TH2 de Mouthiers en PO (Samedi 6 octobre 2018)

Retour dans la salle Gilles Ploquin, que nous avions découverte l‘année passée lors du premier festival de Mouthiers.

Côté accueil, aucun faux-pas ! Remercions nos hôtes, la présidente, Marie-Claude et toute son équipe, notamment Bernard Gervais, le maître des lieux, ainsi que monsieur X, qui a rassemblé les lots depuis un an, qui seront offerts aux lauréats pendant ces 2 jours. Il m’a confié que ce serait la dernière fois car il s’use auprès d’entreprises … de moins en moins généreuses chaque année. Nous avons aussi apprécié que tout soit offert (gâteaux-maison en grande quantité, boissons fraîches et chaudes, etc) ce qui contribue à la convivialité de ce festival qui, cette année, n’avait pas de concurrence (l’année passée, un autre centre était ouvert à Niort). L’équipe de Hiersac était représentée par Christine, Catherine, Laurence, Francis, Jocelyne, Cécile, Denise, Claudine et Franck, qui avaient une rude concurrence avec la présence de Jacki Parpillon (seul SN1), de 3 autres SN2, Martine Raphel et Anne-Chantal Bourlon, de Gujan-Mestras et bien sûr Laurent Fredon (alias Lolo, qui fait de moins en moins de boulettes, je trouve …) sans oublier le p’tit génie Antoine Cligny et, bien sûr, tous les concurrents des 8 autres centres (au début …) qui jouaient en Multiplex ! GG a préféré ramasser cette année, après avoir bien ramassé, l’année dernière … en jouant !

Les 2 parties originales seront tirées par des joueurs de Compiègne et transmises, via internet,  aux 8 autres centres : Bastelicaccia (en Corse, non, sans déc …), Borgo (en Corse, aussi, mais au Nord), Orléans, Sarzeau (coucou Marie-Claire), Theding (en Moselle), Toulouse, Châtel-Guyon (en Auvergne) et Mouthiers.

Partie 1 (joker)7 scrabbles – 17 coups – top : 1039

Disons-le, tout de go, cette partie-joker ne sera pas sélective, car malgré un scrabble largement raté, les 15 premiers (sur 63 joueurs, à Angoulême) se tiennent en une centaine de points, ce qui n’est rien avant la partie 7 et 8.

Coup 1 : KOTERA (ou KOTEBA, nouveau mot désignant du théâtre traditionnel malien) lance la partie.

Coup 2 : Jacki se distingue déjà avec un solo. HALOBIOS (ensemble des êtres qui vivent dans la mer) gagne 5 points sur de nombreux sous-tops.

Coup 3 : RABOTENT est plus visible que REBOOTAT (joker O, à bien entourer pour ne pas perdre 3 points).

Coup 4 : TELAMONS, statues supportant une corniche, gagne 3 points sur des mots plus connus comme MODELANT, LAMERONT ou MOLETANT.

Coup 5 : Jacki perd 2 points avec EXERGUE, alors qu’un GUEUX … tendait les bras !Coup 7 : C’est le coup difficile de la partie, raté par tous les Hiersacais. Mon voisin, Lolo, réussit à voir INSTIGUE, qui ne perd 4 points sur des BIGUINES (joker B). Je ne sais pas si Colette a entrevu l’autre scrabble : BISINGUE (= BIZINGUE), helvétisme signifiant « de travers », donc invariable …… mais une chose dont je suis sûr, c’est qu’INOX nous a bien cassé les NOIX (- 28) !

Record (idiot) : il casse 155 noix, avec sa tête, en une minute !

Coup 9 : Claudine joue un joli SAMPLEE (échantillonnée, en musique), qui perd 4 points sur EPELAMES.

Coup 12 : Dommage pour le nouveau mot QAWWALIS (chants sufis du Pakistan) mais il faut quand même remplacer le joker par une lettre chère (le Y) pour toper avec WILAYA (= WILLAYA, division administrative de l’Algérie), qui gagne 12 points sur QASIDA, joué, notamment, par Claudine.

Coup 15 : Franck a compris un peu tard pourquoi TUFS, en cheminée, a été préféré à des ESQUIFS, qui ouvrait davantage le jeu. Le U de TUFS a formé BUSA et il fallait anticiper ABUSA pour jouer un superbe VEDIKA (balustrade entourant un monument funéraire bouddhique), en collante quasi intégrale, afin de gagner 11 points sur des sous-tops plus visibles.

Anne-Chantal, qui a joué INSTIGUE, l’emporte à 35 points du top, précédant Franck de 12 points et … Claudine (!) de 27 points. Denise et Francis ont limité la casse en terminant respectivement 12ème et 20ème. Le gros des troupes, composé de Christine, Catherine, Jocelyne, Laurence et Cécile, respectivement 37ème, 40ème, 42ème , 44ème et 52ème, espère se refaire sur la partie 7 et 8, tant qu’il y a de la vie …

Les uns vont s’aérer dehors, après une pause-pipi et un morceau de gâteau, les autres, après un verre et une pause-pipi, vont fumer dehors, mais tout le monde se détend et en profite pour raconter ses trouvailles ou … ses bulles !

Partie 2 (7 et 8) – 9 scrabbles – 17 coups – top : 1228

Cette partie (7 et 8) va dynamiter le classement. Avec 7 scrabbles dans les 8 premiers coups (dont 3 mots apportant une prime de 75 points), on n’a pas eu le temps de s’ennuyer. Le « petit » hic, c’est que ces mots n’étaient connus que de Jacki 🙂 et le « gros » hic, c’est que le responsable d’Internet à Compiègne a merdouillé, en plaçant des BEBES … où ils n’auraient jamais dû être !

Coup 1 : Claudine hésite entre NEMORALE (qui vit dans les forêts) et «ménorale » pour zéro … Elle a suivi les conseils de son coach, qui lui a dit, entre les 2 parties : «dans ce genre de parties, faut envoyer ». Effectivement, elle a envoyé … et elle a reçu ! Mais, cette bulle l’a galvanisée car elle fait partie des rares à avoir scrabblé au coup 6.

Coup 2 : EMPATIEZ perd 6 points sur l’anagramme, ETAMPIEZ.

Coup 3 : Certains joueurs s’en tiendront à SUIVIONS ou SUIFIONS mais il faut persévérer pour un gain de 12 points avec … SUIVRONS.

Coup 4 : Avec la sortie du premier joker, c’est le début des ennuis pour la majorité des joueurs, qui coïncide avec la « remontada » de Jacki (5ème après la partie 1). Si on ne pose que 7 lettres, pas mieux que 86 points avec REACTIFS, INACTIFS, ATTIFEES, par exemple. Jocelyne et Claudine joueront FACTICES pour 78 points. Franck trouvera un petit 9 lettres FACETTAIS (taillais à facettes) pour 92 points. C’est 25 points de moins que FACTITIFS (qualifie un verbe qui indique que le sujet fait faire une action, sans la faire lui-même, par exemple, montrer). Il y avait, aussi, TRACTIFS (qui exerce une traction) et CAPTATIFS (= possessifs) !

Coup 5 : AHEURTEZ ou FAUTEREZ permet de se remettre de ses émotions … mais le KO arrive !

Coup 6 : La grande majorité des joueurs (dont Thierry Chincholle à Compiègne) ne marque pas plus de 26 points, avec AHANER. Bravo-bravo à Clo-Clo et Lolo pour avoir dégoté ENRAIERA, seul scrabble en 7 lettres, pour 62 points. Jacki y va de son 2ème solo (après FACTITIFS), en posant un nouveau mot HARAREEN (= HARARAIS, de Harare, capitale du Zimbabwe), pour 91 points !!

Coup 7 : On pose BEBES … en 11 B, alors qu’il aurait été logique de le mettre en 4A (ouverture du nonuple, placement à gauche de la grille, …)

Coup 8 : Si on n’est pas obsédé par le Q, on trouve, assez facilement, ENVOILER.

Coup 9 : ASCITE, raté par l’ancienne infirmière, Martine, qui me dira que c’est une accumulation de liquide dans le péritoine, est vu par Michelle Cassart, qui fera un solo, local.

Coup 10 : Pas de problème pour LUXE à 51 points … sauf qu’à Compiègne, le top est de 40 points ?!! Ils viennent de se rendre compte que le préposé à Internet n’a pas placé le mot à l’endroit indiqué par le JA, dans la salle. Après une demi-heure de tergiversations, décision est pris de scinder le Multiplex en 3 : Compiègne, d’un côté, Châtel-Guyon d’un autre (explication ci-dessous) et les 7 autres centres, tous pour un, guidés par un tireur à Toulouse.

Lu sur le site du comité du Lyonnais : A Châtel-Guyon, on a mal calculé la suite des événements puisqu’au lieu de suivre le nouveau tireur à Toulouse, on a voulu suivre Compiègne qui, finalement, a cessé d’émettre. Du coup (sic !), la partie s’est poursuivie avec Duplitop tireur et a débouché sur une partie difficile.

Coup 11 : Pas facile de se remettre à jouer après cette coupure ! Nous sommes nombreux à perdre 3 points (et même jusqu’à une vingtaine de points pour Lolo et Clo-Clo, décidément inséparables, dans les jolies trouvailles comme dans les âneries), en jouant PERUGINE (de Pérouse, en Italie) au lieu de PEIGNURE, EPIGENIE (remplacement progressif, au sein d’une roche, d’un minéral par un autre) ou le mot choisi, INEPUISE.

Coup 14 : Pour une fois, Franck trouve une jolie cheminée. LED (le D formant EXODE !) gagne 3 points sur un WU, plus trivial.

Coup 15 : Il ne faut pas se dire que c’est fini sinon on se retrouve à poil sur … DELOQUAI, qui donne le même résultat, c’est vrai !

Coup 17 : Franck perd sa 2ème place (mais sur le Multiplex, ça ne change pas grand-chose) en prenant un dernier coup derrière la cravate. WIDGETS, petites applications qui s’intègrent à un système d’exploitation, une page Web ou un blog, gagne 32 points sur le sous-top GODETS (j’ai joué … GODES, au même endroit)

A Mouthiers, Jacki (à – 13, sans compter les soli !) explose la concurrence, car Lolo pointe à – 76 et bibi, à – 130 ! Au cumul, Jacki remporte, haut-la-main, le tournoi (il sera 4ème, avec les 6 N1 qui restent dans le Multiplex), devant Lolo, bibi et Toinou (dans les PP2 !) Denise, qui a joué NEMORALE, parvient à remonter, dans le classement, et mystère des chiffres, termine 7ème ex æquo avec Claudine, dans les SN3. Heureusement que Claudine a flambé « ménorale », sinon en restant NORMALE, elle partait avec 20 % de PP2, et risquait de se rapprocher de la montée en SN2, ce dont elle ne veut pas ! Derrière ces 3 Hiersacais, c’est la bérézina : à part Francis, qui ne s’est pas complètement écroulé et qui repartira de Mouthiers avec 13 PP4 et le prix de meilleur 5C-5D, les autres joueurs ont littéralement plongé, en finissant à plus de 500 points du top ! Pour terminer sur une note positive, signalons que nous avons été pratiquement les seuls à avoir la correction de rester à la remise des prix et que nous avons eu l’heureuse surprise de voir que Laurence avait le prix en 6A-6B (qui a dit qu’elle était seule ?) et que Christine pouvait préparer, sereinement, le TH3 du lendemain, en potassant le livre gagné au tirage au sort.

Les résultats sur le centre sont visibles ici et sur le Multiplex, c’est .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *