Vichy – Episode 1

Vendredi 6 mai – 14 h 03 : nous décollons de la maison … avec 3 minutes de retard sur l’horaire (donné par Franck, dit-le-psychorigide). C’est parti pour près de 4 h de route alors, comme nous n’avons pas Denise à l’arrière avec son Franklin (elle a fait l’intéressante, cette année, pour ne pas nous accompagner, avec une prestation A-i-CHIEZ lors de la finale Régionale), nous avons amené l’ODS7 pour réviser ou apprendre quelques mots. On a bien fait : pas un seul mot n’est tombé mais, au moins, on aura appris que le BARRANCO est un ravin dans les parois d’un volcan et que ce mot peut s’appuyer sur un A pour faire CARBONARA … Voila, voila 🙂 Faut bien s’occuper au début car la vue depuis les aires d’autoroutes n’est pas toujours exceptionnelle.

IMG_2794IMG_2797

Par contre (Denise comprendra ce petit clin d’oeil au quatrième larron qui nous accompagnait, il y a 2 ans), le paysage devient plus accidenté et nettement plus joli en s’approchant de Vichy. La preuve …

IMG_2806IMG_2805Bon, d’accord, sur les photos, c’est pas nécessairement très visible mais on vous jure qu’on voyait la chaîne des Puys tout au fond 😉 . Alors, cette fois-ci, on ne s’est pas fait avoir pour aller à l’hôtel « Première Classe » : il ne faut surtout pas tourner quand c’est indiqué mais continuer puis tourner à la suivante quand on voit la direction … Campanile. Des Marseillais (de vraies caricatures) allaient disputer un concours de pétanque ce week-end là aussi : ils étaient à l’échauffement, pastis sur fond de musique à 2 notes (de fréquences plutôt basses, dirait le Physicien). Ils nous ont dit « au revoir » le lendemain matin (à 6 h 30) en claquant les portes et en braillant comme des veaux (pardon à tous les veaux qui sont mignons, eux 😉 . Après avoir résolu le sketch désormais classique de la serviette pour deux personnes (marque de fabrique du « Première Classe » de Bellerive-Sur-Allier), nous sommes ressortis, en début de soirée, pour faire une très longue balade le long des rives de l’Allier : les images se passent de commentaires !

IMG_2807IMG_2813

IMG_2817IMG_2821

IMG_2826IMG_2827

IMG_2832IMG_2833

IMG_2828IMG_2830IMG_2835Nous avons atterri au centre-ville pour jeter un coup d’oeil sur le palais des Congrès dans lequel, nous allions passer les deux prochaines journées …

IMG_2846IMG_2847

… avant d’aller manger des crêpes. Nous avons été bien (ac)cueillis par une serveuse qui faisait la g… et qui ne faisait pas semblant :

– « Il n’y a plus que la terrasse car je vais pas me taper l’étage et la terrasse ».

– Franck, super patient : « Bon, on se barre ou bien ? ».

– Claudine, plus posée (enfin, disons plutôt, le ventre vide) : « Non, on verra bien »

Finalement, on n’a pas regretté. Même s’il fallait savourer les galettes et les crêpes (la farine, les œufs et le lait doivent coûter plus cher à Vichy!), nous nous sommes régalés et n’avons pas eu froid avec le chauffage en terrasse (de la crêperie et des voitures toutes proches). C’est quand même la première fois que nous voyons des serveuses refouler des clients en leur disant « soit vous allez manger dehors, soit vous repartez dehors … sans manger » ! Nous ne sommes pas prêts de retourner à la Crêperie de l’Opéra (un peu de pub gratuite …) ! En repartant, nous sommes tombés sur la voiture d’un joueur bien connu de Charente-Maritime (nous l’appellerons Jean D. pour conserver son anonymat) qui était garée devant une belle bâtisse.

IMG_2842IMG_2849Nous avons, alors, flâné dans les allées du parc qui bordent les rives de l’Allier : les odeurs des fleurs et des arbres ainsi que les couleurs des cygnes nous ont titillé les sens.

IMG_2855IMG_2857

IMG_2861IMG_2860

IMG_2863IMG_2862Allez, il est temps d’aller dormir … enfin, disons, poser un peu la tête sur l’oreiller pour Claudine, réveillée dès 6 h du mat’ par nos champions du 13 !

Le matin, nous nous sommes dirigés vers le centre-ville pour essayer de trouver une place … non payante. On a dû se garer assez loin mais cela m’a permis de voir certains monuments (pour de vrai!) pris en photo par Claudine et Yanis, il y a deux ans (souvenirs, souvenirs). Claudine se dirige vers la salle des Pas-perdus et Franck vers la salle Berlioz pour démarrer le Championnat.

IMG_2870IMG_2872

Partie 1 tirée par Marie-Odile Morelle, présidente du comité des Flandres – top : 858 points

Allez, c’est parti ! On respire un grand coup et on ne fait pas attention à son voisin même si c’est une gâchette, qui joue drôlement vite et qui, bizarrement, après avoir fait son bulletin, a la main sur un bulletin vierge prêt à écrire un mot vu 3 secondes avant la sonnerie … C’est limite, limite mais, pour être honnête, je ne l’ai pas vu écrire après la sonnerie.

Coup 1 : Claudine se refuse, à juste titre, « tiltée » et joue prudemment TILTE pour perdre 2 points sur ILEITE (inflammation de l’ILEON) ou ILETTE choisi pour ses rallonges AILETTE (une seule rallonge possible en une lettre donc oubliez « filette » ou « pilette », par exemple), VOILETTE, TUILETTE et TOILETTE.

Coup 3 : Claudine et Franck, perdent au moins 8 points sur un quadruple peu évident à construire. SCIERIE nous fait bien … SCIER, après avoir joué SCIAI au coup 2 !

Coup 4 : L’absence de I bien placé nous fait regretter de bons BROWNIES !

Coup 5 : Cette fois-ci, on est content de l’absence de G ou de X car on apprendra, a posteriori, que l’on a échappé à PYROGENE (qui provoque la fièvre) et PYROXENE (silicate présent dans les roches éruptives)

Coup 7 : Claudine perd 4 points en jouant ECALIEZ au lieu de ZELEE. Sur ce coup, elle est drôlement bien accompagnée car Samson Tessier (le futur champion de France … qui n’égarera plus qu’un point sur le reste du tournoi), David Bovet (ancien champion du monde), Luc Maurin (futur vice-champion de France), Jacques Fournier (meilleur régional, qui finira 42ème), … ont aussi joué ECALIEZ !

Coup 9 : Gros coup de chaud avec PRETENT qui ne passe ni sec ni sur lettre d’appui (une vingtaine de scrabbles possibles). Franck joue le sous-top (-6, avec PEPE) et Claudine le sous-sous-sous- … top (- 19 avec PUTT). Il fallait trouver un mot s’appuyant sur le W pour jouer TWEEN ou TWEET !

Coup 11 : On pose le premier scrabble. Claudine joue DUPERAS … et perd 16 points car il fallait être PERSUADE de jouer en colonne 8. Marie-Claude (Jézouin) nous dira qu’elle s’est refusé DEPURAS … qui était l’autre sous-top !

Coup 14 : Arrive ce fameux coup d’EMOULAGE ! L’EMOULAGE, c’est le fait d’émoudre, c’est-à-dire « aiguiser sur une meule ». C’est un synonyme de REMOULAGE ! Sur ce coup, les cadors du comité J font grise mine : Jean (Dol), Jacki (Parpillon), Patrick (Maspeyrot) et Franck ont préféré marquer une vingtaine de points (EMULA pour 24 points) plutôt que de prendre le risque de prendre une bulle … sur 74 points plausibles, quel manque de lucidité ! Laurent Loubière (table 2 !) perdra 53 points sur ce coup et Marie-Claire Gonnet, 67 points ! Extrait de son blog : « je regrette cet EMOULAGE, les hésitations, je le joue ou non, bon si je n’ai rien d’autre je l’envoie, j’ai cherché, je n’avais rien et lorsque l’arbitre a dit « écrivez » j’ai paniqué, je ne savais plus quoi écrire, dans un sursaut, un très trés gros effort de recherche, j’ai joué ME pour 7 points, pour ne pas envoyer zéro » Claudine, comme Martine (Raphel), Bernard (Proux), Monique (Leroy-Legoff), Alex (Aubrière), Hélène (Gourdeau) et de nombreux joueurs, peu sûrs de la validité de ce mot … ont fait le bon choix !

Coup 16 : Jean (pas dans son assiette durant tout le week-end !) verra INDURONS … billet levé. Il finira 883ème de la partie à – 169 … tout en gardant son sourire, son humour et son auto-dérision, ce qui est, pour moi, la marque des vrais champions !

Coup 18 : Le tirage « AAA?GHN » aurait pu scrabbler sur un R pour donner HARANGUA ou un mot peu connu, HIRAGANA, écriture syllabique japonaise. On s’en tire bien (avec Claudine) en ne perdant qu’un point sur un UHLAN, bien planqué !

Coup 19 : Je suis persuadé que Claudine a pensé à « VAVA » (pas encore dans l’ODS !) sur ce coup, surnom donné à une voisine complètement chtarbée (qui se pinte régulièrement) et qui braille dans le quartier « VAVA » ! Résultat moins glorieux : on a loupé, tous les 2 … BAVA !

Au cumul, Claudine (- 66) bat Franck d’un point (calculez le négatif, tout seuls !), bravo Clo-Clo … et nous sommes séparés de 6 places, cherchez l’erreur ! Claudine remonte à la place 313 (table 311) et Franck, descendu 319ème (table 315) sait qu’il va devoir pagayer à contre-courant pour revenir à sa place de départ.

Pour reprendre des forces loin de l’agitation du Palais des Congrès, nous sommes allés manger au restau « Les Planches » qui a dû changer aussi de propriétaire car les prix IMG_2879n’étaient plus les mêmes qu’il y a 2 ans et le choix des plats s’était réduit. Pour rester positifs, disons que l’accueil est toujours aussi sympa, la nourriture aussi bonne et le cadre reste toujours aussi exceptionnel. En plus, arrivés assez tôt, nous avons eu la chance d’avoir une table en terrasse juste au bord de l’Allier.

IMG_2874IMG_2877IMG_2886

IMG_2885IMG_2889Suite du reportage animalier sur les canards mais aussi sur nos parties dans quelques jours. Patience, l’épisode 2 se prépare 🙂 !!

suite-au-prochain-episode-feuille-avec-cocciPS : Pour ceux qui veulent voir toutes les photos prises pour ce premier épisode, il suffit de cliquer ici ou d’aller voir l’onglet Photos

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *