WE à La Rochelle (Episode 3)

Le lendemain matin, il n’y a plus que Catherine et le couple présidentiel, dans la salle du p’tit déj’, à l’hôtel. Après l’oubli de portable de Cécile, après le portefeuille de Bernard qu’il a cherché un bout de temps alors qu’il l’avait mis sous son manteau, sur la lunette arrière de la voiture,, après l’oubli de la veste de Franck, Catherine se fait remarquer, en laissant son sac, à la table du petit-déjeuner. La dame à laquelle elle avait cédé sa place l’a rattrapée : « euh, ce ne serait pas vous, ce sac ? ». MDR !Quid de Cécile et Bernard ? Les oiseaux (vous avez dit tourtereaux?) monastériens ont quitté leur petit nid et sont allés roucouler à Charron avec toute la ménagerie (je ne parle pas de Christine et GG), le chien, le chat, qui se sont barrés dès qu’ils ont ouvert la porte.

La journée est belle : profitons de ces deux dernières parties pour terminer en beauté !

Partie 4 – Michèle Montesinos – 3 scrabbles – 21 coups – top : 791

Coup 1 : Claudine, pourtant bien lunée, se refuse LUNEES. On pose SELENE (qui appartient, qui a rapport à la Lune. ) pour le benjamin APOSELENE (point le plus éloigné d’un satellite de la Lune).

Coup 2 : Cécile joue 48 points. Pour toper, on a le choix. WATTS (préféré à WATTE, bizarre !) fait 28 points de plus que « wattez » (Cécile vient d’apprendre que WATTE est un adjectif).

Coup 3 : Luc Maurin (qui gagnera le tournoi) et Franck perdent 2 points. Dit comme ça, ça passe. Sinon, on peut aussi écrire qu’on a joué TUA, au lieu de … TOUA !

Coup 7 : SOLFIERA gagne 3 points sur FORAINES mais en perd 6 sur LOFERAIS.

Coup 8 : ECHASSE en O2 est choisi pour ses rallonges B-, L-, M-, P- et ….

Coup 9 : La CUTINE (substance déposée dans les couches superficielles des plantes jeunes, provenant de la transformation de la membrane cellulosique des cellules et constituant la cuticule) gagne 3 points sur le (petit) DUC.

Coup 10 : Si on pense à prolonger ECHASSE par l’avant, on perd peu de points. Claudine en perd 7 avec REM, formant MECHASSE. Franck en perd un avec REMIS, formant SECHASSE. 3 joueurs dans la salle, topent grâce à l’EMIR, formant … RECHASSE. Comme définition de RECHASSER, j’ai trouvé « chasser de nouveau », super, non ?

Coup 13 : RAPINERA gagne 1 point sur PARRAINE (un seul N).

Coup 15 : Les forts en thème (Luc Maurin, Guy Delore, etc) jouent APOSELENE … et perdent 4 points sur PANEE !

Coup 16 : Franck, qui a vu LOB pour 23 points, est content de voir VIOLS (euh, voir dans le sens de jouer, bien sûr) pour un point de plus. Le top est … LOBS (27 points) qui gagne 2 points sur BOLS, joué par Claudine ! On mettra ça sur le compte de la fatigue 😉 !

Coup 19 : Claudine enfile un joli SURVET, qui prend 5 points au sous-top.

Coup 20 : Claudine, à – 14, se voit revenir devant, parmi les SN2. Horreur ! Pour éviter de dévoiler son niveau réel, elle se tire une balle dans le pied, en jouant « survète ». Elle ne sera pas la seule à buller car parmi les 177 premières tables, une vingtaine de joueurs sera pénalisée. Le verbe « survêtir » n’existant pas, il fallait rester sage pour poser le 3ème et dernier scrabble DELARDEE (+ 34 sur DEDIERA).

Cette partie n’a pas beaucoup fait bouger le classement parmi les 20 premières tables. A – 16, Franck passe de la table 18 à la table 15. Claudine recule peu : elle se retrouve 92ème. Christine, Catherine, Francis et Cécile se maintiennent respectivement aux places 315-392-463-478.

Il est temps d’aller manger nos derniers sandwichs du WE, en profitant des derniers rayons de soleil (qui joue un peu à cache-cache) de La Rochelle.

Allez, on n’oublie rien à la sandwicherie et on se prépare à affronter la partie la plus dévastatrice du WE, pour de nombreux joueurs, même pour les cracks !

Partie 5 – Marie-Odile Panau – 7 scrabbles – 22 coups – top : 1021

MOP a souvent tiré des parties meurtrières. Une fois n’est pas coutume, elle aura la main lourde !

Coup 1 : HUMES est préféré à HOMES pour ses rallonges RHUMES, ENRHUMES et ANTHUMES (opposé à POSTHUMES).

Coup 2 : Le ZOULOU gagne 1 petit point sur le ZOO.

Coup 3 : Pas de D pour BLONDEUR ou de T pour ROUBLENT. Dois-je envoyer LUBERONS ? Comme je ne connaissais pas ce nouveau mot, j’ai trinqué comme de nombreux autres, en assurant le sous-top ENRHUMES, atchoum ! Ce vin d’appellation d’origine protégée produit par une partie du vignoble de la vallée du Rhône, gagne 47 points sur le sous-top, BENZOL ou … ENRHUMES ! Ceux qui ont bossé les listes ODS7 sont à la fête sur ce Festival : vous aurez compris que je n’en fais pas partie …

Coup 4 : Avec la gueule de bois, j’arrive à louper GAVEZ, dans la foulée ! Faut se reprendre mon p’tit !

Coup 5 : Surtout qu’arrive le tirage « LONITRA » avec une grille ouverte aux 4 vents et un nonuple ouvert. Claudine a du mal à voir un scrabble : elle assure le minimum syndical avec ROILLANT (59 points). Franck, qui a vu rapidement ENROLAIT pour 68 points, peut tranquillement chercher le nonuple. Si on restait sur le E, on perdait 2 points avec une (bonne) RELATION ou RENTOILA. Sur un A, on gagne 2 points avec RATIONAL. Le nonuple RIGOLANT ne va pas faire rire tout le monde devant : c’est l’hécatombe ! Samson Tessier, Marc Bruyère, Jacques Fournier, Olivier Saul, Bernard Proux (parmi les 15 premiers) perdent, au moins 70 points ! Plus de la moitié des 177 premiers vont louper ce nonuple, apparemment anodin, mais dévastateur.

Coup 6 : Franck se refuse « axonie », à juste titre, car il se souvient que c’est ANOXIE ! Je perds 4 points avec NOIX, au lieu de jouer le top : ANOXIE ! No comment !

Coup 13 : Claudine voit le top mais se refuse le mot. Elle pose QUAI au lieu d’ENCAQUAI (+ 29). On perd 38 points avec … NIQUA ! Certains joueurs enlisés n’auraient, sans doute, pas hésité à jouer ENCAQUA

Coup 14 : C’est pas fini. L’ORANAISE a encore frappé, puisque moins d’un tiers des premières tables va trouver ce scrabble unique, qui gagnait 29 points sur les sous-tops.

Coup 15 : Faut pas s’endormir, comme ma voisine, sinon on perd encore 15 points, en jouant EWE au lieu de TWEED.

Coup 17 : Encore un coup vicieux. Si on ne construit pas un quadruple DUITENT ou mieux FUITENT, on laisse, encore, une dizaine de plumes dans la bataille.

Coup 19 : BRELA, que s’est refusé Claudine, en collante intégrale, est plus impressionnant que coûteux. On ne perd que 4 points si on garde son BLE, comme Clo-Clo 🙂 !

La partie était superbe mais les organismes ont souffert. Franck (- 52 dont 47 points sur un mot que doit connaître Colette), en gagnant une place, entre dans les PP1 … à La Rochelle, mais sur le Multiplex, il manquera une quinzaine de points (de la hauteur d’un PERRON ;-)) pour se hisser dans la série supérieure. Claudine est une matheuse, finalement, car son négatif à 3 chiffres, lui permettra de rester dans sa série, sur le Multiplex. Christine (100ème sur la partie), c’est à dire parmi les SN3!!) remonte à la 237ème place et confirme, ainsi, qu’elle a le niveau d’une série 4. Catherine n’a pas réussi a choper le bon wagon, et termine autour de la 400ème place. Le président de la chorale, qui a joué « bariton », a déchanté en fin de tournoi : malgré une mauvaise dernière partie, il se maintient à une honorable 480ème place. Cécile, qui n’a pas quitté Francis de tout le WE, termine 6 points derrière lui, lors de la dernière partie : elle sauve sa place parmi les 500 premiers. Oui, on était plus de 500 : ne soyez pas mauvaise langue !

On retiendra les rires et même les crises de fous rires de ce superbe WE. A la demande de MOP sur notre volonté de revenir jouer le Festival de La Rochelle, on a tous écrit : OUI !!!

Allez, quelques bateaux pour faire plaisir à Yanis 🙂 !

2 commentaires sur “WE à La Rochelle (Episode 3)

  1. Colette

    « Episode 3 »
    Heureusement, je n’étais pas à La Rochelle, ça m’a permis de voir que je suis citée de façon plutôt positive, et pourtant….je me suis demandée (pendant une seconde seulement) quelle était la signification du verbe
    « luber » conjugué au futur à la première personne du pluriel…Comme je n’avais pas trop bu je n’ai pas eu besoin de consulter mon dico !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *