Festival de La Rochelle (Dimanche 22 Septembre 2019)

Après une bonne nuit de sommeil, tout le monde est d’attaque, pour aborder les 2 dernières parties du Festival.Cherchez l’intrus sur les photos suivantes : un indice, il est collant, mais ce n’est pas le pot de miel 🙂 !

En plus, ces parties devraient nous sourire puisque les tireuses sont Sandrine et Marie-Odile, deux joueuses « locales » !

Partie 4 – Sandrine Chambaud – 4 scrabbles – 25 coups – top : 898

Coup 1 : Denise avait, vraiment, bien dormi … et elle a poursuivi sa nuit, au premier coup, en jouant LOBA, compté à … 6 points ! Les autres Hiersacaises ont, aussi, joué 12 points avec BELA et perdent 4 points sur 2 mots de vocabulaire LAOBE (joué par le plus Africain des J35), qui est une caste, en Afrique, spécialisée dans le travail du bois (LAOBEE est valable, depuis l’ODS7) ou ABALE (arbre d’Afrique tropicale), choisi pour ses rallonges FABALE (légumineuses) ou les conjugaisons du verbe CABALER (monter une cabale contre quelqu’un)..

Coup 4 : Après 2 petits coups, il faut se remuer les méninges, avec le joker et 3 R. Cécile trouve le sous-top REGORGER, qui perd 6 points sur ARROGERA, joué par Denise, Claudine et Franck. Catherine ne scrabble pas et Christine bulle avec une graphie erronée du verbe GARROTTER (toujours 2 R et 2 T).

Coup 8 : Après le superbe « UUIGTMS », suivi par le très intéressant « UUUGTAI » (qui donne FATIGUA, d’ailleurs) et le génialissime « QDVOTUU », il faut dégoter la bonne place pour poser KANJI, sinon on perd 13 points, n’est-ce pas, Christine ? Et encore, ce n’est rien à côté de Catherine et Cécile qui prennent une cinquantaine de points dans la vue.

Coup 9 : En loupant ELIAMES, Cécile reprend un bourre-pif ! J’adore cette expression, surtout dit par Bernard Blier dans les Tontons flingueurs (cliquer ICI). L’autre scrabble était AMELIES. Alors, quand vous saurez qu’une AMELIE est, en médecine, l’absence totale des 4 membres et que cette nuit, la tempête AMELIE devrait s’abattre sur les côtes de Nouvelle-Aquitaine, je suis sûr que vous verrez les « Amélie », que vous connaissez, sous un jour différent 😉 !

Coup 14 : Peu de points à perdre sur les coups précédents (2 sur THEQUE ou HYENE, au coup précédent) mais ce coup fera mal, même parmi les premières tables (raté de Bernard Proux, Alain Baumann, etc).En sous-top, DEY, joué par les CCCC perd 22 points sur une PYRITE (sulfure naturel de fer) un peu planquée. Denise loupe les sous-tops (comme PENTY) et perd 36 points, en jouant PYREX.

Coup 18 : Que choisir entre « bordoir » et « brodoir » ? Ni l’un, ni l’autre ! Denise perd 22 points sur OBI ou RIBORD, mais dans le doute, il n’était pas idiot de tenter 76 points.

Coup 20 : Pour l’instant, la partie n’a pas été très sélective mais les 2 coups qui arrivent vont bouger la hiérarchie. Avec ARRENTA (donna ou prit un domaine à rente) ou RANATRE (insecte des eaux stagnantes), en mains, on peut jouer … ARRENTA ou RANATRE, ce que fait Denise.

Mais, en cherchant sur le W, on peut gagner 16 points méritoires : WARRANTE sera joué par Catherine, Claudine et Franck. .

Coup 21 : On n’est pas au bout de nos peines. Les MIOCHES, de ce coup, nous font une drôle de blague, en fin de partie. Il n’y a qu’un S pour scrabbler. Franck est à 2 doigts d’envoyer « chosisme » mais il n’existe que CHEMOSIS, œdème de la conjonctivite. Il fallait connaître … Aucun regret de perdre 23 points, en restant avec des MECHES.

Pour les 2 premiers, pas de changement, Mickaël Gauchard tope la partie (comme il avait topé la partie 3), suivi comme son ombre à – 7 par Luc Maurin. 5ème de la partie à – 29, Franck grimpe sur la troisième place car Christian a tenté « bordoir » et ne connaissait pas CHEMOSIS. Au cumul, je sens le souffle de Jacki, 3ème de cette partie, à – 9 ! Claudine (21ème à – 58) fait un bond en avant et revient dans sa série. Remontée 61ème, elle possède 7 points d’avance sur Denise, qui a un peu rétrogradé, mais qui reste largement dans les PP3, à la 67ème place. Catherine, qui a joué WARRANTE, dépasse Christine de 16 points. Elles se maintiennent toutes les deux, autour de la 250ème place. Je sens qu’on va assister à un beau mano a mano entre Christine et Catherine toute cette année. Cécile, qui a loupé plusieurs scrabbles (dont ELIAMES …) repasse au-delà de la 400ème place.

Il est temps d’aller manger nos derniers sandwichs du WE, en profitant de la douceur de La Rochelle et d’un ciel bien dégagé, pendant la pause.

Allez, on se motive pour terminer en beauté … si possible !

Partie 5 – Marie-Odile Panau – 6 scrabbles – 20 coups – top : 998

L’année dernière, j’avais écrit « MOP a souvent tiré des parties meurtrières. Une fois n’est pas coutume, elle aura la main lourde ! ». Pour cette année COPIER-COLLER !

Coup 2 : Après ADONNE, il faut déjà scrabbler. EMOUVAIT gagne 74 points sur « émeuvait ». Cécile connaît sa première émotion, avec cette conjugaison erronée.

Coup 3 : Luc Maurin a, très vite, rédigé son bulletin et s’est arrêté de chercher. Bon, faut pas commencer à faire attention au voisinage mais il doit y avoir mieux que TWEETAT (36 points). Y’aurait-il une autre orthographe, du genre « tweetter », ce qui permettrait de scrabbler. Restons calmes : pas de tentatives … pour l’instant. Avec notre TWEET, on perdra tous entre 18 et 20 points sur RAWETTE (définition ci-dessous) …

… et, au passage, on se rappelle que TWEETER (2 E et un T) = TWITTER (un I et 2 T) sont les 2 seules graphies autorisées par l’ODS7.

Coup 4 : En l’absence de O pour POSTURAL ou SPORULAT (formât des spores), Claudine trouve PALUSTRE (sur un E), quel talent ! Mais, comme elle pense confondre avec LACUSTRE, elle continue de chercher et trouve « plateur » qui prend toujours un E. Une PLATEURE est un lieu plat et horizontal (ou de faible pente) auquel aboutit la partie inclinée de la veine d’une mine. Hélas, elle fera le mauvais choix, comme de nombreux joueurs (les arbitres auront beaucoup de boulot) qui ont joué « surplat », « surplant », « surplate », « répulsat » (Jacki), etc. PALUSTRE, qui se rapporte aux marais, gagnait 55 points sur PUANTS, en collante.

Coup 9 : Après quelques coups permettant de se remettre, encore un beau tirage. On peut assurer facilement entre 71 et 73 points sur un A : Christine joue CHIANTES ! Claudine se raccroche sur un U pour gratter 3 points, avec CHUINTES. Sur le A, on peut monter jusqu’à 88 points avec ENTICHAS (Denise, Catherine, Cécile) et même 92 points, avec TACHINES (=TACHINAS, mouches noires communes). Si on est sûr de son vocabulaire, on trouve 90 points avec les anagrammes CHENITS (= CHENIS, désordre, en Suisse … ça existe ?) et NICHETS (œufs placés dans un nid afin que les poules viennent y pondre). Le top (102 points) n’est pas donné mais ce verbe m’avait marqué, lors d’un tournoi : TECHNISER, c’est pourvoir de moyens techniques.

Coup 10 : Cécile, Christine et Claudine ont un gros coup de barre puisqu’elles n’assurent pas 69 points, en prolongeant RHODIER en RHODIERIEZ, vu par Catherine. Denise fait le même score en scrabblant, avec ENROLIEZ. Ce scrabble perd 1 point sur OPINEREZ. Franck, en jouant ZONIERE (ancien mot désignant une habitante autour de la zone de Paris, une banlieusarde, en fait) perd un point sur un superbe LOZERIEN.

Coup 11 : Dur, dur pour pour tout le monde ce dimanche puisque Denise et Claudine loupent CINQ (vu par les autres CCC) et perdent 27 points, en jouant le sous-top QINS. Signalons que sur un E, on aurait pu jouer SCINQUES, reptiles voisins des lézards, dommage … ou tant mieux, c’est selon !

Coup 12 : Cécile s’enflamme et joue SUS (avec un S final, cette fois-ci …) mais « rhodiers » n’est pas encore dans le dico !

Coup 13 : Franck est le seul à voir le HIBOU, ououou … qui prend 3 points à BROUS ou BRIOS (Claudine se refusera le pluriel de BRIO).

Coup 16 : Encore des bulles pour ceux qui vont conjuguer l’adjectif AGATISE (qui a le poli de l’agate) ou qui vont inventer des mots comme « augiaste », signé Claudine, pressée de revenir à l’écurie, enfin à la maison. Sur un B, on ne pouvait jouer que TABAGIES, qui rappelle le Festival de Périgueux avec son « baisage » + T 🙂 ! Cécile ne le voit pas mais Denise, Catherine, Christine et Franck le jouent.

Coup 17 : Le coup de grâce arrive au coup suivant. Franck, alors à  – 22, va voir son négatif multiplié par 2 ! Avec le X en pivot, on peut assurer des scores entre 62 (EX) et 66 points (SOLEX), ce que font Cécile, Christine, Catherine et … Franck. Claudine et Denise arrivent à scrabbler : 3 points de plus, en jouant EXPOSENT. Le top (loupé par Mickaël, qui ne gardera que 3 points d’avance sur Luc) est difficile : EXTENSO (invariable) est accepté, alors qu’on ne l’utilise que dans l’expression « in extenso », qui signifie « dans son intégralité ».

Coups 19 et 20 : Encore quelques points perdus (pour les Hiersacaises) à cause de JELLO (gelée à saveur de fruits, au Québec) et le GYPSE final (avec le joker S) !

La partie était superbe mais les organismes ont souffert. Franck (4ème à – 45) se fait souffler sa 3ème place (à La Rochelle) par le Béninois François-Xavier Adjovi, qui gagne la partie à – 2, mais avec une 6ème place sur le Multiplex, synonyme de plus de 60 % de PP1, on peut dire que le Festival de LR a été réussi ! On félicitera, aussi, Denise qui, malgré son négatif de – 165 sur cette partie, synonyme d’une 51ème place (pour montrer la complexité de la partie) terminera avec plus de 80 % de PP3. Pour Claudine, c’était la partie de trop et ses mauvais choix, sur cette partie, la feront sortir des PP3. Catherine (89ème) et Christine (118ème), autour de – 200, ont bien terminé leur festival et repartent avec un panier rempli de PP4 ! Cécile n’a jamais été dans le coup mais pour l’ambiance qu’elle a créée, tout ce week-end, on sera tous d’accord pour dire qu’elle mérite la série 1… qu’on lui attribuera quand elle restera, le soir, avec les Hiersacais, au lieu de rentrer précipitamment sur Angoulême, parce que Nanard (son chauffeur attitré), dit le pénible, était pressé de revoir Momo ! Même s’il se cache, je suis sûr que vous allez le reconnaître !

Le Grand Prix a été gagné par Luc Maurin, qui s’est débarrassé de son dernier concurrent Mickaël, en jouant PLANELLE, carreau de carrelage, en Suisse. Est-il utile de préciser que Franck est parti dès le coup 2 (avec Bernard Proux), en loupant … la FENTE, oui, j’étais fatigué car d’habitude j’arrive à la voir 🙂 !

La remise des prix a été rondement menée par Marie-Odile.

Le pot final a été l’occasion de voir la connerie humaine avec un roquet « chef des jus de fruits » et son alter ego « cheftaine des cacahuètes », qui ne voulaient pas qu’on se serve tout seul et qui demandaient : « vous avez déjà eu un jus d’orange ? ». A part cette fausse note (le club de La Rochelle n’est pas responsable), tout était parfait ce week-end et nous reviendrons, avec plaisir, démarrer la saison prochaine dans une des plus belles villes de la Région !

Les résultats sont visibles, en cliquant ICI.

Festival de La Rochelle (Samedi 21 Septembre 2019)

Avant de relater ce samedi, je voulais rappeler que la veille, nous avions eu l’honneur d’être reçus par Emeline (la fille de Kiki et GG) et toute sa petite famille, son mari Yann, et ses enfants Nao et la petite Yaël, qui a, parfaitement, joué son rôle d’hôtesse, jusqu’à l’arrivée de ses parents, en nous montrant le jardin, le local de la piscine, etc. Alors, un grand merci à tous les quatre mais aussi  à toutes celles qui ont apporté de quoi nous sustenter ce soir-là, c’est-à-dire Cécile, Catherine, Denise, Christine et Claudine. Je n’oublie pas les accompagnateurs GG et Nanard, le premier qui a assuré l’intendance (en conduisant les unes et les autres, en réservant le restau, etc) et le deuxième (euh, j’ai beau cherché, amis à part conduire Cécile, je ne vois pas ce qu’il a fait d’autre) qui a assez d’humour pour me pardonner toutes les (petites) piques que je lui adresse ! C’est aussi (c’est surtout) ça, un club de scrabble : des moments partagés pour rigoler et oublier, un temps, le bruit et la fureur du monde extérieur.

Transition toute trouvée avec notre retour à l’hôtel. la grande trouvaille a été d’implanter une boîte de nuit à 100 m de l’hôtel qui avait des baffles qui devait cracher un son d’environ 100 dB, à basse fréquence. Même ceux qui ne sont pas physiciens comprendront que nous avons passé une nuit agitée (notamment Denise, qui a eu beaucoup de mal à s’endormir).

Partie 1 – Nicole Counotte – 7 scrabbles – 19 coups – top : 1023

Mieux valait être bien réveillé car Nicole a lancé le tournoi sur des bases élevées avec des scrabbles, pas tous connus ou faciles à construire, et d’autres mots, laissant le sous-top, assez loin.

Coup 1 : C’est un cadeau de bienvenue, souhaité par Marie-Odile, quelques minutes, auparavant.

Les 6 Hiersacais topent, avec ENQUETE. Parmi les nombreuses solutions (QUETEES, METEQUE, REQUETE, BEQUETE), EQUEUTE est choisi pour ses 4 rallonges finales.

Coup 2 : Les emm… commencent puisque Christine et Franck sont les seuls à trouver les BYTES, qui gagnent 16 points sur BYE (prémonitoire ?) joué par Cécile.

Coup 3 : Cécile démarre, pourtant, bien puisqu’elle accompagne Denise, Claudine et Franck sur ce coup, en jouant ANNEXEE (+ 12 sur un plus simple EX)

Coup 4 : Au tour de Catherine de se joindre au trio infernal. KENAF gagne 8 points sur la KENA de Christine (refus ?)

Coup 5 : Avec le tirage, Franck est le seul à y croire, en faisant KIPPOUR, gagnant 30 points sur celles qui font QUIPO (le plus, « pô » le moins, désolé 🙂 ) !

Attention, la rallonge initiale YOM, n’est pas valable !

Coup 7 : Le 2ème scrabble est nettement moins donné que le premier. Les 3 costauds de la bande jouent HEURTOIR (marteau de porte).

HEURTOIR un peu spécial, dans le film « Scary Movie 2 »

Pour le même tarif, on pose HOURRITE (adj., d’un ancien peuple de Mésopotamie). Sans scrabbler, c’est 36 points de débours, minimum, avec un HERO collé par Christine.

Coup 8 : Les CC (canal historique) se contentent d’un TWEET et prennent un uppercut de 22 points par un poids WELTER.

Coup 9 :Christine, Claudine et Franck jouent le top VIOLONAT mais Denise ne perd que 16 points, avec ENVOLAIT (même score qu’ ENVOILAT). Sur ce coup, signalons le bel ANTIVOL qui ne perdait que 12 points sur le top et 2 points sur VIOLENTA.

Coup 10 : Après VIOLENT, Cécile joue SUCIEZ (comme Catherine), décidément, y’a des mots qu’elles maîtrisent ! Hélas, elle perdent 12 points, en utilisant l’imparfait car SUCEZ (c’est vrai qu’avec 500 personnes, dans la salle, ce n’est pas très intime) permettait de marquer 62 points. Christine a préféré CUISEZ (chacune son truc) pour 49 points. Sans scrabbler, on pouvait assurer 70 points, avec SITUEZ, c’est-à-dire un point de moins qu’ ECUISSEZ, vu par Denise et Franck. ECUISSER, c’est fendre un arbre, en l’abattant. Franck perd le top sur ce coup, car il fallait y croire, là-aussi, pour poser CRUSSIEZ (90 points). Claudine prend la même bulle que Marc Desmoures, en jouant « cuisser » : il y a le droit de CUISSAGE mais on ne peut plus « cuisser », les bonnes vieilles traditions se perdent !

Coup 11 : Claudine se reprend bien, en voyant DEMUNIRA, loupé par des joueurs comme Jacki Parpillon. Les Hiersacaises ne trouveront pas ce scrabble et perdront, au moins, 40 points avec MAZER (joué par Denise, qui perdra 4 points sur DRUZE, à la même place).

Coup 12 : Le travail de sape se poursuit car après le nouveau mot HOURRITE, on joue SADISAIT, et cette fois, il n’y a pas de solution équivalente. Franck gagne 28 points sur les filles, qui jouent … DISAIT. SADISER, c’est traiter avec sadisme : « normal que tu connaisses ce mot » me glissera, Claudine, en fin de partie.

Signalons que Cécile se distingue avec « tiédissai » (sans S, ni T final), qui ne pouvait pas passer, nous dira-t-elle. On l’a rassurée, en lui disant qu’on ne pouvait pas mettre 2 bulles, sur un seul coup !

Coup 13 : Pas de répit, dans cette partie, puisque même sans scrabbler, on pouvait marquer 53 points, avec NAFES (fruits de la ketmie). Franck ne joue pas le top mais ne perd que 4 points, avec FAENA (travail à la muleta), en collante.

Coup 14 : Encore un scrabble ! MEDICALE ne passe pas mais son anagramme, CAMELIDE, oui, pour 78 points (solo de Christine, parmi les J35). Heureusement, on ne perd que 3 points, avec DECLAMIEZ, vus par tous les autres Hiersacais, malgré la contrainte du double-appui, quel talent général !

Coups 15 à 19 : La partie se termine, plus tranquillement, sauf pour Cécile, qui se prend une bulle sur … MERDAI et Catherine, une autre, au dernier coup, sur … ZUT, no comment !

Franck (7ème à – 28) a tenu son rang (avec 7 SN1 dans la salle). Denise (105ème à – 167) et Claudine (139ème à – 190) vont devoir rétro pédaler pour remonter dans leur série. Christine (228ème à – 242) limite la casse. Il n’en est pas de même pour Catherine (403ème à – 343) et surtout Cécile, 476ème … sur 495 joueurs !

Un sandwich (avec des frites pour les plus gourmands), pris sur le port, nous fera le plus grand bien avant d’aller affronter les 2 parties de l’après-midi.

Légende : « je peux avoir quelques frites ? ». « Non mais, et pis quoi, encore ! « 

Je plaisante : Cécile et Bernard m’ont gentiment proposé des frites ! Après ce repas, on est revenu à la salle, en regardant les bateaux (sans sucer de glaces à l’eau) parés de leurs plus belles couleurs. Précisons, bien sûr, qu’il s’agissait des bateaux de la Mini Transat 6.50, à ne pas confondre avec ceux du Grand Pavois, qui étaient au port des Minimes, comme chacun sait 🙂 ! Un peu de rigueur ne nuit point 😉 !

Partie 2 – Vincent Cointault – 6 scrabbles – 16 coups – top : 842

La partie sera nerveuse, puisqu’elle se jouera en 16 coups (rarissime) mais on posera, tout de même, 6 scrabbles. Il y eut ceux qui scrabblèrent au 2ème coup … et les autres.

Coup 2 : Après EWE, le tirage avec 3 I et 2 R n’est guère engageant. Pourtant, on peut former un scrabble, IVOIRIER. Cela me dit, vaguement, quelque chose. De toute façon, avec IVRE (15 points, en sous-top), faut se lancer. Denise tiendra, aussi, ce raisonnement et jouera cet artisan, qui travaille l’ivoire. Christian Amet, vainqueur de la partie 1 à – 1, encaisse – 50, sur ce mot qui ne lui disait rien. Il faut un peu de réussite à ce jeu, quand même !

Coup 3 : Christine et Franck sont les seuls à jouer VOTEE, formant IVOIRIERE, qu’il fallait oser là aussi.

Coup 4 : LOUPERAI (seul scrabble) n’est … raté par aucun des Hiersacais.

Coup 5 : Christine (avec RELATEZ) perd 13 points sur les autres J35, qui jouent ETALEREZ, eux-mêmes en perdant 2 sur le top, LATTEREZ. Tout le monde a suivi ?

Coup 7 : Petit bug pour Denise, qui vient de jouer USEZ (- 10 sur SKEET, joué par Claudine et Franck) et qui, sur ce coup, ne rejoue pas sur le Z. Le top était … DRUZE (solo de bibi) mais il y avait RUEZ, TUEZ et NUEZ, en sous-top. Gros bug pour Christine qui invente une nouvelle graphie de ZEND,E.

Coup 8 : Coup très stressant avec le joker et le nonuple ouvert, en nonuple. Ouf, SEMBLANT est le top et on ne perdait que peu de points avec MEUBLANT, EMBUVANT, BRAIMENT, TOMBANTE, etc.

Coup 9 : Au tour de Franck d’avoir sa défaillance ! Claudine a été la seule à voir JEUNAI pour 42 points, le sous-top étant ENJEU, joué par Catherine. Christine, Denise et Franck laissent 14 points, dans la bataille avec un (petit) JUMP !

Coup 10 : Allez, il faut vite se reprendre, ce que font les six J35. Certaines HUMERAI pour 73 points, tandis que les autres s’ ENRHUMAI pour 5 points de plus.

Coup 11 : Les CC font FACE alors qu’il fallait être CONFUSE pour 41 points supplémentaires.

Coups 12 à 16 : Peu de points à perdre (sauf Denise, qui a un gros coup de barre, en cette fin de partie, le contre-coup de la nuit, je suppose) à part GUSSE (- 6) à oser.

Franck (9ème à – 28, bis) remonte 4ème, 3 points derrière Christian Amet et 3 points devant Bernard Proux. Les 2 premières places sont promises à Mickaël Gauchard et Luc Maurin mais ensuite, c’est serré. Claudine (54ème à – 78, 27 points perdus à côté d’IVOIRIER) et Denise (96ème à – 95) remontent autour de la 100ème place, encore un p’tit effort pour revenir parmi les SN3. Catherine (8 points derrière Denise) sonne la révolte et remonte 310ème, parmi les SN4. Les CC (127ème et 137ème, avec 6 points d’écart) font l’ascenseur, l’une, en descendant 27 places, l’autre en remontant 21 places, devinez qui est qui !

Allez, une dernière bouffée d’oxygène pour certains, un dernier bol de nicotine pour d’autres, un dernier pipi pour tous et c’est reparti pour la dernière partie de la journée.

Partie 3Philippe Mironneau 6 scrabbles – 17 coups – top : 1000 (facile pour calculer son pourcentage)

Les parties de fin de journée sont, parfois, difficiles à gérer avec la fatigue qui s’installe, alors méfiance …

Coup 1 : YUANS met en confiance, d’entrée.

Coup 2 : Il y a plein de scrabbles à 82 points, avec le joker, comme AMPUTAIS, ASSUMAIT, MASQUAIT, MATURAIS, etc. AMEUTAIS est logiquement choisi pour sa rallonge initiale. On ne perd que 2 points, sur le triple (ATOMISAS ou BASMATIS) ou 5 points ailleurs.

Coup 3 : Sans scrabbler, on ne perd que 11 points avec DURIEZ ou DIRIEZ, le R formant RAMEUTAIS. Catherine n’a pas préparé la place (ou l’a oubliée) et elle perd 22 points sur INDUIREZ ou INDURIEZ, joué par les autres Hierscais.

Coup 5 : Le nonuple du tournoi arrive. Il faut oser jouer PARFERAI, Christine perd 100 points, en jouant … PARFAIRE ! Cécile ne voit pas le nonuple et joue le sous-top, FRIPERAI, qui perd 91 points ! Adieu, veaux, vaches, cochons …

Coup 7 : Claudine, Denise et Franck assurent RODEUSE, qui fait 2 points de moins que DOREUSE. Cécile joue aussi RODEUSE … pour 7 points de moins. Christine a du mal à se RESOUDRE à jouer RODEUSE ou DOREUSE, donc elle garde RESOUDRE (- 7) et Catherine reste SOURDE aux appels des scrabbles !

Coup 8 : Claudine, qui n’avait pas encore ses problèmes pour marcher, joue COPINA … et garde le L en mains ! Pourtant, on écoute Karpatt, en voiture, dont une chanson a un refrain, qui fait « clopin-clopant, un pied devant l’autre ». Ben là, elle s’est emmêlée les pinceaux : la fatigue de fin de journée commence à faire son œuvre !Coup 13 : ROUANNES, en collante intégrale, n’est vu que par quelques joueurs, dans la salle, dont Claudine … qui se le refuse (un bon gros dodo se prépare !) Faut dire que SONNEUR ou NUERONS ne perdait que 12 points, alors inutile de prendre des risques.

Coups 14 à 17  : Pas de T pour jouer GOOGLENT (= GOOGLISENT, chercher sur Internet via Google, comme s’il n’y avait que ce moteur de recherches, grrr !) …

… et un dernier coup loupé par le trio (pas si) infernal mais vu par le trio CCC, VAPO gagne 2 points sur VET (Claudine) et 5 sur VOLA (joué par le duo minable, sur ce coup).

Franck (15ème à – 22) reste 4ème, avec un point d’avance sur Bernard et 7 de retard sur Christian.. Denise (51ème à – 35) réalise sa plus belle partie du samedi (et même du WE) : elle remonte, tout en haut des SN3, à une belle 53ème place. Claudine (108ème à – 97) a trébuché sur CLOPINA mais , au général, elle reste dans les mêmes eaux, à la 92ème place . Catherine (120ème à – 112) continue sa progression, grâce à PARFERAI, et a effacé son handicap matinal. A la 248ème place, elle talonne, maintenant Christine. Les CC, ex æquo à 86 % (je vous laisse calculer leur score) sont 209ème , ce qui permet à Christine de remonter 238ème, avec 14 points d’avance sur Catherine et à Cécile de remonter parmi les 400 premiers, ouf !

A table !! GG est venu nous chercher : il nous a emmenés, en bus de mer, au restau, pour passer une bonne soirée, tous ensemble ! Enfin, je parle, juste, des non-fumeurs car les drogués, eux, sont restés dehors un bout de temps à boire et fumer, avant de se rappeler qu’ils étaient, aussi, venus, pour manger … avec nous !

GG avait tellement mal conduit le bus de mer que tout le monde a voté pour revenir à pied, ce qui l’a ravi, lui qui avait pas mal crapahuté, au Grand Pavois, toute la journée. La Rochelle, la belle, la rebelle s’endort … et nous aussi, bercé par le doux bruit des basses de la boîte d’à côté mais nous étions tellement crevés que Morphée nous a accueillis rapidement.

TH3 à Mouthiers (Dimanche 6 Octobre 2019)

On prend les mêmes et on recommence, ou presque … car Colette, Jocelyne, Francis et Gérard mais aussi un sacré client, en la personne de Jacques Fournier, sont venus se joindre à la fête ! N’attendez pas un grand discours de ma part mais vous aurez droit à une grande Discour car Christine s’est gentiment proposée pour relater ce tournoi

1ère partie : 21 coups pour un top à 1032 points avec 5 scrabble

Nous sommes partagés entre JO(L)IS, JOI(E)S et JOI(N)S ; le mot retenu est JOINS.

Christine, Catherine, Claudine, Cécile et Franck marquent leur joie en jouant YOUPI.

On rallonge JOINS en BENJOINS (résine antiseptique). Catherine et Franck jouent le sous-top en jouant WEB qui met un E à YOUPI. Christine prend une bulle en jouant « beux »

Unanimité avec EUX

Franck et Catherine jouent horizontalement COLLET qui transforme YOUPI en YOUPIE

Claudine, Marie-Jeanne, GG, et Franck jouent le top BARONNES. Les autres se contentent d’ABONNER (-18 pts). Jocelyne oublie le R final sur son bulletin et laisse filer 69 points.

On prolonge COLLET en COLLETE (lutter, se battre) en jouant verticalement LEVE.

Claudine, Franck, Jocelyne et Christine sont au top avec HEURES ou HEMES. Les autres avec HIEES perdent 3 points.

On part ensuite du V de LEVE pour jouer VALIDAIT, ce que font Franck, Catherine, Jocelyne et Marie-Jeanne.

Nous ratons tous AGENTIF (terme de linguistique), en appui sur le N de BARONNES. Franck nous expliquera que c’est l’anagramme de NEGATIF. Le sous-top CHEF sera joué par Catherine, Jocelyne et Christine.

Tout le monde scrabble, sauf Cécile qui n’a pas les bonnes lettres et prend une bulle. Francis se rapproche du top avec BRIQUETA (- 8 pts) et Franck tope avec ETARQUAI. Le mot retenu est REQUITTA.

KORE (69 points) sauf pour GG et Francis qui préfèrent COKES et perdent quelques points.

CUVAIS en collante au dessus de VALIDAIT, vu par Catherine et Franck.

Quatrième scrabble, en appui sur le B de BARONNES, on pose EBRUITEE. Au coup suivant, il est tentant d’y rajouter un S et de jouer verticalement SUERAS ou SAURES. Mais on peut scrabbler en s’appuyant sur le I d’AGENTIF avec USINERAS ou URINASSE. Le mot retenu est RUINASSE.

Au coup 18 : Le joker sera un (S), on met un S à EBRUITEE et on joue verticalement (S)WIN

Au coup 19 en collante et verticalement on pose HAZANS, vu par Franck. Catherine joue le sous-top MAZAS

On termine avec FREUX et PROD.

Franck finit deuxième de la partie avec un négatif de 17 points , quant à Catherine elle avance à la place 32.

2ème partie : 20 coups, pour un top à 1002 points avec 5 scrabbles

Au premier coup, tout le monde scrabble avec FARTERA

Le deuxième scrabble arrive aussitôt. Il y a plusieurs solutions SAUCAIS, CUIRASSA ou CAUSAIS. Ce mot retenu, placé en quadruple, permet de marquer 97 points.

Troisième scrabble, là encore, plusieurs possibilités : EGALERAS, EGALASSE ou ALESAGES. Le mot retenu est ALESAGE que l’on pose verticalement.

Au coup suivant, seules Catherine et Cécile topent avec OKRA. Les autres perdent 2 points en jouant KORE.

Tirage suivant EENO + TET : pas de M pour MENOTTEE ni de Y pour NETTOYEE. On pose en appui sur le dernier E de ALESAGE, ENTETEE.

On joue NOVO qui fait VOC et OKA.

Franck, Catherine, Christine et Marie-Jeanne prennent leur PIED.

Quatrième scrabble : plusieurs solutions s’offrent à nous. POIVRENT pour Christine, Cécile et Francis. Les autres (sauf Jocelyne) sont au TOP avec PIVOINE.

Sur le premier A de FARTERA, on joue verticalement BALATUM (le balatum est un matériau de revêtement de sol). Franck est le seul à le jouer.

Au coup 10, dernier scrabble. Au tirage D + EILT ? .Marie-Jeanne joue DELIMITE, Christine et Francis jouent DEPLIAIT. Les autres sont au top avec DELIAIENT ou ELIDAIENT (mot retenu).

IXAIS met un S à BALATUM.

On oublie FINE pour son anagramme NIFE.

Christine, Francis, GG et Cécile jouent AY. Les autres pour 8 points de plus jouent GAMAY.

Coup 14 : HADJ, vu par Franck et Catherine.

Au tirage ROUU + LET : pas de M pour REMOULUT ou de V pour REVOULUT ; Il faut poser, entre HADJ et ENTETEE, LOGUER qui fera LE HOT DUE et JE. Vu par Catherine, Claudine et Franck.

Tirage NTRR + EEQ : on oublie le seul U exploitable de la grille et on n’utilise pas le Q. On joue verticalement, en appui sur le premier I de IXAIS, RETENIR.

ZEBUS verticalement met un S à VOC et en suivant on joue ZOES.

Au dernier coup WU, vu par Marie-Jeanne, Claudine, Cécile, Franck, Jocelyne et Catherine. Les autres jouent CUL.

Franck finit la partie à 12 points du top et Claudine entame sa remontée dans le classement.

3ème partie : 22 coups pour un top à 885 points avec 5 scrabbles.

KAWI pour tous sauf le couple Kiki – GG qui joue KWA et KART.

Partant du K déjà posé, JERKAT pour Claudine, Franck, Catherine, Cécile et Jocelyne

FEDE pour tous sauf GG.

GG se distingue encore en jouant le bon mot mais à la mauvaise place. Tous les autres topent avec EXO ou EUX (mot retenu).

Claudine est la seule à jouer COMETE pour 37 points. Le sous-top METEO est joué par Franck.

Au coup 6, premier scrabble. Dommage pour ceux qui ont joué COULIS !! Cécile et Jocelyne jouent COURLIS, Claudine, GG et Franck jouent SOURCIL (mot retenu).

Deuxième scrabble ENGAINAI vu par Claudine et Franck.

Cécile, Marie-Jeanne, Francis et GG ratent le BAC.

On termine sur le A de BAC et on pose verticalement POINDRA , vu par Jocelyne et Franck.

Tirage suivant L + TROING : Pas de E bien placé pour LINGOTER ou RIGOLENT ou de A pour RIGOLAIT ou LORGNAIT. En maçonnage le long de SOURCIL on écrit ORIN.

Aucun de nous ne voit TWILLS, en appui sur le W de KAWI.

Troisième scrabble, en double appui sur le E de FEDE et le G de ENGAINAI, on joue horizontalement ENGAGEAIT . Vu par Franck, Cécile, Jocelyne, Claudine et Christine.

Seul Franck voit RHES en collante au dessus de ENGAGEAIT qui fait RA HI ET.

Coup 14 : VE ou VU (mot retenu).

Quatrième scrabble, ELUDATES vu par Franck, Claudine et Marie-Jeanne.

Franck, Cécile et Catherine gagnent de la THUNE.

L’URAETE (grand aigle) n’inspire personne.

Franck, Catherine et Christine topent quand même avec ET.

Coup 18 : MOP + EZM ? . le scrabble sec POMM(I)EZ ne passe pas. Sur le E de THUNE, on peut poser POMME(R)EZ ou POMME(L)EZ (mot retenu). Top pour Franck, GG, Catherine et Claudine.

Seul Franck SURFA.

On termine avec SILY, VIFS et QUE.

Franck finit 1er de la partie et Claudine poursuit sa remontée en finissant 5ème.

Les résultats sont visibles en cliquant  ICI.

TH2 en Partie Originales à Mouthiers (Samedi 5 Octobre 2019)

Pour cette 3ème édition du festival de Mouthiers, on a pu constater que les bonnes habitudes perduraient dans cette salle Gilles Ploquin … et c’est tant mieux !

Côté accueil, toujours aucun faux-pas ! Remercions nos hôtes, Marie-Claude et toute son équipe (certains plus sérieux que d’autres) …

… notamment Jacques Longueville (je peux donner son nom, maintenant) qui a rassemblé les lots depuis un an, qui seront offerts aux lauréats pendant ces 2 jours. L’année passée, il m’avait confié que ce serait la dernière fois car il s’use auprès d’entreprises … de moins en moins généreuses chaque année et cette année, il a assuré que ce serait vraiment la der des ders ! Nous avons aussi apprécié que tout soit offert (excellents gâteaux-maison en grande quantité, boissons fraîches et chaudes, etc) ce qui contribue à la convivialité de ce festival qui, cette année, a certainement battu le record de fréquentation avec 72 joueurs, le samedi pour les originales et 108 joueurs le dimanche.. L’équipe de Hiersac était représentée par Christine, Cécile, Catherine, Marie-Jeanne, Claudine et Franck, qui avaient une rude concurrence avec la présence de Jacki Parpillon, de 4 SN2, dont les redoutables Lolo (très fort sur les parties originales) et le p’tit Toinou (très fort quel que soit le type de parties!) et, bien sûr, tous les concurrents des 7 autres centres qui jouaient en Multiplex : Bastelicaccia (en Corse, ça s’entend), Borgo (en Corse, aussi, même si ça s’entend moins), Orléans (centre tireur, ce samedi), Sarzeau (dernier tournoi pour Marie-Claire et Christian, snif !), Saillant-Charbon (en Moselle), Toulouse et Vidauban (dans le Var).

Partie 1 (joker)10 scrabbles – 18 coups – M. Levacher (Orléans) – top : 1129

Disons-le, tout de go, cette partie-joker va faire mal (à – 100, on est encore dans les PP2 !) et va dessiner le classement final.

Coup 1 : VIBOR (grosse planche posée de champ qui sert de parapet à un vaisseau) est préféré à d’autres solutions (VOICI, VIOCS, OBVIAT, etc) pour ses rallonges -S et surtout -D (VIBORD = VIBOR)

Coup 2 : Cécile loupe le coche, en voulant rester « COQUET ». CRITIQUE (ou CITRIQUE) gagne 82 points sur les sous-tops.

Coquettes, les Hiersacaises, non ?

Coup 3 : Il n’est pas trop difficile de scrabbler. Christine perd ses 4 premiers points, en se refusant le pluriel de VIBOR. MOTIONS est choisi pour sa rallonge EMOTIONS.

Coup 4 : Cécile se distingue (oui, encore !) en voulant placer une jolie CREMIERE … qui ne passe pas ! Hélas, il y avait plein de solutions à 86 points, comme RESEMER, REARMER ou le mot choisi, MEMERER. Sur sa feuille de route, Marie-Jeanne a marqué un point d’interrogation, en face de MEMERER : ça veut dire COMMERER, cancaner, médire …

Coup 5 : Si on a anticipé EMOTIONS (contrairement à MJ, Cécile, Jacki, cherchez l’intrus), on ne perd que 2 ou 5 points sur un mot peu connu, REMUAGES (REMUAGE, opération de rotation et d’inclinaison régulière des bouteilles dans le processus d’élaboration des vins en méthode champenoise), qui ne sera joué que par Toinou, dans la salle !

Coup 6 : Encore un coup indolore, en exploitant la rallonge E-MOTIONS, sauf pour MJ, qui s’étouffera avec « toussées » (verbe intransitif). ETHUSES (petites ciguës), placé en A9, permettra de jouer régulièrement le sous-top AETHUSES.

Coup 7 : La partie, peu sélective jusque là, s’anime enfin. Cécile et Claudine dégotent le sous-sous-top KOTAIENT, qui perdait 2 points sur GONAKIER. Franck fait partie des quelques joueurs qui trouvent le top GONAKIES (= GONAKIERS, arbres du Sénégal dont les gousses sont utilisées en tannerie), pour 101 points.

Coup 8 : Badaboum ! On peut assurer 33 points avec AETHUSES, voire 34 points avec plusieurs mots, en collante, formant CRITIQUERA. Mais, l’annonce du top va faire du bruit : PETARADAI, en appui sur R_I, est le seul scrabble qui passe pour 59 points. Lolo, qui avait loupé GONAKIES, au coup précédent, repasse devant bibi !

Coup 9 : Christine voit un joli PONEY mais le place une colonne trop à gauche et perd 18 points, sur le PONEY, en colonne 2 ! Le sous-top, GYNECO, a été, aussi, loupé par MJ et Cécile, ben alors, les filles ?!!

Coup 10 : Claudine est la seule (parmi les J35) à « FRONDIEZ », qui gagne 8 points sur … FONDRIEZ, au même endroit.

Coup 11 : Cécile, après un passage à vide (100 points perdus en 3 coups …), se reprend avec … GLANDAIS (faut pas pousser, non plus), qui ne perd que 2 points sur DELAINAS (Franck) ou DEPLANAS (Claudine). Signalons les jolis MANDALAS, dessinés par Christine …

… qui ne perd que 12 points, tandis que Catherine et MJ méritent des MANDALES, pour ne pas avoir trouvé de scrabbles.

Coup 14 : CHELOU est préféré à COHUE ! Plutôt CHELOU comme choix car obligeant à terminer sur un U final au lieu d’un E, en colonne 15, pour scrabbler.

Coup 15 : Quelques joueurs ont senti arriver le coup ! Le classique AETHUSES est le sous-sous-top. Franck est content de gratter 2 points avec PAFS (= ivres). Mais, il faut scrabbler sur un double-appui. Certains vont tenter « fallurent » pour … perdre 76 points, car sur le même appui EN, il fallait se lâcher (ce qu’ont fait Clo-Clo, Lolo, Lélène, Lainlain, …), en jouant FLATULENT, pfiouuuu !

Etude d’un phénomène physique 😉 !

Coup 18 : Claudine , qui a mis les gaz, se refuse ROB (suc de fruits concentré obtenu par évaporation prolongée, et ayant la consistance du miel ) pour aller jouer un superbe URUBU, vautour d’Amérique.

Lolo (1100, tout rond) se détache (2ème du multiplex, malgré 10 SN1 !) avec 24 points d’avance sur Clo-Clo, 36 sur Hélène G. et 40 sur Alain C. Catherine (24ème avec 932 points) et Christine (25ème avec 930 points) se tiennent … chaud, parmi les SN4. Les autres Hiersacais ont souffert à l’image de Franck (5ème à – 81), Marie-Jeanne (53ème) et Cécile (58ème), à plus de 400 points du top !

Les uns vont s’aérer dehors, après une pause-pipi et un morceau de gâteau, les autres, après un verre et une pause-pipi vont fumer dehors, mais tout le monde se détend et en profite pour raconter ses trouvailles ou ses bulles !

Partie 2 (7 et 8) – 8 scrabbles – 17 coups – top : 1055 

Franck, Antoine (9ème) et Jacki (10ème) attendent une partie, avec plein de scrabbles sélectifs pour remonter.

Coup 1 : Claudine et Christine assurent le sous-top, EPECLAI (= brisai, en Suisse), qui ne perd que 4 points sur FECIALE (= FETIALE, relative aux féciaux, prêtres de la Rome antique). Catherine et MJ trouvent une solution FACILE (- 52) et Cécile trouve que c’est déjà la m… avec FECALE !

Coup 2 : Claudine a un coup de mou, en (ne) voyant PERSONNE, qui perd 11 points sur PRENONS (vu par les autres Hiersacaises) et 20 sur EPRENONS.

Coup 3 : JIHAD (formant DEPRENONS) gagne 9 points sur … JIHAD, ailleurs ! Se déprendre, signifie « se dégager » ou « se détacher », en parlant de quelqu’un.

Coup 4 : Claudine et Franck font 69 (avec d’autres joueurs, mais on les connaît moins 🙂 ) avec COMPILER, seul scrabble. Les autres J35 n’ont pas GRIMPE, pour 37 points de moins.

Coup 5 : Catherine, qui vient de louper COMPILER, essaie de se refaire, en étant trop gourmande. Avec le tirage « ovulages », on ne peut pas former de mots de 8 lettres. En l’absence de N pour AVEUGLONS, il faut se rabattre sur les 7 lettres, EVOLUAS (Cécile) ou VOLAGES, pour 5 points de plus.

Coup 6 : AUTODAFE ne passe pas en 8 lettres mais en 7 lettres. Seuls, Claudine et Franck, le jouent parmi les Hiersacais. Catherine, voulant boire le calice jusqu’à la lie, reprend une bulle, avec « futage » ( + I = FATIGUE …), au lieu de tripler un mot avec le J !

Coup 7 : Gros stress avec le nonuple ouvert sur un A. Ouf, le seul 9 lettres qui passe est DILUANTES (joué par Marie-Jeanne !), qui ne gagne que 9 points sur un plus simple ADULATES. Franck perd ses premiers points et Claudine assure le sous-sous-top, ALUNATES. Catherine se reprend bien avec un petit scrabble, DENTELAS mais Christine (qui a limité la casse, jusque-là) et Cécile ne parviennent pas à voir un des 30 scrabbles jouables.

Coup 9 : OMBRIEN (relatif à l’Ombrie, ancienne contrée de l’Italie) est compliqué. Ca prend 2 points à BOUINER (Franck) et 8 à MONITEUR (Claudine et Marie-Jeanne). Les CCC passent à côté de BIMOTEUR, BOUDINER ou BRUNOISE (ensemble de légumes coupés en dés de petite taille et pouvant servir de garniture) .

Coup 10 : TEKS est faisable si on a repéré ON-T, mais Catherine, qui joue à Cécile, tente un improbable « usbek », avec un S au lieu d’un Z !

Coup 14 : Avec le joker, le Q et le W, difficile de construire AUQUEL (joker A), gagnant 36 points sur des sous-tops plus évidents.

Coup 17 : Il reste EMOTION avec le W. Catherine termine en beauté (mais, il est un peu tard), en jouant le scrabble, qui résumera bien la journée 🙂 !

A Mouthiers, Franck (à – 19) se rattrape un peu (remontée dans les PP1 sur le Multiplex) mais Lolo assure à 20 points de bibi et conserve une large avance au général. Jacki, 3ème à – 64 (AUQUEL est passé par là) a compris qu’il n’empocherait pas de PP1, ce jour-là. Claudine (8ème) a bien tenu et fait oublier son début de saison, en terminant au beau milieu des SN2. Christine (35ème) n’a pas été flamboyante mais, avec sa bonne première partie, elle repartie les poches chargées de PP4. Marie-Jeanne (38ème sur la 2ème partie) est bien remontée, ce qui lui permettra d’empocher le lot des 5C-5D, que nous lui donnerons le lendemain car elle est repartie avant la remise des lots (il doit y avoir au moins 20 km entre Mouthiers et Châteauneuf). Cécile et Catherine (respectivement 65ème et 67ème) auront eu le mérite … de rester jusqu’à la fin, notamment en ce qui concerne Cécile, pour prendre des photos !

Les résultats sont visibles en cliquant ICI.

Mise à jour du mercredi 23 Octobre 2019

Petit à petit, le retard est rattrapé. Vous pouvez lire les CR de toutes les parties jouées en semaine (cliquer sur l’onglet …  PARTIES !) voir, ci-dessous, le CR de la qualif Vermeils (merci Denise) et lire le CR de l’AG, en cliquant  ICI)

Bientôt (ce ne sera pas avant la semaine prochaine), vous aurez les CR des festivals de La Rochelle (il serait temps 🙂 !) et de Mouthiers, pas d’impatience. En attendant, je vous souhaite une bonne fin de semaine, en Charente ou ailleurs : nous allons chercher le beau temps en Bretagne, pour quelques jours 😉 !