TH de Saint-Seurin (Dimanche 8 Avril 2018)

J’ai déjà tout écrit sur le TH de Saint-Seurin ! Rien de nouveau sous le « soleil » … qui n’a pas beaucoup pointé son museau, soit dit en passant. Alors, on va se répéter : l’accueil est toujours aussi soigné – tout est offert toute la journée (croissants, gâteaux, boissons), comme d’hab’ – et la maîtresse de cérémonie, Bernadette Catalan, dirige une équipe, qui a encore réalisé un tournoi, sans fausse note (horaires respectés, pas de problème technique visible, grand prix et remise des récompenses peu après la fin de la dernière partie) !

Le maire (quand on approche les 3 chiffres, on ne donne plus l’âge) de Saint-Seurin, qui n’a toujours pas de cheveux blancs, a regretté ne pas être chanteur pour entonner « Comme d’habitude … ». Les 1ère séries d’Aquitaine boudent toujours ce beau tournoi, c’est la routine. La participation était un peu en baisse (137 joueurs contre 156 l’année passée) « à cause des mamies et papys réquisitionnés pour les vacances », dixit Bernadette. Dans l’assemblée, on retrouve les fidèles Hiersacais que sont Nicole, Colette, Cécile, Christine, Jocelyne, Denise, Claudine, Gérard et Franck. Comme d’hab’, c’est Claude Masbou (alias Claudio) qui s’occupe de toute la partie Internet de ce « quadruplex » avec les clubs de Meyzieu, Sinceny et Vallet, près de Vertou … que tout le monde connaît, n’est-ce pas ?! Au fait, c’est un Vertavien (habitant de Vertou, qui tient la plume souris) 🙂 !

Le seul changement, cette année, est la (mé)forme des 2 fers de lance du club, Claudine et Franck, qui ont très peu dormi, perturbés par la chaleur qu’il faisait dans la chambre, chaleur, sans doute, produite par les coureurs des Foulées d’Angoulême, qu’ils avaient applaudis dans la soirée ! Cela me rappelle un article de Lolo (alias Laurent Fredon) qui écrivait dans Scrabblerama, qu’on pouvait très bien jouer, après avoir fait la fête et très peu dormi. On a testé : on peut aussi très mal jouer, comme on va le voir …

Partie 1 tirée par Guy D. – 20 coups – 4 scrabbles – top : 877 points

Coups 1, 2 et 3 : Difficile de perdre des points avec cette entame (KHI, TEKEE et WUS)

Coup 5 : Cécile voit rapidement TOREERAS mais assure prudemment (8 points en moins) ROTERAS, qu’elle maîtrise mieux (on parle du mot, sans aucun jugement sur ses pratiques).

Coup 7 : GAITE, en collante, quasi-intégrale, ne plaît pas à Colette, plus attirée par la GAIETE. Signalons que sur ce coup, le nouveau mot GAITA (cornemuse espagnole) faisait le même nombre de points. Claudine, spécialiste des collantes, mais mal réveillée, perdra ses premiers points sur ce coups, en s’acharnant à vouloir faire TOT (un message ?) plutôt que TOI !

Gaiteiros (ne se joue pas …)

Coup 8 : Le scrabble sec ADEQUAT crée une première sélection (scrabble peu joué par les Hiersacais, davantage tentés par l’ATTAQUE, pour 38 points de moins).

Coup 9 : Il est assez simple de trouver les sous-tops (ISOLERAS, SOLIERS, etc) mais on perd 7 points sur ROLISTES (amateurs de jeux de rôle) ou le mot choisi ESTRIOLS (penser à ŒSTRIOLS).

Coup 10 : MOULERAI ou REMOULAI ne sont pas insurmontables si on est attentif.

Coup 11 : Le début des emm… commence pour Claudine et Franck. Avec X et Y, il faut évidemment penser à la phrase « le LYNX aux YEUX d’ONYX court après l’ORYX SEXY ». Nous avons vu ONYX (variété d’agate), pour 46 points et même, en se forçant, Franck a trouvé ONYXIS (inflammation de l’ongle), pour 50 points, mais on a loupé … ORYX (mot « compte triple ») pour 69 points !!

Un oryx … sexy ?

Coup 12 : Franck, qui avait préparé B-LUTEZ et F-LUTEZ, perturbé d’avoir perdu le top sur le coup précédent ne se rend pas compte qu’on vient de tirer B et F ! Je joue CINQ … pour 8 points de moins qu’ INCUBEE. Claudine (se refusant BLUTEZ) a, au moins, pensé à utiliser le F pour ne perdre que 5 points, avec une FEE.

Coup 13 : Mon voisin, Jean-Marc Collin, prend une bulle, en jouant « fricolai », mélangeant FRICOTER et TRICOLER.

Coup 14 : Franck se refuse NARCO (le O formant ŒSTRIOL) et perd 10 points sur … CARVA (Ecole polytechnique ou polytechnicien) ou CALVA (le V formant VS !), loupé par Gérard, vexé de ne pas avoir bvu cette boisson normande. Au fait, en école prépa et d’ingénieurs, on parle de l’X (l’école) et des X-iens mais je n’ai jamais entendu … carva ! Denise avait repéré la place mais, hélas, elle a préféré faire la larve … en jouant « larva » !

Coup 15 : Franck est tout content de jouer MANDORLE (forme ovale dans laquelle apparaît le Christ) mais il déchante quand il entend, à table, que le top OLEANDRE (+ 2 sur MANDORLE), laurier-rose, était iso-topé par … DOLERENT !

Coup 16 : FRONDAIS est finalement plus simple à trouver que le sous-top PARFONDS (PARFONDRE, incorporer des matières colorantes à un émail par fusion)

Coup 18 : Franck, qui n’est plus sûr de son vocabulaire, se refuse EUBAGE, prêtre celte … et le sous-top AGIE (transitif, dans le sens d’animer).

Ils ne s’ennuient pas les prêtres celtes 😉 !

Surprise avec les 3 premières places squattées par les SN3 Marilyne Forestier (- 28), Francis Fruchon (- 42) et Marvin Rodrigues (- 43). Les Hiersacais ne sont pas tous réveillés à l’image de Franck (5ème à – 46), Denise (20ème à – 78), Claudine (28ème à – 96), Jocelyne (79ème), Cécile (95ème), Gérard (114ème) et Nicole (135ème …). Seule, Christine (83ème) a, un peu, progressé en gagnant une vingtaine de places.

Allez, il est temps d’aller … chercher une table et des chaises pour manger tous ensemble et se raconter nos « petits » malheurs mais aussi nos belles trouvailles (GAITE de Cécile ou ORYX de Gérard). Ce dernier, après sa visite dans le coin, révélera qu’il avait été stupéfait (et même choqué !) de voir une place en l’honneur du général Salan.

Partie 2, tirée par Arlette N. – 20 coups – 7 scrabbles – top : 1022 points

Coup 1 : MEDOC (en H8) est préféré à CLEOME, pour sa rallonge MEDOCAIN (logique … à Saint-Seurin !)

Coup 2 : Co-Co-Co-Colette est l’une des rares à connaître la CLOUQUE, poule pondeuse du Sud-Ouest.

Coup 3 : EXIGEANT se construit, plus naturellement, que … GENITAUX (jamais facile à voir, même si, là, ils n’étaient pas trop planqués !)

Coup 4 : Il faut être sûr de son vocabulaire pour jouer KANAT (= KHANAT, fonction juridique de kan), pour 9 points de plus que KOTA ou KATA.

Coup 6 : Ma voisine (Arlette Ballanger) « MOUILLA car [elle] n’était pas sûre d’AMOUILLA » (sic). AMOUILLER est un verbe intransitif, qui signifie « être près de vêler ».

Coup 7 : REVERAI (scrabble unique) est moins facile à trouver qu’il n’y paraît. On perd un point si on le place mal. Claudine fait un strike sur ce coup car elle joue « vermaire » (en hommage au peintre Vermeer, qu’elle adore) et place mal REVERAI, sur sa grille !

Coup 8 : JULEPS (potions sucrée servant de base à des médicaments) sont vus, simultanément par Franck et sa voisine … billet levé ! Encore 7 points de moins …

Coup 9 : Claudine et Denise se refusent la TENEUSE (81 points) préférant assurer avec les sous-tops VENTEUSE, RETENUES, ETERNUES, ETENDUES, etc. La TENEUSE (de livres) est celle qui, dans une maison de commerce, est chargée de tenir les livres de comptabilité.

Coup 10 : Claudine joue PLATRES, mais le raccord forme « saa », à cause du mauvais placement de REVERAI … qui se transforme en CAUCHEMARDERAI ! 78 points qui s’envolent de nouveau (le top est PLATREES) !

Coup 11 : Gros stress avec la sortie des 2 jokers. Il faut vite assurer un petit scrabble (Wilfrid restera sur ALBUMENS, en blanchard). Cécile trouvera un superbe DEAMBULA mais jouera le sous-sous-top BULLAMES. Je doute que le sous-top MOULABLE (- 3) a été beaucoup joué. Franck se refusera PLUMBAGO (le top), plante ornementale à fleurs bleues.

Coup 13 : Si on a préparé correctement sa grille, on a anticipé G-REVERAI et surtout C-REVERAI pour trouver les tops CRETOIS, COTIERS ou COTISER.

Coup 15 : Comme d’hab’, le DAHU n’est vu que par les plus perspicaces … chasseurs de cet animal imaginaire (quoique ?)

Coup 17 : RYE (whisky canadien) est planqué car il fallait avoir repéré la petite cheminée.

Coup 18 : Franck, qui a vu une autre cheminée, forme LIN, mais ça ne fait que 13 points, puis forme FIL (17 points), en se refusant DOINA (chant lyrique roumain, pour 21 points). « Pour 33 points, vous posez … FILIN » : no comment ! L’art de multiplier par 2 son négatif …

Coup 19 : On termine par NOYE, un mot prémonitoire ?

A 12, sur la partie, Jean-Marc remonte en tête au cumul avec 10 points d’avance sur bibi, surpris de remonter dauphin. Denise a bien joué car elle termine 6ème de la partie à – 33 (elle remonte 11ème). Dans le camp Hiersacais, on signalera la très jolie prestation de Jocelyne (21ème à – 65), ce qui lui permet de remonter à une jolie 40ème place. Les CCC (Cécile-Christine-Colette) terminent dans un mouchoir de poche et prennent le même ascenseur vers le haut. Gérard et Nicole, solidaires, restent au rez-de-chaussée.

La dernière pause de la journée permet de souffler et discuter pour certains et de … porter des caisses de bouteilles pour Claudine, Wilfrid et Franck !

Partie 3, tirée par Bernadette C. 6 scrabbles – 21 coups – top : 1027 points

Une rubrique de Scrabblerama s’intitule « les boulettes à Lolo » : nous avons fait de la concurrence à Laurent (Fredon) avec le premier épisode (« les zéros de Clo-Clo ») et la suite, qu’on attendait pas si rapidement, « les âneries de Francky » !

Coup 3 : Après 2 coups anodins, ARAWAK (loupé par Claudine, pourtant spécialiste en peuples amérindiens) gagne 4 points sur KAWA ou KAWI. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les ARAWAKS, les CARAIBES, les TAïNOS, je conseille le lien suivant : cliquer ici.

Coup 5 : SALOPAS, en quadruple, gagne 6 points sur POSAS mais en perd 34 sur des PARASOLS, pas de saison ce jour-là !

Coup 6 : Claudine joue INTUITER, pour 60 points, mot qui perd 8 points sur RUTILENT, que je vois tardivement, donc j’écris juste la référence alphanumérique, sans le score …

Coup 7 : HOUQUE (= HOULQUE, sorte d’avoine) permet de rester au top, sauf que je reçois le bulletin suivant !

Coup 8 : Avec le tirage « IOLTENN », impossible de placer un scrabble donc, je suis bien content de jouer NOIENT, en collante. Bernadette annonce : « pour 81 points, vous jouez ETOLIEN ». Zut, j’ai pris un N au lieu d’un E sinon ENTOILE plus connu qu’ETOLIEN (d’Etolie, en Grèce) faisait 79 points !

Coup 9 : Je cherche en vain un I pour placer MAHONIAS. Bon, pas de I, je me rabats sur SHAN (= TCHAN ou CHAN, d’un peuple de Birmanie). Bernadette annonce : « pour 34 points, vous jouez SHAMA ». Ouf, ce passereau chanteur d’Asie ne me fait perdre que 4 points, pensais-je …

Coup 10 : Il me reste donc en reliquat « ANO » et on prend « DINT ». Il me semble que SHAMAN (= CHAMAN,E) se joue donc avec DONNAIT ou INONDAT (mais je suppose qu’on va choisir DONNAIT, pour ses rallonges), on peut scrabbler et ça devrait être sélectif ! Oui, ce fut très sélectif, on a bien mis un N à SHAMA, pour jouer … MONDAIT (93 points) !!! J’ai encore pris un N (que de haine !) au lieu d’un 2ème M, au coup 9 et je n’ai pas regardé le tableau, ni écouté l’annonce du reliquat ! Bilan, je reçois une bulle pour SHAN du coup 9 et je sais déjà que j’ai une autre bulle sur ce coup.

Résumons-nous : 68 + 81 + 34 + 93 = 276 points perdus en 4 coups ! La majorité des joueurs perdra 21 points avec EMONDAIT, en n’osant pas jouer SHAMAN, orthographe improbable.

Coup 13 : Je vérifie que j’ai les bonnes lettres pour jouer TENAILLE, yes !

Coup 14 : 5 consonnes, 1 voyelle avec le joker permettent de jouer CAMBRES ou des mots moins connus CRAMBES (= CRAMBUS, petits papillons des prés) ou le mot retenu, CEMBROS (pins aux graines comestibles).

Coup 15 : OVNI, trouvé assez rapidement, me fait doucement sourire (ah, l’auto-dérision …)

Coup 16 : DAUBA, en collante intégrale, me fait moins sourire ! Encore 7 points perdus (mais, à côté de 276 points …) avec JAB.

Coup 19 : Le joker et le Y font la dernière sélection. Jean-Marc, qui a gagné le tournoi, depuis un certain temps, loupe le wagon des PP1, en ne jouant ni le top RUDOYE (joker R), ni le sous-top TUTOYE (joker T), vu par un futur ex-1ère série !

Coup 21 : Bernadette achève les derniers résistants avec ET, le E venant former … REFIXERAIT !

Jean-Marc gagne la partie à – 54 … donc le tournoi, largement détaché. Insatiable, il a aussi gagné le Grand Prix ! Tonia Darcial (SN3), 2ème de la partie, réussit à monter sur la 2ème marche du podium et Denise … 2ème ex æquo, remonte 4ème du tournoi (bravo !), place synonyme de PP2 sur le quadruplex, chapeau car ça faisait quelque temps qu’elle n’avait pas été autant à la fête ! Franck (110ème de cette partie) et Claudine (104ème de la 2ème partie) ramènent des PP4 et un magnum pour … le prix de la combativité, on va dire 🙂 !

A part Denise, saluons la perf de Jocelyne, 53ème du tournoi, à 13 points du titre en 5ème série, une place permettant de finir parmi les SN4. Christine, Colette, Cécile, Gérard et Nicole ont souffert sur la dernière partie et retrouvent, peu ou prou, leur place de départ.

Nous sommes tous restés, au Grand Prix, pour encourager Denise, qui a été éliminée … au premier coup, en jouant « agogo » au lieu de GOGO ! Elle s’est fait chambrer (instrument « agogo » pour les … touristes) sur la route du retour même si elle nous a expliqué qu’elle possédait cet instrument de musique venant du Brésil et qu’elle voulait prouver que l’ODS7 avait tort de ne pas répertorier un si bel instrument («2 boîtes de conserve reliées par une ficelle » dira Colette), que vous pouvez admirer ci-dessous !

Merci Bernadette (et toute l’équipe) pour l’ambiance, les bouteilles, les magnums, les mini-quiches, les mini-pizzas, les boissons (quand on est arrivé, après le grand prix, tout avait été bu !) … et pour cette belle journée de scrabble (malgré les déconvenues de certains). A l’année prochaine … plus frais et dispos, on espère !

N.B : Les résultats du centre de Saint-Seurin sont visibles ici et ceux du quadruplex (avec les points de classement) sont consultables .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *