Veni, Vidi … Vichy (acte IV)

« Alors, tu t’y remets quand feignasse » m’a apostrophé mon fils tout à l’heure. Bon, c’est dit avec une telle délicatesse que je me sens obligé de lui faire plaisir !

Nous avions donc laissé nos deux globe-trotters dans les gorges de la Sioule ! L’un étant spécialiste du GPS et sa mère pro des panneaux indicateurs, ni l’un, ni l’autre ne savaient qu’ils avaient trouvé les fameuses gorges. On m’a parlé d’un panneau qui indiquait les gorges puis soi-disant, plus rien, mais vous n’êtes pas obligés de les croire non plus 🙂 C’est vrai qu’avec la Sioule qui longe la route et la photo ci-dessous, il pouvait y avoir un doute !

DSCN4575Claudine est descendue de voiture pour savoir quelle route prendre pour atteindre Château-Rocher (qui n’était pas assez visible) : fallait finalement suivre la seule route, ouf !

DSCN4544DSCN4541Après avoir découvert les WC de Château-Rocher (et les différents vestiges laissés par les visiteurs qui à leur manière ont marqué leur passage), Claudine et Yanis ont pu profiter pleinement des charmes du château et notamment de la vue …

DSCN4546DSCN4553

DSCN4562DSCN4567DSCN4561

Plaisir des yeux …. par les ouvertures, …

DSCN4555DSCN4559… … on voit les méandres de la Sioule !

DSCN4557 DSCN4565

Allez, avant de repartir de ce lieu magique, une dernière pour la route

DSCN4568Retour sur Vichy, il est temps de rejoindre les joueurs. Sur la route, on passe devant le château de Chouvigny, qui est un édifice fortifié du XIIIème siècle qui surplombe la vallée de la Sioule ainsi que le village de Chouvigny. C’est un des derniers exemples de l’architecture militaire du Moyen-âge … mais difficile d’en dire plus car on ne peut le visiter qu’en été !

DSCN4579A propos desdits joueurs, où en étaient-ils ? Eh bien, nous attaquions notre troisième partie de la journée bien décidés à revenir dans nos salles de départ ….

Coup 1 : Ca démarre avec une revue des mots à lettres chères (W,X et Y dans le même tirage) : on pose YEUX en H5. Il faut préparer les 2 rallonges en 4 lettres pour atteindre la case H1.
Coup 3 : l’anagramme de FRANCISE est difficile à construire et c’est le seul scrabble.
Coup 5 : Premier joker … et première tuile pour bibi qui ne scrabble pas et qui voit 10 secondes trop tard EBOUTONS. Il y avait aussi BOUTEROUE qui est une borne protégeant le mur d’angle d’un portail. Claudine voulait m’en parler avant Vichy car elle avait rencontré ce mot que l’on appelait aussi chasse-roues. ils avaient pour fonction de protéger les angles des maisons au cours des manœuvres d’entrée et de sortie des voitures à chevaux. Mais elle a oublié : soyons honnêtes, je n’aurais pas dégoté ce difficile double-appui.

bouteroueCoup 9 : tirage avec 2 U, méfiance et on a bien raison car ENCOURUT n’est pas donné. Marie-Claire Gonnet me dira qu’elle l’a loupé comme le scrabble avec 2 U lors des semi-rapides et pourtant le breton Alain STEUNOU lui avait donné une piste …
Coup 10 : DESALPAS est le seul scrabble une nouvelle fois. Denise trouve le pass’ … vers le zéro !
Coup 11 : MEMERAI (= bavardai, prendre l’accent de Maria Chapdelaine ou de François Paradis, tabernacle) est encore un scrabble unique qui coûte la bagatelle de 56 points !
Coup 12 : troisième scrabble de suite et 6ème de la partie. Il ne faut pas jouer petit … bras pour oser GAULETTE même si on n’est pas concerné par ce diminutif 😉
Coup 18 : Sur TENDER (wagon contenant le combustible et l’eau nécessaires à l’alimentation d’une locomotive), Franck s’emballe et, pensant jouer une partie préparée (à scrabbles), joue un superbe « régendent » en double appui et collante pour le magnifique score … de zéro pointé. Bonjour la confusion avec REGENDAT, qui est un cycle d’études en Belgique sanctionné par le diplôme de régent.
Coup 20 : On termine avec un mot inconnu des Hiersacais qui signifie dôme de protection d’une antenne radar.


Solutions : ENNUYEUX, GIBOYEUX, FASCINER, SOUTENU, RADOME

Le soir, on se retrouve tous les cinq dans une sympathique pizzéria, pas loin du Casino. Thierry nous raconte ses souvenirs d’antan « je vois le nonuple au tirage et je suis surpris en voyant le ramasseur m’apporter un zéro : j’avais écrit « CAFALTER » au lieu de « CALFATER ». Même la serveuse semblait connaître cette histoire racontée pour la 2532ème fois car le TITI s’est bien fait charrier ce soir-là.

En rentrant à l’hôtel, on allait tous se coucher quand on a entendu Thierry déclamer « ma carte magnétique ne fonctionne plus ». Eh oui, quand on la met en contact avec les autres cartes, elle se démagnétise ! Après avoir réglé le problème avec la personne responsable, on a pu se dire bonsoir. « Allez, salut ! Attention, ta porte se ferme, elle est où ta carte ? » « Ben, à l’intérieur, je crois … »

Vous jouez avec « Belgique, Océanie, Uruguay, Luxembourg, Egypte, Tunisie, il vous reste 24 heures » !

Un commentaire sur “Veni, Vidi … Vichy (acte IV)

  1. joubert denise

    Merci à Yanis pour ses injonctions efficaces puisqu’elles nous ont permis de suivre avec intérêt la suite ( mais pas encore la fin ! ) de l’épopée vichyssoise …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *