Partie du Vendredi 22 Novembre 2019 - Normale

Souhaitez-vous jouer la partie ?

123456789101112131415
123456789101112131415
  Coup 1  
Tirage Mot Réf. Points Cumul
1 IUFEBEE

2 EEU+ESI?

BIEF

H 5

18

3 IECOOPC

É(P)IEUSE

9C

69

87

4 CIOO+ENV

PEC

8A

25

112

5 E+NEMTLN

CONVOIE

B 2

28

140

6 LNT+AAUH

NEEM

C 3

24

164

7 LINETTN

NAHUATL

10I

66

230

8 LTT+ESED

INNÉ

11K

24

254

9 ITRAZTA

DELTISTE

E 5

86

340

10 ATT+AKSE

ZAÏRE

12A

48

388

11 AATT+RUR

ZEKS

A12

66

454

12 ARTU+DER

RATA

B11

32

486

13 RHIDTOE

TRUANDERA

M 7

74

560

14 VEPAOEY

RHODITE

N 1

78

638

15 EOV+SSAU

APYRE

1K

57

695

16 OIFX?UO

SOULEVAS

O 7

103

798

17 OO+RGGJS

FI(E)UX

F 2

78

876

18 GG+IULAQ

PROJOS

L 1

30

906

19 GGL+WAML

QUIA

12H

25

931

GLAGLA

15H

27

958

Top : 958 points en 17 coups.

Ils étaient 7 ce vendredi soir pour affronter les éléments : je ne parle pas de la météo plutôt clémente eu égard aux tirages dantesques proposés par l’ex-boss, qui voulait motiver ses troupes pour la Phase 2 de dimanche. Euh, je ne sais pas si ça a marché : réponse, demain soir !

On commence par un petit BIEF, portion d’un cours d’eau entre deux écluses. Dès le coup 2, ce sal… de Franck garde le tirage, malgré les 5 voyelles et le joker. Comme tout le monde était crevé dans la salle, j’ai cru qu’ils allaient voir EPUISEE, au tirage. En fait, j’avais raison, ils étaient bien fatigués mais à tel point que Claudine a été la seule à scrabbler, avec un mot à 60 points, ENSUIFEE. Elle s’était refusée EBRIEUSE, désignant le comportement d’une personne toute joyeuse après avoir bien bu, qui faisait 8 points de plus qu’EPUISEE ou le moins évident, BISEXUEE (joker X). En fait, pour toper (70 points), il fallait oser EPIEUSE, féminin d’EPIEUR, derrière sa fenêtre, comme Jean-Louis, notre voisin bien aimé. Après quelques petits coups dont CONVOIE, posé pour … 28 points (grrr !), arrive le premier coup dévastateur de la partie : en l’absence de C pour CHAULANT, Claudine est la seule à construire et à placer NAHUATL, dialecte des Aztèques, chapeau !

Ce scrabble unique gagne 42 points sur HABLANT et 66 sur « hablan » (gros clin d’oeil à Denise, dans la quatrième dimension ce soir-là mais elle avait des circonstances atténuantes). Au coup suivant, pas de U pour LUTINENT et Catherine en profite pour y aller de son solo avec TILLENT. Le coup 8 est le 2ème coup meurtrier car DELTISTE, adepte du deltaplane, est un solo de l’ordi et si on n’a pas la « chance » de voir le sous-top, DELESTANT (- 24), on perd, au moins, 53 points, avec des … DETTES 😉 ! Le coup 9 n’a donné que ZAIRE (solo de l’ordi) gagnant 12 points sur TOMIEZ). Ce coup aurait pu faire très mal car sur un A le tirage débouchait sur TAMAZIRT (=TAMAZIGHT, langue berbère). Après RATURAT, impossible à placer sur la grille. nouveau coup de Trafalgar avec TRUANDERA (en appui sur AN) laissant tous les honnêtes gens sur le carreau. Claudine a le sous-top, ADULER, qui perd 45 points ! Le coup 13 porte chance à Claudine qui joue le seul scrabble qui passait : le RHODITE est un insecte hyménoptère …

… mais aussi un mélange naturel d’or et de rhodium. Le coup 15 achève les derniers résistants : Denise se réveille (il est 22 h !) pour aller chercher SOULEVAS, en appui sur le L de NAHUATL, formant SES et INNEE, joli ! SAVOURES (- 15) ou AVOUASSE (- 31) limitait la casse. Au coup 17, Denise, décidément intenable (il était 22 h 15) décide d’allumer les PROJOS, seule ! Il fait tellement bon dans la salle que personne n’a déniché le dernier coup : GLAGLA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *