Finale à Tours (Samedi 4 Avril)

Déjà une semaine … Samedi matin, dès potron-minet, bon disons avant 10 h, nous sommes partis pour la capitale de la Touraine (cherchez pas, c’est Tours, bande d’ignares !) pour disputer la finale du Championnat de France. Quand je dis nous, je parle bien évident des 2 seuls représentants qualifiés du club J35, vous aurez reconnu Claudine (brillamment qualifiée à la Phase 3) et Franck en tant que futur ex-première Série !

DSCN6459Claudine a pris le volant pour faire sa route préférée (la N10 entre Angoulême et Poitiers) et j’ai continué pour le trajet sur l’autoroute entre Poitiers et Joué-Les-Tours. Quand nous sommes arrivés, nous avons trouvé après quelques TOURS de rond-point, un endroit pour manger : je ne donnerai pas de nom pour ne pas faire de pub sur ce blog.

DSCN6448Le repas vite avalé (on n’a pas trop mangé pour ne pas rééditer le sketch des Interclubs avec la première partie de l’après-midi), nous avons alors eu la brillante idée de laisser la voiture au parking-relais du tram. Pour la modique somme de 2,60 euros, on a la voiture dans un endroit fermé et surveillé (pas ensoleillé comme on peut le voir …) toute la journée et pour 20 centimes de plus, un billet de tram chacun valable toute la journée.

DSCN6479DSCN6449

Le tram de Tours est super confortable et vraiment très pratique à utiliser avec un temps d’attente très faible même le samedi : ça permet de ne pas avoir à utiliser la voiture dans le centre et, surtout, d’éviter les places à 11 ou 12 euros pour stationner une journée dans les immenses parkings proches du centre-ville.

DSCN6476DSCN6477

DSCN6453DSCN6455
On récupère (en tram, c’est classe …) Claude-Annie, une ancienne vedette des Chiffres et des Lettres, et on arrive au Palais Vinci (imposant quand on est devant … mais invisible en sortant du tramway …). On retrouve là de nombreux Angoumoisins comme Bernard (cherchez sur la photo), Robert et Arlette (qui arrive à se faire remarquer même à Tours, demandez-lui de raconter son histoire de croissants gelés), mais aussi des Poitevins comme Jacki qui a pris une belle photo-souvenir.

DSCN6458DSCN6457

DSCN6463DSCN6461DSCN6464A A propos de souvenirs, on a été gâté entre le bourgueil (nom de vin qui n’est pas tombé mais on en jouera d’autres, hélas …), les chocolats et la terrine au vouvray (nom de vin etc etc …).

DSCN6467Claudine rejoint son voisin (ils ne se quittent plus ces deux-là, faut qu’on fasse gaffe avec Arlette) et Franck rigole encore … avant les deux parties qui vont dessiner le classement final !

DSCN6470DSCN6465

Partie 1 – Manuella Grimal – 7 scrabbles – 22 coups – top : 1093

Après le discours de bienvenue de Daniel Fort (président du club de Tours) et d’Yves Massot (adjoint au maire de la ville de TOURS) qui commence par « Mesdames, messieurs les Présidents … », les affaires sérieuses (enfin, pas tant que ça) commencent !

Coup 1 : C’est parti … et je sais déjà que mes deux voisins de table sont des fusées ! Dès la fin du tirage, ils ont déjà rempli leur bulletin avec JASEE (40 points comme la 40ème finale de ces championnats de France, dixit Claude Masbou, préposé à la retransmission en direct sur internet)
Coup 2 : Claudine tope avec ESSAYE (ASSEYE était possible). Franck (qui n’a pas vu l’un des 2 mots précédents) se pose déjà des questions sur la validité de MAYES (auges de pierre recueillant l’huile d’un pressoir) et préfère assurer MYES (pour – 2). Quelle sage décision !
Coup 3 : On pense à Denise, devant son ordi, qui doit avoir vu (comme nous) VOLUMEN (livre à base de feuilles de papyrus collées les unes aux autres et qui s’enroule sur lui-même). Denise l’avait joué, il y a quelques années, quand le mot n’était pas encore rentré dans l’ODS !
Coup 4 : Le deuxième scrabble est un nonuple qu’on forme aisément si on pense aux conjugaisons. Même avec le joker, DELOVAIS, DELAVAIS ou DELIVRAS se construisent bien.
Coup 5 : On récite La Fontaine en verlan car CHANTEZ (top) est prémonitoire des danses que l’on va prendre à la partie suivante.
Coup 6 : Claudine se refuse AVEREZ et perd ses 7 premiers points pour jouer … AVERE !
Coup 7 : Derrière le tirage « MURSGOO », il faut dégoter un difficile MORGUONS qui prend 26 points à MUGS, plus évident.
Coup 8 : Franck joue ASE (incapable de poser le N devant pour 3 points de plus). Il voit soudain NES … qui fait moins : ouf ! Le top est … ANES : la retransmission en direct des 100 premières tables a permis à Denise de faire un commentaire que je vous laisse deviner !
Coup 9 : Claudine et Franck ne voient pas où placer QUE pour toper, Franck se demandant pendant 2 minutes si « tiquet » est valable ??!!
Coup 10 : Au tirage, Franck voit KILIM (qui est le top) puis s’interroge … Entre « skil » et « skit » (pour 3 points de plus), lequel est valable. Comme je sais que SKEET est bon, je choisis « skil » … aussi faux que « skit » : résultat – 45 ! Sur le site ffsc/en direct/, on peut voir : kilimCoup 11 : Claudine et Franck font mieux que le champion de France 2014 en voyant MOUTARD (joker A), le R formant RESSAYEES !
Coup 12 : Claudine s’enflamme avec « stilbiés » mélangeant STIBIE,E (qui contient de l’antimoine) et STILB (unité de luminance). Après la partie, Jean (Dol) nous fait bien rire en nous apprenant qu’il a joué « stilbite », une plainte de Marie-Odile, peut être ? Le top est IBIS … qui admet un super-benjamin HIBISCUS (n’oubliez pas le H initial … et arrêtez de vous moquer 🙂
Coup 13 : Claudine assure EPECLANT (briser en Suisse) et perd 13 cheveux points sur SCALPENT.
Coup 14 : 7ème scrabble avec GAUFRERA, sur un A drôlement planqué. Si on se gaufrait avec le sous-top, c’était – 44 !
Coup 17 : Jolies collantes avec DENIENT ou NIAIENT trouvées par Claudine, spécialiste en la matière (la glu).
Coup 18 : Franck perd encore 13 points sur FIBULE (agrafe, généralement en métal, qui sert à fixer les extrémités d’un vêtement et considérée comme l’ancêtre de l’épingle de sûreté).
Coup 19 : Dernier coup avec WOH, québécisme signifiant « c’est assez », ne disent pas les baleines mais les joueurs qui ont perdu gros sur cette première partie.

Claudine (partie de la table 308), malgré sa bulle … et sa pénalité (pour 4 avertissements) accroche, à -66, une belle 146ème place (dans la première moitié des SN2) tandis que Franck (- 78), grâce à sa bulle rétrograde de 100 places (dans la deuxième moitié des SN2). Il est temps de s’aérer l’esprit avant d’affronter la partie la plus meurtrière de cette finale …

Partie 2 – Jean-Pascal Bouet – 6 scrabbles – 22 coups – top : 1080 points

Coup 1 : BIPEDES met en confiance, a priori mais a posteriori, faut voir …
Coup 2 : Avec le tirage « AATT?EE », on peut vite paniquer si on ne voit pas de scrabble rapidement. Claudine s’est un peu ATTARDEE (visionnaire sur ce coup ?) pour – 11 et Franck s’est ATTABLE(E) (en attendant de manger !) pour – 2 sur le top BARATTEE.
Coup 4 : SURFIONS gagne un point méritoire sur FOURNIS.
Coup 5 : JOINTE bien planqué fait perdre 22 points à Claudine qui MIJOTE.
Coup 7 : C’est le début des ennuis. Claudine prend une bulle en mélangeant AMUIRA et AMENUISA qui donne « amenuira » : ça perd 86 points sur le top DEMUNIRA
Coup 8 : Claudine trouve le sous-sous-top IVROGNE (30 points), scrabble sec qu’on ne peut pas placer. Il n’y a pas de N sur la grille pour jouer VIGNERON. Mon voisin s’est précipité sur son papier et il me semble que « voignier », ou « vrognier » ou « vorgnier » est bon. Il faut toujours se fier à sa première idée : « voignier » est une belle bulle qui perd 98 points (!) sur le top VIOGNIER (cépage blanc, qui n’a été originellement cultivé que dans les Côtes-du-rhône septentrionales) qui a une anagramme IGNIVORE (sous-top à 78 points). Aux p’tits malins qui me diront que dans le numéro d’Avril de Scrabblerama, on parle des mots en -VORE dont IGNIVORE (l’anagramme VIOGNIER est citée), je répondrai « je viens de le lire, 4 jours trop tard » ! Arlette rassurera Claudine en lui disant « mais y’avait ARGOVIEN (habitant du canton d’Argovie en Suisse), qui faisait aussi 98 points ! Retenez qu’IVROGNE donne, sur un P, PROVIGNE du verbe PROVIGNER (marcotter la vigne), pour rester dans le thème !
Coup 9 : Franck trouve TEX (47 points à 2 endroits différents) … et le place mal sur sa grille (tableau pas regardé, l’erreur du débutant ou du gars pas serein !)
Coup 10 : La poisse continue car le tireur de la partie s’emmêle les pinceaux et rejette le tirage, ce qui ne me permet pas de voir que j’ai gardé un E en trop ! Claudine trouve le top SYRAHS (joli !), qui est (encore !) un cépage mais pour éviter des accusations de discrimination, celui-ci est noir. Franck, à la ramasse, égare encore 15 points …
Coup 12 : Encore une claque avec la sortie du deuxième joker. EMONDERA ou EMONDAGE passent … en collante sous TEX (mis à la bonne place !). Franck (accompagné par Claudine) encaissent 48 points dans la musette … et je peux enfin bien placer TEX (un peu tardivement !) Le seul autre scrabble était AERODYNE (joker Y), qui désigne tout appareil volant plus lourd que l’air
Coup 14 : Je vois la QUEUE … et je ne l’attrape pas (car mal comptée) contrairement à Claudine la coquine, qui joue le top !
Coup 16 : Claudine, perdue dans les brumes d’alcool, joue KIR … et perd 15 points sur LACK (= LAKH, mot indien signifiant 100 000)
Coup 17 : HELICOIDE, qui rallonge HELICO, creuse un peu plus le gouffre (- 14 pour Claudine, qui a le sous-top et – 18 pour Franck qui a le sous-sous-top, petite consolation).
Coups 18 et 19 : MAL (en cheminée), trouvé par Claudine puis GRIS (en rien du tout !) sont un hommage à la tireuse de la Partie 1 (M. Grimal)
Coup 21 : Encore une douzaine de points perdus sur SEMA avec le S au bout de LACK et le E formant EJOINTE !! Les J35 ont hâte que ça se termine !
Coup 22 : Claudine et Franck boivent le calice jusqu’à la lie en ratant le dernier coup YIN et perdent leurs 5 derniers points, ouf !!!

Franck (- 207 sur la partie) est 495ème (!) et jouera à la place 298 le lendemain ! Claudine (724ème à – 288) redescend et jouera à la table 417 le Dimanche !! Bon, il est tard : on prend quelques photos devant la jolie gare de Tours …

DSCN6473DSCN6474

… et on reprend le tram pour aller manger des spécialités du coin (coin, comme le canard laqué ;-).

DSCN6481DSCN6483
Le retour à l’hôtel n’a pas été direct mais après quelques déTOURS pour faire honneur à ma réputation), nous sommes arrivés à bon port pour lire tous les messages de nos nombreux (enfin, trois …) supporters ! Il fait froid mais après avoir remis quelques épaisseurs, le sommeil arrive vite.
A suivre … la nuit de Claudine et notre remontée fulgurante la deuxième journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *