Vichy – Episode 2

Bon, si vous avez suivi l’épisode 1, nous étions en train de regarder les canards … et un pingouin en train de faire des figures (de ski nautique) dont une appelée « plongeon » …

IMG_2880IMG_2878

AVANT !                                                             APRES !

… quand nous nous sommes aperçus qu’il fallait quitter ce cadre idyllique pour rejoindre le palais des Congrès. Allez, hop, direction la place 311 pour Claudine et 315 pour Franck. Côté voisins, nous étions plutôt gâtés car Claudine était à côté d’un sympathique SN1, Jean-Jacques Lion (qui s’était aussi refusé EMOULAGE !) qui a joué tranquillement et Franck était à côté d’une Belge (pas une fois mais deux … puisqu’on a joué les 2 parties de l’après-midi sans changer de place) qui m’a dit qu’elle trouvait dommage de ne pas pouvoir jouer plus de tournois à Vichy car certains étaient réservés aux Français ! L’objectif est clair pour bibi : repartir dans la salle Berlioz le dimanche et pour Claudine, se maintenir dans les mêmes eaux … et surtout s’amuser !

IMG_2900Partie 2 – Roger Combes – 18 coups – top : 996

Coup 1 : Claudine a 2 jours d’avance puisqu’elle joue LUNDI … et perd 2 points sur INDUIT.

Coup 2 : Jacki (comme d’autres très bons joueurs) loupent CULBUTEE (en appui sur un U), qui gagne 46 points sur BECTE. Parmi les définitions de CULBUTER, on retiendra « renverser une femme pour la posséder sexuellement » … pour se rappeler la transitivité du verbe, évidemment ! 🙂

Coup 3 : Franck, encore dans la phase digestion, loupe le top WOMBAT (joué par Claudine) et le sous-top SLOW (- 2) ! Déjà 7 points qui partent, en jouant WU

Coup 4 : Claudine a pris son café (clin d’œil à Jocelyne) et joue le top PILAW. Franck, toujours endormi, cherche sur le W et ne trouve que WALI (- 9), là où il aurait pu jouer WRAP (- 3). Allez, je me mets un peu de flotte sur la figure car quand les scrabbles arriveront, il ne s’agira pas de ronfler !

Coups 5 et 6 : Justement, TOUERAIT et ADULAMES (ou MALADIES) sont des scrabbles à ne pas louper !

Coup 8 : Après CULBUTER, il faut maintenant NIQUER et si on n’est pas trop fatigué après ça, préparer PA-NIQUER (en 15A). Avec un C bien placé, COQUERON (compartiment étanche placé à l’avant ou à l’arrière d’un bateau et pouvant éventuellement faire office de soute à provisions) aurait été beaucoup plus sélectif.

Coup 9 : On tire « TKETYSS » … et on marque 115 points avec KYSTES, bravo nous ! Mais, tout d’un coup, un joueur annonce que, sur un tableau, il y a eu un I posé donc … on annule le coup. Bon, ça n’aurait pas changé grand ’chose car pratiquement tous les joueurs l’avaient ! Il faut vite se reconcentrer pour trouver le scrabble : SECOUERA est nettement plus visible que l’anagramme ECOEURAS !

Coup 10 : SEIZE fois 3 (mot compte triple) fait … 55 points, cherchez l’erreur ! 😉

Coup 11 : Claudine, qui avait pris une bulle au club en jouant « javelisa » trouve le top en double appui, qui est JAVELLISE (sur E_I), joli ! Franck assure prudemment JAVEL pour 3 points de moins alors que JAVELS (nouveau pluriel) ne perdait qu’un point sur JAVELLISE.

Coup 12 : Claudine, alors à – 4 ( !!!), reste bloquée sur le Y et perd 7 points en jouant ENVOYE. On pose VOGUE, qui sera abusivement suffixé par un E par le fantasque Jean !

Coup 15 : OPTRAKEN (demandez à Jacques Fournier, ancien chasseur alpin de vous expliquer cette position au ski), qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, permet à Franck de se remettre en selle … et de gagner 22 points sur PANIQUER.

Coup 17 : Franck voit immédiatement CHIGNAT et au moment d’écrire, joue petit bras en envoyant CHINAT … qui perd 3 points sur CHIGNAT (= pleurnichât). 🙁

Coup 18 : FUMERONT, dernier scrabble et dernier coup coûte cher à l’ami de ma voisine qui n’a pas pris les bonnes lettres. Ce scrabble fait 108 points !

Claudine, à – 46, est … 274ème (y’a du niveau !)  et remonte 233ème (parmi les SN2 !). Franck (105ème à – 24) remonte 179ème (parmi les SN2, aussi !) Il faut maintenant décompresser en allant discuter et rigoler avec les uns et les autres, comme Marie-Claire qui me racontera la mésaventure d’un joueur, qui a écrit son nom sur le bulletin rendu. L’arbitre lui a renvoyé : Zéro désolé – «Jean-Pierre ?? » ne figure pas dans l’ODS7 !

IMG_2892IMG_2895

Qu’est-ce que c’est sympa de pouvoir se raconter toutes nos âneries et d’apprendre celles des autres comme le « voguée » de Jean ou la bourde de Michelle (Cassard) qui a essayé d’accrocher en vain MALADES et qui n’a pas vu le I pour jouer MALADIES !

IMG_2894IMG_2898IMG_2901

Pas facile de retourner s’enfermer dans la salle avec ce beau temps mais il faut vite se remettre dedans car cette partie sera décisive pour la suite du Championnat !

Partie 3 – Bernadette Catalan – 6 scrabbles – 20 coups – top : 1019 points

Bernadette va tirer la plus belle partie de ces Championnats de France avec un scrabble unique qui va décanter le classement.

Coup 1 : IMAGEES met en confiance … celles et ceux qui l’ont vu sinon  c’est la punition d’entrée, – 52 !

Coup 2 : Claudine voit ANNAMITE, un poil (et non un poil d’annamite !) trop tard et n’a pas le temps de l’écrire. On pouvait aussi scrabbler avec l’anagramme ANEMIANT. Sur un S, les peu visibles NANTAISE, NEANTISA et sur un G le duo ENGAINATGAINANTE perdaient une quinzaine de points sur le top : ANEANTIE coûte le titre à Antonin Michel (AM) qui fait une erreur de lettre … et prend une bulle ! L’erreur est humaine. AM s’est trompé donc AM est humain : vous savez maintenant ce qu’est un syllogisme 😉 !

Coup 3 : Claudine, sans doute encore sous le choc de l’ANNAMITE, perd 10 points en loupant le duo WIKI-KIWI. Franck se refuse, prudemment, « kiwa » pour 2 points de plus (44 de moins, en fait !).

Coup 6 : DRAGEON ne trouve qu’un N pour former une DRAGONNE, vue par Claudine « grâce à la dragonne de la manette de la Wii de Yanis » (sic) mais aussi un peu par sa capacité à former le mot, non ? Si on ne scrabble pas, c’est – 38 !

dragonnrCoup 7 : La sortie du premier joker débouche sur un scrabble unique. FAROUCHE n’est pas trouvé par ma voisine qui peste 🙂 ! On ne perd « que » 25 points si on joue le FUHRER (!) ou le plus tranquille FOEHNE.

Coup 8 : JURAS posé en O1 doit être constamment surveillé pour ses rallonges JURASSES, JURASSIONS, JURASSIEZ mais aussi les plus subtils JURASSIEN-NE-S ou JURASSIQUE-S.

Coup 9 : Avec le tirage « CIBLENU », on se dit qu’il n’y a pas mieux que CIBLE pour 35 points. Plus d’une centaine de joueurs (parmi les 168 premières tables) et beaucoup plus derrière vont perdre au moins 49 points car le seul scrabble possible passe en appui sur un C. Wilfrid (Gauthier) a construit CINECLUB et, le temps de se demander si le mot était accepté au scrabble sans trait-d’union (aux Chiffres et aux Lettres, ce mot aurait été accepté avec un trait d’union), il n’a pas eu le temps d’écrire le mot sur le bulletin !

Coup 10 : Claudine s’emballe et joue « spatula » qui aurait fait 108 points. La tentative est osée mais pas idiote car SPATULEE est valable et STUPA (= STOUPA, monument funéraire bouddhique) ne fait que 36 points. La preuve en est que 39 joueurs (sur les 168 premiers) feront la même tentative …

imagesCoup 15 : Le deuxième joker pose moins de problèmes car il y avait de nombreux scrabbles qui perdaient peu de points sur des CAVERNES à accrocher sur … PLACE.

Coup 17 : Ce coup anodin fait mal car il faut penser à prolonger JURAS en JURASSENT. Claudine et de nombreux joueurs oublient la place et encaissent – 26, comme par exemple Romain Santi ou Fabien Fontas (que j’ai été content de revoir), qui finira, après les 5 parties, à … 26 points de Samson !

Cette partie a créé de gros négatifs. Claudine (709ème à -204) redescend à la 430ème place. Le lendemain, elle jouera (dans la salle Napoléon III) à côté de … Jean (un point derrière !) Franck (88ème à – 56) remonte 122ème, donc parmi les SN1 (126 premiers) et jouera le lendemain dans la salle Berlioz. Avant de partir, nous avons bien rigolé avec Hélène et François, lequel nous a raconté, avec son humour, ses choix (EMOULAGE refusé, « spatula » tenté) ou les scrabbles ratés. Il occupera le lendemain la 860ème place et jouera (je le cite) « dans les oubliettes » !

Pour ne pas nous retrouver avec tous les scrabbleurs en centre-ville, nous avons eu la riche idée d’aller manger à Saint-Yorre (petite ville à 7 km de Vichy). La pub est mensongèrlogoe : Saint-Yorre, ça va pas fort du tout. N’y allez pas, y’a rien à voir : c’est une véritable embuscade (la preuve ci-dessous). Pour vous éviter le détour, sachez qu’il y a une vingtaine de jets (de Vichy-Saint Yorre ?) devant la mairie et qu’il n’y a rien d’ouvert le samedi soir à part le fameux bar « L’Embuscade » avec sa superbe terrasse occupée par les autochtones.

IMG_2904IMG_2903Après, on s’est dit qu’on allait trouver un petit restau sympa à Bellerive-Sur-Allier. Que nenni ! On est tombé sur un camion-pizza et des bars dans lesquels on commençait à plier les gaules car il était tard : 19 h 45 ! Cette fois-ci, c’est décidé, on retourne sur les bords de l’Allier en changeant de restau : en route pour le « Bungalow » ! On a eu la bonne surprise de voir la famille Cassart qui avait aussi bien morflé (Alain allait partir de la place 827, le lendemain …). Quand on a demandé une table en terrasse, on a eu le même sketch que la veille, à croire qu’ils s’étaient passés le mot :

  • « Non, il n’y a que des places à l’intérieur »
  • Franck, en douce à Claudine : « Bon, on se casse ?»
  • Claudine, l’estomac dans les talons : « on va bien voir »

On a vu mais on a surtout entendu … une bande de gueulards (une vingtaine) qui avait réservé la table, qui se trouvait à, au moins, 1 m de la nôtre ! Alors là, malgré toute notre patience, on n’a pas tenu et on a dit que ce n’était pas possible de rester dans ce guet-apens (on avait échappé à l’Embuscade !) Devant notre insistance, ils ont trouvé une table … et on a pu manger tranquillement en regardant les bateaux (sans sucer de glaces à l’eau mais en dégustant des moules-frites, pour faire honneur à ma voisine de l’après-midi) et le coucher de soleil sur l’Allier.

IMG_2908IMG_2912

IMG_2907IMG_2911

IMG_2910IMG_2915

PS : Au fait, pour l’ensemble des photos de cet épisode, c’est ici !

Suite et fin au prochain épisode !!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *