE, on joue SADISAIT, et cette fois, il n’y a pas de solution équivalente. Franck gagne 28 points sur les filles, qui jouent … DISAIT. SADISER, c’est traiter avec sadisme : « normal que tu connaisses ce mot » me glissera, Claudine, en fin de partie.

Signalons que Cécile se distingue avec « tiédissai » (sans S, ni T final), qui ne pouvait pas passer, nous dira-t-elle. On l’a rassurée, en lui disant qu’on ne pouvait pas mettre 2 bulles, sur un seul coup !

Coup 13 : Pas de répit, dans cette partie, puisque même sans scrabbler, on pouvait marquer 53 points, avec NAFES (fruits de la ketmie). Franck ne joue pas le top mais ne perd que 4 points, avec FAENA (travail à la muleta), en collante.

Coup 14 : Encore un scrabble ! MEDICALE ne passe pas mais son anagramme, CAMELIDE, oui, pour 78 points (solo de Christine, parmi les J35). Heureusement, on ne perd que 3 points, avec DECLAMIEZ, vus par tous les autres Hiersacais, malgré la contrainte du double-appui, quel talent général !

Coups 15 à 19 : La partie se termine, plus tranquillement, sauf pour Cécile, qui se prend une bulle sur … MERDAI et Catherine, une autre, au dernier coup, sur … ZUT, no comment !

Franck (7ème à – 28) a tenu son rang (avec 7 SN1 dans la salle). Denise (105ème à – 167) et Claudine (139ème à – 190) vont devoir rétro pédaler pour remonter dans leur série. Christine (228ème à – 242) limite la casse. Il n’en est pas de même pour Catherine (403ème à – 343) et surtout Cécile, 476ème … sur 495 joueurs !

Un sandwich (avec des frites pour les plus gourmands), pris sur le port, nous fera le plus grand bien avant d’aller affronter les 2 parties de l’après-midi.

Légende : « je peux avoir quelques frites ? ». « Non mais, et pis quoi, encore ! « 

Je plaisante : Cécile et Bernard m’ont gentiment proposé des frites ! Après ce repas, on est revenu à la salle, en regardant les bateaux (sans sucer de glaces à l’eau) parés de leurs plus belles couleurs. Précisons, bien sûr, qu’il s’agissait des bateaux de la Mini Transat 6.50, à ne pas confondre avec ceux du Grand Pavois, qui étaient au port des Minimes, comme chacun sait 🙂 ! Un peu de rigueur ne nuit point 😉 !

Partie 2 – Vincent Cointault – 6 scrabbles – 16 coups – top : 842

La partie sera nerveuse, puisqu’elle se jouera en 16 coups (rarissime) mais on posera, tout de même, 6 scrabbles. Il y eut ceux qui scrabblèrent au 2ème coup … et les autres.

Coup 2 : Après EWE, le tirage avec 3 I et 2 R n’est guère engageant. Pourtant, on peut former un scrabble, IVOIRIER. Cela me dit, vaguement, quelque chose. De toute façon, avec IVRE (15 points, en sous-top), faut se lancer. Denise tiendra, aussi, ce raisonnement et jouera cet artisan, qui travaille l’ivoire. Christian Amet, vainqueur de la partie 1 à – 1, encaisse – 50, sur ce mot qui ne lui disait rien. Il faut un peu de réussite à ce jeu, quand même !

Coup 3 : Christine et Franck sont les seuls à jouer VOTEE, formant IVOIRIERE, qu’il fallait oser là aussi.

Coup 4 : LOUPERAI (seul scrabble) n’est … raté par aucun des Hiersacais.

Coup 5 : Christine (avec RELATEZ) perd 13 points sur les autres J35, qui jouent ETALEREZ, eux-mêmes en perdant 2 sur le top, LATTEREZ. Tout le monde a suivi ?

Coup 7 : Petit bug pour Denise, qui vient de jouer USEZ (- 10 sur SKEET, joué par Claudine et Franck) et qui, sur ce coup, ne rejoue pas sur le Z. Le top était … DRUZE (solo de bibi) mais il y avait RUEZ, TUEZ et NUEZ, en sous-top. Gros bug pour Christine qui invente une nouvelle graphie de ZEND,E.

Coup 8 : Coup très stressant avec le joker et le nonuple ouvert, en nonuple. Ouf, SEMBLANT est le top et on ne perdait que peu de points avec MEUBLANT, EMBUVANT, BRAIMENT, TOMBANTE, etc.

Coup 9 : Au tour de Franck d’avoir sa défaillance ! Claudine a été la seule à voir JEUNAI pour 42 points, le sous-top étant ENJEU, joué par Catherine. Christine, Denise et Franck laissent 14 points, dans la bataille avec un (petit) JUMP !

Coup 10 : Allez, il faut vite se reprendre, ce que font les six J35. Certaines HUMERAI pour 73 points, tandis que les autres s’ ENRHUMAI pour 5 points de plus.

Coup 11 : Les CC font FACE alors qu’il fallait être CONFUSE pour 41 points supplémentaires.

Coups 12 à 16 : Peu de points à perdre (sauf Denise, qui a un gros coup de barre, en cette fin de partie, le contre-coup de la nuit, je suppose) à part GUSSE (- 6) à oser.

Franck (9ème à – 28, bis) remonte 4ème, 3 points derrière Christian Amet et 3 points devant Bernard Proux. Les 2 premières places sont promises à Mickaël Gauchard et Luc Maurin mais ensuite, c’est serré. Claudine (54ème à – 78, 27 points perdus à côté d’IVOIRIER) et Denise (96ème à – 95) remontent autour de la 100ème place, encore un p’tit effort pour revenir parmi les SN3. Catherine (8 points derrière Denise) sonne la révolte et remonte 310ème, parmi les SN4. Les CC (127ème et 137ème, avec 6 points d’écart) font l’ascenseur, l’une, en descendant 27 places, l’autre en remontant 21 places, devinez qui est qui !

Allez, une dernière bouffée d’oxygène pour certains, un dernier bol de nicotine pour d’autres, un dernier pipi pour tous et c’est reparti pour la dernière partie de la journée.

Partie 3Philippe Mironneau 6 scrabbles – 17 coups – top : 1000 (facile pour calculer son pourcentage)

Les parties de fin de journée sont, parfois, difficiles à gérer avec la fatigue qui s’installe, alors méfiance …

Coup 1 : YUANS met en confiance, d’entrée.

Coup 2 : Il y a plein de scrabbles à 82 points, avec le joker, comme AMPUTAIS, ASSUMAIT, MASQUAIT, MATURAIS, etc. AMEUTAIS est logiquement choisi pour sa rallonge initiale. On ne perd que 2 points, sur le triple (ATOMISAS ou BASMATIS) ou 5 points ailleurs.

Coup 3 : Sans scrabbler, on ne perd que 11 points avec DURIEZ ou DIRIEZ, le R formant RAMEUTAIS. Catherine n’a pas préparé la place (ou l’a oubliée) et elle perd 22 points sur INDUIREZ ou INDURIEZ, joué par les autres Hierscais.

Coup 5 : Le nonuple du tournoi arrive. Il faut oser jouer PARFERAI, Christine perd 100 points, en jouant … PARFAIRE ! Cécile ne voit pas le nonuple et joue le sous-top, FRIPERAI, qui perd 91 points ! Adieu, veaux, vaches, cochons …

Coup 7 : Claudine, Denise et Franck assurent RODEUSE, qui fait 2 points de moins que DOREUSE. Cécile joue aussi RODEUSE … pour 7 points de moins. Christine a du mal à se RESOUDRE à jouer RODEUSE ou DOREUSE, donc elle garde RESOUDRE (- 7) et Catherine reste SOURDE aux appels des scrabbles !

Coup 8 : Claudine, qui n’avait pas encore ses problèmes pour marcher, joue COPINA … et garde le L en mains ! Pourtant, on écoute Karpatt, en voiture, dont une chanson a un refrain, qui fait « clopin-clopant, un pied devant l’autre ». Ben là, elle s’est emmêlée les pinceaux : la fatigue de fin de journée commence à faire son œuvre !Coup 13 : ROUANNES, en collante intégrale, n’est vu que par quelques joueurs, dans la salle, dont Claudine … qui se le refuse (un bon gros dodo se prépare !) Faut dire que SONNEUR ou NUERONS ne perdait que 12 points, alors inutile de prendre des risques.

Coups 14 à 17  : Pas de T pour jouer GOOGLENT (= GOOGLISENT, chercher sur Internet via Google, comme s’il n’y avait que ce moteur de recherches, grrr !) …

… et un dernier coup loupé par le trio (pas si) infernal mais vu par le trio CCC, VAPO gagne 2 points sur VET (Claudine) et 5 sur VOLA (joué par le duo minable, sur ce coup).

Franck (15ème à – 22) reste 4ème, avec un point d’avance sur Bernard et 7 de retard sur Christian.. Denise (51ème à – 35) réalise sa plus belle partie du samedi (et même du WE) : elle remonte, tout en haut des SN3, à une belle 53ème place. Claudine (108ème à – 97) a trébuché sur CLOPINA mais , au général, elle reste dans les mêmes eaux, à la 92ème place . Catherine (120ème à – 112) continue sa progression, grâce à PARFERAI, et a effacé son handicap matinal. A la 248ème place, elle talonne, maintenant Christine. Les CC, ex æquo à 86 % (je vous laisse calculer leur score) sont 209ème , ce qui permet à Christine de remonter 238ème, avec 14 points d’avance sur Catherine et à Cécile de remonter parmi les 400 premiers, ouf !

A table !! GG est venu nous chercher : il nous a emmenés, en bus de mer, au restau, pour passer une bonne soirée, tous ensemble ! Enfin, je parle, juste, des non-fumeurs car les drogués, eux, sont restés dehors un bout de temps à boire et fumer, avant de se rappeler qu’ils étaient, aussi, venus, pour manger … avec nous !

GG avait tellement mal conduit le bus de mer que tout le monde a voté pour revenir à pied, ce qui l’a ravi, lui qui avait pas mal crapahuté, au Grand Pavois, toute la journée. La Rochelle, la belle, la rebelle s’endort … et nous aussi, bercé par le doux bruit des basses de la boîte d’à côté mais nous étions tellement crevés que Morphée nous a accueillis rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *