Qualifications Interclubs (Dimanche 25 Mars 2018)

Comme d’hab’, on est encore tombé le jour du changement d’heure. Nous sommes, donc, partis de très bonne heure et de bonne (très bonne pour le gars qui a piqué un petit roupillon à l’arrière de la voiture ?) humeur pour rejoindre Châtelaillon-Plage Nieuil-L’Espoir, petite bourgade, à une quinzaine de km de Poitiers mais tellement paumée qu’on a fait quelques demi-tours avant de rejoindre une jolie salle, qui avait deux inconvénients : la salle était un peu petite pour accueillir autant de joueurs (jouer toute la journée avec 2 voisines à 30 cm de distance et un pied de table coincé entre les jambes, j’ai trouvé ça moyen) et surtout, qui manquait cruellement de toilettes pour femmes (fallait voir la marée haute qui débordait des WC extérieurs, quand on est parti … enfin, on m’a raconté car je n’avais pas trop envie d’aller y faire un tour).

Le club avait, cette année, encore, réussi à constituer 2 équipes, appelées HIERSAC-HOURRA (vite, on espère, en division 4) avec les 4 C, Christine, Cécile, Claudine, Catherine et une intruse, Denise, et l’autre appelée HIERSAC-OLE (serré, pour revenir sur les places !) avec Colette et Linette et les 3 gars, Gérard, Francis et Franck.

On remerciera Sandrine, l’organisatrice du centre (sacré boulot d’organiser ces Interclubs avec l’arbitrage et le ramassage à prévoir), qui continuait à gérer le matin-même les changements de dernière minute ! Pour poursuivre dans la même veine, on remerciera tous les joueurs (inutile de les citer, ce sont toujours les mêmes) qui ont fait l’effort de rester le soir pour aider à enlever les tables, en attendant le palmarès. Quant aux autres qui se sont barrés rapidement pour des raisons plus ou moins valables, ils savent, aussi, ce que j’en pense !

Allez, c’est parti avec Alain (Cassart) aux manettes, qui va nous lire une partie (tirée par Jean Dol), qui va creuser quelques écarts

Partie 1 – Alain – 20 coups – 3 scrabbles – top : 820

Coup 1 : SOUTENU rétame les 2 équipes car sur les 10 Hiersacais, Gérard, Colette, Denise, Claudine et Franck sont les seuls à avoir construit ce scrabble unique. Pour couronner le tout, Gérard marquera « soutene » sur son bulletin et Linette le placera mal, sur sa grille !

Coup 3 : TEK est un coup anodin, sauf pour Cécile, qui réussit à prendre une pénalité (rendant un bulletin sans référence) !

Coup 5 : Claudine … et Cécile sont les seules à ne perdre que 3 points, en jouant XYLOL (Cécile l’ayant vu, très récemment). Le RULLY (vin de Bourgogne) …

… n’est pas goûté par les autres J35, qui perdent, au moins, 24 points, sur le top, avec NEY (formant BEY). Signalons que Catherine pensait que son LYNX faisait 32 points mais sur ce coup, sa vue (non, y’aura pas une explication pour tous les jeux de mots) l’a trompé et son mot ne triplait pas donc 1 * 32 = 32 !

Coup 7 : La sortie du premier joker paralyse Francis, qui n’arrive pas à scrabbler, malgré les 25 possibilités. Franck se refuse TENORISE (- 2, sur le top) et Claudine voit trop tard les NOISETTES, en double … appui (qu’aviez-vous cru ?). On ne perd que quelques points sur POETISENT ou le mot choisi, EROTISENT : cherchez le lien (sur l’image ci-dessous) le lien entre les tops NOISETTES, EROTISENT et POETISENT !

Cliquer sur la photo, si vous ne comprenez pas …

Coup 8 : Pas de T pour un peu ragoûtant PETOMANE mais une jolie place pour placer EUMENE, guêpe solitaire des régions chaudes.

Coup 9 : Francis prend une bulle (et, « hops » la boulette !) sur HAPPONS, que se refuse Christine, pas sûre du nombre de P ! Hélas, Cécile et Linette passent, aussi, à travers, sur ce coup !

Coup 10 : Pas de T pour CANDIDAT, ni de place, même planquée, pour un CANDIDA (levure responsable de diverses mycoses), qui se loge dans des coins insoupçonnables.

Coup 13 : Avec le Z, on peut assurer facilement 54 points sur le C (CITEREZ, CRETIEZ, TERCIEZ, RECITEZ). Il faut aller chercher un double appui pour placer un scrabble avec le Z final : TENTERIEZ ou RENETTIEZ (RENETTER, tailler le sabot d’un cheval avec la RENETTE) font 70 points.

Mais, même avec ce scrabble, on perd 34 points sur le scrabble sec, RIZETTE, mot helvétique, désignant une brosse à poils durs. Dans les 2 équipes, personne n’a fait RIZETTE !

Coup 14 : ASTIC est peu connu car c’est un outil de cordonnier pour lisser le cuir. Colette prend une mauvaise lettre, sur ce coup, et sera perturbée jusqu’à la fin de la partie. C’est pas le pied !

Jeu-concours : Colette a-t-elle le pied grec ?

Coups 15 à 21 : La fin de partie ne sera pas passionnante. Francis prendra une autre bulle, en jouant « vera » au lieu … d’AVERA et Denise préférera faire la GREVE …

Petit clin d’œil aux amnésiques 😉 !

… le long de RIZETTE, plutôt qu’au bout de ROIDIR.

L’équipe HIERSAC-HOURRA-DEVANT, emmenée par Claudine (5ème à – 60) affiche tout de suite ses prétentions en prenant la tête en série 4, 25 points devant l’équipe LES AIGLONS (équipe de Châtelaillon-Plage, emmenée par Jean-Luc Le Toquin et Claudie Chabouty). L’équipe HIERSAC-OLE-AU-POTEAU, malgré la bonne tenue de Linette, Colette et Gérard, a mal démarré (7ème sur 9 !) à cause des piètres performances de Francis (pas un seul scrabble vu) et de Franck (8ème à –71).

En tout cas, les cuisinières des deux équipes font partie de la même équipe HIERSAC-OS-TOT-D-EN-CUISINE ! Nous nous sommes encore régalés avec les nombreux mets préparés pour l’occasion : la quiche, la salade, le pâté, les crêpes sans oublier les cornuelles !!! Excusez-moi, par avance, si j’ai oublié de mentionner un de vos plats mais il y en avait tellement que c’était difficile de goûter à tout.

Tout le monde s’est régalé car c’était vraiment excellent : encore un grand merci pour ce moment convivial partagé avec tous les joueurs du club … et même avec d’autres (Bernard a vu quel côté de table choisir, celui sur lequel figurent les bouteilles de pinard et Jacques a mangé une des excellentes crêpes de Claudine).

Même si tout le monde ne veut pas regarder l’appareil-photo, je crois pouvoir affirmer, sans me tromper, que tous les convives ont fait RISETTE au repas !

Et, une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule : une semaine après, le Scenic ne sent plus le fromage 🙂 ! Denise avait raison, l’odeur s’estompe assez rapidement !

Allez, on se remet « au boulot » comme dirait une des joueuses du club !

Partie 2 – Sandrine – 20 coups – 4 scrabbles – top : 928

Sandrine lit la partie qu’elle a tirée. Elle sera, peu sélective, pour ceux qui réussiront à trouver le dernier scrabble.

Coup 1 : JATTEE, contenu d’une JATTE, fait perdre 2 points à la grande majorité des joueurs.

Coup 2 : FOYARD (= FAYARD, hêtre), joué par Franck, en fait perdre 10 à tout autant de joueurs.

Coup 5 : Le PERSIL, de ce coup, n’a jamais été prolongé en PERSILLADE ou PERSILLER (ne pas jouer « serpiller » !), dommage !

J’ai longuement hésité avec ça …Mais j’ai décidé de mettre les deux images, car je sais qu’elles plairont à notre cuistot !

Coup 6 : QUETEES fait du bien à Francis, qui joue son premier scrabble, qui gagne 13 points sur des ENQUETES, plus planquées.

Coup 7 : A défaut de B (CHOMABLE), d’un N (CHAMELON) ou d’un S (LOCHAMES), on joue CHAUME, qui peut être prolongé en ECHAUMER puis DECHAUMER (travailler un sol en mélangeant le chaume à la terre).

Coup 8 : MAIORAL sec aurait fait des dégâts mais on ne peut pas le placer et il n’y a pas de lettre d’appui bien placée pour scrabbler.

Coup 10 : Francis recommence ses âneries ! Il a vu le sous-top AJOURA mais au moment d’écrire son bulletin, il avait perdu son 2ème A (caché sous son jeu). Au lieu de jeter un coup d’œil sur le tableau, il a joué 14 points … perdant 30 points sur le top AJOURNA, qui gagnait 2 points sur AJOURA.

Coup 12 : La SOUTANE a été mal placée par Gérard, qui perdra 7 points sur la SOUTANE, au bon endroit. Plus grave est la boulette de Cécile, qui voit NOUATES (pour 63 points) et qui, voulant gagner quelques points, déplace le mot à un endroit où il sortait de la grille : 63 points qui s’évaporent !

Coup 14 : RAKI (ou RAKU) ne sont vus que par Claudine et Franck, chez les J35.

Coup 16 : ECOTAIS, vu 2 jours avant, est loupé par quelques joueurs des 2 équipes !

Coup 19 : Arrive le coup 19, qui fera mal à de nombreux joueurs dont Denise, Franck mais aussi Bruno (Coudour), Jacques (Fournier), etc. Colette a vu, assez rapidement, un des scrabbles, EGOISTES. En le notant bien avant la première sonnerie sur son bulletin, elle a fait grimper la température de Franck (on était pas voisin mais on était tellement serré qu’il était difficile de ne pas remarquer), qui est resté bien sec, pourtant ! Catherine a réussi à trouver aussi EGOISTES tandis que Claudine scrabblera avec ESSORAGE (avec REPASSAGE, j’aurais peut-être trouvé).

Il y avait aussi ECOSSAGE (je passe aussi) et le top était GOSETTES (chaussons aux pommes en Belgique), transformé en « gossette » pour Jacques. Les 7 autres Hiersacais perdront au moins 42 points avec GOBEES

Claudine (17ème) continue de porter son équipe HIERSAC-HOURRA-ENCORE-DEVANT, car l’équipe garde 19 points d’avance sur les AIGLONS, qui fondent sur eux. Catherine et Christine ont mieux joué, compensant la sieste de Cécile, c’est ça l’esprit d’équipe. HIERSAC-OLE-A-LA-7ème PLACE, se maintient grâce aux belles perfs de Linette et de Colette, palliant l’absence de Francis et la prestation moyenne du big boss.

Les 2 équipes se réunissent pour manger (encore !) et pour prendre des photos des joueurs qui participent à cette belle aventure. C’est reparti pour la dernière ligne droite !

Partie 3 – Marie-Odile – 20 coups – 7 scrabbles – top : 1022

Marie-Odile (qui avait tiré la partie) a souvent la main lourde. Une fois de plus, elle ne fera pas mentir sa réputation : cette partie va dépoter avec 7 scrabbles dont un nonuple ravageur.

Coup 3 : Après BIWA et DAMIEZ, il faut scrabbler avec un tirage alléchant. Je pense que Claude Touche a rapidement vu le scrabble sec … TOUCHES. Doit-on jouer CHOUTES, pour 3 points de plus ou « soucheta » pour 80 points de moins. La réponse est donnée dans la question : CHOUTE est le féminin de CHOU. A Hiersac, on s’aime bien mais on restera prudent : Denise jouera SOUCHET (canard à bec large, notamment) pour le même score que TOUCHES.Coup 5 : Avec le joker, Franck (et bien d’autres mais …) est incapable de construire AJOURANT ou AJOURNAT, joué la partie précédente. A notre décharge, cette fois, on avait un joker … J, logique ! Ce ne sont que 2 points perdu sur ECROUANT, ENCROUTA ou ROCOUANT.

Coup 6: Pourquoi parler de BLEU ? Juste pour signaler que Cécile a joué « brue », sur ce coup : confondrait-elle sa BRU avec une GRUE ?

Coup 7 : Avec quatre « E », il faut croire au scrabble. Le scrabble sec REGREEE (équiper un bateau de nouveaux gréements) ne passant pas, il faut se rabattre sur un N pour REGENERE (bravo Catherine, Christine, Claudine et un intrus). Ca faisait 42 points de plus que les sous-tops !

Coup 8 : Cette fois, seuls, les 2 capitaines d’équipe de Hiersac scrabblent avec ORIOLES (passereaux d’Amérique). Il y avait, aussi, ŒSTRIOL (pour 17 points de moins). Les amateurs de nouveaux mots n’ont perdus que 2 points avec l’anagramme de COLORIES ou COLORISE : un ECLOSOIR est un endroit où les poussins éclosent.

Coup 9 : VAPOTER n’est qu’un rêve qui se dissipe rapidement avec la configuration de la grille. On joue une autre drogue, PAVOT !

Coup 10 : Cécile et Denise ne perdent qu’onze points avec des HYPERS, que se sont refusés les autres joueurs. Claudine et Franck sont les seuls à faire leur crise … d’HYSTERIE !

Coup 11 : Le deuxième joker permet de scrabbler avec ENFONCAT (Cécile) ou FONCATES (Christine), mots qui ne perdaient que 2 points sur les tops FECONDAT ou FANTOCHE.

Coup 12 : ITALIAS (ITALIA, raisin de table, à gros grains) ou ALITAIS sont implaçables. Claudine (alors à – 7) va tenter « alaisait » qui sera implacable ! Le top est un nonuple : sur un P, Denise (rattrapant sa partie et même sa journée) et Franck réussiront à construire TILAPIAS, poissons osseux, laissant le sous-top à – 116 !

Coup 14 : Sur le coup d’ELANCE, Cécile joue CUL … après ENFONCAT (no comment !) Faut dire que le scrabble sec ECULENT ne se logeait nulle part (non, y’avait pas de N, non plus !)

Coups 15 à 20 : On peut toper la fin de partie si on pense à faire 69 avec un KILT et si on arrive à loger un ARA dans une cheminée entre REGENERE et HYSTERIE

L’équipe HIERSAC-OLE décolle, enfin, sous la houlette de son meneur, vainqueur de la partie à – 5 et grâce au réveil de Francis (60ème) et à la bonne tenue de Colette (77ème), On félicitera l’équipe HIERSAC-HOURRA (notamment Claudine, qui n’a loupé qu’un scrabble, sur cette dernière partie et Denise, qui a fait le bon choix entre TILAPIAS et « alaisait »). L’équipe HIERSAC-HOURRA devant toute la journée, garde 16 points d’avance sur les D’YSJOKEY, de Saint Jean d’Angély.

Vivement l’année prochaine que l’on remette le couvert, avec les Interclubs comme prétexte pour prendre quelques kilos !

Les résultats individuels sur le Comité sont visibles  ici et par équipe, c’est 

2 commentaires sur “Qualifications Interclubs (Dimanche 25 Mars 2018)

  1. Colette

    J’ai voulu jeter un oeil sur l’ordi avant d’aller au lit et voilà pourquoi mes nuits sont si courtes….piégée par le scrabble, mais je vais croquer un peu de persil avant de me coucher pour vérifier ses vertus. Félicitations pour tout ce travail et quelle mémoire…. tu as même ressorti mes pieds!! Je suis désolée pour le coup 19 pour lequel j’ai joué « égoïstement » , pour une fois où j’ai vu un scrabble rapidement, j’ai pu tranquillement profiter de mon temps libre, non pour chercher mieux mais pour mettre à jour le total de mes scores!
    Je n’ai pu me retenir de m’arrêter à ton rayon poissons, passionnant par sa diversité, ses descriptions, j’ai pu assez rapidement en détecter cinq, et je laisse les autres au frais pour plus tard.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *