Week-end de l’Ile d’Oléron (23-24 Juin 2018)

Vous avez bien lu : les 2 jours que nous avons passés sur l’Ile ne se limitent pas au Festival de scrabble. Voici un résumé rapide … avant un compte rendu détaillé de ce superbe week-end. samedi, Denise, Claudine et Franck sont arrivés pour pique-niquer, au pied de la Citadelle du Château-d’Oléron. Il y avait beaucoup de vent et il faisait presque frais mais le paysage, les petits oiseaux qui venaient picorer nos miettes de pain ainsi que le spectacle de la récupération d’un chapeau tombé à l’eau nous ont vite plongés dans l’ambiance estivale de l’île lumineuse.

Après la découverte de l’arbre de Richelieu, arbre des mariés devenu « arbre à PQ » (je vous expliquerai …) ainsi que la finesse du général de Larminat, qui a décidé le bombardement de la Citadelle … à la veille de la libération de l’Ile, il était temps de rejoindre la salle, dans laquelle nous attendaient Christine et d’autres joyeux lurons.

Même si nous n’avons pas joué en paires ces parties originales, nous avons, quand même, fait 2 équipes : celle des mauvais avec en tête, bibi, qui a choisi de ne pas jouer le top FIXEUSE (142 points) pour plonger avec « inflexes » associé à Denise qui a connu une EUPHORIE de courte durée en jouant des « aphories » sur un coup à 127 points (TEPHROSIA, légumineuse des pays tropicaux) et celle des bonnes qui ont remporté leur série, avec Claudine (3ème du tournoi, place synonyme de 100 % de PP3) et Christine (25ème, place lui permettant de ramener, encore, des PP4). Les résultats sur le centre sont visibles  ici et sur le Multiplex, c’est .

Après la tombola (là-bas, 100 % des gagnants ont perdu) et la remise des trophées, nous sommes allés manger à la Cotinière, en prenant la « bétaillère » de GG. L’ambiance est restée, toute la soirée, au beau fixe, comme le temps : on remercie le photographe d’avoir montré le ciel bleu 🙂 car certaines mauvaises langues ont parlé d’une photo ratée !

Après une nuit écourtée par des voisins heureux de faire partager leurs goûts musicaux (alternances de basses et … de basses), nous sommes rejoints par Cathy et GG pour le TH3. La partie matinale a permis à Christine … Cathy et Gérard de gagner des places et, pour ces deux derniers, de jouer l’après-midi côte à côte. Le repas pris chez la famille Discour (qu’on remercie encore pour leur chaleureux accueil) a été très sympa, avec la compagnie supplémentaire d’un deuxième GG (tout le monde suit ?)

On reviendra plus tard sur les parties mais sachez que les 2 premières parties ont été très intéressantes et que la dernière de l’après-midi fut interminable avec des tops qui culminaient à 9 ou 13 points !

GG n’a pas tenu la distance, pourtant il était bien lancé dans sa quête de victoire en SN7. Christine et Cathy ont retrouvé leur place de départ après une dernière partie plus laborieuse. Denise n’a pas joué à son niveau mais ça reviendra. Claudine a encore bien joué, clôturant son WE en jouant l’EXPAT au Grand Prix. Franck a mal démarré sa journée ce qui ne lui permettra pas de finir dans PP1, la faute à une BRISOLEE (vue trop tardivement), qui lui est restée, en travers de la gorge. Au fait, la BRISOLEE est un repas campagnard valaisan qui consiste en des châtaignes rôties servies avec divers accompagnements comme du fromage, de la viande séchée, ou des fruits d’automne). Remonté comme un coucou, il gagnera les 2 partie de l’après-midi pour s’imposer face à Lolo, qui lui chipera le trophée du week-end !

Les résultats du TH3 sur le centre sont visibles ici  et sur le Multiplex, c’est .

Un commentaire sur “Week-end de l’Ile d’Oléron (23-24 Juin 2018)

  1. carteau

    Merci Christine et Gerard de votre accueil pour le dejeuner bien agréable au jardin , dans votre maison de vacances . Nous avons passé une belle journée de jeu et ,tant pis , pour tout ce que nous avons loupé et

    tout ce que nous aurions du voir……A mon actif , METRITES et ENTOLAT .Pas vus ADAPTAIT et MINCEUR
    pourtant des mots de tous les jours…! Bravo à la famille Berry ainsi qu ‘ à Denise et Christine . Tant qu ‘ à Gérard et moi , nous avons résisté comme nous le pouvions…A demain .Amicalement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *