TH de Hiersac-Angoulême (Samedi 14 Avril 2018)

Samedi 22 Avril, 94 joueurs (8 de moins que l’année passée, baisse expliquée par de nombreuses défections de joueurs malades !) se sont déplacés des 4 coins de la région Nouvelle Aquitaine (notamment du Limousin) pour disputer la 15ème (!) édition du tournoi d’Angoulême-Hiersac.

Le discours de bienvenue est l’occasion de remercier tous les fidèles qui nous ont accompagnés pendant ces 15 éditions, les jeunes, les moins jeunes, mais aussi tous les nouveaux joueurs qui ont découvert, plus récemment, ce formidable tournoi, comme l’étoile montante du scrabble, alias Antoine Cligny, présent pour la 1ère fois, cette année ! Evidemment, nous n’avons pas oublié tous les bénévoles qui ont œuvré (certains plus que d’autres …) pour la réussite de ce tournoi, en particulier Lili, Clo-Clo, Yaya (revenu spécialement d’Orléans, en bravant les grèves de trains) et JL, le sponsor officieux de ce tournoi, qui s’est encore sacrément décarcassé pour dégoter tous les lots, dont un fascicule «Petites cités de caractère en Nouvelle-Aquitaine». Un grand merci aussi à toutes les personnes qui ont arbitré …

… ramassé et tenu les tableaux

Remercions aussi toutes les personnes qui ont aidé à monter les tables (y’avait du monde), aidé à les enlever (y’avait un peu moins de monde) et aidé à nettoyer la salle samedi soir et dimanche soir (y’avait franchement beaucoup moins de monde …). Pour marquer le coup (15ème anniversaire), nous avons affiché des photos des 14 dernières éditions, en remontant à l’année 2004, démarrage de l’aventure avec l’ancienne présidente d’Angoulême, Josiane Blache, présente dans la salle. La tradition était conservée avec la fleur posée sur chaque table et la buvette (toutes les 2 offertes) très fréquentée à la pause, à cause des nombreux gâteaux-maison. On regrettera, encore une fois, de voir toujours les mêmes d’un côté du bar … et, bien sûr, les autres de l’autre côté ! Certains diront que je me répète : je suis d’accord … et c’est lassant !

Après avoir fait le traditionnel jeu-pronostic (estimations du score du 15ème coup et du cumul) permettant à Josette Hernandez de gagner un très beau livre sur « Bergerac », la parole est laissée à la présidente du club d’Angoulême, Marie-Claude (Jézouin), qui tirera (2 fois ne sont pas coutume) une très belle partie, permettant aux 3 favoris (Jacki, Jean , Marie-Do) et Robby (on ne met pas les noms de famille car vous les reconnaissez maintenant) de prendre une longueur d’avance sur la meute.

Partie 1 – 19 coups – 6 scrabbles – top : 959

Coup 2 : Après YOLES, le L est la seule lettre d’appui permettant de scrabbler en jouant LOFAIENT ou OLEFIANT (= OLEIFIANT, qui produit de l’huile, en chimie).

Coup 3 : ENAMOURA, seul scrabble, est planqué. Marvin (Rodrigues) et Monique (Leroy-Legoff) ne tomberont pas amoureux … de ce tirage, en perdant, au moins 34 points avec le sous-top ROYAUMA.

Coup 4 : Après sa déconvenue, une bonne DETOX s’impose pour Monique …

Les effets ne sont pas immédiats 🙂 !

… mais, hélas pour elle, il aurait fallu choisir le bon endroit pour la DETOX. Avec les toxines, 18 points s’échappent si on ne forme pas OLEFIANTE (d’oiseaux ?) Parfois, j’ai honte … On ne prolongera pas DETOX par les verbes conjugués DETOXIFIER ou DETOXIQUER (oui, ça existe !)  

Coup 5 : Nombreux sont les joueurs (et les arbitres, soyons honnêtes) qui découvrent le CARDIUM, coquillage, qui faisait le même nombre de points que CRI ou CRU.

Coup 6 : Jean, ne connaissant pas la conjugaison du verbe fuir au passé simple, se refuse FUIMES et perd 7 points. Wilfrid (Gauthier, alias Willou) est mal payé de son beau FINISH (- 4).

Coups 7 et 8 : HERNIES et MIAULANT (ou ALUMINAIT pour 2 points de moins) sont peu sélectifs.

Coup 12 : Pas de I pour BIZUTAGE mais certains se bizuteront eux-mêmes avec un trop tentant « baguetez », confondant avec BEGUETER (crier, en parlant de la chèvre).

Coup 13 : Parmi les tables devant, Jean s’empare du commandement, en jouant SWAZIE (joker I). Il faut dire que la place est planquée et que le tirage « WAT?EES » était stressant, avec les nombreuses possibilités de scrabbler en 7 ou 8 lettres. Jacki joue SEIZE et perd .. 31 points !

Coup 14 : RETIREES ou REITERES n’est pas trop difficile à trouver, si on a repéré le S final.

Coup 15 : Par contre, RETONDU (scrabble unique), qui gagnait 40 points sur RUDOYE n’est pas donné (refus d’Antoine).

Coups 16 à 19 : Fin de partie tranquille (malgré le tirage « L?SGAHO »), si on pense à faire le CON devant TEMPLES. Encore 12 points perdus, quel c… !

Pas de surprise, Jean (à – 9) a pris quelques longueurs d’avance sur Jacki (2ème à – 34) et Marie-Do’ (-40). Robert a évité la majorité des écueils et talonne Marie-Do’ avec 2 petits points de retard ! Francis et les Hiersaquettes sont largués car la meilleure, Catherine, est 46ème à – 250 (!) … alors que la barre des PP4 est à la 35ème place.

Les joueurs mais aussi les arbitres se sont rués sur les délicieux gâteaux maisons ainsi que les différents jus de fruits : cette bande d’affamés a fait honneur aux cuisinières en ne laissant que des miettes. Après les traditionnelles annonces (classement, tirages au sort, triplex du 1er Mai à Saint-Junien, Périgny et au Touquet), c’est Franck qui remplace Marie-Claude : la partie va rebattre les cartes !

Partie 2 – 21 coups – 4 scrabbles – top : 1013

Coup 1 : Dès l’entame, on perd 24 points si on ne connaît pas le STRIX, rapace nocturne, type hulotte. Wilfrid et Marvin encaissent le coup sans broncher.

Coup 2 : Il ne fallait pas s’arrêter à VIEUX (32 points), ni à VINEUX (34) mais pousser jusqu’à VICIEUX (42). Et ne comptez pas sur moi pour faire une phrase rassemblant les mots VIEUX VICIEUX (au teint) VINEUX 🙂 !

Coup 3 : Après avoir joué RETONDU (partie 1), on joue RETONDES (il y avait aussi DETRONES).

Coup 4 : ECRIVIT (en double-appui) est un solo de Liliane Guillorit, bravo ! C’est un point de mieux que FIDUCIE (technique de placement financier) ou TUF.

Coup 6 : Le tirage « AAEESPM » scrabble sur … CGT ! Marie-Do’ reste bloquée (!) sur 16 points et en perd 13 sur le top EMPESTA.

Coup 7 : Pas de U pour PAUMOYAS (PAUMOYER, hâler un câble à la main).

Coup 8 : Avec « AMOPNEN », difficile de former TAMPONNE. Marvin et Robby (peu concentrés sur ce coup, comme on peut le voir) perdent une quarantaine de points sur ce scrabble unique.

Coup 9 : LOUAIENT (ou EMOULAIT pour 5 points de moins) est un cadeau, si on forme les finales verbales -AIT et -AIENT.

Coup 10 : Jacki est un des rares à trouver le top, FABALE (légumineuse). Jean trouve le sous-top, pour 11 points de moins. Mais, les tables 3 (Marie-Do), 4 (Willou) et 5 (Marvin) prennent une bulle avec « hablée ». Ce verbe, qui signifie « parler avec vantardise », est intransitif.

Coup 11 : Pas de I pour un HERITAGE de 50 points de bonus.

Coup 12 : Par manque d’R, on passe à côté des RHODITES, insectes hyménoptères. SHIDO (pénalité au judo) est choisi pour l’ouverture du nonuple (S en 5ème position)

Coup 13 : Avec la sortie du premier joker, il est simple de marquer 77 points (BETONNES, par exemple). On gagne 3 points avec ENROBENT ou ENGOBENT. Rares sont les joueurs qui trouveront le top (4 points supplémentaires), BOUTONNE, ouvrant un deuxième nonuple (E en 5ème position).

Coup 14 : Arrive alors le tirage « ESLNTRU ». Jean et Monique (parmi les premiers) vont perdre plus de 90 points sur le seul scrabble, LENTEURS, en nonuple !

Coup 15 à 21 : La fin de partie ne sera pas sélective sauf le coup 19, sur lequel Jean va récupérer sa 2nde place (au cumul) en collant HOVA (relatif à une population de Madagascar) sous EGAYER, formant EH, GO et AVE !

La partie 2 est gagnée à – 22 par Jacki, 30 points devant Louisette Vadée (!) et 38 points devant Yvette Jarry (très belle perf de cette joueuse de Niort, classée en 4C). Côté Hiersacais, on signalera la belle perf de Jocelyne, 15ème, qui lui permettra de prendre les derniers PP4 !

L’année dernière, j’avais écrit un mot à propos de Jacki que l’on « CONVIERA à se rattraper lors de l’édition 2018 », en référence à son scrabble raté. Il a bien écouté le conseil, en s’imposant largement (70 points d’avance) devant … Jean (qui n’en revenait pas d’être 2ème, après avoir raté le nonuple) et Marie-Do’, déjà 3ème l’année passée, « enchantée de l’ambiance de ce tournoi très convivial » (sic).

Au rayon des belles perfs, on relève la 4ème place de Robby (malgré une 2ème partie plus chaotique), la 5ème place d’Yvette (chapeau !) …

… la 7ème place d’Antoine (bien remonté avec la 2ème partie) et surtout la 9ème place (synonyme de PP3) de Jean-Luc Gallard (5B), grand-père d’une petite Pauline depuis quelques heures !

Pour être complet, on notera la belle 27ème place de Sandrine (la Présidente du comité J) et de Paule Delage (ex æquo), respectivement lauréates des catégories 5C/5D et 6A/6B et la victoire de Jacques Ernst (le prochain président du club d’Angoulême ?) en 7ème série.

Les résultats sont visibles en cliquant ici

Que dire de plus ? A l’année prochaine : ce sera, sans doute, le Samedi 27 Avril 2019 (quand on vous dit qu’il y a un an de préparation …) !

Solutions :

  • Partie 1 : FUCHSIEN (adj., qualifie une fonction qui reste invariable dans certaines transformations), GOULASH (= GOULASCH ou GOULACHE, ragoût de bœuf au paprika d’origine hongroise)
  • Partie 2 : CAPEAMES, PAGEAMES, EPATAMES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *