TH2 de Mouthiers (Originales) – 30/09/2017

Nous avons découvert une nouvelle salle, la salle Gilles Ploquin, du nom d’un ancien maire de Mouthiers.

Enfin, quand j’écris nous, je ne parle pas des filles et des gars du cru, comme Christine, Cécile et Gérard, qui habitent à Mouthiers depuis de longues années. Nous avons passé un super week-end dans ce village cette petite ville (corrigeons, discrètement, avant de se faire vilipender par les Monastériens (imaginez Cécile en monastérienne !) Pour le côté touristique, je laisse le soin à Lolo (alias Laurent Fredon) de vous faire découvrir les trésors de cette bourgade : il vous parlera, peut-être de l’abri sous roche de la Chaire-à-Calvin, du château de la Rochandry ou du logis de Forge(ron ?) mais patience, il nous a promis qu’il y aurait une « carte postale » sur Mouthiers et sa région !

Revenons au scrabble, en remerciant d’abord nos hôtes, Marie-Claude et toute son équipe, notamment Bernard Gervais qui s’est occupé de la réservation de la salle et de son équipement (il manque une connexion internet mais ce n’est pas sa faute) et de Monsieur X, qu’on nommera Jack Courtecampagne, qui a rassemblé les lots depuis un an, qui seront offerts aux lauréats pendant ces 2 jours. Nous avons aussi apprécié que tout soit offert (gâteaux-maison en grande quantité, boissons fraîches et chaudes, etc) ce qui contribue à la convivialité de ce festival … qui ne demande qu’à être reconduit !

L’équipe de Hiersac était représentée par Gérard, Marie-Jeanne, Christine, Catherine, Laurence, Francis, Jocelyne, Cécile, Claudine et Franck, qui avaient une rude concurrence avec la présence des 2 SN2 Laurent et Michel (Fourmond), ainsi que de SN3 aux dents longues comme Wilfrid (le président de Royan) et Robert, qu’on ne présente plus sur ce blog … sans oublier tous les concurrents des 3 autres centres qui jouaient en Multiplex : Niort, Orléans et Sarzeau.

Les 2 parties originales seront tirées par des joueurs d’Orléans et transmises, via internet, le portable, le pigeon voyageur (au choix), à Mouthiers !

Partie 1 – Michel Levacher – 9 scrabbles – 16 coups – top : 1050

Disons-le, tout de go, cette partie-joker ne sera pas sélective, car si on n’atteint pas les 1000 points (- 50), on n’est pas dans les 50 premiers (barre des PP3 !)

Coup 1 : COUPANT est choisi, car c’est un adjectif mais aussi pour le benjamin SURCOUPANT. On pouvait aussi jouer EPUCANT, PONCTUA ou POUCANT (faisant de l’auto-stop), ce qui aurait fait plaisir à Marie-Claude, la plus Québécoise des Angoumoisines.

Coup 2: EPISOME (cellule cytoplasmique) est choisi mais MOISEES, pour le même score, est plus simple à construire.

Coup 5 : Les 5 premières tables sont incapables de trouver le top avec GOUT?AS (refus de Laurent). On perd un point en jouant GOUTAIS au lieu de GOUTTAS !

Coup 6 : Il y a ceux qui voient immédiatement le nonuple avec EEE?SSR sur G en 3ème position. Oui, je sais, vous l’avez vu au tirage, frimez pas non plus ! Eh bien, je connais un 1ère série, qui a vu au bout d’une minute le top … SEGREGES (= SEGREGUES, mettre à l’écart) alors que vous avez sûrement vu REGRESSE ou NEGRESSE, que des mots positifs avec SEGREGES 🙂 !

Coup 7 : Sur un U, on peut jouer JAUNIREZ, mais on perd 3 points sur JASPINEZ (v. t., parler, bavarder). JASEZ limite la casse, en ne perdant que 6 points sur le top.

Coup 8 : Franck se refuse prudemment NIVELAGE (c’était bon, mais c’est moins connu que nivellement), qui perdait 2 points sur le top EVANGILE. Après la partie, Lolo a , innocemment, demandé à Claudine si VAGINALE, c’était bon. Devinez ce qu’elle a répondu, la coquine !

Coup 10 : Claudine voit la SQUAW (c’est bien) à la mauvaise place (c’est 9 points perdus).

Coup 11 : BITUMERA ou BITUMAGE ne gagnent que quelques points sur de nombreux sous-tops, comme ALBUMINEE (!), AMEUBLIE ou les plus simple EMBUAIS ou EMBOUAI.

Coup 12 : Si on est content de sa collante LUX, on perd un point sur le scrabble … LUXERAIT.

Coup 13 : Nouveau coup stressant avec le tirage « BOTAN?E » sur un L, en 3ème position pour nonupler. Les Hiersacais ne sont pas à la fête car Claudine et Franck n’optimisent pas (6 points perdus sur ENGLOBAT) et certains ne scrabblent pas, malgré 13 possibilités !

Coup 14 : Jolie collante de SODA, qui gagne 2 points sur WADS.

Coup 15 : Les anagrammes FORTIN (petit fort), FORINT (unité monétaire de la Hongrie) et FRITON (résidu de graisse fondue) se placent aisément.

Coup 16 : Le dernier coup n’est pas si évident. De nombreux joueurs perdent 8 points en loupant la LADY.

Comme vous l’avez déjà lu, la partie n’est pas sélective devant. Michel (- 9) précède Laurent de 5 points et Franck de 6. Claudine est 8ème (ex æquo avec Antoine Cligny) avec 1000 points.

 

 

 

 

 

 

Catherine et Cécile ont bien joué en terminant respectivement 12ème et 15ème. Le gruppetto, formé de Francis, Christine, Jocelyne et Laurence, respectivement 27ème, 29ème, 30ème et 31ème, a pris une bonne longueur d’avance sur la voiture-balai, qui a pris Marie-Jeanne et Gérard, ce dernier étant content d’avoir terminé à plus de 50 %.

Les uns vont s’aérer dehors, les autres vont s’empoisonner dehors, mais tout le monde se détend et en profite pour raconter ses trouvailles, ses (petits) malheurs … ou pour faire des photos !

Partie 2 – Pierre Belleville – 10 scrabbles – 16 coups – top : 1140

Cette partie (7 et 8) va dynamiter le classement. Avec 10 scrabbles dans les 12 premiers coups, on n’a pas eu le temps de s’ennuyer et c’est ce qui compte, plus que le résultat final : c’est mon avis et je le partage !

Coup 1 : Ma voisine, Bernadette Pradier, qui aime bien parler à voix haute pendant les coups, se prend une bulle en scrabblant. Elle apprend que l’ALOYAU, c’est bon mais que « aloyeau », c’est nettement moins bon.

Coup 2: L’ALEURITE (arbre d’Extrême-Orient) doit être bien placé (en collante) pour gagner une dizaine, voire une quinzaine de points sur les anagrammes ELUERAIT ou TAULIERE.

Coup 3 : Il y a ceux qui verront ce scrabble unique (qui seront devant) et les autres, dont le club J35 ! Quand on a une lettre chère (ici le Z), on l’écarte et on cherche le scrabble (sur lettre d’appui) avec le tirage « PIINCAA » (réponse donnée en fin de partie). Le sous-top PINCIEZ perdait 36 points. Laurent et Wilfrid ne savent pas encore que leur trouvaille va les propulser 1er et 2ème … du multiplex, ce qui donne 100 % et 75 % de PP1 pour l’un et l’autre, bravo ! Quand ce sont des copains qui prennent MES PP1, ça me ferait presque plaisir (un peu maso, non ?)

Coup 4 : En l’absence de N ou de T, on ne pouvait pas poser de 8 lettres (SUBIRIONS ou BISTOURIS). Laurent « particulièrement affûte sur les parties originales » (m’a-t-il confié, après sa 2ème place aux Originales à Tournefeuille) montre l’étendue de son vocabulaire, en étant un des rares de la salle à jouer RIBOUIS (soulier usagé). On perdait une vingtaine de points avec SUBIRAIS ou BRUISSAI (du verbe BRUISSER, synonyme de BRUIRE, émettre un son confus, de faible intensité).

Coup 5 : Claudine est si fatiguée qu’elle ne trouve pas … LESSIVEE, qui perdait 7 points sur ELEVASSE, et qui en gagnait 2 sur ELEVEUSES, en appui sur EU.

Coup 6 : Michel a mangé son pain blanc à la première partie puisqu’il est le seul joueur (parmi les 6 premiers) à louper TEMPORAL (+ 50 sur LAMPER).

Coup 7 : Pas de A pour FEUTRAGES ou FURETAGE, donc on assure avec FEUTRES, FURETES, REFUTES et on gagne 2 points avec REFUGES.

Coup 8 : On regrette, une fois de plus (surtout quand on a du retard), que les lettres d’appui soient absentes ou mal placées pour poser DROLETTE ou la petite ODELETTE (on n’a pas écrit la petite Odette!)

Coup 9 : Michel, à la dérive (- 210, après ce coup), est un des rares de la salle à louper DEROULAT.

Coup 10 : MINERAI (en collante) ou DOMINERAI (avec 8 lettres posées) gagnent 10 points sur quelques scrabbles, dont le moins connu est MOINERIE, assemblée de moines … logique chez les Monastériens.

Coup 11 : En 3 minutes, les joueurs les plus vifs (Wilfrid, Claudine, …) parviennent à (r)attraper la CAOUANE (= CAOUANNE, grande tortue des mers chaudes).

Les autres sont bien contents de ne perdre que 7 points avec ACONAGE (= ACCONAGE, chargement ou déchargement d’un navire à l’aide d’un ACCON ou ACON, petit bateau) ou ECANGUAT (broyât du lin).

Coup 12 : La sortie simultanée des 2 jokers n’est pas trop stressante car on peut vite trouver un scrabble (même en 8 lettres). Franck voit, au tirage, REGONFLES ou DEGONFLES en O1 (pour 108 points) et se dit qu’il faut trouver un autre mot pour valoriser le F. N’ayant pas trouvé, il se désole d’entendre l’arbitre annoncer : « pour 120 points, en O7, vous posez DEGONFLES » !

Coups 13 à 16 : Ne nous étendons pas sur les derniers coups (dont un verra réapparaître les DEMONS de la liaison Internet) qui ne bouleverseront pas la physionomie de la partie, ni le classement, établi dès le coup 3 … à ANTICIP(ER) !

A Mouthiers, Laurent (à – 16) et Wilfrid (- 37) distancent Franck, 3ème à – 78. Robert (4ème à – 99) et Claudine (5ème à – 129) seront classés aussi dans cet ordre sur le tournoi à Mouthiers. Cécile (16ème de cette partie … et du tournoi) montre qu’elle peut bien jouer quand elle ne flambe pas : elle remporte la coupe des 5C-5D, en terminant dans les PP4, sur le multiplex !

Pour rester positif, on signalera la belle remontée de Jocelyne (qui rencontrera Catherine, partant dans l’autre sens), la bonne tenue de Francis et Laurence, qui termineront parmi les SN5, c’est-à-dire au-dessus de leur série et de Gérard qui finira (c’est déjà ça) en tête … de la 7ème série (et avec 14 points d’avance sur la dernière du Multiplex). Et, finissons en évoquant les autres gagnantes, alias Marie-Jeanne (à un point du top … au niveau du pronostic) et Christine qui ne repartiront pas les mains vides.

Bon, il est l’heure de partir car demain on remet ça pour un TH3 … en quintuplex. Fourbissons nos armes pour essayer le contrer le grand vainqueur du jour, qui allait encore apprendre du vocabulaire avec le bouquin qu’il allait potasser 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *