TH Angoulême-Hiersac (Samedi 22 Avril 2017)

Samedi 22 Avril, 102 joueurs (record de 2016 égalé !) …

… se sont déplacés des 4 coins de la région Nouvelle Aquitaine pour disputer la 14ème édition du tournoi d’Angoulême-Hiersac. Nous sommes toujours aussi heureux (et fiers) de faire le plein (… des voix malgré 2 abstentions de dernière minute) avec des joueurs devenus, au fil des années, des amis sincères et loyaux. Parmi tous ces joueurs fidèles, on compte les « 1ère série » Jean (Dol) et Jacki (Parpillon), qui devront se méfier de Marie-Do’ (Julliard) venue avec Marc (Demoures) honorer leur promesse de participer à notre tournoi !

Le discours de bienvenue est l’occasion de remercier tous les bénévoles qui ont œuvré pour la réussite de ce tournoi, en particulier Lili, Clo-Clo, Yaya, Dodo et notre fournisseur officiel des nombreux lots, offerts aux lauréats, souvent sous forme liquide cette année.

Au rayon des satisfactions, on signalera l’affluence record de joueurs venus le matin pour monter la salle, mais aussi pour la ranger le soir, notamment avec le coup de main donné par des joueurs qui n’étaient ni de Hiersac, ni d’Angoulême : merci à eux ! Doit-on encore insister sur la multitude de gâteaux-maison (merci aux pâtissiers et pâtissières, qui ont attiré les gourmands de La Rochelle, que sont François et Hélène) offerts toute la journée, ainsi que sur la décoration de la salle, colorée avec goût par la fleur déposée sur chacune des tables des joueurs ? On n’oubliera pas les personnes qui ont arbitré, ramassé et tenu les tableaux (cette année, il y en avait 3 grâce à celui de Dolus, merci Sandrine … et Coralie pour l’arbitrage).

Après avoir fait le traditionnel jeu-pronostic, permettant à Martine Beaudet de gagner un HIBISCUS (la fleur-mascotte du tournoi de Hiersac) ….

… la parole est laissée à la présidente du club d’Angoulême, Marie-Claude (Jézouin), qui se fera un malin plaisir de faire mentir sa réputation, rappelée par son alter ego de Hiersac : objectivement, Marie-Claude va tirer une très belle partie … qui va laisser des traces, car seuls 5 joueurs vont perdre moins de 100 points !

Partie 1 – 21 coups – 6 scrabbles – top : 946

Coup 1 : Avec le tirage « BITCHNU », il faut rester calme (certains tenteront un plausible « chuint ») et se limiter à HUTIN (adj. masculin, synonyme d’entêté, comme Louis X). Attention, les filles peuvent être MUTINES mais pas « hutines » : dans ce cas, on dira qu’elles sont ENTETEES !

Coup 3 : C’est le premier coup sélectif car parmi les 24 premiers, seuls 3 joueurs (Jean, Marie-Do et … Denise) verront le quadruple EXAUCAI (+ 33 sur le sous-top BAC).

Coup 6 : Le premier scrabble est difficile à construire. LONGEAI est implaçable et il faut s’appuyer sur un A pour faire l’ANALOGIE (bravo à Jacki et Louisette, parmi les premières tables) ! Heureusement, ELOIGNAI n’éloigne que de 6 points ceux qui ont vu le sous-top. Quelques outsiders comme Robert (Blanchon), Hélène, Denise et Raymonde (Berthaud) ne scrabblent pas …

Coup 7 : Les joueurs qui ne connaissent pas le mot ou qui n’ont pas formé l’anagramme vont pouvoir écouter un LAMENTO (air triste). TELAMON (statue antique supportant une corniche) prend 41 points à MOLETA. Les principales victimes de ce scrabble sélectif sont François, Denise, Marc, Louisette et le secrétaire de la Fédé, Alain (Cassart) … que j’aurais pu, aussi, citer, parmi les huiles (attention, chaussée glissante !)

Coup 9 : Il n’est pas trop difficile de construire VIBREES mais si on ne connaît pas la transitivité de ce verbe, on peut hésiter à le jouer. VIBRER a aussi le sens de soumettre du béton à des vibrations pour l’homogénéiser. Peu nombreux sont les joueurs (Jacki, Marie-Do et … l’érudite Louisette) qui gagneront 3 points méritoires en jouant l’anagramme BIEVRES (ancien mot désignant des castors, qui rappellent les origines canadiennes de la tireuse de partie).

Coup 10 : On tire le 4ème scrabble en 6 coups (rarissime pour Marie-Claude). HOURDAS (du verbe HOURDER, maçonner grossièrement) est plus connu que HOUSARD (= HUSSARD) et heureusement (ou malheureusement, ça dépend) car ça fait le même nombre de points, 112 ! Il fallait repérer la place car le U vient devant VAUX pour former UVAUX (adj, UVAL, E, AUX, relatif au raisin) : sur ce seul coup, Marie-Do laissera 75 points de négatif, aïe, aïe, aïe !

Coup 13 : Après une petite accalmie récréative (Jean commente les tirages, en écrivant, par exemple, sur son bulletin, «TARZOON, la honte de la jungle »), les scrabbles reprennent avec FLOTTAGE, peu loupé.

Coups 15 à 21 : La fin de partie n’est pas bien folichonne car la grille s’est bouchée. On signalera les tirages intéressants : « ERMNUSP », au coup 17, qui aurait pu scrabbler, sur une bonne TAIE (solutions en fin d’article) ou DEMENTI, au coup 18, qui ne donnera rien sec ou en appui, sauf si on invente « asi », trouvaille d’une certaine Cécile …

Attention, ASA et ASE sont valables mais on réfléchira pour tenter « aso », « asu » ou « asy » !

Pas de surprise en cette fin de partie : les deux 1ère série, Jean (à – 12) et Jacki (2ème à – 42) mènent le bal. Pourtant, rien n’est joué car Monique (Leroy-Legoff), 3ème à – 76, Marie-Do (4ème à – 79) et, Hélène et François (5ème ex æquo à – 96), qui n’ont pourtant pas joué en paire, ne sont pas lâchés.

Côté Hiersacais, la seule satisfaction viendra de Laurence (SN7), 55ème, c’est-à-dire à la limite des SN4 !

Pour être complet, on félicitera Raymonde (Tard), qui prend une superbe 7ème place (au milieu des 3ème série), de Christiane (Jourdain, la sympathique présidente du club de Saint-Jean d’Angély, qui avait amené une quinzaine de joueurs de son club !), en 5A, qui prend la 16ème place de cette partie, ce qui la situe dans le haut des 4ème série et de Bernadette (Thierry), en 6A, 33ème, soit parmi les 4ème série.

Les joueurs mais aussi les arbitres …

… se sont rués sur les délicieux gâteaux maisons ainsi que les différents jus de fruits : cette bande d’affamés a fait honneur aux cuisinières en ne laissant que des miettes.

Après les traditionnelles annonces (caractéristiques, classement, tournoi du Muguet le 1er Mai à Saint-Junien, TH2 le 8 Mai à Saint-Sulpice-de-Royan, etc), c’est Franck qui remplace Marie-Claude : la partie sera plutôt ardue !

Partie 2 – 19 coups – 6 scrabbles – top : 916

Coup 1 : Quelques joueurs (de plus de 50 ans) ne connaîtront pas la réussite en tentant d’attraper une « Rolex » !

Séguéla franchit le mur du çon !

Les plus humbles seront à l’heure avec un plus simple OXER. Evidemment, il fallait anticiper BOXER et COXER (mot d’origine africaine synonyme d’appréhender ou d’arrêter).

Coup 2 : Le méchant tireur de partie …

… garde le tirage « HLLERT ? ». Je vous assure que je n’avais pas vu le scrabble à ce moment-là, mais je trouvais le tirage intéressant. Effectivement, il ne fallait pas avoir peur de …

… poser les 7 lettres car, sinon on perdait 51 points, au minimum, voire 80 pour ceux qui joueront n’importe quoi, n’est-ce pas Denise ? Le scrabble sera, quand même, joué par une table sur 2 dans les premiers rangs.

Coup 4 : Pas de U pour jouer REBIQUAT ou une de ses 2 anagrammes. Jacki, Hélène, Louisette et Michèle (Duclosson) sont les seuls (parmi les 15 premières tables) à (oser) jouer RBATIE (habitante de Rabat, au Maroc), le R format RHEME (information nouvelle dans une phrase qui sert à préciser le thème) et le B venant devant OXER. Combien de joueurs ont, ensuite, pensé qu’on pouvait mettre un S derrière BOXER ?

Coup 5 : QUILLAT, en quadruple, fera dire (à voix haute) à François : « on sait ce qu’on peut mettre devant ». Il faisait référence à la partie tirée par Jacki lors du blitz du Championnat de France, qui avait prolongé QUILLIEZ en ECARQUILLIEZ !

Coup 7 : Sur un A, on pouvait jouer APPELAIT mais on perdait 9 points sur PALPITE, verbe intransitif !

Coup 8 : FOVEA, pour 23 points, est le top mais, entre les 2 sonneries, Jean raie sa solution pour jouer FOVEA (bravo !), le E venant au bout de PALPITE (fin des applaudissements !) Je vous redonne son raisonnement :  « Jacki, ayant fait un solo avec RBATIE (!), je dois rattraper mon retard en prenant tous les risques, c’est-à-dire en flambant 31 points plutôt que de jouer 23 points », sic !

Coup 10 : Il ne faut pas rester bloqué sur ENNOYAIS car seule l’anagramme, YONNAISE (habitante de la Roche-sur-Yon), passait … et c’était le top ! Sur un T, on pouvait jouer SYNTONIE (égalité de fréquence de deux ou plusieurs circuits ou état de systèmes ou de circuits capables d’émettre et de recevoir des ondes de même fréquence), même pas vu par le tireur de parties, qui connaît, pourtant, bien ce terme de Physique ! YENS, pour 5 points de moins que le top, permettait de ne pas être (trop) pénalisé !

Coup 11 : Coup de théâtre ! Jacki est le seul, parmi les 20 premiers, à ne pas voir CONVIEE ! Il perd 51 points … et le tournoi !

Coup 13 : Cette fois, c’est Marc qui n’arrive pas à former un des 2 scrabbles. Malgré la présence de 3 A, on peut jouer SALARIAT (qui est un verbe et un nom), qui bat ARALIAS (arbustes ornementaux) de 9 points.

Coup 14 : François, Denise, Claudie (Chabouty, accompagnée de son mari, lequel nous a donné un sympathique coup de main, au ramassage), …

… Marc et Raymonde plongent sur ce coup en n’arrivant pas à former TRUANDER.

Coup 15 : Ca se calme, en fin de partie car il n’y a pas de N pour jouer DECONFIS (comme le sont quelques joueurs … et joueuses) …

… ou l’anagramme de CODIFIES.

Coup 16 : Jean, qui n’a pas vu ROOF, flambe TROGON et se dit, après coup qu’il a été « trogon » d’envoyer un mot faux. Il est rassuré d’apprendre que le TROGON (oiseau tropical) ne perd que 7 points.

Coups 17 à 19 : La fin de partie est pénible car il n’y a pas de place pour jouer ENDIGAGE ou DJINNS. Pour amuser les arbitres, Jean perd 4 points au dernier coup en jouant TU en 13C au lieu de DU en … 13 C !

La partie 2 est gagnée à – 18 par Marie-Do, 15 points devant Louisette (!) et 24 points devant Monique. On signalera la belle perf de la très souriante Colette (Royer), 7ème sur cette partie et 8ème sur le tournoi, soit dans la première moitié des SN3, bravo Colette ! On mettra aussi à l’honneur Chantal (Deseille), 33ème de la partie, qui dépassera Christiane, pour finir 1ère SN5, 24ème du tournoi, parmi les SN4, Danièle Clouse (6A), 38ème de la partie, et Marie-Noëlle Bruel, sympathique SN7 d’Angoulême, qui finira 77ème de cette partie. Le club J35 sera, cette fois, mis en lumière par la belle prestation de Christine, 40ème (donc parmi les SN4) sur la seconde partie, et qui finira (sur le tournoi) 51ème, place synonyme de meilleure 5C-5D.

Au final, Jean (vainqueur des éditions 2012, 2013, 2014 et 2016) s’impose, une nouvelle fois, avec panache (- 57, en prenant une bulle), 40 points devant Marie-Do, qui ne fera pas le retour à vide (avec les lots et les 50 % de PP1) et Jacki, que l’on CONVIERA à se rattraper lors de l’édition 2018.

Se sont aussi distinguées Monique (4ème du tournoi et donc, 1ère SN3 et 1ère Diamant, qui repartira avec 100 % de PP3) et Bernadette, 1ère SN6, qui termine à une belle 40ème place.

Bernadette sera, malheureusement, oubliée lors de la remise des prix … et j’espère qu’elle acceptera les excuses du principal fautif, alias bibi !! Je terminerai par la nouvelle vedette de Hiersac qui, malgré une 2ème partie plus chaotique, terminera 67ème, soit largement parmi les 5ème série : vous aurez, bien sûr, reconnu Laurence, qui a remporté la série 7.

Pour conclure, je citerai le mel d’une joueuse (que je remercie pour son mot) qui m’a adressé, le soir-même, le message suivant, résumant bien l’état d’esprit des joueurs qui ont participé : « Merci pour cet excellent après-midi passé à Hiersac toujours aussi bien orchestré et très convivial. J’ai fouillé dans le sac plein de trésors. Tout y est d’une grande utilité : sac pliant pour les courses, bloc-notes superbe, crayons et plus. De plus, les parties étaient très intéressantes. Et Marie-Claude t’a fait mentir. Un grand merci à toi et à toute l’équipe» .

Que rajouter ? A l’année prochaine : ce sera (peut-être) le Samedi 14 Avril 2018 !

Solutions :

  • Partie 1 : EMPRUNTS, SUPERMAN, PREMUNIS, SUPERMEN
  • Partie 2 : THRILLER, EBRIQUAT, BRIQUETA, FICOIDES (nom donné à un certain nombre de plantes de la famille des Aizoacées, qualifiées aussi de « tapis magique » par les pépiniéristes)

PS : Les résultats sont visibles, en cliquant ici ou (site du Comité), voire (site de la Fédé) et toutes les photos sont visibles en cliquant ici ou dans l’onglet PHOTOS

2 commentaires sur “TH Angoulême-Hiersac (Samedi 22 Avril 2017)

  1. denise

    Bravo pour ce compte-rendu joyeux et agréablement illustré qui ne manque pas d’évoquer les réussites et les déboires d’un grand nombre d’entre nous !

    Répondre
  2. Colette

    Félicitations d’abord à notre président et aussi à l’équipe soudée qui ont mené ce nouveau tournoi à une magnifique réussite.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *